L’Actualité politique et divers sujets à la Une

  • Source: : APS | Le 22 mars, 2018 à 10:03:33 | Lu 1354 fois | 0 Commentaires
content_image

Revue de Presse

L’actualité politique, la nature du sol de Diamniadio, la fin du contrat d’affermage de la Sénégalaise des eaux (SDE) et la signature d’un accord sur une zone de libre-échange continentale sont les sujets en exergue dans les quotidiens reçus, jeudi, à l’APS. Tribune ouvre sur le sit-in que prévoit l’Initiative pour des élections démocratiques (IED), vendredi, devant le ministère de l’Intérieur et affiche à sa Une : "L’opposition revient à Washington". "L’IED ne compte pas lâcher du lest.

Après la première tentative de manifestation réprimée alors qu’elle voudrait prendre d’assaut la place Washington pour réclamer le départ du ministre de l’Intérieur Aly Ngouille Ndiaye, cette organisation retourne sur les lieux ce vendredi", selon Tribune. Enquête s’intéresse à la révision annoncée de la Constitution et du Code électoral en vue de l’introduction du système de parrainage des candidatures à la présidentielle et indique que le Parti démocratique sénégalais (PDS) "dénonce une rupture unilatérale du consensus".

"Réunis hier à la Permanence Oumar Lamine Badji, le Comité directeur du PDS a fustigé la démarche du président Macky Sall qui, selon les Libéraux, est en train, de rompre de manière unilatérale le consensus sur le processus électoral", selon le journal. "Sit-in à la Place Washington : le PDS veut remettre ça !", titre Le Témoin qui signale que les partisans de Me Wade "invitent les Sénégalais à une nouvelle manifestation devant le ministère de l’Intérieur ce vendredi.

Les Libéraux tiennent d’ailleurs un meeting ce jeudi à Guédiawaye, en banlieue dakaroise". En politique toujours Enquête met en exergue le "débauchage" d’anciens caciques du PDS et titre : "Macky Sall et l’héritage de Me Wade". "Macky Sall recolle les morceaux de la famille libérale", selon le quotidien qui écrit : "En engageant une vaste opération de débauchage de ses anciens frères de parti, le président Macky Sall fait d’une pierre deux coups : renforcer ses rangs et prendre autant que possible sa part de l’héritage d’Abdoulaye Wade en perspective de la présidentielle de 2019".

Sud Quotidien s’intéresse au système du bulletin unique à la présidentielle au Sénégal et affiche à sa Une : "La peur bleue des régimes". Tous les régimes qui se sont succédés ont systématiquement rejeté ce système, constate Sud. Dans le journal, l’expert des questions électorales, Doudou Dia explique : "Si la finalité est d’avoir des élections libres, il me semble important d’adopter le bulletin unique". L’Observateur décrypte "les messages" de Karim Wade aux Sénégalais et titre : "Karim, des lettres…cent suite".

L’ancien ministre d’Etat est l’auteur de plusieurs déclarations à travers lesquelles il se présente comme "le candidat du peuple à l’élection présidentielle de 2019". Un analyste politique et un consultant en communication "pensent que cette stratégie est payante même s’il faut se demander si Karim Wade pourra maintenir le rythme jusqu’à la présidentielle de 2019", écrit L’Obs.

Vox Populi pose des "interrogations" autour de la nouvelle ville et les "risques identifiés sur le projet du pôle urbain" et titre : »Diamniadio, la menace des sols gonflants". Ce problème a été soulevé lors du symposium ouvert mercredi sur le thème : "Quelle approche pour la gestion des constructions sur les sols gonflants : retour d’expérience en faveur du pôle urbain". Cette rencontre se tient dans les locaux de l’Institut de recherche en santé, de surveillance épidémiologique et de formation (IRESSEF) de Diamniadio.

Lors de la cérémonie d’ouverture, le Pr Papa Goumba Lô, directeur du Centre expérimental de recherches et d’études pour l’équipement (CREEQ) a expliqué les caractéristiques du sol de Diamniadio. "Un sol qui, au fil des années, a connu des dépressions, a reçu ces dernières années, les eaux de ruissellement des localités de Thiès, Sébikotane, Rufisque, entre autre", écrit le journal, ajoutant que selon le Pr Lô, "les conséquences de ces ruissellements ont occasionné une accumulation de plusieurs mètres cube d’argile dans le périmètre de Diamniadio".

Le Quotidien aborde la gestion de l’eau du Sénégal et titre : "Combat de coqs". Selon le journal, "trois compagnies françaises disputent le contrat d’affermage de la Sénégalaise des eaux (SDE)". "Pour le renouvellement du contrat d’affermage relatif à la gestion de l’hydraulique urbaine et périurbaine, l’Etat du Sénégal a lancé un appel d’offres. Par conséquent, la SDE, l’actuelle gestionnaire est en compétition avec d’autres sociétés françaises notamment Veolia et Suez", écrit le journal.

Il ajoute : "Au mois de septembre, le processus devra prendre fin pour connaître celui qui prendra en charge la distribution d’eau en périmètre urbain et périurbain pour la suite. En fonction de leur bilan, de leurs relations +saines+ avec l’Etat, les responsables de la SDE restent +constants et sereins+". A propos de ce contrat d’affermage, Walfadjri écrit : "La SDE en eaux troubles. L’Etat cherche à assoiffer des Sénégalais et abreuver Veolia et Suez".

Le Soleil revient sur le sommet de l’UA à Kigali pour un accord sur une zone de libre-échange continentale et titre : "44 pays dont le Sénégal signent". Les chefs d’Etat et de gouvernements africains, réunis pour un sommet extraordinaire de l’Union africaine tenue dans la capitale rwandaise, ont apposé leur signature sur l’accord-cadre portant sur la ZLECA, qualifié d’"engagement politique non contraignant". Selon Macky Sall, cet accord-cadre de la Zone de libre-échange continentale est "un pilier, un jalon important vers l’intégration africaine" et devrait permettre de "mieux connecter l’Afrique au commerce mondial". OID/ASB


Auteur: Aps - APS






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (0)


Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]