La difficile réinsertion sociale des soldats libérés de l’armée

  • Par : SenewebNews | Le 06 février, 2013 à 14:02:04 | Lu 6693 fois | 9 Commentaires
content_image

La difficile réinsertion sociale des soldats libérés de l’armée

« Certains d’entre eux sont exploités par des sociétés de gardiennage, d’autres se retrouvent parfois dans le grand banditisme », écrit ce mercredi le quotidien Le Populaire qui consacre un dossier à ces soldats « enrôlés dans l’armée, formés pour tuer, puis libérés ».

« Âgés entre 18 et 24 ans, ils ont choisi de s’enrôler dans l’armée pour défendre les couleurs de leur pays », renseignent nos confrères qui évoquent les difficultés de réinsertion sociale auxquelles sont confrontés les jeunes soldats libérés, un retour difficile à la vie civile. Si certains d’entre eux arrivent à se recycler dans le gardiennage, d’autres s’essaient au grand banditisme. « Cela m’a beaucoup blessé de quitter l’armée», soutient l’un d’eux, dans les colonnes du journal. « Je ne m’attendais pas à être libérée, j’ai même pleuré quand on m’a annoncé la nouvelle», renchérit une  jeune femme, qui a effectué deux ans de formation militaire. Aujourd’hui, elle souhaite faire un concours pour servir dans la gendarmerie ou la douane, bien qu’elle ne soit pas titulaire du Bfem. Toutefois, note le journal, « beaucoup d’anciens militaires sont devenus de grands bandits à cause de l’oisiveté, faute de travail ».


SenewebNews


Commentaire (5)


Un Ancien Militaire En Février, 2013 (16:52 PM) 0 FansN°: 1
Article trés intéressant. Ces anciens militaires libérés de l'armée vivent des conditions trés difficiles. De retour dans la vie civile , ils ont d'énormes problémes pour une réinsertion sociale. Ainsi ils seront obligés soit de chercher un emploi au sein des sociétés de gardiennage qui les exploitent comme elles veulent soit de faire un concours dans l'un des corps militaires ( gendarmerie ) ou paramilitaire ( police , douane , service d'hygiéne , pénitence ...). Cette derniére possibilité n'est pas a la portée de ce qui n'ont pas de diplomes dans l'enseignement general. Sinon se transformer en délinquants pour pouvoir satisfaire ses besoins. L'état doit étudier le cas de ces militaires libérés parce qu'ils constitutent une menace à la stabilité de la paix dans le pays.
Oncle Badji  En Février, 2013 (22:49 PM) 0 FansN°: 1
lol une fabrique de bandits  :haha:  le mfdc recrute, rejoignez le mfdc, l’armÉe de la casamance fera de vous des hommes. la fac forces armÉe casamancaise en force. vive la casamance  :up: 
Papa De Brig Fall En Février, 2013 (09:36 AM) 0 FansN°: 2
je suis père d'ancien militaire je sais tout, dans la mesure ou une personne peut représenter notre nation partout dans le monde et dans le domaine de la culture et que ce dernier et un( primairient) sans diplôme,ces anciens militaires peuvent et doivent êtres prioritaires sur le recrutement que l'état (macky-sall) doit faire cette année au niveau de la fonction publique.
a bon entendeur salut.
du courage mes enfants.
Mauvaise Blague En Février, 2013 (20:48 PM) 0 FansN°: 2
Le probléme est dans l'armée : en 18 mois, on doit pouvoir garantir à un jeune une formation tenant compte des demandes constatées sur le marché du travail, sauf si on pense qu'il faut d'abord savoir lire et écrire en français ...bad joke !!!
Diop En Février, 2013 (21:54 PM) 0 FansN°: 3
ce n'est pas facile de digérer la libération méme si on savait kon a signé pour 02 ans .étre dans un métier pendant 02 années nest pas choz facile à oublier .ils ne connaissent que cette vie militaire .leur vie en société sera difficile et ont d'autres visions loin que les civiles .problémes d'adaptation se posent aussi . L'Etat leur fait une formation de 45 jours avant libération pour qu'ils puissent s'intégrer à la vie civile .Mais je n'ai jamais entendu dire qu'un ancien militaire obtient boulot sur ce diplome .Quelle sociétés ou industrie va accepter ce diplome de 45 jours .un ancien militaire n'a peur de rien de la vie .REGLONS LEUR PROBLEME AVANT QUE CA D2PASSE LES BORNES.MERCI
Fghgv En Février, 2013 (09:38 AM) 0 FansN°: 4
dgf-hhf
Verite En Février, 2013 (11:17 AM) 0 FansN°: 5
Il existe une structure d'insertion et de réinsertion des ex militaires , dénommée SIR , gérée par des militaires qui ne sont plus en activité, adressez vous à eux , pour regler vos problemes.

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    |    Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]    |    Tel. (redacteur en Chef) : +221 77 562 00 29    |    Email (redacteur en Chef) : [email protected]