La COSYDEP prône l'amélioration de la gouvernance du système

  • Source: : APS | Le 12 janvier, 2013 à 09:01:11 | Lu 4910 fois | 3 Commentaires
content_image

La COSYDEP prône l'amélioration de la gouvernance du système

Un atelier de pré-validation de l’étude sur la gouvernance du secteur de l’éducation s’est tenu, vendredi à Diourbel (146 km, Centre), dans le cadre de la mise en œuvre du projet dénommé "Dispositif de participation des acteurs non étatiques (ANE) pour une gouvernance efficace du système éducatif".‘’C’est un projet pertinent et qui est venu à son heure. 

Le projet est d’autant plus intéressant qu’il est déconcentré et décentralisé’’, s’est réjoui l’inspecteur d’académie de Diourbel, Oumar Ndiaye, en clôturant les travaux. Financé dans le cadre du 10ème Fonds européen de développement, le projet est piloté par la Coalition des organisations en synergie pour la défense de l’éducation publique (COSYDEP). Ce projet est mis en œuvre en partenariat avec Enda-Graf Sahel. 

Il concerne les régions de Diourbel, Kaffrine et Tambacounda. L’analyse du système éducatif présentée à travers les termes de référence de la rencontre souligne un certain nombre de déficiences liées à la faiblesse des résultats et à la position défavorable de certaines régions. Aussi, ces insuffisances procèdent-elles principalement des dysfonctionnements dans le système de gouvernance du secteur. L’objectif principal du projet consiste à travailler à ‘’l’amélioration de la participation des ANE en vue d’une meilleure gouvernance du système éducatif’’.

 ‘’Par rapport au niveau de la gouvernance scolaire, il y a beaucoup à faire dans la région de Diourbel surtout en termes de sensibilisation’’, a concédé le coordonnateur régional de la COSYDEP, Tamba Ngom. D’ailleurs, pour l’atteinte des objectifs visés, la mise en place d’une cellule technique est envisagée dans chacune des trois régions concernées par le projet, Diourbel, Kaffrine et Tambacounda.


Auteur: aps.sn - APS






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (2)


Taro En Janvier, 2013 (12:51 PM) 0 FansN°: 1
Nous n'y voyons pas , le secteur de l'Huilerie qui est le premier employeur au Sénégal est démantelé , des fonctionnaires corrompus et des hommes du PDS ont fini de faire croire que les huiliers n'allaient pas acheté les graines , qu'ils n'ont pas de capacite du coup les frontières ont été ouvertes , aujourd'hui les usines qui faisaient travailler des jeunes dans les régions de Kaolack , Diourbel , Louga , Tamba, Touba et Ziguinchor ne vont pas travailler . La situation de l'emploi est catastrophique , les chinois vont utiliser nos graines chez eux , en Hollande et en Angleterre pour faire delà confiserie , des chocolats de luxe et créer des emplois . Si les huiliers achètent au prix des chinois , russes , sierra léonais , mauritaniens , maliens et autres , ils ne pourront pas s'en sortir les prix de l'huile sont bloqués avec mépris par des farceurs .

Demande En Janvier, 2013 (10:13 AM) 0 FansN°: 2
Quels sont les contacts du COSYDEP svp ?

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]