Mercredi 19 Juin, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Banner 01
Societe

Dépollution de la baie de Hann : Le financement du projet bouclé

Single Post
Dépollution de la baie de Hann : Le financement du projet bouclé

Les travaux du projet de dépollution de la baie de Hann peuvent maintenant démarrer et se poursuivre jusqu’à terme sans risque de rupture. Parce que, le financement global a été bouclé. Ce, suite à de deux conventions de financement entre l’Etat du Sénégal et le Royaume des Pays-Bas. Des conventions dont la signature s’est tenue, ce vendredi 14 septembre, à la salle de réunion du ministère de l’Economie, des Finances et du Plan.  

Selon le ministre Amadou Ba, il s’agit ici de deux conventions de financement pour un montant total de 20,4 millions euros (soit environ 13 milliards 380 millions de francs Cfa environ). Et le premier accord est relatif au projet de dépollution de la Baie de Hann et porte sur une subvention d’un montant de 20 millions d’euros (soit 13 milliards 119 millions de francs Cfa environ), octroyée au Sénégal par les Pays-Bas.

Le ministre ajoute que cet «important concours» auquel s’ajoute le financement de 30 millions d’euros (soit 19 milliards 500 millions de francs Cfa environ) conclu avec l’Agence française de développement (Afd), va permettre de «prendre en charge, de manière durable, la question de la dépollution et de la valorisation» de la Baie de Hann.

Le second accord, quant à lui, porte sur le financement d’une étude de faisabilité pour la mise en place du projet relatif à l’électrification des infrastructures de santé en Casamance. Une subvention qui, selon Amadou Ba, s’élève à 400 000 euros (soit environ 261 millions 700 mille francs Cfa). Un projet qui sera exécuté par l’Agence nationale pour les énergies renouvelables (Aner).

Le ministre de l’Economie a, par ailleurs, profité de l’occasion pour réaffirmer «la volonté et l’engagement du gouvernement du Sénégal à faire exécuter le projet de dépollution de la Baie de Hann dans les meilleures conditions de succès». Ce, afin d’atteindre les objectifs sur lesquels les deux Etats se sont accordés pour aboutir à ces conventions de financement. Une volonté politique, qui, pour lui, s’est «déjà manifestée à travers, notamment, l’engagement de l’Etat du Sénégal à couvrir des dépenses d'un montant de 2,2 millions d'euros (soit près de 2 milliards de francs Cfa) pour des coûts imprévus lors de la mise en œuvre de la phase 1 du projet. Et que ces fonds seront réservés sur le budget national.

Il a aussi signalé que l’Office  national de l’assainissement du Sénégal (Onas), en sa qualité de maitre d’ouvrage, «veillera à la maintenance durable des installations et ne ménagera aucun effort pour un suivi correct dudit projet».

«Le principe ‘’pollueur payeur’’ indispensable»

Le Chef de mission adjoint à l’Ambassade des Pays-Bas au Sénégal, Bert Vermaat, pour sa part, a noté que cette contribution de son pays à hauteur de 20 millions d’euros, est un don qui entre dans le cadre du ‘’Programme néerlandais Drive’’. Et estime que ce projet de dépollution de la baie de Hann, à terme, va «améliorer la vie des 2,5 millions de personnes qui vivent autour de la baie».

Toutefois, pour assurer une meilleure préservation des ouvrages d’assainissement qui seront réalisés dans le cadre du projet, le pays donateur ne soutient que la mise en place du principe «pollueur-payeur» est «indispensable.

«Un projet essentiel à la santé des populations»

Venu assister à la rencontre, l’Ambassadeur de France au Sénégal, Christophe Bigot, s’est félicité de ce geste de l’Afd. Avant d’ajouter que ce projet de dépollution de la baie de Hann est «essentiel» pour la santé des populations.  

 


Article_similaires

3 Commentaires

  1. Auteur

    Avis

    En Septembre, 2018 (17:54 PM)
    S'il faut dépoluer pour repoluer a quoi bon? Je ne pense pas qu'il s'agisse la de la premiere tentative de dépolution de cette baie.
  2. Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2018 (17:55 PM)
    Nettoyez tous le Senegal vous verez le resultat en tourism et vous serre le meilleure pays au monde .
    • Auteur

      Avis

      En Septembre, 2018 (18:54 PM)
      ca ne sert a rien de nettoyer si la population n'est pas éduqée à garder leur environnement proper. il faut nettoyer oui, mais associer cette action à l''education à la propreté des populations.
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2018 (19:01 PM)
    Ce coin je ne veux plus y aller. Petits, on aimait aller à ces plages. Elles étaient magnifiques. Des jardins potagers tout autour, Après la peuplace pauvre est venue installer des habitations partout. L Etat a laissé faire. Quand j´y suis revenu après mes études à l´étranger, j´étais écoeuré: Des déchets humains partout, jusqu´aux vagues. Ceux qui connaissent l´ancien centre océanographique avec la jetée, de laquelle on se jetait dans l´océan, se souviendront aussi. L´Etat au Senegal moungui nonou. Médecin après la mort rek !

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Top Banner
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR