Vidéo - Audition de Karim : " nous allons attaquer ce tribunal au niveau international " ( Me Ousmane Ngom )

  • Par : SenewebVideo | Le 22 novembre, 2012 à 19:11:04 | Lu 16686 fois | 39 Commentaires
content_image

Vidéo - Audition de Karim : " nous allons attaquer ce tribunal au niveau international " ( Me Ousmane Ngom )

Vidéo - Audition de Karim : " nous allons attaquer ce tribunal au niveau international " ( Me Ousmane Ngom )

 




SenewebVideo

Commentaire (23)


Hamburg En Novembre, 2012 (19:58 PM) 0 FansN°: 1
VAS Y BAKHAME SATHIE NGA CRIMINEL NGA ET TU VAS PAYER SALE TYPE
Fon En Novembre, 2012 (19:59 PM) 0 FansN°: 2
faudra dire au tribunal inteenational que vous ave vole s abord faut reflechir avant de parler
Dof Bi En Novembre, 2012 (20:07 PM) 0 FansN°: 3
Je veux seulement excrementer dans ces gueules  <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">  
Daww En Novembre, 2012 (20:07 PM) 0 FansN°: 4
MAIS AVEC 2 MILLIONS VOUS FERAIT QUOI COMME ACTIVITE.....JAIS PAS D'IDEE CAR TOUS LES SECTEURS SONT SATURE....ET L'IMIGRATION SA NE ME DIT RIEN
Massey En Novembre, 2012 (20:10 PM) 0 FansN°: 5
Ousmane c bientot ton tour mais cette fois ci il ne faut pas s'évanouir hein  :dedet:  :dedet:  :dedet:  :dedet: 
Saidoundiade En Novembre, 2012 (22:36 PM) 0 FansN°: 1
super!
Juger Rek En Novembre, 2012 (10:20 AM) 0 FansN°: 1
ousmane ngom est aussi un voleur et il a peur d' etre auditionné. il essaie aussi d' oublier tous les meurtres qu'il avait commandité avec les forces de l'ordre avant les élections présidentielles
Maas En Novembre, 2012 (20:11 PM) 0 FansN°: 6
des voleurs qui ne savent pas quoi faire nous pompent l,air.
Visionnaire En Novembre, 2012 (20:12 PM) 0 FansN°: 7
doule
Papi En Novembre, 2012 (20:16 PM) 0 FansN°: 8
MOnsieur Ngom

le peuple souveain du senegal a bien le droit d'instituer cette cours.....Ces instances internationales dont vous parlez ne peuvent pas etre au dessus d'un peuple souverain et de son etat....
Soknav En Novembre, 2012 (20:17 PM) 0 FansN°: 9
IL FAUT OURNER SA LANGUE 7 FOIS AVANT DE PARLER CONNARD......VIEUX MONSTRE DANS DIGNITE IL INSULTAIT WADE EN 2000 ET MAINTENANT IL OUVRE SAGRANDE GUEULE PUANTE.....HONTE A VOUS AUCUNE DIGNITE VRAIMENT C´EST HONTEUX.....ET VOUS OSER VOUS MONTRER EN PUBLIC ....QUELLE HONTE.....
Fatou Sow En Novembre, 2012 (20:17 PM) 0 FansN°: 10
avec 2millions il faut faire du commerce ouvrir un boutik de cosmétik et ouvrir une cantine et tu vend du sox pur c de largent ici tu peut vendre journée 10000FOU 15000f le sow pur à dakar
Sunugalien En Novembre, 2012 (20:19 PM) 0 FansN°: 11
Depche toi avant que tu n'atterrisses en prison . BRAVO DAME JUSTICE , JUSTICE POUR . Le SENEGALAIS " nouveau " dont on parle tant ne sera point sans une justice forte qui garantit les libertes et droits de tout un chacun et de facon egalitaire . Soyons prets , il y va de l'emergeance de notre pays .
Abou Diallo En Novembre, 2012 (20:28 PM) 0 FansN°: 12


eigeen bontejs komt eigeen lunchtejs

e ousmane ngom comme on dit
Lu Dans La Presse En Novembre, 2012 (21:13 PM) 0 FansN°: 13
Ceux qui suivent la scène politique sénégalaise depuis quelques années, en particulier depuis la veille des élections ayant mené à la première alternance dévoyée de 2000, avaient fini de ne plus prêter le moindre crédit aux paroles de Ousmane Ngom. N’eût été la nécessité citoyenne pour tous les patriotes et démocrates de ce pays de s’ériger en bouclier politique de nos institutions judiciaires dans leur œuvre de salubrité publique visant à juger les crimes financiers et recouvrer les biens mal acquis, on aurait pu continuer de garder un sourire distrait devant toute déclaration émanant du personnage. De quoi s’agit-il ? Dans la communication pathétique, désordonnée et désespérée qui tient du réflexe de survie de la part des responsables du PDS à propos de ce qui n’aurait dû être et rester qu’un dossier judiciaire, Ousmane Ngom s’est signalé comme le plus loquace et le plus incohérent malgré ses bravades de mauvaise foi et son art consommé de la théâtralisation. Ainsi, dans une interview au journal Le Quotidien des 17 et 18 novembre 2012, il sert une réponse catastrophique à une question des journalistes. Je voudrais reprendre ici, in extenso, la question et la réponse.

Question : Pour le cas de Macky Sall, il y a eu contre lui des accusations de blanchiment d’argent. Si vous (le défunt régime du PDS) aviez alors des preuves suffisantes, vous seriez sans doute parti jusqu’au bout ?

Réponse : Les gens ne sont pas allés jusqu’au bout, mais il a été entendu et l’on s’en est arrêté là. Cela ne veut pas dire encore qu’il n’a rien fait ou qu’on n’a rien trouvé. La volonté politique était de s’en arrêter là. Si la volonté politique était d’aller jusqu’au bout, il aurait été traduit devant la Haute cour de justice.

La sagesse wolof, communément appelée wolof ndiaye, nous enseigne que le blablateur, à force de blablater, finit par se saisir de son postérieur et, de manière péremptoire proclamer devant son auditoire : je vous le dis, croyez-moi bonnes gens, çui-là, c’est pas le mien. « Waxkat day wax ba lamb guinaawam, ni bii, du sama bass »

Jugez donc : selon le dernier ministre de l’Intérieur de Wade, au terme d’enquêtes régulièrement menées et mettant en cause la possible culpabilité d’un justiciable, l’Exécutif pouvait tout simplement décider de classer une affaire si telle était sa volonté politique ! Autrement dit, les crimes et délits étaient traités, non pas selon les règles et procédures de droit prévues, mais selon la volonté politique des dirigeants. On n’avait pas encore trouvé de théorie plus achevée de l’impunité. Pour tous les innombrables cas de transgressions de la loi, restés impunis sous le défunt régime, Ousmane Ngom vient, au détour de cette déclaration, de nous expliquer le modus operandi, le pourquoi du comment. Au reste, ces aveux suffisent à eux seuls, à faire écrouler le château de cartes pseudo-républicain et proto-légaliste qu’il s’est évertué à construire tout au long de cet entretien et, de manière générale, dans le tintamarre actuel qui tient lieu de stratégie de communication aux Libéraux. Toute leur plaidoirie sur le respect des normes de notre droit positif a fondu comme beurre au soleil, après les graves aveux du Maître-disciple. Ces gens ne croient ni aux valeurs et principes de la République, ni à la justice et à l’équité, ni à la bonne gouvernance. Ils sont profondément convaincus que tout se ramène à la politique politicienne, aux ruses et aux rapports de forces « sur le terrain ». Ils ne croient pas et ne voient pas que le Sénégal a opéré une transformation qualitative majeure dans son processus de maturation citoyenne. Ils ne se rendent même pas compte, ou alors feignent de pas s’apercevoir que la conduite à terme de l’action de justice contre les criminels financiers est un des principaux aspects de la demande sociale et que le président Macky Sall doit y répondre. Il a été élu pour cela et il l’a lui-même rappelé.

Par un calcul économique rigoureux et clairement exposé à l’opinion, le président du Mouvement Tekki, Mamadou Lamine Diallo, a estimé les fuites financières enregistrées durant le règne du Sopi à 2 500 milliards de francs Cfa. Ce montant détourné de l’économie nationale a précipité 5 millions de Sénégalais (pas moins!) dans des trappes de pauvreté. En plus, sur le déficit budgétaire inquiétant de notre pays, son endettement croissant, les difficultés budgétaires pour endiguer la hausse des denrées de première nécessité malgré d’importants efforts consentis dans ce sens, le douloureux problème du chômage des jeunes et ses conséquences sur nos équilibres sociaux, l’état de dénuement du monde rural, les besoins pressants en matière d’éducation, de santé et d’assainissement, sur toutes ces urgences, les sommes détournées auraient pu permettre au Sénégal d’avoir les moyens de leur prise en charge. Tel est le véritable enjeu du recouvrement de l’argent public. Et pour cela, le Peuple sénégalais qui s'est mobilisé dans les luttes du M23 et a ensuite proprement dégagé le pouvoir de Wade le 25 mars 2012 pour élire Macky Sall, tient comme à la prunelle de ses yeux à ce que justice soit rendue. Que la minorité d’agitateurs du PDS le comprenne ainsi. Autrement, à la rigueur de la loi qui les attend, s'ajoutera une humiliation politique qui sonnera le glas du semblant d'unité qui leur reste.

Moodou En Novembre, 2012 (21:18 PM) 0 FansN°: 14
MAINTENANT OUSMANE NGOME LECHE LES COUILLES DU FILS DU FRANCMACON WADE

 :haha: 
Cloudcomputing En Novembre, 2012 (21:24 PM) 0 FansN°: 15
Il faut attriguer la paternite de cette fameuse theorie ou strategie a Cheikh Tididane Gadio qui vise a internationaliser les conflits qui emergent a l'interieur de nos institutions. Pour un rien il etatit pret a faire appel a l'exterieur ou saisir le corps diplomatique.
Wague Ben En Novembre, 2012 (21:34 PM) 0 FansN°: 16
tu doi te terrrrrrrr. la panik et la peur vs frape c just le debu du commencement

Nz En Novembre, 2012 (22:00 PM) 0 FansN°: 17
Postez gratuitement vos annonces dans cybernaza.com - Faites connaitre vos produits et services.



Faites vous formez chez nous et devenez un pro de l'informatique. KOU XAMUL BOKKO.

DÉMARRAGE FORMATION EN MAINTENANCE RÉSEAU LE 30 NOVEMBRE 2012. RESTE 5 PLACES.





Postez gratuitement vos annonces dans cybernaza.com - Faites connaitre vos produits et services.



Faites vous formez chez nous et devenez un pro de l'informatique. KOU XAMUL BOKKO.

DÉMARRAGE FORMATION EN MAINTENANCE RÉSEAU LE 30 NOVEMBRE 2012. RESTE 5 PLACES.





Postez gratuitement vos annonces dans cybernaza.com - Faites connaitre vos produits et services.



Faites vous formez chez nous et devenez un pro de l'informatique. KOU XAMUL BOKKO.

DÉMARRAGE FORMATION EN MAINTENANCE RÉSEAU LE 30 NOVEMBRE 2012. RESTE 5 PLACES.





Postez gratuitement vos annonces dans cybernaza.com - Faites connaitre vos produits et services.



Faites vous formez chez nous et devenez un pro de l'informatique. KOU XAMUL BOKKO.

DÉMARRAGE FORMATION EN MAINTENANCE RÉSEAU LE 30 NOVEMBRE 2012. RESTE 5 PLACES.





Postez gratuitement vos annonces dans cybernaza.com - Faites connaitre vos produits et services.



Faites vous formez chez nous et devenez un pro de l'informatique. KOU XAMUL BOKKO.

DÉMARRAGE FORMATION EN MAINTENANCE RÉSEAU LE 30 NOVEMBRE 2012. RESTE 5 PLACES.





Saidoundiade En Novembre, 2012 (23:21 PM) 0 FansN°: 18
ousmne ngom est ne a thilogne(region matam) pour ceux qui ne le savent pas .son pere etait un fonctionnaire la bas il est revenu a thilogne une fois (pour qques heures )quand il etait ministre de la sante .ce jour la il a humilie son cameraman qui l accompagnait en lui criant dessus.depuis ce jour je deteste ousmane ngom d avoir humilie ce cameraman en public.
Excess  En Novembre, 2012 (00:09 AM) 0 FansN°: 19
Pauvre Senegal

Je sais que tu souffre

Je t aime tant

Ne pleure pas.

Tes maux viennent du fait que les lois sont pas respectees.

Les legislateurs ne travaillent pas.

Ton peuple s interesse aux consequences Mais pas aux causes .

Tous les jours la loi est violee devant la presence d un policier , un magistrat , un juges, devant le peuple.

Pauvre Chere patrie , je veux Te voir sur les rails!
Oussou En Novembre, 2012 (00:36 AM) 0 FansN°: 20
Ousmane Ngom et Ibrahima Diallo sont impliqués dans un scandale de détournement de près de 100 millions de Francs du budget de la sécurité du sommet de l'Oci.

De même, leurs noms sont cités dans une affaire de marchés fictifs au ministère de l'Intérieur. A rappeler que l'accusé était à la tête de la direction du matériel et du budget du ministère de l'Intérieur au moment des faits.

Dans la première affaire, l'audit des fonds destinés à la sécurité du sommet de l'Oci estimé à 2 milliards de francs et géré par le commissaire Ibrahima Diallo a révélé un trou dans la comptabilité. En effet, il a été découvert des bons d'engagements souscrits de manière irrégulière. De même, beaucoup de gendarmes, policiers et militaires engagés au moment du sommet pour assurer la sécurité à Dakar, se sont plaint de ne pas avoir perçu leurs indemnités. Toutes choses qui avaient poussées, Cheikh Tidiane Sy, ministre de l'Intérieur à l'époque, à ouvrir, en novembre 2008, une enquête

Le second scandale fait suite à une plainte déposée par l'agent judiciaire de l'Etat le 3 avril 2009 devant le parquet. Il a été reproché au policier d'avoir cédé des marchés fictifs à Ngagne Mbaye et Abdoul Karim Gueye respectivement patron de "Disso Sa" et "Sene Afrique". Le premier a acquis un marché relatif à la construction de 10 services et annexes de la direction générale de la sûreté nationale au centre national de passeport. Chantiers qui n'ont jusque là pas vu le jour. Quant au second, il lui est reproché d'avoir encaissé la somme de 270 785 826 francs pour la réalisation des brigades mobiles de Louga Saint-Louis et Matam ainsi que la restauration des appartements de la cité police.

A l'heure actuelle, l'affaire de détournement du budget de la sécurité du sommet de l'Oci et celui des marchés fictifs du ministère de l'Intérieur sont toujours pendants devant la Justice.



Paranoya En Novembre, 2012 (08:23 AM) 0 FansN°: 21
Sur le principe vous ne pouvez pas d'un côté refuser que les tribunaux français statuent sur le naufrage du *diola* et d''un autre saisir un tribunal international
Eloubi En Novembre, 2012 (10:30 AM) 0 FansN°: 22
il y a beaucoup de kon qui se mettent sur seneweb à parler du n' importe koi , a chaque foi on nous écris de modérer les commentaire ,Il faut caméme que vos commentaires nous servent dans la mesure du bien pour notre Senegal .

Vous savez il faut que les politiciens arrêtent de nous prendre pour des débiles ,qu'ils arrêtent leur politiques de divertissement .ils nous diverti en convoquant un Karim Wade et les gens vont se metre à parler karim karim et du coup il augmente les denrées de premiers nécessite sans que les population se rendre compte . vous savez le méme jour qu'elle avais convoqué Karim dans la même journée l'huile à augmenter sans que la majorité du peul le sait tellement qu’il l'on fait expres pour le peul se focalise sur les audition alors qu'il pouvais laisser justice faire son travail tranquillement .nous avonsdemander les audites mais bon c'est pas une demande social qui est urgent .on n'a besoin de manger de travailler et de se soigner .







Djiban En Novembre, 2012 (12:19 PM) 0 FansN°: 23
Je me demande Si Ousmane N'gom jouit des toutes ses facultés mental ? Il parle de quel International ils ont volé du Sénégal il parle d'attaqué la justice sur le plan International vous êtes des voleurs il faut aller répondre devant la justice que nous parler des bêtises voleurs que vous êtes.

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    |    Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]    |    Tel. (redacteur en Chef) : +221 77 562 00 29    |    Email (redacteur en Chef) : [email protected]