L'Etat cède ses terrains domaniaux de Saly à leurs occupants

  • Par : APS | Le 13 décembre, 2012 à 20:12:09 | Lu 9755 fois | 9 Commentaires
content_image

L'Etat cède ses terrains domaniaux de Saly à leurs occupants

L’Etat du Sénégal a décidé de céder au prix de 5.000 francs le mètre carré ses terrains domaniaux de Saly-Portudal (département de Mbour) à leurs occupants, dans le but de ‘’relancer le tourisme dans cette station balnéaire’’, annonce la Direction générale des impôts et domaines (DGID), dans un communiqué reçu à l’APS.

‘’Le prix du mètre carré dans cette zone est de loin supérieur à celui ainsi fixé. En outre, le barème officiel est de 8.000 francs le mètre carré’’, souligne la même source. 

Elle indique que les occupants désirant accéder à la propriété foncière ‘’devront au préalable s’acquitter de leurs arriérés de loyers’’ dus à la Société d’aménagement et de promotion des côtes et zones touristiques (SAPCO-Sénégal).

‘’Dans une démarche de transparence dans le processus de vente directe aux sous-locataires’’, la DGID a entamé des concertations avec les opérateurs de la zone au lendemain du retrait du bail que l’Etat avait concédé à SAPCO-Sénégal, signale le texte.

Il indique en outre que la nouvelle politique de gestion foncière du gouvernement ‘’est tournée vers la relance des activités touristiques sur la petite côte et le renforcement de la sécurisation juridique des détenteurs de sous-baux de la SAPCO à Saly Portudal’’. 

En effet, rappelle le communiqué conformément à sa vocation, la SAPCO avait attribué des sous-baux à divers bénéficiaires (hôtels, commerces, résidences…). ‘’Ces actes ne confèrent à leurs bénéficiaires qu’un droit d’usage dont la durée coïncide avec le temps restant à courir sur la durée du bail de l’Etat à la SAPCO’’, préciset-il. 

La DGID ajoute : ‘’Ces actes de +cession de droit au bail+ que délivrait la SAPCO n’étaient pas de nature à mobiliser notamment des financements bancaires porteurs d’investissements. Par ailleurs, la spéculation sur les transactions foncières réalisées dans ce périmètre s’est beaucoup développée et a entrainé une superposition de droits précaires’’.

La DGID souligne par ailleurs qu’elle ‘’est en train de mener les diligences préparatoires à cette opération de cessions directes conformément à la législation et à la réglementation foncières autorisant la vente de terrains domaniaux’’.


APS


Commentaire (7)


Bradeur En Décembre, 2012 (21:05 PM) 0 FansN°: 1
BRADAGE DES RESSOURCES NATIONALES :dedet:  :dedet:  :dedet: 
Wédi En Décembre, 2012 (22:24 PM) 0 FansN°: 2
Et parmi ces occupants un certain Macky Sall a 2000 m²
Positivé En Décembre, 2012 (09:39 AM) 0 FansN°: 1
si c'est un restaurant, hôtel ou n'importe kel fond de commerce, ben il payera ses 10 millions.
si l'usage est autre k cela ben il n'en fais pas parti. construisons le pays en républicain et non en opposant qui s'oppose pour s'opposer tout juste
Momotaro En Décembre, 2012 (22:52 PM) 0 FansN°: 3
Honte a ce gouvernement! Ils feront pire que les Wade!
Matam En Décembre, 2012 (23:05 PM) 0 FansN°: 4
Vous avez encore rien vu ! macky fera pire que wade mais le sénégalais est obnubilé par l'appartenance ethnique , l'appartenance religieux et surtout par l'argent !

Gouverner le sénégal est très facile il suffit de savoir distribuer de l'argent , des terrain et claque tout monde est avec toi c'est ce que les politiciens ont compris ; raison pour laquelle dès qu'ils occupent des postes stratégiques , ils se remplissent les poches pour pouvoir voler la conscience du peuple sénégalais ! Diouf l'a fait ,Wade l'a fait et MACKY le fera ainsi que le suivant et que se soit WADE fils !

A vrai dire nous ne sommes pas sorti de l'auberge !

Lolz En Décembre, 2012 (23:58 PM) 0 FansN°: 1
mais si les senegalais se comportent de la sorte, au fond ils meritent davoir des direngents qui se foutent carrement d'eux!
Biton En Décembre, 2012 (06:07 AM) 0 FansN°: 5
Bien vu Matam

Bien vu Matam

Bien vu Matam

Bien vu Matam

Bien vu Matam
N'importe Quoi ! En Décembre, 2012 (07:48 AM) 0 FansN°: 6
Pourquoi vendre nos terres.



Est-ce qu'une cession de l'usufruit n'est pas suffisante ?
Taboub En Décembre, 2012 (10:13 AM) 0 FansN°: 7
Relancer le tourisme? Il faut savoir qu'au cours de ces dernières années on a pris toutes les mesures nécessaires pour détruire ce tourisme! Et maintenant on voudrait faire les yeux doux à ces éventuels touristes? Beaucoup de ces ex-touristes à destination du Sénégal se dirigent vers le Maroc..... Si on veut attirer les touristes , que les dirigeants se rendent chez le Roi du Maroc: il leur apprendra comment on développe le tourisme et comment il faut agir pour attirer les grandes entreprises occidentales qui délocalisent une grande partie de leurs activités. Mais les dirigeants sénégalais, ne voient pas plus loin que le bout de leur nez et au lieu de travailler pour l'avenir , ils ne voient que le profit immédiat. Les touristes ont depuis longtemps dit: ""BYE-BYE LE SENEGAL""- :dedet:  :dedet:  :dedet:  :dedet:  :dedet:  :dedet:  :dedet:  :dedet: 

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    |    Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]    |    Tel. (redacteur en Chef) : +221 77 562 00 29    |    Email (redacteur en Chef) : [email protected]