11 Mai 1973, 11 Mai 1981, laquelle des morts de Blondin Diop ou de Bob Marley retiendra le plus l'attention ?

  • Par : SenewebNews | Le 10 mai, 2013 à 12:05:47 | Lu 22518 fois | 51 Commentaires
content_image

11 Mai 1973, 11 Mai 1981, laquelle des morts de Blondin Diop ou de Bob Marley retiendra le plus l'attention ?

Quarante (40) ans après sa mort alors qu'il était en détention dans la prison centrale de Gorée, dans des conditions dramatiques, Omar Diop Blondin va bénéficier pour la première fois d’une cérémonie de commémoration, informe Sud Quotidien dans sa livraison du jour. 

Un hommage posthume qui, nous dit-on, a été rendu possible par la deuxième alternance politique qui a porté aux commandes Macky Sall, un chef de l’Etat né post-indépendance et donc non comptable des dérives senghoriennes. En effet, le 11 mai 1973. Comme le rappelait feu Seydina Insa Wade dans une poignante chanson; de sa geôle de Gorée, île chargée de l’histoire douloureuse du peuple noir, léchée par le ressac de la mer, est parvenue une terrifiante nouvelle : Omar Blondin Diop est mort.

Cependant, cette participation de l’Etat du Sénégal à la commémoration de la disparition d’Omar Blondin Diop, cet étudiant et acteur politique qui a marqué les années 1968-1973 pendant les grandes manifestations ouvrières et estudiantines contre le régime de Senghor ne maquera pas de remuer le couteau dans la plaie de ses amis et de sa famille à qui les autorités avaient, à l'époque, voulu faire avaler la thèse du suicide par pendaison dans sa cellule.

La question taraudant les esprits est de savoir si la réhabilitation de ce martyr servira de prétexte aux autorités sénégalaises pour enfin ouvrir une enquête sur les circonstances de la mort d’Omar Blondin Diop. 

 

A espérer que les médias classiques ne vont pas juste, dans leur nouvelle vocation (de diversion pour certains), mettre le paquet pour retransmettre en direct, des concerts et autres shows commémorant une autre mort, plus célèbre et de dimension mondiale, celle de Robert Nesta Marley alias Bob.




SenewebNews

Commentaire (30)


Dxb En Mai, 2013 (12:42 PM) 0 FansN°: 1
On connait pas lui ..







Jah rasta faray . Souki souki navadaay.
Copy  En Mai, 2013 (12:50 PM) 0 FansN°: 1
omar blondin diop : une figure africaine du mai 1968 français (reseau-ipam)
la figure étudiante africaine qui incarne le mieux cette implication est omar blondin diop. né dans une famille de l’élite sénégalaise proche du pai de mamadou dia, omar blondin diop fait ses études à paris, au lycée montaigne puis louis le grand en hypokhâgne et khâgne avant d’entrer à la rue d’ulm en 1966. ses origines politiques le rapprochent à cette époque du cercle des étudiants communistes de l’uec. l’union des etudiants communistes est traversée depuis la guerre d’algérie par de nombreuses controverses sur le sens de la révolution socialiste et la signification de la discorde sino-soviétique. la guerre du vietnam et l’émergence de cuba constituent d’autres points d’achoppement dans l’uec qui finit par se fragmenter en plusieurs tendances ; fidèles du pcf, trotskistes et maoïstes. au cercle louis le grand, dans lequel milite omar blondin diop, une figure importante émerge, benny levi, qui cristallise autour de lui le courant de l’union des jeunesses communistes marxistes-léninistes (ujcml) à laquelle il adhère. il se situe ainsi dans la mouvance maoïste, prenant fait et cause pour la révolution culturelle chinoise qui constitue pour nombre de militants l’événement politique international majeur de l’époque. c’est ainsi que lorsque jean-luc godard réalise en 1967 « la chinoise », omar blondin diop y joue son propre rôle, celui d’un étudiant africain maoïste à paris. une année plus tard, en mars 1968, il est partie prenante du mouvement du 22 mars de nanterre dans une dynamique unitaire de mobilisation étudiante. c’est à ce titre qu’il est l’un des acteurs principaux du mai 68 français.
l’impact du mouvement étudiant français au sénégal est considérable auprès de la jeunesse universitaire maintenue sous surveillance policière. les raisons de cet impact reteraient incompréhensibles si l’on ne prend en compte l’identité même de cette université ; identité qui devient l’une des récurrences du discours étudiant. car même si, elle a été placée sous l’autorité de l’etat sénégalais à l’indépendance, l’université de dakar reste encore une « université française au service de l’afrique ». deuxième université francophone en afrique subsaharienne après lovanium à kinshasa, elle accueille les étudiants en provenance de tous les pays d’afrique de l’ouest voire de l’afrique centrale. mais les français y sont dominants au sein des étudiants, des professeurs et du personnel par rapport aux africains. du moins jusqu’en 1967, date à laquelle le gouvernement sénégalais lance un premier schéma d’africanisation mais celui-ci n’a pas le temps de produire ses effets lorsque la déferlante de mai éclate sur le campus.
il faut noter que la radicalisation du mouvement étudiant de l’université de dakar ne prend pas effet en 1968 mais en 1966 avec des manifestations de soutien aux luttes de « libération nationale » et contre le « néo-colonialisme » et « l’impérialisme ». le renversement de kwame nkrumah en 1966 est le point de départ de cette prise de conscience qui va aller croissant jusqu’à ce « mai 68 rampant » au cours duquel le régime de senghor n’a dû sa survie qu’à une impitoyable répression policière et militaire par les services du ministre de l’intérieur, jean colin, commissaire divisionnaire français et représentant direct des réseaux foccart dans le gouvernement sénégalais. lorsque paris est ébranlé par les manifestations étudiantes, jean colin, par peur de la contagion, durcit la surveillance et la répression mais ne il ne peut empêcher des manifestations et les occupations de l’université et finit par faire appel à l’armée française stationnée à dakar. des morts et des arrestations sont nécessaires à la reprise en mains. la contestation continue jusqu’en juin 1969 où une nouvelle flambée subit une répression tout aussi brutale
Baru En Mai, 2013 (15:03 PM) 0 FansN°: 2
il faudra ajouter lalo keba drame qui a tiré sa révérence un certain 11 mai 1981!
@baru En Mai, 2013 (18:36 PM) 0 FansN°: 1
non! c est plutot sombel faye, en plus un10 mai 81 !
Kannio En Mai, 2013 (12:51 PM) 0 FansN°: 2
OUMAR Blondin,un grand intellectuel a été toturé à mort à la prison de Gorée,le papa d'un animateur free lance d'une télé privée avait dirigé cette sale besogne.J eproirte d el(oocassion pouir saleur le courage du magistrat Moustapha Touré (anicien préiident du CENA,oncle de la ministre mimi touré)) doyen des juges qui avait inculpé et placé sous mandat de dépot les gardes pénitentiaires(policiers à l'époque);il fut immédiatement destitué par le président senghor et mis au frigo, longtemps,abdou diouf le réhabilltera sous son régime
Ahma En Mai, 2013 (12:53 PM) 0 FansN°: 3


REPERES BIOGRAPHIQUES sur OMAR BLONDIN DIOP

(18 Septembre 1946 – 11 Mai 1973)



18 Septembre 1946 : Naissance à Niamey (Niger)

Scolarité primaire :

• Ecole de la rue Thiers à Dakar

• Petit Lycée français de Dakar – Lycée Van Vollenhoven

Secondaire :

• Lycée Charlemagne Paris – Classe de 6ème

• Lycée Van Vollenhoven Dakar – Classe de 5ème et 4ème (Internat)

• Lycée Montaigne puis Lycée Louis le Grand (3ème jusqu’à la Terminale)- Rencontre avec son ami Antoine Gallimard

1965 – 1967: Admis en classe préparatoire Hypokhâgne

1967 : Reçu au Concours d’Entrée à l’Ecole Normale Supérieure de

Saint- Cloud -Classé 7ème

1967 : Elève professeur en Philosophie et Sociologie à l’Université de

Nanterre

• Adhère au Mouvement du 22 Mars

• Participation au film « La Chinoise » de Jean-Luc Godard

1968 : Participation aux Evénements de Mai 1968 en France

1969 : Frappé d’une mesure d’expulsion du territoire français par arrêté

du Premier Ministre Georges Pompidou en même temps que Daniel Cohn-Bendit

1970 : Retour à Paris pour préparer l’agrégation suite à la levée de la

mesure d’expulsion par le Président Georges Pompidou sur une intervention conjointe du Ministre André Malraux (avec l’insistance du Père d’Antoine Gallimard) et du Président Senghor.



Mars 1971: Incendie du Centre Culturel Français de Dakar et arrestation

du groupe dit « des Incendiaires » dont sont membres deux frères de Omar Blondin

26 Juillet 1971: Procès des militants du Groupe « des Incendiaires » et

condamnation à de lourdes peines de prison dont une à perpétuité pour Dialo DIOP

Mutinerie à la Prison de Dakar et transfert des détenus à Gorée



Entre Septembre 1971 et Février 1972:

• Omar se rend au Mali d’où il compte préparer la libération du groupe dit « des incendiaires» détenu à Kédougou..

• arrestation en compagnie d’un de ses camarades Alioune SALL dit « Paloma », actuel «Directeur de « Futurs Africains », et extradition vers le Sénégal par les autorités militaires maliennes.

22 Mars 1972: Procès de Omar Blondin, Alioune SALL (Paloma) et des présumé complices pour « complot contre la sûreté de l’Etat »

• Condamnation à 3 ans de prison Mutinerie à la Prison à Gorée

11 Mai 1973: Décès en détention dans la prison de Gorée dans des

circonstances troublantes et non encore élucidées.

• Le Pouvoir avance la thèse du suicide par pendaison.

• Réfutation de cette thèse par le Docteur Ibrahima Blondin DIOP, Père d’Omar

• contestation des conclusions de l’autopsie pratiquée par le Dr Cyprien Quénum par un rapport de contre autopsie.



Que Dieu ait son âme!



Demba En Mai, 2013 (13:02 PM) 0 FansN°: 5
Changez cette photo bon sang!! Ce n'est pas OBD
Bingo En Mai, 2013 (13:28 PM) 0 FansN°: 6
J'avais que 19 ans quand Blondin Diop a ete execute a prison de Goree et enterre en cachette au cimetiere de la Medina sur la corniche. Y avait une dictature totale au Senegal sous le regime de Senghor et son PS.

Blondin Diop restera toujours dans la memoire des senegalais qui ont vecu avec lui. Il etait vraiment un garcon tres courageux, tres engage et tres intelligent ce que Senghor ne voulait pas Blondin constituait un menace pour Senghor et son regime. Senghor ne voulait pas voir d'opposant a son regime.

Nous n'oublierons jamais Omar Blondin Diop.
Sengali En Mai, 2013 (13:32 PM) 0 FansN°: 7
Blondin Diop, Cheikh Anta Diop, Babacar Niang, Seyni Niang,Majhemout Diop... J'en n'oublie ces dignes fils qui aurait pu avoir de très hautes responsabilités vu leur niveau. Mais ont refuser les avantages sociaux pour se sacrifier pour leur pays. Aujourd'hui même pas une rue en leur nom les jeunes ne les connaissent même pas !!
Guerrrefroide En Mai, 2013 (14:27 PM) 0 FansN°: 1
il faut reconnaitre que l'afrique a payé un lourd tribut pendant la guerrre froide  :cry:  :cry:  :cry: 
les occidentaux n'ont pas hésiter à faire emprisonner, torturer, ou tuer tous les dirigeants ou intellectuels qui se reconnaissait du marxisme-leninisme  :down:  :down: 
Anonyme En Mai, 2013 (13:37 PM) 0 FansN°: 8
Cette photo est celle du nationaliste camerounais Ruben Um Nyobe, assassine le 18 septembre 1948 par les forces coloniales francaises.
Thiouneyi En Mai, 2013 (14:23 PM) 0 FansN°: 1
de deux choses l'une soit ils sont betes chez sénéweb, soit ils manquent de professionnalisme.
je pencherai plus pour la 2e hypothèse: ils ne prennent pas le soin de lire les contributions des internautes, car il y'a quelques jours plusieurs d'entre eux ont signalé cette erreur sur la photo, mais rien n'y fait  :down:  :down: :dow:
bande de thiounés va  :sad:  :sad: 
Doula En Mai, 2013 (13:43 PM) 0 FansN°: 9
CHANGEZ LA FOTO C NEST PAS OMAR svp SOYEZ UN PEU PROFESSIONEL CEST HONTEUX POUR VOTRE IMAGE!!!
Dieyana En Mai, 2013 (14:05 PM) 0 FansN°: 10
blodin diop a était sauvagement tué par le regime de senghor, a cette époque y'avait pas de tv et radio privée pour diffuser l'info. le gouverment de l'époque parlé de suicide mé tel n'été pa le cas. il a était battu, torturé et tué par le PS.

Dago En Mai, 2013 (14:29 PM) 0 FansN°: 1
il a ete assassin precisement sous la demande d jean colin aki il a crache au visage!!!
Bd En Mai, 2013 (14:17 PM) 0 FansN°: 11
RIP Blondin tu ora o moin aporté ta pierre
Laye Njombor En Mai, 2013 (14:33 PM) 0 FansN°: 12
 :haha:  Abdoulaye Wade  :haha:  LOL

Ce menteur-voleur -baratineur, vous etes ridicule, quand on voit ce qu'il a fait à Khadaffi, vous osez parler de Panafricaniste allez vous cacher waay :-D  :-D  :-D 
Toubib En Mai, 2013 (14:36 PM) 0 FansN°: 13
il a ete tue sur les ordres de jean colin a ki il avait crache au visage a cet epoque colin etait ministre de linterieur du senegal au profit de la france voila la verite !!!
Vivafrica En Mai, 2013 (14:50 PM) 0 FansN°: 15
Senghor était l'homme de la France, on ne peut pas taire cette vérité historique et Collin était l'exécuteur des basses besognes de la Françafrique au Sénégal....

C'est Senghor qui a sappé la Fédération du Mali et renvoyé Modiba Keïta à Bamako sous le prétexte fallacieux de "tentative de coup d'Etat contre le peuple sénégalais" sur injonction de De Galle et Foccart. UN MENSONGE HISTORIQUE. Une Fédération qui allait forger l'unité des Etats d'Afrique de l'Ouest à partir de l'action de ses propres fils... contre la domination politique de la France doublée de la domination économique des entreprises françaises et de la domination culturelle de nos cerveaux (élites décérébrées selon la formule de Césaire...) La mort du patriote Diop rentre dans ce manque de perspective de Senghor et sans déborder sur les considérations personnelles, disons que M. Blodin a réussi son entrée haut la main à Normale Sup... tandis que Senghor, après son échec, est passé par la Maîtrise... pour passer l'agrégation.
Vrai En Mai, 2013 (15:07 PM) 0 FansN°: 16
Buju Banton, tes interventions sont parfois interessantes, mais le fait que tu cherches toujours á innoncenter Abdoulaye wade, rend tes commentaires non crédibles et perdent em même temps toute objectivité.

C est vrai que Senghor, Diouf ont toujours été des collabos pour les sales besognes. Pour Macky, on ne peut pas encore juger car c est trop tôt.
Buju Banton En Mai, 2013 (15:52 PM) 0 FansN°: 1
@vrai,

merci a toi, mais il ne faut pas faire d'amalgames.

je n'ai jamais innocente abdoulaye wade, et qu'il soit coupable ou innocent (je ne sais pas de quoi d'ailleurs) n'est pas le sujet de mon propos. mon propos concerne la realite cachee de la fonction presidentielle au senegal depuis les independances.

parmi les 4 presidents qu'a connu ce pays, seul abdoulaye wade a eu un semlblant de rupture avec le joug francais colonialiste et donc maconique ! c'est un fait indeniable.

maintenant que aboulaye soit un bandit ou pas c'est un autre sujet...

a bientot
Buju Banton En Mai, 2013 (15:57 PM) 0 FansN°: 2
@vrai,

et j'oubliais de te repondre par rapport au cas macky...

il n'est pas trop tot pour juger son cas, je dirais plutot qu'il est trop tard lol.

macky est un apprenti franc macon de la derniere heure, il suffit de voir son regard et son attitude craintive devant abdou diouf lors de sa visite au senegal, pour comprendre que ce dernier fait parti des "patrons" de macky en termes fraternels...

macky a meme mis son ignorante de femme dans cette organisation, et elle passe tout son temps a faire des signes maconiques et de maniere tres maladroite.

donc tu peux etre sure a 1000% que macky beni oui oui est acquis a la meme cause que l'etaient senghor et diouf. ce sont tous les 3 des collabos post independances. le senegal n'a jamais avance juste pour cette raison.

a bientot
Sandey En Mai, 2013 (15:24 PM) 0 FansN°: 17
MAKI EST PIRE IL DOIT COMMENCER A S CONTROLER LUI WADE DEFNA NIOUGUISS!!!!
El Diablo Koumba Kastell En Mai, 2013 (15:30 PM) 0 FansN°: 18
SENGHOR... est une ÉNIGME à DÉCORTIQUER, étape par étape! -Le jour où tous ses magouilles seront exposées à l' air libre, à titre posthume, il sera pendu haut et court à la place SOWETHO :haha: 
Témoin De L'histoire En Mai, 2013 (15:41 PM) 0 FansN°: 19
ce brillant sénégalais a été tué sous le règne de Senghor, le sanguinaire et jusqu'à présent ses complices gouvernent avec MACKY SALL mais dieu est grand et il ne dort pas, slogan attribué à Dakar par DJ book's( blasphème) seul dieu ne dort pas, NIASS était là, DJIBO KA était là etc.........
Yady Kone En Mai, 2013 (16:46 PM) 0 FansN°: 20
Faut-il rappeler les etudiants senegalais envoyes dans le sud a l'epoque de la guerre de liberation du PAIGC contre le Portugal Ces etudiants qui n'avaient aucune experience militaire ont ete egorges dans le maquis. Senghor sera toujours le dirigeant machiavelique et sanguinaire pour beaucoup de senegalais comme moi qui ont grandi sous son regne.
Pfff En Mai, 2013 (16:50 PM) 0 FansN°: 21
senghor un vrai colonisé il faut vraiment enlever cette image dhommeexcellent etc... il a ete ministre francais avt lindependance et etait francais tou simplement !la famille senghor juska present se lapete au senegal est sont completement complé!toujours marié a des metisses blanc ou autres quelle tristesse !
Cherche Permis En Mai, 2013 (17:46 PM) 0 FansN°: 22
Bonjour,



Je vous expose mon problème, et cherche votre aide. En, fait je vis en France depuis 5 ans et là, je suis à la recherche du permis de conduire, que je viens de rater pour la première fois (code obtenu du premier coup). Pour info, même si je voulais le permis senegalais, il aurait fallu que j'y reside pour au moins 6 mois. Ce qui est impossible, vu mon boulot. L'auto-ecole me demande de patienter 7 mois avant de le repasser.



Ainsi, je compte le passer à l’étranger et plus precisement à Ndjamena au Tchad ou je vais pour un sejour de 6 mois. Vu que les senegalais sont de grands voyageurs, ou que les tchadiens lisent seneweb, je voudrais savoir si vous ne connnaissez pas d'adresse d'auto-ecole sur ndjamena, les conditions pour y passer le permis, ainsi que les délais.



Je compte bcp sur votre aide chers internautes. Merci.



Ibra
Lz En Mai, 2013 (18:19 PM) 0 FansN°: 23
Vous oubliez "Blaise Diagne" aussi, mort le 11 mai 1934
Mr.néki En Mai, 2013 (18:58 PM) 0 FansN°: 24
Mais vous avez oublié Mactar Néki entré a lhopital le 10mai 1981 et mort le 11 MAI 1981 Enterré le 11 Mai 1981 à 17h. C'était un vendeur de petit dejeuner tellement gentil. Et on la nommé Mr Néki. ndeysanne
Kor Sigga En Mai, 2013 (20:11 PM) 0 FansN°: 25
Il y a certain qui profitent de toutes les occasions pour insulter Senghor. En réalité ce qui vous fait mal c'est le fait que le Président Senghor a fait avorté la tentative de coup d'Etat de Mamadou DIA et depuis certains ont une dent contre lui parskil a arrété leur maodo. Maky n'a pas le droit de réhabiliter ni mamadou dia, ni blon diop. La justice a déjà donné son verdict.
Loverman En Mai, 2013 (21:28 PM) 0 FansN°: 26
Svp, seneweb vous étes le seul capable d'écrire des titres aussi nuls que ça... Bob Marley c'est le monde entier qui le connait. Je n'ai rien contre OBD au contraire gloire à l' heros qu'il fùt. De gràce ne nous confondez pas.

One Love!!!
D!-d En Mai, 2013 (00:14 AM) 0 FansN°: 27
wade = statue = maçon

Biju qu'as tu encore fumé?

Wade luttant contre les francs maçons c'est pas sérieux. Quant Dieu ne fait pas parti d'un plat il y verse du sable et personne ne pourra le manger. Lénine mort, staline mort marx mort mao mort. Ils ont voulu tué Dieu, et bien Dieu les a bien eu. Existe t il encore des communistes au Sénégal? En tchetchenie ils avaient transformé les mosquées en boite de nuit. Merci à Senghor d'avoir protégé le sénégal du fléau communiste par tous les moyens nécessaires.





M24 En Mai, 2013 (01:42 AM) 0 FansN°: 28
Tous ces enseignements confirment la place du petit mais très grand Senghor .Vu la formation,les idées et les fréquentations de O.B.Diop ,sa victoire aurait été un désastre pour le senegal des grands marabouts.

Les Russes ,les Chinois etc sont devenus des ultra-libéraux .la lutte de O.B.Diop etait aussi une aliénation au communisme,comme Senghor ,comme les grands marabouts(Islam).

D'ailleurs le communisme qui naît du capitalisme était-il possible?Existait-il au Senegal une conscience de classe

L'art de Senghor(la maturité,le génie) a été de trouver un équilibre pour le Senegal peuple tiraillé entre plusieurs paradigmes;
Titen En Mai, 2013 (02:07 AM) 0 FansN°: 29
la politique est puremnìent magouillle de senghor a macky personne n'est propre .
Zzzz... En Mai, 2013 (04:57 AM) 0 FansN°: 30
Question idiote posée par un "sournaliste" idiot.

Blondin Diop était local.

Bob Marley était international.

  <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/cool.gif" alt=":cool:">  

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    |    Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]    |    Tel. (redacteur en Chef) : +221 77 562 00 29    |    Email (redacteur en Chef) : [email protected]