Le gouvernement souhaite l'installation d'une "Véritable Industrie" à Touba

  • Source: : Seneweb.com | Le 09 novembre, 2017 à 22:11:03 | Lu 2568 fois | 18 Commentaires
content_image

Le gouvernement souhaite l'installation d'une "Véritable Industrie" à Touba

Le ministre de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye, a invité jeudi le secteur privé à s’installer à Touba (centre) et à développer dans cette ville "une véritable industrie".

"J’invite le secteur privé à réfléchir à la mise en place d’une production industrielle à Touba", a dit M. Ndiaye lors de la cérémonie de clôture de la 123ème édition du Magal, un événement religieux célébré mercredi dans cette ville, l’une des plus peuplées du Sénégal.

Le ministre de l’Intérieur salue par ailleurs les résultats de l’étude consacrée aux "impacts économiques du grand Magal de Touba sur l’économie sénégalaise".
Cette étude menée par des chercheurs de l’université Alioune-Diop de Bambey (centre), sous la direction du comité d’organisation du Magal, révèle que les activités économiques menées à chaque édition de cet événement religieux génèrent environ 250 milliards de francs CFA.
Ce chiffre apporte une part importante au PIB de l’Etat du Sénégal, souligne Aly Ngouille Ndiaye, tout en déplorant que les retombées financières du Magal engendrent essentiellement des dépenses de consommation pour les populations de Touba.
M. Ndiaye préconise l’implantation d’"une véritable industrie" à Touba, pour réduire la forte consommation de cette ville et "capitaliser" le chiffre d’affaires du Magal.
Il a fait ce plaidoyer en présence de plusieurs chefs d’entreprises du secteur privé.
Le ministre de l’Intérieur, conduisant la délégation gouvernementale qui a pris part à la cérémonie de clôture du Magal, a réitéré "l’engagement" de l’Etat du Sénégal à "accompagner" la ville de Touba, capitale de la confrérie des mourides.
Aly Ngouille Ndiaye a demandé au khalife général des mourides, Cheikh Sidy Mokhtar Mbacké, par l’intermédiaire de ses proches, de prier "pour un Sénégal émergent", où règne la "paix".

La cérémonie officielle, qui marque la fin du Magal, s’est déroulée sans la présence du khalife, représenté par Serigne Mamadou Bassirou Mbacké.

Des parlementaires, des ambassadeurs de pays étrangers, des représentants des confréries musulmanes sénégalaises et des leaders politiques y ont pris part.
Le Magal commémore l’exil au Gabon de Cheikh Ahmadou Bamba (1853-1927). La 123ème édition a eu lieu mercredi, en présence de milliers de fidèles musulmans, des mourides pour la plupart.
 


Auteur: APS - Seneweb.com






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (7)


Anonyme Verité il y a 2 semaines (23:01 PM) 0 FansN°: 1
IL n'y a pas que Touba au sénégal!



Arrêtez pour de raisons politiques de nous emmerder avec Touba.;



Reply_author il y a 2 semaines (01:38 AM) 0 FansN°: 1
touba doit garder sa vocation religieuse, pour les industries il y a d'autres lieux plus propices pour des usines, idem pour les tech center, et les zones industrielles.
Reply_author il y a 2 semaines (04:16 AM) 0 FansN°: 2
une bourgade sans eau ni un bon système d assainissement comment on pourrait y implanter un tissu industriel.réglez d abord ces deux problèmes avec les 250 milliards de retombés.bayilen thiankhane yi
Reply_author il y a 2 semaines (04:16 AM) 0 FansN°: 3
une bourgade sans eau ni un bon système d assainissement comment on pourrait y implanter un tissu industriel.réglez d abord ces deux problèmes avec les 250 milliards de retombés.bayilen thiankhane yi
Reply_author il y a 2 semaines (04:16 AM) 0 FansN°: 4
une bourgade sans eau ni un bon système d assainissement comment on pourrait y implanter un tissu industriel.réglez d abord ces deux problèmes avec les 250 milliards de retombés.bayilen thiankhane yi
Reply_author il y a 2 semaines (04:16 AM) 0 FansN°: 5
une bourgade sans eau ni un bon système d assainissement comment on pourrait y implanter un tissu industriel.réglez d abord ces deux problèmes avec les 250 milliards de retombés.bayilen thiankhane yi
Reply_author il y a 2 semaines (04:16 AM) 0 FansN°: 6
une bourgade sans eau ni un bon système d assainissement comment on pourrait y implanter un tissu industriel.réglez d abord ces deux problèmes avec les 250 milliards de retombés.bayilen thiankhane yi
Reply_author il y a 2 semaines (04:16 AM) 0 FansN°: 7
une bourgade sans eau ni un bon système d assainissement comment on pourrait y implanter un tissu industriel.réglez d abord ces deux problèmes avec les 250 milliards de retombés.bayilen thiankhane yi
Reply_author il y a 2 semaines (04:16 AM) 0 FansN°: 8
une bourgade sans eau ni un bon système d assainissement comment on pourrait y implanter un tissu industriel.réglez d abord ces deux problèmes avec les 250 milliards de retombés.bayilen thiankhane yi
Reply_author il y a 2 semaines (08:50 AM) 0 FansN°: 9
merci !
et surtout c'est cense etre une ville religiese ou les lois qui s'appliquent ailleurs ne s'appliquent pas
je comprend pas les mourides et leur khalife ont leur ville qu'ils s'en occupant
je vois pas pourquoi tous les sénégalais doivent payer pour les mourides ......
Anonyme il y a 2 semaines (01:01 AM) 0 FansN°: 2
une proposition irreflechie!!!
Reply_author il y a 2 semaines (03:21 AM) 0 FansN°: 1
ils font partout de la politique,ils sont vraiment stupide,touba doit garder sa vocation religieuse,il existe des villes a cotÉ de touba ou on peut implanter des sociÉtÉs et autres industries.
Anonyme il y a 2 semaines (01:12 AM) 0 FansN°: 3
Arretez cette prostution a la politicienne autour de Touba..l'electorat du Senegal ne se limite [pas a Touba et si vous faites votre decoupage demographique du Senegal les mouride ne reprsentent pas 1 % de la population..sinon Wade serait encore President.

Wade a tente d'agenouiller la Republique pour plaire au mouride Anamou Tey...Prenez lecons de cela



Reply_author il y a 2 semaines (06:55 AM) 0 FansN°: 1
vraiment ca pue en fin de compte. y a marre de ce clientelisme. j ai vraiment peur pour ce pays. on ne reflechit plus, on fait dans la surencherie a qui mieux mieux, dira la chose qui plaira a ces fanatiques. je suis desole mais ce pays me degoutent. c est malsain tout ca.
Lébou il y a 2 semaines (08:05 AM) 0 FansN°: 4
Il faut d'abord lever le statut spéciale de Touba , faire le minimum : eau , électricité et assainissement . Touba ne vit que cette période de Magal . A Dakar on est pressé que Diameniadio soit opérationnelle , comme ça nous allons respirer encore mieux .

Messiers les industriels , il faut déménager à Touba : la bas vous n'allez payer aucune taxe : c'est une ville spéciale , l'Etat fait tout et ne récolte que de l' électorat . Je pense à MAO de la chine
Moi il y a 2 semaines (08:11 AM) 0 FansN°: 5
une vraie bande de tocards ya pas de place pour une quelconque industrie a Touba plutôt sainteté la bas et industrie a Diourbel
Anonyme il y a 2 semaines (10:25 AM) 0 FansN°: 6
Ça pue !!!!
Anonyme il y a 2 semaines (13:19 PM) 0 FansN°: 7
Le Sénégal c'est extraordinaire, tout le monde (quand on regarde sur Facebook) a été à la fac Anta Diop, elle doit être gigantesque cette fac !

C'est l'empire de la frime et du m'as tu vu, c'est l'image que l'on se fabrique qui compte, ce que l'on fait non.

Ici on sait tout de tout sur tout c'est édifiant, c'est dommage que le pays ne produise pas assez pour nourrir sa population.

A quand l'autosuffisance alimentaire ?

Enfin tout le monde à un portable en main, mais sans crédit dedans, cest le principal.

Record mondial absolu des jours de fêtes, et de la rentabilité travail la plus basse de la planète. enfin graoul amoul problem !

L'incivisme, la magouille, la fainéantise, l'incapacité à prévoir, la non ponctualité et la saleté sont les bases principales suivies par la socièté, il faut si conformer autrement on dénote sérieusement.

Tout ca évidemment sous forme de boutade parce ce que ce n'est pas vrai du tout, ce sont des racontards.

Bonne journée

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]