L'Attaque du Pont de Niambalang et l'Audition de l'Imam Ndao en exergue

  • Source: : APS | Le 04 mai, 2018 à 10:05:34 | Lu 2347 fois | 0 Commentaires
content_image

Revue de Presse

La tentative de dynamitage du pont de Niambalang, dans la région de Ziguinchor (sud) par des individus non encore identifiés et l’audition de l’imam Aliou Badara Ndao dans le procès des présumés terroristes, sont les sujets phares abordés par les quotidiens reçus vendredi à l’APS. Le pont de Niambalang, trait d’union des communes de Nyassia et Oukout, dans la région de Ziguinchor (sud), a été ‘’partiellement’’ endommagé par une charge explosive manipulée par des individus, dans la nuit de mercredi à jeudi, a annoncé à l’APS le colonel Abdou Ndiaye, chef de la Direction de l’information et des relations publiques des armées (DIRPA).

‘’Il s’agit d’un engin explosif qui a détruit une partie du pont de Niambalang, village situé entre les communes de Nyassia et Oukout. Pour le moment, seuls les véhicules légers peuvent passer sur ce pont’’, a précisé le patron de la DIRPA. ‘’Des mesures sont prises en vue de la réparation de la partie endommagée, pour permettre aux véhicules lourds de pouvoir l’emprunter. Une entreprise spécialisée est déjà sur place pour les travaux de réparation. Tout va rentrer dans l’ordre dans les prochaines heures’’, a-t-il assuré.

Le colonel Khar Diouf, commandant de la zone militaire 5, des responsables de la Gendarmerie et d’autres entités des forces de défense et de sécurité se sont rendus à Niambalang, jeudi, pour constater les dégâts. Un cadavre a été retrouvé sur place, selon le colonel Abdou Ndiaye. ‘’Mais nous ne savons rien des circonstances de ce décès. Nous ne pouvons pas en dire davantage pour le moment’’ a-t-il dit, sans plus de détails.

Selon le chef de la DIRPA, les auteurs de la destruction partielle du pont n’étaient pas encore identifiés jusqu’à jeudi soir. Le trafic routier était en baisse dans la journée de jeudi, de part et d’autre du pont. Source A livre ‘’Les premiers éléments de l’enquête’’, en signalant ‘’1 mort dans une attaque en Casamance sur fond de déflagration d’un pont’’. Le Colonel Abdoul Ndiaye de la DIRPA déclare dans le journal :’’C’est un explosif à effet de souffle, qui a été utilisé .

Cela peut provenir de partout’’, ajoutant :’’Il n’y a jamais eu une attaque de ce genre, dans la partie Sud du Sénégal’’. ‘’On ne pense à personne. L’armée va procéder à la traque des auteurs’’, assure le colonel Ndiaye dans des propos rapportés par Source A. La Cloche de son côté note ‘’un mort dans une attaque en Casamance’’ et affiche à sa une : ‘’Des bandits voulaient faire sauter le pont’’, en ajoutant, ‘’La piste terroriste n’est pas écartée…’’.

‘’Mort d’un pêcheur, destruction de cabanes et matériels et argent volé. Mystère autour de l’attaque du pont de Niambalang’’, écrit pour sa part Enquête. ‘’Les opérations militaires dans cette zone expliqueraient-elle, à elles seules, cette reprise de braquages et attaques de la part de bandes armées supposés appartenir à +Atika+, la branche armée du MFDC ? Sont-ils l’œuvre de bandes armées incontrôlées à la recherche de moyens de survie ? Autant de questions, sans réponses, qui continuent de susciter le débat dans la capitale méridionale du pays’’, s’interroge Enquête.

Les quotidiens ont abordé aussi l’audition hier de l’imam Alioune Badara Ndao devant la Chambre criminelle spéciale du Tribunal de grande instance de Dakar. ‘’Je pratique un Djihad pur et dur…’’, déclare-t-il dans Le Témoin. ‘’L’imam qui est resté debout durant toute la journée s’est expliqué sur ses relations avec Matar Diokhané, présenté comme la courroie de transmission entre les djihadistes sénégalais et Boko haram, ses prêches sur le Djihad, les vidéos de l’Etat islamique trouvées dans la mémoire de son ordinateur entre autres’’.

L’Obs reprend à sa une les propos de l’imam Ndao à la barre : ‘’ Je suis djihadiste pur et dur…’’, ‘’j’ai toujours prôné la non violence’’, en expliquant pourquoi il a gardé dans son ordinateur ‘’des films des exécutions de Boko haram’’. Vox Populi de son côté titre : ‘’Imam Ndao se purifie du terrorisme…’’ …Et enfile son manteau de +Djihadiste pur et dur+’’. Il déclare dans le journal :’’Je suis un représentant de l’Islam sur terre’’, en ajoutant : ‘’On n’a jamais parlé d’un projet d’installation d’une cellule djihadiste au Sénégal’’. ‘’Des vidéos macabres en sa possession.

Imam Ndao projeté dans l’horreur’’, affiche à sa une Le Quotidien. Interpellé sur les images d’exécution et de décapitation trouvées à son domicile, imam Ndao répond : ‘’Je les ai téléchargées pour ma connaissance personnelle’’. Sud quotidien écrit de son côté : ‘’Imam Aliou Ndao se dédouane’’. Le journal reprend entre autres de ses propos : ‘’Je n’ai jamais parlé d’installation d’une base terroriste avec Matar Diokhané’’, ‘’Ma conception du Djihad est ce que j’ai appris de la religion’’.

Le Soleil s’est intéressé quant à lui à l’ouverture jeudi de la 3ème édition de la Biennale de l’art africain contemporain (Dak’Art). Le journal informe que ‘’le président Macky Sall a annoncé l’augmentation de la subvention de l’Etat allouée à cette manifestation qui passe de 500 millions à 1 milliards de FCFA’’. ASB


Auteur: APS - APS






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (0)


Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]