Lundi 22 Juillet, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Banner 01
Societe

Affaire Cheikh Diop : Précisions sur un dossier complexe

Single Post
Affaire Cheikh Diop : Précisions sur un dossier complexe

Me Assane Dioma Ndiaye est catégorique : l'État est responsable du sort tragique de Cheikh Diop, cet homme qui a tenté de s'immoler par le feu et qui finira par décéder à l'hôpital Principal de ses brûlures.

"Je constate les faits, se cramponne l'avocat lorsque Seneweb l'a contacté. Cheikh Diop est entré en détention avec deux bras et s'en est sorti avec un bras. Je crois que c'est largement suffisant pour établir la responsabilité de l'État."

Cheikh Diop a été placé sous mandat de dépôt à Rebeuss, pour une affaire de faux documents de voyage concernant son frère. Il recevra en prison une injection qui, au lieu de calmer les maux de tête qui l'assaillaient à ce moment-là, s'avérera fatale.

D'après L'Observateur, la piqure lui a causé une gangrène au niveau de l'avant-bras droit. Envoyé à Fann par l'administration pénitentiaire, l'ancien immigré sera transféré à l'hôpital Principal puis à l'Hôpital général de Grand-Yoff (Hoggy) où il sera amputé du bras droit.

Réhabilité et chahuté par la justice
À sa sortie de prison, Cheikh Diop, qui a bénéficié d'une liberté d'office, déclencha une procédure judiciaire contre l'État pour obtenir une indemnisation. Débouté en première instance puis en appel, il attendait le verdict de son pourvoi en cassation. Il mourra sans être fixé sur son sort.

Avec le décès de son client, Me Assane Dioma Ndiaye n'exclut pas une nouvelle action en justice contre l'État. Mais, précise-t-il, "c'est la famille qui va décider ; si elle estime devoir poursuivre la procédure, nous, dans le cadre de l'assistance judiciaire, nous nous mettons à leur disposition".

Dans tous les cas, le président de la Ligue sénégalaise des droits de l'homme (Lsdh) défend que l'hôpital de Fann et l'administration pénitentiaire "n'ont pas assumé leurs responsabilités".

Contacté par Seneweb, les responsables de l'hôpital de Fann n'ont pas souhaité se prononcer. L'administration pénitentiaire, pour sa part, s'est contentée de jurer qu'elle ne néglige pas ses détenus.

Difficile lien de causalité
Il en faudra plus pour convaincre Me Assane Dioma Ndiaye : "Le dossier judiciaire (de son client) s'est heurté au fait qu'il n'est nulle part dit, d'une part que Cheikh Diop a été référé par la Maison d'arrêt de Rebeuss (Mar) au niveau de l'hôpital Fann, et que ceci suite à une injection ou à une complication de son état. Et d'autre part l'hôpital de Fann n'a pas exigé son dossier médical au niveau de la prison."

L'avocat rapporte qu'il a fallu que Cheikh Diop interpelle directement les services compétents de l'hôpital de Fann "pour qu'ils confirment d'abord que c'est à la suite d'une injection qu'il y a eu cette complication et que c'est à partir de cette complication qu'il a été référé au niveau de l'hôpital Fann".

Le président de la Lsdh estime que l'administration pénitentiaire et l'hôpital de Fann n'ont pas voulu faire les précisions nécessaires, à propos du dossier médical de son client. Si bien, regrette Me Assane Dioma Ndiaye, que la justice avait des problèmes pour confirmer le lien de causalité entre le traitement qui a été fait au niveau de la prison et l'amputation subséquente qui s'en est suivie. D'où ses revers en première instance et en appel.


Article_similaires

32 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (19:21 PM)
    diaroul explikè ,

    tout ce qui arrive de mauvais dans le monde entier , amérique ,europe ,asie, afrique, tout c est la faute à macky sall
  2. Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (19:23 PM)
    Triste pour un pays qui se réclame musulmane
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2018 (20:49 PM)
      pays laïc, monsieur, le sénégal est un pays laïc où il y a une majorité musulmane c'est vrai, mais aussi chrétiens et autres.
      que cela demeure ainsi

      ce n'est pas comme la gambie, une république islamique
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2018 (22:03 PM)
      le senegal est bien un pays musulmsan car la majorite est musulmane. ce n est certes pas une theocratie islamque mais mbien un pays musulman. comme la france est chretienne et isrsrl juive, bien que ttes ces nations soient laics
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2018 (05:13 AM)
      il est facile de dire je suis musulman, je m’appelle omar ou abdallah. c’est l’etre qui es difficile. si c ça que vous appelez être musulman alors vous n’avez rien compris. vous êtes plus injuste entre vous plus que les non musulmans, vous forniquez plus qu’eux, vous mentez plus qu’eux,
    Auteur

    Koly

    En Novembre, 2018 (19:36 PM)
    Je ne comprends pas pourquoi la justice n'a pas condamné l'État.
    • Auteur

      Yatt

      En Novembre, 2018 (21:58 PM)
      un état se doit de défendre les citoyens les plus fragiles.
      d'après ce l'on a bien voulu nous faire comprendre ce pauvre monsieur a été victime d'une gangrène qui lui a couté un bras alors qu'i était en détention.
      une gangrène requérant un temps d'incubation, et lui étant privé de liberté, il appartenait à l'administration pénitentiaire de démontrer que le détenu, judiciairement mis sous sa responsabilité, parce qu’étant en état de privation de liberté, a sciemment caché l'évolution de son problème, pour pouvoir se disculper.
      les juges, par obligation de protéger les citoyens dans la précarité, avaient l'obligation morale et éthique de considérer ce qui a été dit ci-haut : nous sommes au civil, pas au pénal !!!
      pourquoi donc les textes civils posent le principe de la responsabilité sans fait prouvé (parent responsable du fait de son enfant, patron pour son employé….) par simple lien de causalité ou de connexité ?
      or pour ce cas, il s'agit d'une personne assignée à une cellule de prison !!!!
      si l’hôpital de fann ne peut pas imputer la gangrène à l'injection, il n’a pas non plus affirmé que la piqure n’en a pas été à l’origine !
      si nous avons bien compris, le juge s'est accroché à cette incertitude médicale pour débouter !!
      or la seule certitude constante est qu'un détenu a été atteint de gangrène et amputé alors qu'il était dans les liens de la détention, c'est à dire qu'il a été incapacité à choisir son médecin, sa structure sanitaire, ses déplacement !!!
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (19:39 PM)
    Catastrophique. Le désespoir infini d un homme faisant l aboutir à ce destin macabre. Une justice ? Mais pour qui ? Ici tous les faits , alignement des indices , ramènent à la responsabilité du corps médical, ici en particulier, du service pénitentiaire . Quel problème de lien de causalité, ici ? C est faux de raisonner pareil. La responsabilité de L État est ici avéré.



    Nous risquons dans des nuits sombres si nous refusons ce que nous voulons pour soi , aux personnes démunies.
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (19:47 PM)
    li mo takh Moustapha Niasse meusoul pikirou Dakar comme fokholé mom.... dou niak lokho dé
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (19:49 PM)
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (19:52 PM)
    TRISTE SORT DES ÉMIGRÉS AU SÉNÉGAL.... C'EST EUX QUI NOURRISSENT LE PAYS MAIS C'EST AUSSI EUX LES MIEUX ET PLUS DÉTESTER PAR BEAUCOUP
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2018 (22:41 PM)
      toi peut etre tu nourris ta famille mais arrêter de penser que sans vous le pays ne mangera pas. le pouvoir d'achat des immigrés maintenant ne correspond plus à la réalité du pays, dans les années 80 ou 90 oui mais maintenant en 2018 les sénégalais ont un pouvoir d'achat beaucoup plus élevé et les rentes que vous faites rentrer sont guère devenus insuffisant.
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2018 (00:58 AM)
      les statistiques le prouvent , le sénégal et sa population est par moitié entretenu pas la manne financière des émigré-e-s !
      pouvoir d'achat plus élevé, tu rêves ou quoi ????
      par contre, il est vrai que les parents et famille élargie n'ont plus la même somme d'argent pour se pavaner dans les baptêmes et fêtes ......
    Auteur

    L'extrémiste

    En Novembre, 2018 (19:58 PM)
    Quelle justice me parlent mes frères et soeurs internautes ?

    Celle qui a été désavouée par macky sur le dossier élèves maîtres ?



    Non c'est triste de le dire mais justice yen a pas dans ce pays.



    Nous la populace continuerons toujours à subir de leurs injustices eux que l'on a Mi au pouvoir.



    Qu'ils sont bêtes de ne pas apprendre qui subissent des guerres civiles à cause de ces injustices insupportables. En Tunisie par exemple tout à commencé comme ça.





    Attention chers gouvernants car l'injustice ne peut s'éterniser.

    Souvent ça aboutit à des attentats suicides et à la destruction des pays.



    Nous voulons une justice sociale
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (20:24 PM)
    Des complications suite à une injection arrivent parfois, il y a des gens qui sont devenus boiteux suite à une piqûre. C'est triste de perdre un bras mais quand on voit des militaires qui sont entrés dans l'armée en parfaite santé et qui en sortent mutilés ou handicapés à vie on doit garder sa foi en Dieu, la mort ne résout aucun problème. Que Allah l'accueil en son paradis éternel. :nohope: 
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (20:32 PM)
    Une tragédie! Quelle horreur. RIP.
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (20:35 PM)
    Les immigrés ne nourrissent que leurs familles, il faut arrêter de dire que les immigrès nourrissent le Sénégal..Qui va nourrir leurs familles à leurs places?
    Auteur

    Prières

    En Novembre, 2018 (20:38 PM)
    À la place de ces supputations, priez pour lui que le désespoir a poussé à abréger sa vie de façon tragique.

    Évitez d'être croque -mort
    Auteur

    Doctoor Diouph

    En Novembre, 2018 (20:38 PM)
    C'est très triste

    mais je veux demander à tous juristes quel est le lien de causalité entre l'affaire des faux documents ===> Rebeuss et le mal de tête.. la liberté d'office



    On parle de l'Etat pas de faute médicale " documentée " démonstrable...

    ohh cette l'escalade combien vicieuse de déboires en malheurs..

    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (20:46 PM)
    Limay niane YALLA daal moy mouthiou si am problème ndakh sénégal danioulay toogne banopi doumala Tek thia dila yed. Rewmi moom rankhoniou baadola moofiy niekh thierey bours.

    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (21:20 PM)
    C'est l'avocat qui t'a conduit en erreur ! Il a mis la charrue avant les bœufs ! IL NE FALLAIT PAS QU IL INTRODUISE UNE PROCEDURE JUDICIAIRE AVEC SON AVOCAT ! Comment l'Etat du Sénégal peut il le dédommager sur un montant ou entamer une négociation judiciaire si le procès n'a pas été en la faveur de ce monsieur ? Lii moy deug, cet individu a été trop naïf pour introduire une procédure judiciaire, alors que tous ses droits civils étaient suspendus par son état d'emprisonnement pour un autre délit (faux papiers) ce qui a amené le juge à débouter son avocat.

    C EST CETTE MEME NAIVETE QUI L A CONDUIT A S IMMOLER ! LE MONDE EST CE QU IL EST ET NON PAS LA LECTURE QU ON EN FAIT AU TRAVERS NOS LENTILLES SUBJECTIVES ET NAIVES. CE QUI L A POUSSE AU SUICIDE C EST CE REGRET D AVOIR QUITTE SON BOULOT EN EUROPE ET S EMPÊTRER DANS DES PROBLEMES INCOMPREHENSIBLES. C EST SA TRAJECTOIRE DE VIE, C EST CELA LE DESTIN ! AUCUNE FAUTE DE L ETAT DU SENEGAL DANS CETTE SITUATION.
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (21:21 PM)
    il es mort par se suicidé tant mieu pour lui
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (21:25 PM)
    No 13 tres bien dit. Sénégal doyna waar torop.

    Mais aussi il faut qu’on revoie nos prisons. Je suis allé visiter Reubeuss et j’en suis sorti meurtri. Très tragique la situation INHUMAINE dans laquelle nos détenus (et la plupart des petits malfrats incarcérés pour des petits vols et histoires de Yamba) sont gardés. Pas du tout digne d’un pays Musulman qui se réclame un état de droit.



