Tractations à Versailles : Abdoulaye Wade convainc l'ex-Premier ministre Souleymane Ndéné Ndiaye de revenir en Force sur la scène politique sénégalaise

  • Par : SenewebNews | Le 05 juillet, 2013 à 11:07:31 | Lu 11336 fois | 19 Commentaires
content_image

Tractations à Versailles : Abdoulaye Wade convainc l'ex-Premier ministre Souleymane Ndéné Ndiaye de revenir en Force sur la scène politique sénégalaise

Nos confrères de Libération notent ce matin dans leur quotidien d'informations que l'ancien Premier ministre Souleymane Ndéné Ndiaye, a eu une entrevue hier avec l'ex-président sénégalais, Abdoulaye Wade. Un entretien qui a duré trois (3) heures de temps.


Mais malgré l'opacité entourant cette entrevue où rien n'a filtré, Seneweb News a creusé un peu plus en profondeur et est en mesure de vous livrer ce qui en a résulté.

En effet, sur son compte Facebook, le très connecté ex-chef du gouvernement confie à ses amis et sympathisants ce qui suit : " Six mois loin de mon pays.

A la "bonne distance" pour faire l'introspection indispensable à tout homme politique qui a exercé le POUVOIR, au plus haut niveau de l'Etat, et qui se retrouve dans l'Opposition!

Six mois d'une réflexion que j'ai, la plupart du temps, partagée avec mes compatriotes...

Il est venu le Temps de revenir à l'Action Politique. Avec modestie et détermination .

Ecouter. Entendre. Comprendre.

Ce peuple qui est, SEUL, porteur de la Légitimité Politique qui assure la pertinence de notre Action.

J'ai Ecouté. J'ai entendu. Je pense avoir compris...

Le Sénégal, d'aujourd'hui, a besoin d'alternatives conceptuelles et politiques à la situation de CRISE qu'il traverse!

Je n'aurai de cesse, dans un cadre strictement Républicain, de travailler à l'émergence de cette alternative.

Jummah Mubarak à TOUS!

ALLAH protège le Sénégal!"

 

Un retour en force donc sur le théâtre des opérations politiques à la suite des multiples déconvenues connues par son parti, le Parti démocratique sénégalais qui cherche encore son leader depuis le départ de Me Wade du Sénégal.


Reste à analyser l'orientation de son combat politique, quand on prête attention aux termes choisis avec minutie par ce dernier dans son dernier post sur Facebook.

 




SenewebNews

Commentaire (16)


Hjeiuwye En Juillet, 2013 (12:07 PM) 0 FansN°: 1
Un autre tocard, voleur de retour !
Brocki En Juillet, 2013 (12:08 PM) 0 FansN°: 2
ON A PAS BESOIN UN DIRIGEANT QUI DONNE UNE MASSE SALARIALE A DES FILLES.ARRÊTONS DE TROMPER CE PEUPLE QUI A ASSEZ SOUFFERT...
Sénégalais En Juillet, 2013 (12:27 PM) 0 FansN°: 3
vraiment ce voleur et coureur de jupon on n en a pas besoin
Busy As A Bee Could Be  En Juillet, 2013 (12:40 PM) 0 FansN°: 4
I do not understand why these people can't live without power , or it seems that they are the only smart and educated in our country . sometimes it is really insulting

Everything got an ending , please , there is 13 millions senegalese , you have done your time , and it is enough . you shoul give a chance to the others at least .

Come on man .
Me En Juillet, 2013 (13:53 PM) 0 FansN°: 5
Cet homme ne peut Rien apporter au parti.Il n'a pas de base politique,a suffisamment montre son égoïsme et sa traîtrise. Il a assez abusé de Wade. On ne veut pas de toi.
Aida Ndiongue, Lesbienne En Juillet, 2013 (14:54 PM) 0 FansN°: 6


Quels bénéfices la banque ayant permis cette transaction en a tirés ? Puisque l’actuel Premier ministre était directeur de ladite banque, qui peut nier qu’il en a tiré des avantages ? Que l’acte commis ne fut pas condamnable sur le plan pénal ou pas n’a aucune espèce d’importance ici : le principe est foncièrement le même ; et il est contraire à la morale et à l’éthique de la bonne gouvernance. Car si Abdoul Mbaye n’avait pas été actionné par les autorités de l’époque, on comprendrait que les banques sont avant tout mues par l’intérêt tant que les sommes reçues ne dépassent pas certaines proportions, mais le problème est qu’il a été effectivement actionné. Imaginons que l’actuel Premier ministre français ait été mêlé à un problème similaire à celui d’Abdoul Mbaye, serait-il encore à son poste ? Les États-Unis sont prétendument décidés à aider le Sénégal à lutter contre la corruption et la concussion, pourtant ce pays qui semble nous servir de repère ne tolère jamais qu’une personne dont l’itinéraire, même dans le privé, a été terni par des suspicions, soit promue à des postes de responsabilité.



Mais le problème d’Abdoul Mbaye est encore plus grave dès qu’on envisage la question en rapport avec le procès Habré que notre pays va abriter. Il n’y a aucun doute que les nombreux crimes commis par l’ancien dictateur tchadien ont des connexions avec l’impunité dont il a joui jusqu’ici. Peut-être même que sans cet argent Habré n’aurait trouvé asile nulle part ailleurs en Afrique et que le peuple tchadien aurait depuis lors soldé ses comptes avec le dictateur. C’est peut-être justement tout le sens de la motion de censure intentée contre l’actuel Premier ministre par l’opposition parlementaire. En effet, la démission d’Abdoul Mbaye de son poste de Premier ministre serait non seulement un signal que le procès ne sera pas un simulacre, mais aussi une preuve de cohérence dans la démarche.



Un signal fort, car nul ne sait ce que la défense de Habré pourrait mijoter en coulisse avec ou contre les autorités politiques ou judiciaires pour éviter au procès d’arpenter certains sentiers périlleux. Une preuve de cohérence, car à moins de circonscrire a priori les limites de ce futur feuilleton judiciaire, on devrait déblayer le terrain pour rendre disponibles toutes les informations pouvant éclairer cette affaire. On ne peut pas prétendre juger un criminel au nom de l’Afrique, avec l’argent des Africains et de la communauté internationale, tout en gardant sur son sol de l’argent spolié par la facilitation d’un ancien directeur de banque aujourd’hui premier ministre. Il n’ya pas de sens à tenir ce procès au nom de la bonne gouvernance, de la justice et de la lutte contre l’impunité et garder à la tête de son gouvernement un homme qui fut partie prenante d’une longue et nébuleuse affaire d’argent ayant permis à un criminel d’acheter sa liberté.

Aida Ndiongue Diagne En Juillet, 2013 (14:58 PM) 0 FansN°: 7
Un signal fort, car nul ne sait ce que la défense de Habré pourrait mijoter en coulisse avec ou contre les autorités politiques ou judiciaires pour éviter au procès d’arpenter certains sentiers périlleux. Une preuve de cohérence, car à moins de circonscrire a priori les limites de ce futur feuilleton judiciaire, on devrait déblayer le terrain pour rendre disponibles toutes les informations pouvant éclairer cette affaire. On ne peut pas prétendre juger un criminel au nom de l’Afrique, avec l’argent des Africains et de la communauté internationale, tout en gardant sur son sol de l’argent spolié par la facilitation d’un ancien directeur de banque aujourd’hui premier ministre. Il n’ya pas de sens à tenir ce procès au nom de la bonne gouvernance, de la justice et de la lutte contre l’impunité et garder à la tête de son gouvernement un homme qui fut partie prenante d’une longue et nébuleuse affaire d’argent ayant permis à un criminel d’acheter sa liberté.
Conga En Juillet, 2013 (15:26 PM) 0 FansN°: 8
Un vrai tocard !
Potou En Juillet, 2013 (15:35 PM) 0 FansN°: 9
le PDS est mort de sa belle mort, le peuple sénégalais à tourné la page parlons nous d'autres choses par exemple comment faire pour récupérer l'argent volé par ces bandits de grand chemin qui ont mis à sac ce beau pays
Deugueeee En Juillet, 2013 (16:15 PM) 0 FansN°: 10
cé t1 voleur bou mackkk

  <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">  
Tijdiakhasse En Juillet, 2013 (17:12 PM) 0 FansN°: 11
"J'ai Ecouté. J'ai entendu. Je pense avoir compris..."...tu n'as rien pige....alakhira, thi takoussane ngaye comprendre, pauvre inculte.
Pepes En Juillet, 2013 (19:01 PM) 0 FansN°: 12
LES ILLUSIONS DE JULES NDENE...LA STATURE MESSIANIQUE QU'IL CHERCHE A FORGER EST UNE ILLUSION,CELLE D'UN MEDIOCRE PALFRENIER QUI PACTISE AVEC MACKY LE TOCARD AU NOM D'UNE AMITIE DE POTACHES.N'EST PAS DEGAULLE QUI VEUT...CE QUE JULES NDENE NE SAIT PAS C'EST QUE LE PEUPLE N'EST VRAIMENT PAS INTERESSE PAR SES ELUCUBRATIONS...QU'IL CONTINUE DE TRAVAILLER SON ANGLAIS!!!
Soussou En Juillet, 2013 (08:16 AM) 0 FansN°: 13
je voudrais savoir si c'est pas usurier pour une banque de preter un peu moins de 5 000 000 et de se faire rembourser un peu plus de 8 000 000 en 60 mois.Je pose la question à toute bonne volonté qui connait bien le systeme bancaire,dans mon cas'je suis dans une situation difficile et je voudrai attaquer cette banque pour pratiques d'usure.
Pepes En Juillet, 2013 (18:12 PM) 0 FansN°: 14
A NOTER:JULES VA QUITTER LE PDS ET CREER UN PARTI:MANOEUVRES EN COURS!IL ESSAIE DE VOLER A WADE DES ENCOURAGEMENTS T6OUT EN NE LUI REVELANT PAS L'IGNOBLE TRAHISON QU'IL MIJOTE AVEC L'AVAL DE MACKY!!!!
See En Juillet, 2013 (18:38 PM) 0 FansN°: 15
trop c trop maky travaille

Mane Moussa En Juillet, 2013 (21:24 PM) 0 FansN°: 16
Le peuple du Sénégal a le droit de porter plainte contre certains de ses élites intellectuelles. Bien sûr que le peuple a été trompé dans le départ du Président WADE par la multitude de mensonges érigés en système de communication. Non, nous n'exigeons pas les emprisonnements mais seulement, des procès symboliques avec une condamnation de même ordre, c'est à dire un franc symbolique. Nous ne créerons pas de pôles de concentration de la HAINE pour des individualités mais uniquement un procès sans nomination ou indexation de personnes ou d'individus. Le Sénégal n'a pas le droit de perdre, de détruire ses fils par la haine, la méchanceté, l'égoïsme. Le début de confessions de M. El-hadji DIOUF et de Pape ALE sur ce "ça me dit mag" d'aujourd'hui 06 juillet 2013 sont déconcertantes; donner les noms des autoroutes et du grand théâtre à Maître WADE que suggère M. Pape ALE et Maître El-Hdji DIOUF qui pense que si le Président était venu tôt, le Sénégal dépasserait la France et l'Allemagne dans son développement économique. Quel gâchis alors pour des personnes qui furent les pivots et les instigateurs, désignateurs des pôles de concentration de la HAINE. Eh bien, l'IGNORANCE VOLONTAIRE aidant, nous ne saurons être que des victimes de tels personnages qui roulent beaucoup plus pour l'étranger que pour leur propre pays. Regardez sur Seneweb les propos de ces deux personnes SVP Merci l'Artiste, Maître Abdoulaye WADE

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    |    Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]    |    Tel. (redacteur en Chef) : +221 77 562 00 29    |    Email (redacteur en Chef) : [email protected]