Vendredi 19 Juillet, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
Societe

Gadaye - 250 maisons démolies, 2 milliards réduits en gravats : Les propriétaires comptent saisir la justice, le promoteur confiant

Single Post
Gadaye - 250 maisons démolies, 2 milliards réduits en gravats : Les propriétaires comptent saisir la justice, le promoteur confiant

Les propriétaires de 253 maisons à Gadaye, localité du département de Pikine, ont eu la surprise de voir débarquer il y a quelques jours des Caterpillar et une escouade de gendarmes, actionnés par le promoteur Babacar Fall qui réclame la propriété des lieux. Toutes les maisons ont été rasées hier.

Arborant des brassards rouge, les membres des 253 familles ont tenu un sit-in sur le terrain vague jonché de gravats qui abritait y a peu leurs habitations. Hommes, femmes, enfants et veuves ont crié leur désarroi, loin d'être résignés sur leur sort. Ils comptent ester en justice contre le promoteur immobilier Babacar Fall.

Beaucoup de maisons étaient en cours de construction, par contre d'autres étaient achevées. Le préjudice subi est estimé au bas mot, à plus de 2 milliards CFA.

Interpellé, Babacar Fall a brandi les documents dont Enquête détient copies, pour prouver qu'il est dans la légalité. Le promoteur soutient que les propriétaires des maisons détruites ont acheté des terrains à un groupe de personnes qui excellent dans le faux depuis plus de 20 ans et dont plusieurs parmi elles sont dans les liens de la détention et d'autres recherchées par la justice.

« En effet, le terrain qui est titré 9952 au nom de l'État, depuis 1997, a été donné en bail à la famille Ndiobène de Yeumbeul. On me l'a vendu devant notaire en 2001. Je vous ai fourni tous les documents », s'est-il justifié.


(Source : Enquête)


Article_similaires

7 Commentaires

  1. Auteur

    Cj

    En Janvier, 2014 (12:36 PM)
    bien fait a partir de maintenant il faut de vrais papiers avant de construire pourquoi occuper les terrains d autrui sans proces meilleurs solutions c est de raser tout ca apprendra aux acheteurs de bien voir il de l anarchie au senegal apres il vont dire dioulit varoul def lolou bougnou kene rey
  2. Auteur

    Hassan V

    En Janvier, 2014 (12:46 PM)
    Questions/Réponses:

    1: les propriétaire des maisons détruites, avaient-il des autorisations de construire?

    si oui apportez la preuve, à savoir: l’autorisation délivrée par le Maire ou l'Urbanisme.



    2: Ceux qui ont vendu les terrains, étaient-ils les propriétaires des terrains?

    si oui apporter la preuve, à savoir : Titre Foncier ou bail, autorisation d'occuper délivrée par l’État, permis d'occuper délivré par l’État, etc....



    3 Celui qui a fait démolir les maisons, est-il propriétaire des terrains?

    si oui, apporter la preuve (voir question n° 2).



    C'est simple. Chacun doit occuper ce qui lui appartient . Chacun doit vendre ce qui lui appartient.
    Auteur

    Pepe

    En Janvier, 2014 (12:48 PM)
    Ce que je comprends pas, une seule personne etait alors proprietaire de tous ce espace? 253 maison?



    La bha vendait des maisons dans cette zone aussi
    Auteur

    Niangane

    En Janvier, 2014 (13:41 PM)
    celui qui se réclame propriétaire n'a t-il pas vu construire ces villas?

    Auteur

    Modd Seck Taaly

    En Janvier, 2014 (15:02 PM)
    Question d'un profane aux professionnels: Comment peut-on vendre un terrain "donné en bail" "devant notaire"?

    Maintenant, dans son droit (occidental) ou pas, le gars ne devrait pas bien dormir, s'il est vrai musulman, devant la détresse immense des victimes collatérales, de bonne foi, que sont ces familles dont la vie est ainsi détruite à jamais. Ah, la spéculation foncière!
    Auteur

    Deug

    En Janvier, 2014 (16:50 PM)
    Rien n'est plus sur dans ce pays la....investir des millions et les perdre comme ca...Justice doit prevaloir pour eviter ces genres de situations c'est du gachis...
    Auteur

    Justcie-bi

    En Janvier, 2014 (01:18 AM)
    L'État devait s'interposer, dédommager le promoteur ou lu octroyer d'autres terrains et poursuivre les occupants afin qu'ils remboursent le préjudice qu'il (l'État) a supporté. Et dans le même temps, ils (les occupants) se tourneraient vers ceux qui leur ont vendu ces terrains.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Top Banner
Banner 01
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR