Lundi 18 Février, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Le CESE recommande la construction de crèches et garderies dans les prisons

Single Post
Le CESE recommande la construction de crèches et garderies dans les prisons
Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) a souligné l’importance de construire des crèches et garderies dans les établissements pénitentiaires pour les enfants des femmes privées de liberté, afin de respecter leurs droits.

‘’Le CESE a recommandé, pour les femmes en situation de privation de liberté, la construction, dans les établissements pénitentiaires, de crèches et garderies pour les enfants des détenues et du personnel administratif pour le développement psychomoteur de ces enfants’’, mentionne le rapporteur de la commission du genre de l’équité et de la bonne gouvernance du CESE.

Maimouna Isabelle Dieng Sène lisait, jeudi, le rapport de cette commission au cours de la deuxième session ordinaire de l’année 2014 et qui a pour thème: ‘’Droit de la femme : acquis, enjeux et perspectives’’.

Selon elle, ‘’les bébés sont dans les mêmes cellules que leurs mamans et les autres prisonnières. Ce qui contrevient aux conventions que nous avons signées’’.

‘’Il faut faire en sorte que les enfants soient séparés de leurs mamans et qu’ils ne vivent pas les conditions carcérales comme s’ils étaient prisonniers de la même manière que leurs mamans, alors qu’ils ne se sont coupables d’aucun délit’’, a ajouté Mme Sène.

Le rapport approuvé à l’unanimité a notamment axé ses recommandations sur l’augmentation de l’indemnité journalière d’entretien des femmes à 1.000 francs au lieu de 650 francs et à l'introduction particulière d’une prise en charge médicale;

Selon Mme Sène, ''c’est avec cette même indemnité qu’il faut nourrir et soigner les femmes en détention''.

Le rapport met également l'accent sur la nécessité de recruter une équipe pluridisciplinaire en vue du renforcement de la prise en charge psycho-sociale des femmes et jeunes filles en situation de privation de liberté.

Mme Sène a rappelé que l’’évolution, sur le plan légal et institutionnel de la structure des politiques et des programmes, renseigne sur les nombreux efforts et sacrifices consentis par l’ensemble des militants et acteurs pour la réalisation des droits des femmes au Sénégal.

‘’Cependant de nombreuses contraintes et limites sont constatées pour une pleine jouissance des droits reconnus à la femme sénégalaise’’, a-t-elle souligné.

Elle a en outre indiqué que le CESE ‘’préconise des mesures de rupture pour les changements de paradigmes dans l’orientation, l’élaboration la mise en œuvre le suivi et l'évaluation des politiques et programmes’’

Le rapport recommande également le renforcement des politiques de communication et d’éducation pour une meilleure prise en compte de la problématique du genre au Sénégal.

Pour sa part, le ministre de la Femme, de la Famille et de l'Enfance, Mariama Sarr, a signalé que le ministère de la Justice sera interpellé sur cette question.

Elle a assuré que son département travaillera avec notamment l’Association des juristes sénégalaises (AJS) pour porter le combat.

12 Commentaires

  1. Auteur

    Mbourou

    En Novembre, 2014 (19:38 PM)
    Machin qui ne sert à rien avec ses propositions à deux balles
  2. Auteur

    Rebelle

    En Novembre, 2014 (20:11 PM)
    detenus rek agents yi mome zero
    Auteur

    @cese

    En Novembre, 2014 (20:29 PM)
    Proposition idiote!
    Auteur

    ???

    En Novembre, 2014 (21:11 PM)
    N importe quoi!
    Auteur

    Lynx

    En Novembre, 2014 (21:47 PM)
    N'importe koi avant de construire des créches et garderie il faudrait mieux de nouvelle prison pour désengorger celle existantes c mieux non mais
    Auteur

    Mboula

    En Novembre, 2014 (22:23 PM)
    contruire des creches et des garderies pour les enfents?

    Vous aitent des tatoneures frofesionelle les enfents nont pas de place dans la prison bande de cretin si vous aitent réélement preocuper pour les enfents le gouvernement doit les prendre en charge en dehor des prison. :down: 
    Auteur

    Luc

    En Novembre, 2014 (22:42 PM)
    Ils n'ont pas beaucoup d'inspiration au C.E.S.E.

    Je comprends qu'ils veuillent prouver leur existence et leur utilité mais de là a débiter des conneries et idioties commence a inquieter. Après une proposition d'augmentation de salaires pour les membres de cette institution, voilà qu'on nous balance une idée saugrenue qui n'a aucun sens, ni intérêt
    Auteur

    Saidati

    En Novembre, 2014 (22:50 PM)
    celle qui dirige le CESE est incapable d impulser l institution, Elle ne travaille pas
    Auteur

    Tapha Diop

    En Novembre, 2014 (08:08 AM)
    Ce sont les propositions de Tapga Diop, un grand manipulateur, prétendu spécialiste, qui n'a aucune expérience professionnelle sinon doungourou ak séminaire xalis.



    Manipulateur
    Auteur

    Aida

    En Novembre, 2014 (08:30 AM)
    La place des enfants n'est sûrement pas dans une prison!
    Auteur

    Counda

    En Novembre, 2014 (08:33 AM)
    THIEY danagnou birelanter cene biir ba sone GARDE PENITENCIER AK PRISONNIERE Thieuy senegal dou deme
    Auteur

    Doomu Djoloff

    En Novembre, 2014 (13:28 PM)
    Une tres bonne proposition merci. Il faudra toujours penser a ses enfants dont leurs mamans sont dans des difficultees.Apportez votre contribution possitive que de critiquer dans un faut debat. Merci egalement a ceux qui pensent bien pour notre cher pays.





Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Kiss FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Radio record
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR