FURIE DE LA MER A SAINT-LOUIS : Les vagues emportent dix maisons

  • Source: : EnquetePlus | Le 17 mars, 2015 à 04:03:29 | Lu 9200 fois | 4 Commentaires
content_image

FURIE DE LA MER A SAINT-LOUIS : Les vagues emportent dix maisons


Les populations de Gokhou Mbacc, un des trois sous-quartiers de Guet Ndar où habitent les pêcheurs de Saint-Louis, sont dans la tourmente. C’est à peine si elles ferment leurs yeux la nuit, à cause de la furie de la mer. Un phénomène devenu habituel à cette époque de l’année, face à ‘’l’inertie des autorités de Saint-Louis’’. Ainsi, dix maisons de Gokhou Mbacc ont été emportées par ces vagues. Depuis lors, des familles entières passent la nuit à la belle étoile.

Pire, elles se désolent de la non assistance des autorités administratives et politiques, et en premier chef le maire de Saint-Louis. « D’habitude, face à des situations pareilles, le maire venait pour apporter son soutien aux sinistrés », souligne la dame Fatou Diéye qui constate que Mansour Faye n’a pas mis les pieds là-bas. Le maire est attendu avec fermeté dans ce quartier où les populations espèrent le relogement des sinistrés.

En effet, la mairie de Saint-Louis, en collaboration avec ONU-HABITAT, a initié un projet d’habitats sociaux à Ngalléle. Mais, ce projet connaît des couacs car, il n’a pas encore été réceptionné. Du côté de la mairie, on décrie la manière dont ce projet a été mené par l’équipe du maire sortant Cheikh Bamba Diéye. D’ailleurs, des voix se sont élevées pour exiger l’audit de ce projet qui a englouti plus de 80 millions. Il avait pour but d’accueillir les habitants touchés par les inondations et la furie de la mer des quartiers de Diaminar et de Guet Ndar. A la surprise générale, les ayant-droits n’y ont jamais mis les pieds. A l’heure actuelle, les maisons sont occupées par des familles venues d’ailleurs, qui prétendent les avoir acquises moyennant de l’argent. En tout cas, la situation est dangereuse à Goxu Mbacc où la météo ne s’améliore pas.

La seule réaction officielle vient du président de la Commission des affaires domaniales et du cadre de vie de la mairie. Il annonce l’accélération de plusieurs programmes de recasement pour venir en aide aux sinistrés de Goxu Mbacc frappés par l’avancée de la mer due aux changements climatiques. « Nous sommes sensibles à leurs problèmes et des solutions devront être apportées, face aux conséquences désastreuses de l’érosion des côtes », souligne Papa Larou Mar, conseiller municipal. Il prend aussi le contre-pied des populations de Gokhou Mbacc pour révélé qu’une délégation communale s’est rendue sur place, à la suite des incidents, et qu’une réunion d’urgence a été tenue avec des notables et dignitaires de ce quartier aux fins de s’enquérir de la situation. « Certaines populations se sont installées dans le domaine fluviomaritime », dénonce-t-il.

Toujours est-il que le maire de Saint-Louis Amadou Mansour Faye est très attendu sur la question des habitats sociaux qui est devenu un sujet de conversation dans la vieille ville.

Auteur: Fara Sylla - EnquetePlus






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (2)


Une Fois De Plus En Mars, 2015 (09:42 AM) 0 FansN°: 1
Et voila des habitations construites avec de l'argent étrangers (onu) et vendues par des Sénégalais avides qui une fois ne plus ne seront pas inquiétés par la justice. Ce n'est pas ça qui va donner envie aux investisseurs étrangers de risquer de l'argent au Senegal.
Mounos En Mars, 2015 (17:30 PM) 0 FansN°: 2
Franchement, si cette situation persiste depuis ces quinze dernières années, c'est parce que le peuple Sénégalais manque d'imagination et non de moyens financiers comme on voudrait nous faire croire ! Des Hollandais, des Français auraient trouvé la solution, la même dont je dispose ! Si on m'affectait une barge et quelques centaines de jeunes volontaires je ferait reculer l'avancée de 25 ans sur au moins dix kiomètres de côte! La mer avancera toujours, mais il la relentir pour permettre aux populations d'être tranquilles pendant 25 ans encore ! Je suis disposée à aider Saint-Louis qui pourrait être la plus belle ville du Sénégal, voirede l'Afrique de l'Ouest§

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]