Lundi 19 Août, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Kébémer : marche de sensibilisation sur le paludisme et la tuberculose, à l'occasion du 1er-Mai

Single Post
Kébémer : marche de sensibilisation sur le paludisme et la tuberculose, à l'occasion du 1er-Mai

L'Amicale des femmes du district sanitaire de Kébémer, dans la région de Louga (Nord), a célébré mercredi la Fête internationale du travail par une marche de sensibilisation sur le paludisme, la tuberculose, la malnutrition et les méthodes contraceptives, a constaté le correspondant de l’APS.

Les infirmières, sages-femmes et auxiliaires de santé, parties du siège du district sanitaire de Kébémer, ont sillonné les principales rues de la ville en scandant des slogans, à l'aide d'un matériel de sonorisation installé sur un pickup, pour sensibiliser sur ces sujets. 

La marche, qui a duré près de deux heures, a pris fin lorsque les manifestants sont arrivés à la préfecture de Kébémer, ils ont remis au préfet Gorgui Mbaye un mémorandum.

"La Fête du 1er-Mai est une occasion pour les travailleurs de faire des revendications. Nous avons décidé d’opérer une rupture en faisant de la sensibilisation sur des maladies qui font des ravages dans les pays en développement", a expliqué Oumy Ndao, la coordonnatrice de l'amicale, en lisant le mémorandum.

Mme Ndao, infirmière en chef du poste de santé de Diameguène, a souligné la nécessité pour les pouvoirs publics de soutenir la sensibilisation sur le paludisme, la tuberculose, la malnutrition et les méthodes contraceptives.

"Dans l’attente des Objectifs du millénaire pour le développement (OMD), la sensibilisation constitue un élément essentiel, pour pousser les populations à faire prendre en charge à temps les malades souffrant particulièrement de la tuberculose", a-t-elle souligné.

"Cette initiative est doublement intéressante. Elle permet de montrer aux populations que le sport est le plus sûr moyen de rester en bonne santé. Ensuite, choisir la Fête du travail pour faire une sensibilisation constitue une revendication. Il n’y a pas meilleure revendication que celle relative à la santé", a pour sa part déclaré le préfet du département de Kébémer.

Selon Amadou Yeri Camara, médecin-chef du district sanitaire de Kébémer, cette manifestation s’inscrit dans le cadre de la sensibilisation visant à relever le niveau de détection de la tuberculose, qui se situe actuellement à 34% dans le district, avec un taux de guérison de 84%. 

"Concernant le paludisme, on constate une baisse continue du nombre de personnes atteintes. Mais, on note en même temps que les cas qui nous parviennent sont souvent graves. Cela fait que nous insistons sur la généralisation de l’usage des moustiquaires imprégnées", a dit le docteur Camara à des journalistes.

"La sensibilisation porte également sur la malnutrition, qui est prise en charge gratuitement dans les structures de santé de Louga", a-t-il souligné. Selon lui, la région de Louga "a atteint un seuil d’urgence, qui a nécessité l’intervention d’ONG et de l’Unicef".

AKS/ESF


Article_similaires

1 Commentaires

  1. Auteur

    Ngone Fall

    En Mai, 2013 (19:32 PM)
    cisse lo est un vaut rien

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01
Top Banner
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR