Le Sames annonce une marche nationale le 23 janvier prochain

  • Source: : Seneweb.com | Le 13 janvier, 2018 à 23:01:35 | Lu 2720 fois | 9 Commentaires
content_image

Le Sames annonce une marche nationale le 23 janvier prochain

Le Syndicat autonome des médecins du Sénégal (Sames) a décidé d'en découdre avec l'État du Sénégal. Après le dépôt d'un préavis de grève à la date du 27 décembre dernier, le Sames a tenu un point de presse pour informer de la situation et des risques qui pèsent sur le système sanitaire sénégalais. Face à l'inertie des autorités étatiques devant leurs doléances, les membres du Bureau exécutif national du Sames ont fait part de leur volonté d'engager un véritable bras de fer avec l'État.

Pour l'atteinte de leurs objectifs, invite a été faite à tous leurs membres de venir participer à leur marche nationale prévue le 23 janvier prochain. Ladite structure dit convier tous ses "camarades à se mobiliser massivement sans faille et à se préparer au combat pour arracher ce qui lui revient de droit. Dans chaque département, dans chaque région en collaboration avec les syndicats affiliés à la Cnts, la première puissance syndicale du Sénégal, le Sames appelle les instances locales à participer massivement à la marche nationale prévue le 23 janvier 2018 contre les injustices et iniquités dans le monde du travail sénégalais", a indiqué Dr Boly Diop, secrétaire général du Sames.

"La première phase du plan d'actions comporte plusieurs points. L'on cite, entre autres, le boycott de toutes les activités financées par la G50 (les partenaires financiers et techniques) ; la participation à la marche nationale du mardi 23 janvier prochain ; une grève totale de 72 heures sur l'étendue du territoire à partir du 30 janvier 2018 ; la centralisation des urgences et l'arrêt de la délivrance des certificats médicaux à partir du 6 février 2018", a déclaré le Dr Boly Diop.

L'occasion a été mise à profit par le Bureau exécutif national du Sames  pour lancer une alerte à l'endroit de l'opinion nationale et internationale sur la situation dans laquelle le système de santé pourrait être plongé du fait de la position de l'État. Une alerte pour avertir les autorités sur ce que pourrait engendrer une centralisation des urgences et l'arrêt de la délivrance des certificats médicaux à partir du 6 février prochain.


Auteur: Youssoupha Mine - Seneweb.com






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (8)


Anonyme En Janvier, 2018 (23:23 PM) 0 FansN°: 1
B­ie­n­v­e­n­ue s­ur le m­e­i­l­le­ur s­i­t­e de r­e­n­c­o­n­t­re­s d­e s­e­x­e >>> w­w­w.­s­e­x­yd­r­o­m.­c­o­m
Anonyme En Janvier, 2018 (08:01 AM) 0 FansN°: 2
Bien dit

Voilà la situation dans laquelle le président Sall a mis le Sénégal

C’est alarmant et nous devons tous chercher la solution qui sauvera notre cher pays
Reply_author En Janvier, 2018 (15:53 PM) 0 FansN°: 1
c'est la marche de ceux qui détournent les patients vers des cliniques privées
Reply_author En Janvier, 2018 (16:27 PM) 0 FansN°: 1
ce sont les malades qui acceptent d'être détournés. il n ya pas de corrupteur sans corrompu.
Anonyme En Janvier, 2018 (08:03 AM) 0 FansN°: 3
Tout comme les américains qui dans leur majorité ont fustigé les politiques et démarches stupides de Donald Trump, les sénégalais doivent faire de même vis à vis de Macky Sall qui décidément donne raison à Trump. Critiquer le gouvernement Trump est facile. Ceux qui ont vraiment compris les priorités n’ont pas le temps de « tweeter » en réponse aux folies de Trump. C’est le cas du petit mais honorable Rwanda. J’ai du mal à voir un seul secteur où domaine important dans lequel Macky a réalisé des avancées notables. Une chose qui me semble certaine, c’est qu’il nous dirige vers une nation de mal formés, d’illettrés, et d’ irresponsables car pas bien préparée aux défis du future. D’un Diouf à peine « passable », en passant sur un Wade « médiocre », on en est avec un Macky vraiment mauvais, tant sur la vision que sur l’étique. Difficile de comprendre ce qui nous arrive.
Anonyme En Janvier, 2018 (08:03 AM) 0 FansN°: 4
Lamou Sada En Janvier, 2018 (08:57 AM) 0 FansN°: 5
EDUCATION ET SANTE DANS LA RUE POUR NON RESPECT D'ACCORDS A INCIDENCE FINANCIÈRE POURTANT JUGES RÉALISTES ET RÉALISABLES PAR LES SERVICES DE L'ETAT !!! HOMONDIEU ET SI LE YONU YOKKUTE NAGUÈRE PROMIS ÉTAIT DEVENU LE YONU BANQUEROUTE FINANCIÈRE?????
Anonyme En Janvier, 2018 (09:19 AM) 0 FansN°: 6
On doit tous vous emprisonné parce que vous êtes les 1ers à ne pas respecter vos engagements car vous tuez les patients et vous avez un personnel très indisciplinés et irrespectueux envers les sénégalais
Alboury En Janvier, 2018 (09:30 AM) 0 FansN°: 7
L'EDUCATION ET LA SANTE DE CE PAYS NE SONT ELLES PAS DANS LA MERDE VERSION TRUMP ???
Icone En Janvier, 2018 (10:48 AM) 0 FansN°: 8
Allez vous faire voir.

En plus de tatonner avc la vie des malades,Vous passez votre temps au khar mat ensuite vous voulez vous comparer à d'autres.

Croyez en Dieu ou changez de metier.

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]