Changements Climatiques: Le Sénégal accueille un festival des alternatives en Octobre

  • Source: : Webnews | Le 27 juin, 2016 à 16:06:29 | Lu 2554 fois | 1 Commentaires
content_image

Changements Climatiques: Le Sénégal accueille un festival des alternatives en Octobre

Du 01 au 02 octobre 2016, le Sénégal va accueillir le plus grand festival Africain dédié aux changements climatiques.

Organisé sous forme d’un village des Alternatives, cet événement prévu à la place de l’obélisque sera l’occasion de montrer que, dans les pays du Sud comme le Sénégal, émergent et se concrétisent des solutions au dérèglement climatique.

Cette grande manifestation qui compte mobiliser entre 10 000 et 20 000 personnes est l’initiative d’Alternatiba Sénégal, un mouvement citoyen populaire de mobilisation collective pour la justice climatique et la valorisation de solutions concrètes.

Prévu en plein centre de Dakar, à la place de l’Obélisque, «le village des alternatives de Dakar, va accueillir des concerts, plusieurs porteurs d’alternatives, des ateliers pratiques, des conférences, des tables rondes, des démonstrations, des espaces de jeux pour enfants, un marché de produits issus de l’agriculture saine, durable et locale, un espace de troc et de gratuité » souligne le communiqué d’Alternatiba reçu par la rédaction.

Les derniers rapports du GIEC (groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) sont sans appel. «Si rien n’est fait pour réduire les émissions mondiales de gaz à effet de serre, il sera difficile de maitriser l’emballement climatique.» renseigne le communiqué.

Au Sénégal, les conséquences sont déjà désastreuses: avancée de la mer, montée des océans, érosion côtière causant d’importants dégâts et entrainant quelques fois le déplacement de certains villages comme Doun Baba Dièye dans la région de Saint Louis, baisse de la pluviométrie et des rendements agricoles, dégradation des sols, inondations, perte de la biodiversité marine et terrestre, baisse de la nappe phréatique du littoral, sécheresse, etc.

«Notre plus grand défi, c’est la mobilisation du grand public, à la fois ceux qui convaincus, mais restent dans des logiques cloisonnées et les autres à qui le changement climatique ne parlent pas forcement. En amont de l’événement, nous avons démarrer une série de rencontres dans divers lieux et endroits de Dakar (jardins publics, centres socioculturels, espaces jeunes, sièges d’associations) pour susciter une appropriation citoyenne et collective de la problématique des changements climatiques.» a souligné Mariama Diallo, membre du collectif.

Ce concept appelé « NDAJE’TIBA », sont des rencontres mensuelles dans un cadre convivial et festif pour attirer le grand public et ne pas limiter le processus de mobilisation pour la lutte contre le changement climatique.


Auteur: echos2rues - Webnews






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (0)


Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]