Lundi 15 Juillet, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Banner 01
Sante

SunuCmu : Les enjeux de la nouvelle trouvaille de la Cmu

Single Post
SunuCmu : Les enjeux de la nouvelle trouvaille de la Cmu

Créée depuis 4 ans, la Couverture maladie universelle s’ouvre dans l’ère de la digitalisation des paiements. Avec la plateforme SunuCmu, l’Agence pourrait souffler avec un montant de 36 milliards de FCFA par an, selon son directeur général Bocar Mamadou Daff, ce mercredi.

 

Presque 1 Sénégalais sur 2 ont accès à la Couverture maladie universelle (Cmu). Ce qui fait que c’est un effort considérable d’un cout 6, 6 milliards de FCFA a été mis sur la table. Du coup, l’enjeu de soutenabilité des politiques de gratuité pour ce système pose problème. En fait, la multitude de régimes de gratuité concerne les personnes âgées, les enfants de 0 à 5 ans, les femmes enceintes, la dialyse, entre autres. « Le taux de couverture est de 49%. Donc, il nous faut minimum 60 milliards de FCFA pour traiter les personnes cibles en ouvrant d’autres perspectives d’où la politique de digitalisation des paiements. Cela permet aussi de générer des financements à travers des dons », a indiqué, ce mercredi, le Directeur général de l’Agence de la Cmu, Bocar Mamadou Daff, au siège des Nations Unies. Ainsi est né, le SunuCmu dont le lancement officiel est prévu en avril prochain.

Cette plateforme est un dispositif de collecte électronique des cotisations et de financement. Elle va faciliter les moyens de paiement des bénéficiaires. En effet, la transformation digitale de la Cmu repose sur la transparence, la rapidité dans les opérations, la sécurité, la redevabilité etc, en vue de l’accès aux services sociaux de base des populations les plus démunies. « Cette plateforme d’inclusion financière et sociale car étant financement participatif de la prise en charge des indigents et des couches vulnérables est important. A preuve, sur les 7 millions de bénéficiaires que sont les enfants de 0 à 5 ans, les accouchements, la dialyse, les bourses de sécurité sociale, les bénéficiaires classiques reviennent respectivement par an à la Cmu 10 milliards, 4 milliards, 6 milliards, 22 milliards, 58 entre 60 milliards de F CFA par an », informe le Dg. Non sans déclarer que les 36 milliards de FCFA de SunuCmu «va nous aider à souffler ».

 

6 mois pour convaincre les Sénégalais de s’enrôler

 

Bocar Mamadou Daff de soutenir que le Système d’information de gestion intégré de la Cmu (SigiCmu), qui est en train d’être mis en place, dont le SunuCmu , est un « véritable outil de pilotage qui va permettre de traiter à temps réel des opérations, garantir le ciblage des bénéficiaires, assurer l’effectivité des prestataires et la lutte contre la fraude, ...).

Selon la Coordonnatrice du système des Nations Unies, Priya Gajraj, le chemin parcouru par la Cmu depuis sa création en 2015 est long. Toutefois, les innovations liées à la plateforme SigiCmu et la valeur qu’elle peut ajouter au programme de la Cmu sont majeures. « La Plateforme est une innovation qui respecte les standards internationaux de paiement numérique responsable. Elle met le bénéficiaire final au cœur de ses préoccupations en assurant la sécurité de ses fonds. Elle est une innovation qui a le potentiel d’étendre la Cmu aux plus pauvres et d’améliorer de manière l’objectif de développement durable. En phase de test, nous avons enregistré plus de 200 profils constitués de 530 soins pour les enfants de 0 à 5 ans », a-t-elle signalé.

Pour le directeur des Systèmes d’information (Dsi) de l’Agence de la Cmu, en adoptant la numérisation, le Sénégal rejoint les 25 pays qui contribueraient le plus à l’inclusion sociale dans le monde d’ici 2025. Ainsi, les acteurs ont 6 mois pour convaincre les Sénégalais de s’enrôler.

Représentant de l’Onu, Jean Pascal Mvondo a laissé entendre qu’avec « le SunuCmu, on donne la possibilité à toute personne physique ou morale qu’elle soit au Sénégal ou à l’extérieur de pouvoir contribuer directement, en se connectant sur la plateforme sans avoir besoin de se déplacer et de pouvoir permettre l’enrôlement et la prise en charge des bénéficiaires finaux dans tous les régions du Sénégal »


Article_similaires

2 Commentaires

  1. Auteur

    Freelance

    En Mars, 2019 (17:34 PM)
    Projets réalisés par transvie depuis 2015.....
  2. Auteur

    En Mars, 2019 (17:40 PM)
    Du n'importe quoi RN théorie.. Cette structure telle qu'elle fonctionne va encore engloutir des milliards et va être dans un déficit permanent. Elle va enrichir encore les médecins, , pharmaciens véreux. La couverture maladie survit grâce à un cordon de contrôle contre la fraude solide. La France a mis 40 pour réduire de façon significative, le déficit de la sécurité sociale plombée par sa branche maladie.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Top Banner
Banner 01
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR