Advertisement

La dépénalisation de l'homosexualité pas à l'ordre du jour (ministre)

  • Par : Aps | Le 06 avril, 2013 à 21:04:43 | Lu 27504 fois | 100 Commentaires
content_image

La dépénalisation de l'homosexualité pas à l'ordre du jour (ministre)

La question de la dépénalisation de l'homosexualité n'est inscrite dans aucun agenda institutionnel du Sénégal, a assuré, samedi, à Guédiawaye (banlieue dakaroise) la garde des Sceaux, ministre de la Justice, Aminata Touré.

 

"(…) Il n'en a jamais été question. Je ne sais pas d'où cette question est sortie ou venue. Je pense que c'est plutôt des manipulations quelque part qui ont eu lieu, mais ça n'a jamais été sur la table d'aucune institution", a-t-elle notamment indiqué.

 

Mme Touré s'exprimait en marge de l'inauguration du centre hip-hop de Guédiawaye, une structure destinée à la formation et à la réinsertion grâce aux métiers du hip-hop

 

"Il n'y a aucun agenda, nulle part, que ce soit au niveau du gouvernement ou de l'Assemblée nationale sur une telle question", a insisté la ministre de la Justice.

 

Interpellée par ailleurs sur les longues détentions préventives, Aminata Touré a répondu : "Effectivement, tant qu'il n'y aura pas une célérité dans la Justice, les gens vont attendre dans les prisons avant d'être jugés".

 

"Et il faudrait que ça s'accélère. Je suis tout à fait d'accord sur cette question, (pour dire) qu'il n'est pas normal que les gens attendent trois ans avant d'être présentés devant le juge", a ajouté Mme Touré.

 

"Nous avons moins de cas néanmoins. La dernière fois qu'on a fait le recensement, on avait une centaine de personnes sur à peu près 30 milles détenus qui passe chaque année dans le système carcéral (…)", a poursuivi la ministre de la Justice.



Aps

Articles similaires

Commentaire (34)


Ndieydeee En Avril, 2013 (21:43 PM) 0 FansN°: 1
''Pas l'ordre du jour '' ce qui veut dire qu'un jour elle sera l'ordre du jour
Taf En Avril, 2013 (21:48 PM) 0 FansN°: 1
li kay mom ler na !!passons a autre chose nak légui!!!!
Tataevadioptrav. En Avril, 2013 (00:55 AM) 0 FansN°: 2
la question de la dépénalisation de l’homosexualité fait partie de ces questions de société qui signalent le niveau de progrès moral d’une société. qu’est-ce qui est en jeu dans cette question ? faut-il punir et envoyer en prison des êtres humains uniquement parce qu’ils ont une sexualité différente de la majorité ? la sexualité est une affaire personnelle et intime et elle est protégée au niveau international par les différentes conventions et déclarations des droits de l’homme. de plus lorsqu’un pouvoir despotique s'appuie sur le pouvoir religieux pour affirmer sa suprématie et bloquer les réformes nécessaires à la société, la religion devient un instrument vicieux car les réformes préconisées par une élite éclairée, le rejet du principe même d'une réorganisation, l'indifférence face au viol de la loi par ceux-là mêmes qui administrent la communauté, tout cela découle du rôle conservateur des hommes de religion qui tiennent davantage à conserver leurs vieux privilèges qu'à appuyer un nécessaire changement. personne n'ignore l'influence qu'ils ont sur l'opinion publique, mais aussi sur certains hommes politiques, avec qui ils partagent les mêmes intérêts. ce qu'il faut donc, c'est priver ces représentants religieux de tout pouvoir, puisqu'ils n'ont aucun intérêt à ce que les gens apprennent à penser d'une nouvelle manière, mais veulent au contraire les laisser dans une ignorance crasse qui, non seulement rend l'homme esclave et disciple fanatique de ces hommes qui défendent leurs propres intérêts, mais pire, le rend fier de sa corruption et du lieu commun qui affirme : je suis né comme ça! tant que le sénégal n’aura pas intégré ce progrès, il restera au niveau de pays comme le pakistan, la russie ou l’iran qui pénalisent l’homosexualité, parfois par la peine de mort, et qui sont condamnés à ce titre par la communauté internationale
la dépénalisation de l’homosexualité fait partie de ces questions comme l’interdiction de l’excision ou la dépénalisation de l’avortement, ce sont des questions qui touchent à l’intimité des gens et à leur liberté de disposer de leur propre corps sans que l’etat s’en mêle. ces combats ont depuis longtemps été gagnés dans la plupart des pays éclairés, où ils ont fait l’objet d’un grand débat public.
en quoi cela concerne-t-il l’etat ou ses institutions de se mêler de la sexualité et de l’intimité des gens ? en revanche, on ferait mieux de s’occuper de tous ces messieurs qui forniquent avec des femmes en dehors de leurs épouses et leur font des enfants illégitimes, qui vont donc se retrouver à grandir sans père. la question de la filiation ne relève pas de la vie privée, elle est réglementée dans tous les pays du monde et mérite qu’on renforce la loi pour protéger les intérêts des enfants.
qu’est-ce qui fait tellement peur à nos hommes de loi et d’état dans la possibilité d’une dépénalisation de l’homosexualité ? serait-ce leur propre virilité qu’ils sentent menacée ? les hommes, les vrais, n’ont aucune peur des homosexuels et leur fichent donc la paix, tant que chacun reste à sa place, car ils se sentent assez virils pour ne pas être troublés que certains hommes couchent avec d’autres.
j’espère qu’il y aura assez de vrais hommes parmi nos députés et nos hommes d’état pour se sentir assez tranquilles sur leur propre virilité pour inscrire dans la loi sénégalaise la tolérance et l’acceptation de l’homosexualité, qui existe depuis toujours et existera toujours car c’est l’un des aspects normaux de la sexualité de toute créature vivante.
l’islam n'a jamais représenté un obstacle au changement et à la modernité. la preuve le monde musulman a longtemps été à la pointe de la science à l’époque de le renaissance qu’elle a fortement contribué à lancer. l’islam est une religion en continuelle évolution, elle n’est pas figée c’est pourquoi aujourd’hui l’islam est déchiré par des tensions sociales et des guerres dans cet effort pour s’adapter au monde actuel. l'islam est une religion pure, sage, qui ne complique pas la vie, libérale et tolérante et elle n'est en rien responsable de ce que les religieux essayent de lui faire dire afin d'en faire un outil de pouvoir, d'obscurantisme et de répression. l'islam est fondé sur le principe de la liberté antidote à la domination et au pouvoir arbitraire. le droit chemin que la religion doit indiquer se définit par la justice, l'égalité, l'équité et la fraternité et les principes fondamentaux du rapport entre dieu et le croyant sont également à la base d'un lien qui donne à chacun la même dignité.
je dis au religieux, laissez-nous gérer notre vie ici-bas et réservez la religion à la gestion de l'au-delà!

tata eva diop
Modouraka En Avril, 2013 (21:48 PM) 0 FansN°: 2
l'homosexualité n'a jamais été un crime au sénégal. des Goordjiguènes notoires ont hanté toutes les activités politiques, sociétales et politiques de notre pays depuis toujours.

par contre, notre culture et nos valeurs sociologiques n'admettent pas encore que deux homme ou deux femmes puissent se coltiner dans les rues au et au su de tout le monde, à plus forte raison qu'ils ou elles se marient.

le droit n'est l'illustration de l'évolution des sociétés dont il entend organiser les normes de fonctionnement. notre société n'est pas prête pour légaliser les pratiques contre nature au titre desquelles faire l'amour avec un animal, par exemple. que les organisations des droits de la personne comprennent que le respect des droits humains commence par celui de leurs valeurs fondatrices. une vérité en europe n'est pas forcément une vérité en de^ca du Sahara.
Serein En Avril, 2013 (22:23 PM) 0 FansN°: 1
je vous informe que même les etats unis en tant que acte fédéral n'a pas encore totalement légaliser l'homosexualité. ne confondez pas dépénaliser et légaliser. c'est au niveau de certains etats que l'homosexualité est légalisé et non au niveau fédéral. ne confondez pas encore marriage et civil union.

il y a juste queques jours le gouvernement federal defendait devant la cour surprême doma (defense of marriage). les plaidoiries sont terminées et le verdict est encore dans le secret de la cour suprême.

etats unis ne peut demander au sénégal de légaliser les actes contre natures alors qu'eux même ils refusent de le faire.
Tataevadioptrav En Avril, 2013 (01:01 AM) 0 FansN°: 2
la dépénalisation de l’homosexualité fait partie de ces questions comme l’interdiction de l’excision ou la dépénalisation de l’avortement, ce sont des questions qui touchent à l’intimité des gens et à leur liberté de disposer de leur propre corps sans que l’etat s’en mêle. ces combats ont depuis longtemps été gagnés dans la plupart des pays éclairés, où ils ont fait l’objet d’un grand débat public.
en quoi cela concerne-t-il l’etat ou ses institutions de se mêler de la sexualité et de l’intimité des gens ? en revanche, on ferait mieux de s’occuper de tous ces messieurs qui forniquent avec des femmes en dehors de leurs épouses et leur font des enfants illégitimes, qui vont donc se retrouver à grandir sans père. la question de la filiation ne relève pas de la vie privée, elle est réglementée dans tous les pays du monde et mérite qu’on renforce la loi pour protéger les intérêts des enfants.
qu’est-ce qui fait tellement peur à nos hommes de loi et d’état dans la possibilité d’une dépénalisation de l’homosexualité ? serait-ce leur propre virilité qu’ils sentent menacée ? les hommes, les vrais, n’ont aucune peur des homosexuels et leur fichent donc la paix, tant que chacun reste à sa place, car ils se sentent assez virils pour ne pas être troublés que certains hommes couchent avec d’autres.
j’espère qu’il y aura assez de vrais hommes parmi nos députés et nos hommes d’état pour se sentir assez tranquilles sur leur propre virilité pour inscrire dans la loi sénégalaise la tolérance et l’acceptation de l’homosexualité, qui existe depuis toujours et existera toujours car c’est l’un des aspects normaux de la sexualité de toute créature vivante.
l’islam n'a jamais représenté un obstacle au changement et à la modernité. la preuve le monde musulman a longtemps été à la pointe de la science à l’époque de le renaissance qu’elle a fortement contribué à lancer. l’islam est une religion en continuelle évolution, elle n’est pas figée c’est pourquoi aujourd’hui l’islam est déchiré par des tensions sociales et des guerres dans cet effort pour s’adapter au monde actuel. l'islam est une religion pure, sage, qui ne complique pas la vie, libérale et tolérante et elle n'est en rien responsable de ce que les religieux essayent de lui faire dire afin d'en faire un outil de pouvoir, d'obscurantisme et de répression. l'islam est fondé sur le principe de la liberté antidote à la domination et au pouvoir arbitraire. le droit chemin que la religion doit indiquer se définit par la justice, l'égalité, l'équité et la fraternité et les principes fondamentaux du rapport entre dieu et le croyant sont également à la base d'un lien qui donne à chacun la même dignité.
je dis au religieux, laissez-nous gérer notre vie ici-bas et réservez la religion à la gestion de l'au-delà!
Niox En Avril, 2013 (21:50 PM) 0 FansN°: 3
wi voila cest ca que je voulais dire ! tte les autorites dise ceci nes pas a l'ordre du jour pour ne pas donner une position ferme sur la question! Pourquoi pas un Non l'hommobestialite ne sera jamais depenaliser au senegal ' et cest le cas! C'est n'est pas d'actualite quoi il faut dabord preparer les senegalais au mariage pour tous! baniou ague caaaa!
Un Homme En Avril, 2013 (21:52 PM) 0 FansN°: 4
tant mieux ! alors passons à autre chose tout en restant vigilant....bonne nuit à tous bisous aux filles et ciao aux garçons
Indy En Avril, 2013 (21:54 PM) 0 FansN°: 5
Ce gouvernement n'inspire pas confiance avec leurs comportements et reponses equivoques mais sachez que vous risquez de vivre pire que tous les regimes precedents si jamais vous essayez de depenaliser l'homosexualite.
C Dommage En Avril, 2013 (21:58 PM) 0 FansN°: 6
Apres les K-ILLuminati, les momosexuels sont devenus la deuxieme puissance du monde!

Franc Macon En Avril, 2013 (21:58 PM) 0 FansN°: 7
le fait de dire pas a l'ordre du jour, cela veut simplement dire que cela a l'ordre du jour.

c'est la franc maconnerie qui dicte les lois de la demoncratie non ?

tot ou tard, ils vont essayer de le forcer... pour montrer le degre de mécreance qu'ils ont vis a vis du seigneur de l'univers.
Alc En Avril, 2013 (21:58 PM) 0 FansN°: 8
Le gouvernement du Sénégal vient de réagir officiellement sur la dépénalisation de l'homosexualité qui suscitait une polémique, ces derniers jours, au Sénégal. Le ministre de la bonne gouvernance Abdou Latif Coulibaly, par ailleurs, porte-parole du gouvernement, soutient que l’homosexualité n'est pas un délit, mais plutôt, l'acte contre nature qui est considéré comme un délit au Sénégal. Selon lui, la question de la dépénalisation n'a jamais été débattue par l'actuel gouvernement.

Depuis l’annonce d’une réunion secrète des homosexuels dans un hôtel à Dakar et des rumeurs disant qu’ils allaient déposer une loi sur la table du président de l’assemblée nationale Moustapha Niasse, les organisations religieuses n’avaient cessé de dénoncer le mutisme du gouvernement. D’ailleurs, une délégation de «Jamra», une organisation islamique sénégalaise, a entamé, depuis mardi dernier, une tournée d’information auprès des chefs religieux, pour dénoncer «le scandaleux projet du plaidoyer homosexuel au Sénégal»

Afin la réaction du gouvernement

C’est le ministre de la bonne gouvernance Abdou Latif Coulibaly, qui a apporté des précisions sur la position du gouvernement sur cette polémique. «Le gouvernement ne l’a jamais posé comme un débat et n’a jamais eu de discussions sur cette question. Il y’a des gens qui, parfois, crée des problèmes et veulent l’imposer au gouvernement. Où avez-vous vu dans la littérature du gouvernement qu’une telle question a été posée ? Jamais cette question n’a été abordée nulle part par le gouvernement, encore moins par l’assemblée», a précisé le porte-parole du gouvernement. Donnant la position du gouvernement, il poursuivra : «au moment où je vous parle, l’homosexualité n’est pas un délit, c’est l’acte contre-nature qui est considéré comme un délit. Si vous êtes un homosexuel, vous n’avez pas un rapport contre-nature, personne ne viendra vous arrêter, parce que vous êtes un homosexuel. Même les termes du débat sont incompris. Un homosexuel ne va pas en prison, parce que c’est un homosexuel. Ça ne s’est jamais posé au Sénégal. Ce que les juges sénégalais ont condamné et continueront de condamner, c’est l’acte contre-nature. Vous avez vu souvent, dans des villes, des gens se réclamant ouvertement être des homosexuels, ils n’ont jamais été arrêtés ni hier, ni avant-hier, ni aujourd’hui. Je veux bien qu’on me comprenne : ce que le droit sénégalais condamne, ce sont des actes contre-nature consentis entre homosexuels et même entre deux personnes qui ne sont pas nécessairement des homosexuels, même occasionnellement». Le ministre Coulibaly a fait cette précision dans un entretien accordé au groupe Rewmi. La société sénégalaise est très hostile à l’homosexualité, ce qui fait que plusieurs homosexuels sénégalais se sont refugiés en Europe ou aux Etats Unis. Et en cas de décès, les musulmans n’acceptent pas que ces derniers soient inhumés dans leurs cimetières, en se basant sur le Saint Coran.
Onsenfouuuuuuuuuuu En Avril, 2013 (00:26 AM) 0 FansN°: 1
on pas besoin d un debat sur l homosexualite
homosexuels pratiquant acte de contre nature ou non pratiquant si j en vois un je le tue et tous les senegalais devraient en faire autant
Modouraka En Avril, 2013 (22:01 PM) 0 FansN°: 9
Madame la ministre a tout faux. il n'existe aucun article dans le code pénal condamnant l'homosexualité.

par conséquent puisqu'il n' y a pas de peine sans loi, il n'est pas question de dépénaliser une peine qui n'existe pas dans le corpus juridique de notre pays. Ce sont les pratiques contre nature qui sont condamnées par le droit positif. comme je le mentionnais faire une manifestation publique par des actes sexuels non approuvés par la morale et les valeurs fondatrices de notre société est répréhensible. parmi ceux ci faire l'amour avec son chien, s'exposer publiquement pour faire l'amour dans la rue, deux hommes surpris dans des ébats sexuels....

des Goordjiguènes notoires ont hanté toutes les activités sociétales et politiques de notre pays depuis toujours. par contre, notre culture et nos valeurs sociologiques n'admettent pas encore que deux homme ou deux femmes puissent se coltiner dans les rues au et au su de tout le monde, à plus forte raison qu'ils ou elles se marient. le droit n'est que la transcription sous des normes juridiques du consensus qui fonde notre commune volonté de vivre en commun et l'illustration de l'évolution des sociétés dont il entend organiser les normes de fonctionnement. notre société n'est pas prête pour légaliser les pratiques contre nature. que les organisations des droits de la personne comprennent que le respect des droits humains commence par celui de leurs valeurs fondatrices. une vérité en europe n'est pas forcément une vérité en de^ca du Sahara.
Alc En Avril, 2013 (22:04 PM) 0 FansN°: 10
C’est le ministre de la bonne gouvernance Abdou Latif Coulibaly, qui a apporté des précisions sur la position du gouvernement sur cette polémique. «Le gouvernement ne l’a jamais posé comme un débat et n’a jamais eu de discussions sur cette question. Il y’a des gens qui, parfois, crée des problèmes et veulent l’imposer au gouvernement. Où avez-vous vu dans la littérature du gouvernement qu’une telle question a été posée ? Jamais cette question n’a été abordée nulle part par le gouvernement, encore moins par l’assemblée», a précisé le porte-parole du gouvernement. Donnant la position du gouvernement, il poursuivra : «au moment où je vous parle, l’homosexualité n’est pas un délit, c’est l’acte contre-nature qui est considéré comme un délit. Si vous êtes un homosexuel, vous n’avez pas un rapport contre-nature, personne ne viendra vous arrêter, parce que vous êtes un homosexuel. Même les termes du débat sont incompris. Un homosexuel ne va pas en prison, parce que c’est un homosexuel. Ça ne s’est jamais posé au Sénégal. Ce que les juges sénégalais ont condamné et continueront de condamner, c’est l’acte contre-nature. Vous avez vu souvent, dans des villes, des gens se réclamant ouvertement être des homosexuels, ils n’ont jamais été arrêtés ni hier, ni avant-hier, ni aujourd’hui. Je veux bien qu’on me comprenne : ce que le droit sénégalais condamne, ce sont des actes contre-nature consentis entre homosexuels et même entre deux personnes qui ne sont pas nécessairement des homosexuels, même occasionnellement». Le ministre Coulibaly a fait cette précision dans un entretien accordé au groupe Rewmi. La société sénégalaise est très hostile à l’homosexualité, ce qui fait que plusieurs homosexuels sénégalais se sont refugiés en Europe ou aux Etats Unis. Et en cas de décès, les musulmans n’acceptent pas que ces derniers soient inhumés dans leurs cimetières, en se basant sur le Saint Coran.
Jemenfou En Avril, 2013 (00:24 AM) 0 FansN°: 1
on pas besoin d un debat sur l homosexualite
homosexuels pratiquant acte de contre nature ou non pratiquant si j en vois un je le tue et tous les senegalais devraient en faire autant
Jemenfouuuuuuu En Avril, 2013 (00:24 AM) 0 FansN°: 2
on pas besoin d un debat sur l homosexualite
homosexuels pratiquant acte de contre nature ou non pratiquant si j en vois un je le tue et tous les senegalais devraient en faire autant
Alc En Avril, 2013 (22:07 PM) 0 FansN°: 11
Je veux bien qu’on me comprenne : ce que le droit sénégalais condamne, ce sont des actes contre-nature consentis entre homosexuels et même entre deux personnes qui ne sont pas nécessairement des homosexuels, même occasionnellement». Le ministre Coulibaly a fait cette précision dans un entretien accordé au groupe Rewmi. La société sénégalaise est très hostile à l’homosexualité, ce qui fait que plusieurs homosexuels sénégalais se sont refugiés en Europe ou aux Etats Unis. Et en cas de décès, les musulmans n’acceptent pas que ces derniers soient inhumés dans leurs cimetières, en se basant sur le Saint Coran.
Mdr En Avril, 2013 (22:07 PM) 0 FansN°: 12
Les ya en marriste ont enfin leur part du gateau! quelle honte centre de hip hop pour apprendre quoi? . Aller inauguerer des lycées et des universités. Ce gouvernement est nul.
à Mdr En Avril, 2013 (19:44 PM) 0 FansN°: 1
g hip hop n' arien à voir avec y' en a marre , et c'est eiffage qui a subventionné, pas le gouvernement
le hip hop est un énorme potentiel économique, social et financier .. bravo aux jeunes de guédiawaye qui créent leur outil de travail !
à Mdr En Avril, 2013 (19:44 PM) 0 FansN°: 2
g hip hop n' arien à voir avec y' en a marre , et c'est eiffage qui a subventionné, pas le gouvernement
le hip hop est un énorme potentiel économique, social et financier .. bravo aux jeunes de guédiawaye qui créent leur outil de travail !
à Mdr En Avril, 2013 (19:44 PM) 0 FansN°: 3
g hip hop n' arien à voir avec y' en a marre , et c'est eiffage qui a subventionné, pas le gouvernement
le hip hop est un énorme potentiel économique, social et financier .. bravo aux jeunes de guédiawaye qui créent leur outil de travail !
à Mdr En Avril, 2013 (19:44 PM) 0 FansN°: 4
g hip hop n' arien à voir avec y' en a marre , et c'est eiffage qui a subventionné, pas le gouvernement
le hip hop est un énorme potentiel économique, social et financier .. bravo aux jeunes de guédiawaye qui créent leur outil de travail !
à Mdr En Avril, 2013 (19:44 PM) 0 FansN°: 5
g hip hop n' arien à voir avec y' en a marre , et c'est eiffage qui a subventionné, pas le gouvernement
le hip hop est un énorme potentiel économique, social et financier .. bravo aux jeunes de guédiawaye qui créent leur outil de travail !
à Mdr En Avril, 2013 (19:44 PM) 0 FansN°: 6
g hip hop n' arien à voir avec y' en a marre , et c'est eiffage qui a subventionné, pas le gouvernement
le hip hop est un énorme potentiel économique, social et financier .. bravo aux jeunes de guédiawaye qui créent leur outil de travail !
Mouuuuuuuuuuuu En Avril, 2013 (22:14 PM) 0 FansN°: 13
lMme le ministre YAA GNAAW , il n' ya pas de fumée sans feu .On vous marque à la culotte car c'est un secret de polichinelle à savoir que parmi ceux qui ont combattu Wade et soutenu Macky, il ya bien un lobby homosexuel. D'autant plus que vous, en tant que femme, vous avez l'apparence et la voix d'un homme. O N VOUS SURVEILLE!!!!!!!!!!!!!!!! Attention à la gouinerie!!!!!!!!!!!!
@mouuuuuuuuuuuu En Avril, 2013 (01:12 AM) 0 FansN°: 1
elle est ancienne joueuse de football
Taf En Avril, 2013 (22:23 PM) 0 FansN°: 14
senegal gordjiguéne doufi mosa am amout macky amout kénene Ray mou dé rek
Islamsenegal En Avril, 2013 (22:46 PM) 0 FansN°: 15
ceci est haram dans l'Islam, et nous, muslims le savent. ne pas laisser la politique et de la variation des États-Unis ça. Nous sommes muslims sommes-nous lutter contre ce ... Tous les yeux sont rivés sur Macky Sall aujourd'hui, parce que s'il prend en charge ces personnes, il sera définitivement perdre le soutien de moi, et de la population muslim.
Pauvre Afrique En Avril, 2013 (22:47 PM) 0 FansN°: 16
Un titre qui ne résume pas le contenu de l'article....Plusieurs sujets sont abordés mais une fois de plus on focalise sur l'homosexualité devenue le problème majeur au Sénégal...Que les défenseurs de toutes les libertés sachent que la dépénalisation est avant tout un combat politique! Car ceux qui vocifèrent contre la sexualité des autres sont eux même dans une affirmation de leur existence en tant que citoyen libre! Cette citoyenneté qu'ils fondent sur une individualisation de leur foi en s'affranchissant de l'islam confrérique du Sénégal et des "valeurs païennes" qu'ils jugent rétrogrades! Ces apprentis jihadistes ( qui n'ont pas eu le courage d'aller se battre au Mali) profitent bien de leur lecture des "valeurs" et de ce que ça peut leur apporter comme manière d'étouffer tout débat "dérangeant"! Les familles maraboutiques et l'Église sénégalaise les rejoignent dans la surenchère pour ne pas perdre du terrain...Vous avez interdit l'excision sous la pression des bailleurs de fonds....Quand vous massacrerez des homos ou autres non croyants, vous vous rendrez vite compte de la vulnérabilité du Sénégal...Quant aux insulteurs publics , je suis très dispo...
Pauvre Afrique En Avril, 2013 (23:27 PM) 0 FansN°: 1
une quête de liberté me dérange mais je me battrai pour qu'elle s'exprime! mais c'est une chose qui n'est comprise que par des gens ou des peuples qui ont souffert dans leur chair pour acquérir des droits: les sud africains ont dépénalisé l'homosexualité car ils ont connu d'autres discriminations! comment le peuple sénégalais qui n' a jamais mené un quelconque combat important pour la liberté peut comprendre cela? si le législateur n'intervient pas pour fixer les cadres d'expression des libertés, elles s'opposeront violemment et annihileront...de toutes les façons, il n' y a pas besoin de lire dans une marre de café pour comprendre ce qui va arriver à ce pays soumis à une chape de plomb, celle de la dictature populaire ou "majoritaire"!
Tataevadioptrav En Avril, 2013 (00:51 AM) 0 FansN°: 2
la question de la dépénalisation de l’homosexualité fait partie de ces questions de société qui signalent le niveau de progrès moral d’une société. qu’est-ce qui est en jeu dans cette question ? faut-il punir et envoyer en prison des êtres humains uniquement parce qu’ils ont une sexualité différente de la majorité ? la sexualité est une affaire personnelle et intime et elle est protégée au niveau international par les différentes conventions et déclarations des droits de l’homme. de plus lorsqu’un pouvoir despotique s'appuie sur le pouvoir religieux pour affirmer sa suprématie et bloquer les réformes nécessaires à la société, la religion devient un instrument vicieux car les réformes préconisées par une élite éclairée, le rejet du principe même d'une réorganisation, l'indifférence face au viol de la loi par ceux-là mêmes qui administrent la communauté, tout cela découle du rôle conservateur des hommes de religion qui tiennent davantage à conserver leurs vieux privilèges qu'à appuyer un nécessaire changement. personne n'ignore l'influence qu'ils ont sur l'opinion publique, mais aussi sur certains hommes politiques, avec qui ils partagent les mêmes intérêts. ce qu'il faut donc, c'est priver ces représentants religieux de tout pouvoir, puisqu'ils n'ont aucun intérêt à ce que les gens apprennent à penser d'une nouvelle manière, mais veulent au contraire les laisser dans une ignorance crasse qui, non seulement rend l'homme esclave et disciple fanatique de ces hommes qui défendent leurs propres intérêts, mais pire, le rend fier de sa corruption et du lieu commun qui affirme : je suis né comme ça! tant que le sénégal n’aura pas intégré ce progrès, il restera au niveau de pays comme le pakistan, la russie ou l’iran qui pénalisent l’homosexualité, parfois par la peine de mort, et qui sont condamnés à ce titre par la communauté internationale
la dépénalisation de l’homosexualité fait partie de ces questions comme l’interdiction de l’excision ou la dépénalisation de l’avortement, ce sont des questions qui touchent à l’intimité des gens et à leur liberté de disposer de leur propre corps sans que l’etat s’en mêle. ces combats ont depuis longtemps été gagnés dans la plupart des pays éclairés, où ils ont fait l’objet d’un grand débat public.
en quoi cela concerne-t-il l’etat ou ses institutions de se mêler de la sexualité et de l’intimité des gens ? en revanche, on ferait mieux de s’occuper de tous ces messieurs qui forniquent avec des femmes en dehors de leurs épouses et leur font des enfants illégitimes, qui vont donc se retrouver à grandir sans père. la question de la filiation ne relève pas de la vie privée, elle est réglementée dans tous les pays du monde et mérite qu’on renforce la loi pour protéger les intérêts des enfants.
qu’est-ce qui fait tellement peur à nos hommes de loi et d’état dans la possibilité d’une dépénalisation de l’homosexualité ? serait-ce leur propre virilité qu’ils sentent menacée ? les hommes, les vrais, n’ont aucune peur des homosexuels et leur fichent donc la paix, tant que chacun reste à sa place, car ils se sentent assez virils pour ne pas être troublés que certains hommes couchent avec d’autres.
j’espère qu’il y aura assez de vrais hommes parmi nos députés et nos hommes d’état pour se sentir assez tranquilles sur leur propre virilité pour inscrire dans la loi sénégalaise la tolérance et l’acceptation de l’homosexualité, qui existe depuis toujours et existera toujours car c’est l’un des aspects normaux de la sexualité de toute créature vivante.
l’islam n'a jamais représenté un obstacle au changement et à la modernité. la preuve le monde musulman a longtemps été à la pointe de la science à l’époque de le renaissance qu’elle a fortement contribué à lancer. l’islam est une religion en continuelle évolution, elle n’est pas figée c’est pourquoi aujourd’hui l’islam est déchiré par des tensions sociales et des guerres dans cet effort pour s’adapter au monde actuel. l'islam est une religion pure, sage, qui ne complique pas la vie, libérale et tolérante et elle n'est en rien responsable de ce que les religieux essayent de lui faire dire afin d'en faire un outil de pouvoir, d'obscurantisme et de répression. l'islam est fondé sur le principe de la liberté antidote à la domination et au pouvoir arbitraire. le droit chemin que la religion doit indiquer se définit par la justice, l'égalité, l'équité et la fraternité et les principes fondamentaux du rapport entre dieu et le croyant sont également à la base d'un lien qui donne à chacun la même dignité.
je dis au religieux, laissez-nous gérer notre vie ici-bas et réservez la religion à la gestion de l'au-delà!
Arissoi En Avril, 2013 (22:49 PM) 0 FansN°: 17
le grand mal au Senegal c'est les detournements des biens du people et cela de 1960 _- 2013 !   <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">   :sn: 
Boy Laobe En Avril, 2013 (23:57 PM) 0 FansN°: 18
Yaya diame est vraiment un dur.Moi,je l`admire.Interdiction de homox en Gambie quel chef.Longue vie yaya.Yala na ngua fi yague.Salam
Baye Fall En Avril, 2013 (00:13 AM) 0 FansN°: 19
Wahou ma appliquer loi mais n'a fi wah bi djibate rék di nguéne guisse bénéne linetifada
Pasbesoindedebat En Avril, 2013 (00:15 AM) 0 FansN°: 20
on a pas besoin de debattre homosexualite c haram et illegale.il faut commencer a tuer les homosexuels comment on preche dans le desert.il faut commencer par lyncher alioune tine et compagnie
Tataevadioptrav En Avril, 2013 (01:04 AM) 0 FansN°: 21
La dépénalisation de l’homosexualité fait partie de ces questions comme l’interdiction de l’excision ou la dépénalisation de l’avortement, ce sont des questions qui touchent à l’intimité des gens et à leur liberté de disposer de leur propre corps sans que l’Etat s’en mêle. Ces combats ont depuis longtemps été gagnés dans la plupart des pays éclairés, où ils ont fait l’objet d’un grand débat public.

En quoi cela concerne-t-il l’Etat ou ses institutions de se mêler de la sexualité et de l’intimité des gens ? En revanche, on ferait mieux de s’occuper de tous ces messieurs qui forniquent avec des femmes en dehors de leurs épouses et leur font des enfants illégitimes, qui vont donc se retrouver à grandir sans père. La question de la filiation ne relève pas de la vie privée, elle est réglementée dans tous les pays du monde et mérite qu’on renforce la loi pour protéger les intérêts des enfants.

Qu’est-ce qui fait tellement peur à nos hommes de loi et d’état dans la possibilité d’une dépénalisation de l’homosexualité ? Serait-ce leur propre virilité qu’ils sentent menacée ? Les hommes, les vrais, n’ont aucune peur des homosexuels et leur fichent donc la paix, tant que chacun reste à sa place, car ils se sentent assez virils pour ne pas être troublés que certains hommes couchent avec d’autres.

J’espère qu’il y aura assez de vrais hommes parmi nos députés et nos hommes d’état pour se sentir assez tranquilles sur leur propre virilité pour inscrire dans la loi sénégalaise la tolérance et l’acceptation de l’homosexualité, qui existe depuis toujours et existera toujours car c’est l’un des aspects normaux de la sexualité de toute créature vivante.

Tataevadioptrav En Avril, 2013 (01:07 AM) 0 FansN°: 22
La dépénalisation de l’homosexualité fait partie de ces questions comme l’interdiction de l’excision ou la dépénalisation de l’avortement, ce sont des questions qui touchent à l’intimité des gens et à leur liberté de disposer de leur propre corps sans que l’Etat s’en mêle. Ces combats ont depuis longtemps été gagnés dans la plupart des pays éclairés, où ils ont fait l’objet d’un grand débat public. En quoi cela concerne-t-il l’Etat ou ses institutions de se mêler de la sexualité et de l’intimité des gens ? En revanche, on ferait mieux de s’occuper de tous ces messieurs qui forniquent avec des femmes en dehors de leurs épouses et leur font des enfants illégitimes, qui vont donc se retrouver à grandir sans père. La question de la filiation ne relève pas de la vie privée, elle est réglementée dans tous les pays du monde et mérite qu’on renforce la loi pour protéger les intérêts des enfants.

Qu’est-ce qui fait tellement peur à nos hommes de loi et d’état dans la possibilité d’une dépénalisation de l’homosexualité ? Serait-ce leur propre virilité qu’ils sentent menacée ? Les hommes, les vrais, n’ont aucune peur des homosexuels et leur fichent donc la paix, tant que chacun reste à sa place, car ils se sentent assez virils pour ne pas être troublés que certains hommes couchent avec d’autres. J’espère qu’il y aura assez de vrais hommes parmi nos députés et nos hommes d’état pour se sentir assez tranquilles sur leur propre virilité pour inscrire dans la loi sénégalaise la tolérance et l’acceptation de l’homosexualité, qui existe depuis toujours et existera toujours car c’est l’un des aspects normaux de la sexualité de toute créature vivante.

Tataevadioptrav En Avril, 2013 (01:09 AM) 0 FansN°: 23
La dépénalisation de l’homosexualité fait partie de ces questions comme l’interdiction de l’excision ou la dépénalisation de l’avortement, ce sont des questions qui touchent à l’intimité des gens et à leur liberté de disposer de leur propre corps sans que l’Etat s’en mêle. Les hommes, les vrais, n’ont aucune peur des homosexuels et leur fichent donc la paix, tant que chacun reste à sa place, car ils se sentent assez virils pour ne pas être troublés que certains hommes couchent avec d’autres. J’espère qu’il y aura assez de vrais hommes parmi nos députés et nos hommes d’état pour se sentir assez tranquilles sur leur propre virilité pour inscrire dans la loi sénégalaise la tolérance et l’acceptation de l’homosexualité, qui existe depuis toujours et existera toujours car c’est l’un des aspects normaux de la sexualité de toute créature vivante.
Tataevadioptrav En Avril, 2013 (01:10 AM) 0 FansN°: 24
L’islam n'a jamais représenté un obstacle au changement et à la modernité. La preuve le monde musulman a longtemps été à la pointe de la science à l’époque de le Renaissance qu’elle a fortement contribué à lancer. L’islam est une religion en continuelle évolution, elle n’est pas figée c’est pourquoi aujourd’hui l’islam est déchiré par des tensions sociales et des guerres dans cet effort pour s’adapter au monde actuel. l'islam est une religion pure, sage, qui ne complique pas la vie, libérale et tolérante et elle n'est en rien responsable de ce que les religieux essayent de lui faire dire afin d'en faire un outil de pouvoir, d'obscurantisme et de répression. L'islam est fondé sur le principe de la liberté antidote à la domination et au pouvoir arbitraire. Le droit chemin que la religion doit indiquer se définit par la justice, l'égalité, l'équité et la fraternité et les principes fondamentaux du rapport entre Dieu et le croyant sont également à la base d'un lien qui donne à chacun la même dignité.

Je dis au religieux, laissez-nous gérer notre vie ici-bas et réservez la religion à la gestion de l'au-delà!

Cool En Avril, 2013 (02:44 AM) 0 FansN°: 25
YA BCP D HOMMO AU SENEGAL YA DES DISCRET YA DES NON DISCRET 5 SUR 10 DES JEUNES SENEGALAIS

SONT DANS SE MILLIEU SA SERA DIFFICILE POUR FAIRE LA CHASSE SINO DINO SOULI LOU BARI DONC SAMA GAYI NAGNOU WOTE SOUTOUROU MOGUEUNE
L'africainn En Avril, 2013 (10:25 AM) 0 FansN°: 26
Le rôle de l'intelligentsia dans une société est d'essayer de montrer la voie de la liberté et de la dignité en fonction de l'histoire spécifique de son peuple ; histoire qu'il a devoir sacré d'articuler à l'histoire générale de l'humanité. Penser la liberté, c'est tenir compte de ce passé de l'humanité entaché de mille servitudes... Penser, c'est sérier les problèmes, guider, toucher du doigt et montrer avec courage les obstacles à la pensée qui sont les mêmes que ceux à la liberté...

Cependant, les réalités changent tous les jours mais la pensée est toujours en retard... et les pensées dogmatiques sont encore plus stagnantes que les autres.

Au Sénégal, nous avons toujours eu "nos gordjiguènes" mais ils n'ont jamais heurté frontalement la société et en retour, jusqu'à présent, la société sénégalaise les a toujours intégrés comme tous ses fils et filles.

Ce qui change aujourd'hui, ce sont "nos positionnements" religieux qui se heurtent aux exigences de reconnaissance de certains homosexuels. De grâce si la loi ne condamne "que les comportements contre nature", elle désigne surtout celles qui sont ostentatoires... La loi sénégalaise n'est donc ponit homophobe mais elle doit évoluer à l'image de la société réelle.

Sans vouloir esquiver le problème, disons qu'aujourd'hui, il s'agit en priorité de donner à manger à tous les Sénégalais, de les éduquer, de les soigner... Les problèmes de l'homosexualité sont au centre des sociétés qui ont ce minimum... On ne doit pas nous distraire.

Respectons les minorités, donnons leur les mêmes droits et les mêmes devoirs que tous. Cependant, sachons tous que la majorité n'est dangereuse que quand elle se sent humiliée par une minorité agressive... Pour tous : de grâce cessons de céder à la colère et à la haine.

L'africainn En Avril, 2013 (10:44 AM) 0 FansN°: 27
Suite,

au centre des problèmes des sociétés qui ont ce minimum...

Donnons les mêmes droits et les mêmes devoirs à tous, en particulier aux minorités. Mais n'oublions pas que les majorités ne deviennent agressives que quand elles ont peur et se sentent menacées ou humiliées par les minorités (où qu'on les manipule pour des intérêts inavouables vers les sentiers de la peur...)

Alors pour tous : cessons de céder à la peur panique, à la colère et à la haine.



Errata dans le texte précédent : histoire qu'il a LE devoir sacré.....

POINT (au lieu de ponit)
Prudence En Avril, 2013 (11:10 AM) 0 FansN°: 28
Nos journalistes doivent être davantage préparés face aux vrais lobbies que sont les extrémistes religieux qui cherchent des voies mobilisatrices pour pénétrer les sociétés africaines. Au Sénégal, ils essaient d’entrer par la sensible question de l’homosexualité qui est l’un des rares questions susceptibles de fédérer autour du retour dogmatique des croyants notamment musulmans. Ces extrémistes financent certaines ONG sénégalaises d’obédience religieuse musulmane qui font également dans la manipulation et l’agitation sur la question de l’homosexualité. Le vrai danger pour l’harmonie sociale, la paix, la stabilité et la sécurité, viendra de ces groupes extrémistes et leurs marionnettes sénégalaises.

Certains de nos journalistes vulnerables aux espèces sonnantes en sont des vecteurs non avertis.

Faisons attention !

Loc En Avril, 2013 (11:15 AM) 0 FansN°: 29
Quesqu'ûn garde des sceaux fait dans une inauguration de centre hip hop
Papi En Avril, 2013 (13:17 PM) 0 FansN°: 30
harlem desir le premier secretaire du p.s francais etait de sejours a dakar il a eu un entretient avec monsieur ousemane tanor dieng p.s senegal il en ont discuter surement du droits des minorites du senegal les gays senegalais m'bakhalou goor djiguene ... je vous promet d'ici 2016 l'article 319 du code penal sera derogee au senegal l'emprisonement et l'amende des 1500 euros tombera dans l'oublis plus aucuns gays ne sera privee de liberte au senegal ou obliger a s'exiler a nouachott . casablanca ou la france apres plus un citoyens n'osera levers un petit doigt devant un supposer gays les predicateurs homophobes oustaz makhtar sarr m'boro qui surnomme aux gays senegalais d'etre des rats ... et l'imam massamba diop qui preside l'ong jamra disent devant la television tfm que les gays du senegal sonts des deficients mentales en 2013 releve de la meconnaissance la plus totale supposont que les gays sont des pers. deficients mentales doncs a compter de ce jours notre place devait a l'hopital des malades mentales du c.h.u de fann mais pas la prison de rebeuss au senegal ou les detenuts ne mange pas a leurs faim 0.40 centimes d'euro pour le petit dejeuner + dejeuner et le diner pour chaque detenuts au senegal il y'a une infime chance que les detenuts sortent avec une maladies contagieuse sans aucun doute avec une promiscuite certaine a quands cela vas changer vous me privee de liberte parce que j'ai etait denoncer au senegal la police peut defoncer ta porte sans mandat de perquisition ayant soupcons qu'ils ai des gays dans ton appartement les gays senegalais n'ont droit garder chez soi du lubrifiantsou une bite vibreur cela peut t'envoiyer directement a la prison a quands auront notre liberte de choix de vivre d'exister nous on n'aspire pas un gays pride ou a mariage pour tous car le premier gays qui se presente devant le maire khalifat sall iront dans des cerceuils les inviters seront tabassers au on n'a deterre un gays vers thies le video etait present sur youtube il s'appelait madieye diallo faute de arv apres le mariage gays nocturne de m'bao de. 2007 dont le magazine icone people avait publier les photos en 2008 a fait autant de mal en tout maintenant le senegal compte pas mal de gays la vingtaine d'annee qui n'ont pas froids aux yeux facebook senegal est infestee de gays senegalais et bisexuelles j'en connait une bonne centaines je ne pourrai pas leurs denoncer car j'en fait partie je me considere bisexuelles je lutte pour les minorites au senegal

vive la petite communaute gaysenegal forte de courage a lutter pour ses droits l'avenir et rose peut etre un jours dans 2 siecles l'etoile de notre drapeau nationale du sera rose



 :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  un kagña tapis dans l'ombre qui vit bien sa sexualite en europe est remplis pleinements ses vacances au senegal chaque annee mes prochaine vacances seront kataba en casamance mon copain gays 15 nuits au chandelles et la passion de notre passion qui 3 ans
Papi  En Avril, 2013 (14:09 PM) 0 FansN°: 31
suite. au senegal les gays ne sentent pas en securite il suffit q'un voisins te denonce la police peut defoncer ta porte sans mandats de perquisition raison pour laquel aucuns gays du senegal n'ose garder du lubrifiants chez lui ou un bite vibreur ou un tanga chez lui j'ai ami gay passif a pikine il garde perles de cinture voir feer dial dialy sur un pot d'encens au dessus de la terrasse il n'ose pas le gader dans sa chambre par peur d'etre prit en fragrants delits mais cela ne nous decourage pas nous allons lutter pour nos droits au senegal. il y'a une pousser de l'homophobie mais. nous gerons la situation nous somme l'oeil qui voit tout et rode tout on rentre dans les mosquees nous prions on participe aux funerailles aux baptemes on assiste au priere du vendredi des fois je blague avec l'imam je lui sert la main des fois je lui offre un billet de 5ooo francs doncs ou est le probleme nous aussi sociale que les heteros am djam ak deukeundo yi kharitou khaleyi

me voici un kagn'a bien especial qui passera ses vacances prochaines a kataba casamance ak sama guel bou goor bi deup ak deuppi 15 jours a la lueurres des chandelles pour vivre notre passion fougueuse de s'aimer entre msm

koumou nakhari feekeuma carrefour diarome thia dibiterie chaque soir tu me trouvera labas

À Poup En Avril, 2013 (15:24 PM) 0 FansN°: 32
Yaw dé hana franc maçon ?il y a des mots qui sonnent "maçonnique " dans tes propos.
Zizi En Avril, 2013 (17:13 PM) 0 FansN°: 33
mimi vous parlez trop ont vous voit tout les jours dans la presse on attend autre chose c'est le travail ferme la et changez de coiffure s'il vous plait la dépénalisation de l'homosexualité ne passera pas au sénégal
Asenewebresponsable En Avril, 2013 (18:34 PM) 0 FansN°: 34
Upseudo "Like" propose de tuer le cardinal SAR sur sénéweb, personne ne dit quoi que ce soit. Dans un pays de droit il serait incarcéré immédiatement, seneweb laisse passer ce genre d'intervention, ces dirigeants sont coupables aussi. Si ces propos ne sont pas du djiad islamique salafiste, que sont ils ? c'est grave !!!Le Sénégal est sérieusement menacé par l'islamisme, ce Like est un exemple même ! le djihad est présent dans le pays. il y a plusieurs groupes salafistes durs dont les autorités se soucient peu. Comme d'habitude on laisse faire avec l'insouscience, et maintenant l'inconscience caractérisant les autorités du SN. Ces groupes connus s'organisent tranquillement et surement et ont des arguments auprès des jeunes au chômage et désorientés par des religieux sectaires préoccupés par l'argent bien plus que par l'islam. Tous les vols, cambriolages et attaques en série depuis quelques mois (surtout à Mbour) sont liés aux islamistes (étrangers et sn) en grande partie, il faut de l'argent pour le djihad ! Les pseudos chefs religieux qui ne prennent que des positions timides et évasives sur ce sujet, auront le retour du bâton car ces islamistes les considèrent comme très « haram » et ils seront la cible première dans les années à venir. Qui ne dit mot consent ! Le problème au SN c'est qu'une partie de la population (6%) est acquise aux thèses islamiques par une déformation de l'islam, un obscurantisme raciste et évolutif. Merci seneweb de palier a ce problème.
Sénewahab En Avril, 2013 (19:51 PM) 0 FansN°: 1
Ça fait longtemps que j'ai souligné cette réalité.
j'aime voulu savoir dans quel pays est hébergé seneweb.
en tous les cas, il serait étonnant qu'il soit hébergé dans un pays démocratique. si c'est au sen?gal, ça déshonore notre pays . senewahab ne réagit que lorsqu'il s'agit de commentaires jugés hostiles à l'islam, qui se voient censurÉs.

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Services

NECROLOGIE

Awa Diallo Mboup

30 Septembre 2006 - 30
Septembre 2012

QUE LE BON DIEU L'ACCEUILLE DANS SON PARADIS

ANNONCES AUTOMOBILES

Nissan - NS

19 000 000 FCFA

Mercedes-Benz S Class

1 500 000 FCFA

Mercedes-Benz S Class

3 000 000 FCFA