Mercredi 24 Avril, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
Societe

Dépollution de la baie de Hann : Lansana Gagny Sakho liste les avantages du projet

Single Post
Dépollution de la baie de Hann : Lansana Gagny Sakho liste les avantages du projet

Le Directeur général de l’Office national de l’assainissement du Sénégal (Onas), Lansana Gagny Sakho, s’est réjoui du bouclage du financement du projet de dépollution de la baie de Hann. S’exprimant à l’issue de la cérémonie de signature de convention de financement entre l’Etat du Sénégal et le Royaume des Pays-Bas qui s’est tenue ce vendredi 14 septembre 2018 à Dakar, le patron de l’Onas estime qu’après cette étape particulière, le «plus important» aujourd’hui, c’est d’arriver à démarrer le projet. Et son ambition, c’est de démarrer les travaux avant la fin de l’année 2018. Selon lui, il y a «une attente très forte» de la part des populations de Thiaroye Azur, Mbao, Hann, et autres. Parce qu’elles «vivent dans des conditions très difficiles».

«Près de 500 000 personnes auront accès à un assainissement collectif»

Lansana Gagny Sakho signale qu’à travers ce projet, 500 000 personnes vont avoir accès à un système d’assainissement collectif. Un aspect social qui, pour lui, est «très important». Il estime qu’il y a aussi d’autres aspects non moins importants. Il s’agit notamment, du principe ‘’pollueur payeur’’. Un principe qui, selon lui, «n’existe dans un aucun pays africain» et montre la place de leadership de l’Etat du Sénégal en matière d’assainissement. Il consiste à faire de sorte que celui qui pollue, il paye.

«Permettre à tout l’écosystème de reprendre sa place»

A l’en croire, ce projet de dépollution de la baie de Hann, au-delà de l’aspect financement, va permettre à «tout l’écosystème de reprendre sa place». Autrement dit, faire de sorte que la baie devienne ce qu’elle était avant, c’est-à dire la 3ème plus belle baie du monde.

Toutefois, le patron de l’Onas, soutenant que l’économie d’un pays est soutenue par le secteur privé, précise que l’Etat «ne doit pas être dans une logique de taxation abusive» pour impacter «négativement» leur productivité. Et pour ce principe de ‘’pollueur payeur’’, il signale que l’Onas va avoir «une discussion inclusive» et de façon permanente avec tous les acteurs.

 


Article_similaires

4 Commentaires

  1. Auteur

    Avis

    En Septembre, 2018 (18:31 PM)
    A quoi bon dépoluer si c'est pour repoluer. Un tel projet de depollution n'est pas nouveau.
  2. Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2018 (19:27 PM)
    Une grande partie des travaux vont etre fait par des sociétés de pays étrangers qui sont les payeurs .....travaux inutile car dans 5 ou 6 ans , comme les Senegalais sont de gros dégueulasses injconscients la baie de Hann sera à nouveau polluée !!!
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2018 (22:04 PM)
    d'accord avec vs sur l'inconscience des senegalais! c'est notre ADN
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2018 (23:40 PM)
    Au moins certains reconnaissent que les Sénégalais sont inciviques. Néanmoins Monsieur le Président bravo et continuez de travailler.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Top Banner
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR