Societe

Différend avec Mimi Touré sur le procès Habré : Latif Coulibaly dément Jeune Afrique

  • Par : Seneweb News | Le 11 janvier, 2013 à 09:01:19 | Lu 8004 fois | 19 Commentaires
content_image

Différend avec Mimi Touré sur le procès Habré : Latif Coulibaly dément Jeune Afrique

Le ministre Abdou Latif Coulibaly de la Bonne gouvernance a réfuté les propos du magazine Jeune Afrique faisant état d’un différend qu’il aurait eu avec sa collègue de la Justice, la Garde des Sceaux Aminata Touré. 

« Si ces deux hommes prennent le soin de ne pas s’exprimer sur le procès Habré qui s’annonce, c’est parce qu’ils ne le cautionnent pas », écrit le magazine cette semaine, au sujet du Premier ministre Abdoul Mbaye, accusé d’avoir blanchi des fonds tchadiens de Hissène Habré, et Abdou Latif Coulibaly, l’ancien directeur de La Gazette, ex-journaliste de Sud Quotidien, le même qui avait interviewé l’ex-chef de l’Etat tchadien en juillet 2011, à son domicile à Dakar, pour le compte de son journal Gazette et de la radio Sud Fm. 

Cette semaine, Latif Coulibaly qui répondait aux questions de Pape Alé Niang sur la chaîne 2stv, a démenti l’information et dit « bien connaître l’auteur de cet article » paru dans JA. Toutefois, Latif Coulibaly, farouche opposant d'Abdoulaye Wade, alors président, dit assumer tous ses écrits, livres et articles.


Seneweb News


Commentaire (8)


Toune En Janvier, 2013 (10:03 AM) 0 FansN°: 1
latif ma déçu ce mec est un sentinelle de la démocratie sa place n'est dans le gouvernema mais dans la société civile  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla: 
Xeme En Janvier, 2013 (12:21 PM) 0 FansN°: 1
c'est de bonne guerre qu'il démente.
Kara En Janvier, 2013 (13:08 PM) 0 FansN°: 2
wade avait raison lorsqu'il disait que la société civile est composée de politiciens qui se cachent. personne ne croit plus aux paroles de latif coulibaly
Sale Macky En Janvier, 2013 (10:40 AM) 0 FansN°: 2
L’ivoirien Ouattara attire les investisseurs, le sénégalais Macky les fait fuir : l’argent ne circule plus.

Le constat est accablant. L’argent ne circule plus au Sénégal. La vengeance politique et l’obligation de résultats imposée à certains ministres créent un climat financier instable dans le pays, au point de faire regretter l’ancien régime. Les Audits, la Crei, les levées d’immunité parlementaire et les auditions d’hommes d’affaires comme Cheikh Amar de la Tse créent la méfiance chez les investisseurs. Résultat : les investisseurs vont vers un pays plus confiant financièrement que de rester dans un pays enclin à traquer les investissements dits selon eux ‘illicites’.



Les nouveaux horizons des investisseurs sont la Côte d’Ivoire (reconstruction, café cacao, hévéa, pétrole), la Mauritanie (produits halieutiques, pétrole) Burkina Faso (Or, fer nickel et plomb). Et quels sont les offres du Sénégal ? « Assainissement de l’environnement financier » disent les services du Ministère de la Justice. Mais jusqu’à quand ?



Quand tous les investisseurs auront déserté le marché financier sénégalais. Macky s’embourbe dans ses audits et la traque des biens mal acquis depuis 9 mois sans résultat. Pendant ce temps, son homologue ivoirien, le président Ouattara, en banquier averti, va à la recherche des investisseurs : Cette année, Alassane Ouattara totalise 42 voyages effectués à l’étranger. Il a visité tour à tour, la France, la Chine, Israël, l’Arabie saoudite, l’Angleterre, les Etats unis, pour ne citer que ces nations les plus industrialisées, où il a rencontré les principaux partenaires au développement ainsi que les investisseurs à qui, il a proposé la « nouvelle Côte d’Ivoire et ses atouts ». Les retombées économiques et diplomatiques de ce périple sont incontestables. La Côte d’Ivoire est devenu plus fréquentable, une destination courtisée et son président, un interlocuteur très écouté dans le règlement des conflits, notamment en Afrique. Aujourd’hui, le pays bénéficie d’importants appuis financiers et les investisseurs ne cessent de se bousculer à son portillon. Ces derniers sont intéressés par plusieurs domaines d’activités tels, les Btp, l’hôtellerie, la cimenterie, l’industrie du cacao, les Tic, la sécurité, les infrastructures économiques et sociales. Et Ce n’est pas tout. Au niveau culturel, l’attraction est visible : les Koras Awards avec des stars américaines (Rihanna, Chris Brown).



Et pendant que la Côte d’Ivoire attire les ambitieux, les chercheurs d’Or, d’argent et de partenaires pouvant garantir une sécurité financière, le Sénégal de Macky nettoie ses écuries d’Augias avec des produits stérilisants.



En neuf mois, qu’a-t-il fait sur le plan économique ? Récupérer les 140 milliards négociés par Wade dans le Golfe. Encaisser un prêt budgétaire de la France d’un montant de 130 millions d’euros avec un nouvel un accord de partenariat et de coopération militaire. Et faire des emprunts obligataires de 88 milliards CFA.



Tout ceci est économiquement ridicule en face des opérations de charme de notre voisin ivoirien qui accueille toutes les grandes rencontres politique (Congrès mondial des maires francophones, internationale libérale), économique (Christine Lagarde, DG du FMI à Abidjan) et Culturelle (Miss Cedeao, Kora Awards et les Stars américaines). D’aucuns diraient que Macky Sall vient de commencer. Il doit nettoyer d’abords et ensuite passer à l’offensive de charme économique.



Mais qui accepterait de venir dans un pays où on crée des lois sociales, voire marxistes et trotskistes qui tendent à favoriser plus les méthodes communistes que celles dites libérales (auxquelles appartient Macky) ?



Aucun investisseur, digne de ce nom, n’injectera un seul kopeck dans un pays qui fait de la répression financière, son slogan de marketing.



Quel gâchis !!!



Ezedine Diop En Janvier, 2013 (11:09 AM) 0 FansN°: 1
attendez mr mais nous nous avons opter pour un changement,il faut faire la lumiere sur tous les dossiers .
Ezedine Diop En Janvier, 2013 (11:11 AM) 0 FansN°: 2
bayil lene sagua yi way c trop enfantin
Ezedine Diop En Janvier, 2013 (11:10 AM) 0 FansN°: 3
kkkhj
Ezedine Diop En Janvier, 2013 (11:15 AM) 0 FansN°: 4
arretons les insultes c est pas responsable
Gueulard En Janvier, 2013 (11:41 AM) 0 FansN°: 5
Un seul constat, Pape alé continue dans la propogande. Dans ses emissions on voit plus des gens de l'ancien regime. La semaine passée c'etait Mimi touré, hier Latif coulibaly et les samedi Mag c'est des journalistes qui partagent ses avis c'est à dire ceux qui ont une dent contre Wade. Meme reçu il se met a la place de militant de APR. Mais on est plus loin de la phase de la metamorphose, bientot on se rendra compte qu'on a des amateurs qui dirigent...
Boy Town En Janvier, 2013 (12:58 PM) 0 FansN°: 1
en tant gueulard tu portes bien ton nom.....
Conscience Patriotique En Janvier, 2013 (11:51 AM) 0 FansN°: 6
Toute l'action de propagande menée par Goebbels (pour le compte du régime nazi) reposait sur un idéal ; "c'est que la presse soit organisée avec une telle finesse qu'elle soit en quelque sorte un piano sur lequel puisse jouer le gouvernement". L'usage des techniques modernes de manipulation des masses et la démagogie propres aux États totalitaires semble être de mise, au Sénégal, avec une presse qui anticipe sur les décisions de justice, publie in extenso les procès verbaux d'auditions et les entretiens confidentiels tenus dans des leieux insoupçonnés...

Mieux, la "planification" rigoureuse des interventions sur les talk show (wakh sa khalate) sur la bande FM à longueur de journées - avec les mêmes acteurs qui se relaient de radio à radio- renseigne sur les méthodes abjectes d'endormissement de la masse... Rien n'a changé sous nos cieux ! Les détracteurs d'hier sont devenus les décideurs et faucons d'aujourd'hui, ayant sagement rangé leurs certitudes et convictions dans leurs tiroirs de leurs bureaux et salons feutrés du Palais.

Attention au réveil !
Coulibaly Le Griot En Janvier, 2013 (12:54 PM) 0 FansN°: 7
était plus intéressant son rôle de pourfendeur , aujourd'hui il devient lamentable et indigeste ! qu'il la ferme et travaille dans son ministère pour lequel il a été placé. Beurk, sale type ! au fait, ses p'tits papiers incendiaires, il en a fait quoi ? il les garde au chaud pour un éventuel revirement de bord ?
Kédgou Bis En Janvier, 2013 (12:21 PM) 0 FansN°: 1
bonne gouvernance = mentir, toujours mentir et encore mentir puis nier tout
bonne gouvernance = acharnement = enrichissement illicite = traque des biens mal acquis contre l'ancien régime tandis que le nouveau régime est entouré de vieux bandits
Kédgou En Janvier, 2013 (12:15 PM) 0 FansN°: 8
en tout cas il passe tout son temps à démentir maintenant il n'y avait pas longtemps c'&tait le cas des magistrats qu'il a nié et maintenant c 'est autre cas qu'il nie ooù allons alors avec ce gars qui assure la mauvaise gouvernance

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    |    Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]    |    Tel. (redacteur en Chef) : +221 77 562 00 29    |    Email (redacteur en Chef) : [email protected]