    Yallna Yallah Baal Cheikh Diop té yobou ko aldiana.
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (21:30 PM)
    Senegal quand on bosse on gagne sa vie et qu'on se retrouve au chômage du jour au lendemain les regards changent, les comportements changent tout change il faut avoir les nerfs solides pour rebondir mais pas facile personne ne va te laisser prendre sa place
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (21:39 PM)
    Le gars ne devait même pas aller en prison. La justice joue avec la vie des citoyens. Nos prisons sont surpeuplèes et pourtant ils continuent d'emprisonner des citoyens pour des histoires banales, pour des joints de yamba, pour des insultes. L'homme noir est mèchant envers l'homme noir.

     :thumbsdown:  :thumbsdown:  :thumbsdown: 
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (23:10 PM)
    Terrible!!!  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang: 
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (23:20 PM)
    Paix a son âme. Mais c,est normal que son avocat ou la famille du defunt poursuit la justice. C,est grace a l,injection du piqure qu,il a perdue son bras. Eureur de l,infirmier qui n,a pas l,analyse pour savoir ce qui ne vas pas.Avant de donner un malade une pique ou etc il faut diagnostiquer la maladie d,abord. On a ce probleme en Afrique quelque,un qui a diabete on lui dit il n,a rien, au bout de quelque annee on lui dit qu,il a le diabete. En fin c,est trop tard et c,est la mort. C,est l,etat qui est responsable de la mort parcque les medecins n,ont pas bien fait leur travaille. Et si c,etait en Europe ils seront purement punie par de profesionalisme. Donc que la justice soit fait.
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (23:21 PM)
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (23:31 PM)
    Ce genre d'avocats vous mettent dans la merde, rien que pour vous soustraire de l'argent. Ils ne peuvent gagner aucun procès.

    Un mort dans ta conscience maître!!!
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (23:31 PM)
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (23:31 PM)
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (00:54 AM)
    ET pendant ce temps...Macky danse 2èm mandat   <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/danse.gif" alt=":danse:">  



    Et pendant ce temps...Marième faye danse téranga ngour bi   <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/danse.gif" alt=":danse:">  



    Et pendant ce temps...Aliou sall   <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/danse.gif" alt=":danse:">   en tant furtur successeur de Macky   <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/danse.gif" alt=":danse:">  



     :thumbsdown:  :thumbsdown:  :thumbsdown: 
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (00:58 AM)
    ET pendant ce temps...Macky danse 2èm mandat



    ET pendant ce temps...Macky danse 2èm mandat   <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/danse.gif" alt=":danse:">  







    Et pendant ce temps...Marième faye danse téranga ngour bi   <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/danse.gif" alt=":danse:">  





    Et pendant ce temps...Aliou sall danse en tant que furtur successeur de Macky   <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/danse.gif" alt=":danse:">  
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (02:19 AM)
    L Etat est completement responsables. Le gars devait recevoir une forte amende financiere pour son delit mais pas etre emprisonne. Ensuite cette piqure fatale est a classser dans le cadre des Coups et blessures volontaires avec ses consequences colateralles
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (07:39 AM)
    Il n'avait qua être honnête et ne pas aller en prison en plus perdre un bras c'est difficile certes mais ce n'est pas une raison' pour être abattu dans la vie les paralysés sont la etc... Un bon musulman aurait accepter cette volonté divine et se battre au lieu de se suicider. Que dieu ait pitier de son âme
    Auteur

    Capi

    En Novembre, 2018 (11:05 AM)
    Il nous faut une vraie école de journalisme dans ce pays, qu'est-ce que, cela veut dire selon seneweb, qui est un tout, qui a des représentants partout dans le Sénégal? Ce pays est vraiment pourri, et d'ailleurs ces les internautes qui en sont les responsables.

    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (11:30 AM)
    SENEGAL, UN PAYS QUI EST EN 180 DEGREES AVEC L’ISLAM
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (11:46 AM)
    JE SUIS PARTI AUX PAYS DES BLANCS JE N AI PAS VU BCP DE MUSULMANS MAIS J AI VU L ISLAM. JE VAIS CHEZ LES MUSULMANS JE VOIS DES MUSULMANS MAIS JE NE VOIS PAS L ISLAM.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Top Banner
Banner 01
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR