Le PNDL sollicite 2 milliards de plus pour son budget

  • Par : Aps | Le 31 décembre, 2012 à 17:12:41 | Lu 4991 fois | 4 Commentaires
content_image

Le PNDL sollicite 2 milliards de plus pour son budget

Le Programme national de développement local (PNDL) attend des pouvoirs publics que les allocations budgétaires dont il bénéficie soient portées à 16,9 milliards de francs CFA, soit une hausse de 2, 2 milliards FCFA par rapport à 2011, en vue de finaliser ses projets en cours, a indiqué, lundi à Dakar, son secrétaire exécutif, Samba Guèye. "Dans la perspective d'une satisfaction de notre cible de plus en plus exigeante, nous vous proposons un PTBA en hausse de 16 milliards 9 millions, soit un écart de 2 milliards 2 millions FCFA par rapport à 2011", a-t-il dit lors de la de la 11ème réunion du Comité de pilotage du PNDL, organisée par le ministère de l'Aménagement du territoire et des Collectivités locales. "Cette allocation permettra de supporter les activités à considérer en vue de la finalisation de certains processus (…)" actuellement conduits par le PNDL, a indiqué M. Guèye, faisant le compte rendu des activités déroulées par cette structure durant l'année 2012. La nouvelle allocation budgétaire permettra également de prendre en compte le démarrage des projets structurants et la mise en œuvre de la Stratégie nationale de développement territorial, compte non tenu de l'élaboration prévue de l'acte 3 de la décentralisation. Pour le compte du programme d'activités du PNDL, durant le premier trimestre de l'année 2013, le ministre de l'Aménagement du territoire et des Collectivités locales, Arame Ndoye, a annoncé la mise en route de l'élaboration de l'acte 3 de la décentralisation. "Le premier trimestre de l'année devra être mis à profit pour le lancement officiel de l'acte 3 (de la décentralisation) par le chef de l'Etat", Macky Sall, a-t-elle déclaré, avant d’inviter le secrétaire exécutif du PNDL à organiser les différentes actions à entreprendre, à travers un chronogramme précis, pour enclencher ce processus. Selon Arame Ndoye, le PNDL doit s'appuyer sur les directions nationales, en poursuivant la méthodologie d'intervention des Agences d'exécution (AGEX) et en développant les indispensables articulations avec l'ensemble des acteurs de la décentralisation et de l'aménagement du territoire, les Agences régionales de développement et les élus locaux. Le secrétaire exécutif du PNDL a par ailleurs fait le bilan des différentes activités menées par sa structure au cours de l'année 2012 qui, selon lui, a été marquée par une consolidation de l'appui à la réalisation de microprojets au niveau des collectivités locales. Sur les 8 milliards 2 millions de francs CFA alloués au PNDL pour la conduite de son plan technique et notifiés aux 362 collectivités locales bénéficiaires, 430 conventions de financements ont été signés pour la réalisation de 981 microprojets. S’y ajoutent 5 milliards 75 millions mobilisés dans ce domaine, soit un taux de mobilisation des ressources de 70 pour cent, lit-on dans un dossier remis à la presse. Au plan physique, 266 microprojets ont fait l’objet d’une réception provisoire contre 12 réceptions définitives, poursuit-il. "Les maîtres d'ouvrages ont réceptionné 1.979 microprojets. D'où une importante progression du taux de livraison par rapport à l'année 2011", fait-on valoir de même source. Sur le plan financier, les collectivités locales bénéficiaires ont engagé avec le secteur privé 3 milliards 74 millions de francs CFA de contrat et le Trésor public a décaissé 1, 4 milliard de francs CFA, soit un taux d'engagement du Fonds de développement local 2012 de 65 pour cent et un taux décaissement de 24 pour cent. SDI/BK/ASG


Aps


Commentaire (3)


Badou Men Lepp En Janvier, 2013 (18:52 PM) 0 FansN°: 1
c'est faux son directeur est un arriviste de première classe, tu le verras migrer bientôt vers les prairies apéristes pour conserver son poste. 'C'est l'argent du Sénégal (c'est un prêt) que nous tous nous rembourserons, il ne fait que le gérer en tout subjectivité. Mr le Conseiller rural de kayemor vous n'avez rien compris ce sont nos sous; on n'a pas à féliciter quelqu'un.



Pndl En Janvier, 2013 (11:35 AM) 0 FansN°: 2
C'est le seul programme qui a fait et qui continue à faire ses preuves concrètes sur le terrain. Pour preuve allez dans les zones les plus reculées du sénégal vous verrez les salles de classes équipées et fonctionnelles du PNDl; des cases de santé équipées fonctionnelles du PNDL; des forages et chateau et puits équipés et fonctionnelles du PNDL; des marchés modernes du PNDl; des gares routieres modernes du PNDL etc... C'est dire que c'est le meilleur des programmes que le sénégal n'a jamais connu nous demandons la Banque Mondiale et les autres bailleurs à mettre de l'argent de ce projet PNDL qui a fait beaucoup d'infrastructures dans le pays VIVE LE PNDL; VIVE SAMBA GUEYE.
Xuli En Janvier, 2013 (23:03 PM) 0 FansN°: 3
ENTRE AMERTUME ET DESESPOIR ,SAINT LOUIS RUMINE SA COLERE DE VOIR LES CENTRES SECONDAIRES CONSTRUITS PRESENTER AUTANT DE MALFAçONS AU NIVEAU DES BATMENTS .

LE MOBILIER LIVRE EST DEJA HORS D'USAGE. POUR UN ETAT CIVIL ,LE BATIMENT N OFFRE PAS ASSEZ DE PLACE POUR CONTENIR DES ARCHIVES.

LE PROCUREUR SPECIAL DEVRAIT S INTERESSER A CES PROJETS

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    |    Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]    |    Tel. (redacteur en Chef) : +221 77 562 00 29    |    Email (redacteur en Chef) : [email protected]