Vendredi 26 Avril, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
Societe

Le Sénégal accueille les Etats Généraux de l’Intelligence Economique Africaine (EGIA) du 29 au 30 avril 2019.

Single Post
Le Sénégal accueille les Etats Généraux de l’Intelligence Economique Africaine (EGIA) du 29 au 30 avril 2019.

Le Sénégal accueille les Etats Généraux de l’Intelligence Economique Africaine (EGIA) du 29 au 30 avril 2019. En prélude à ce rendez-vous continental M. Lansana Gagny SAKHO, le Représentant résidant du Centre Africain de Veille et d’Intelligence Economique (CAVIE) au Sénégal fait le point sur cet important évènement.

Quelques semaines après la réélection du Président Macky SALL, le Sénégal accueille la grand-messe de l’intelligence économique africaine. Une simple coïncidence ou un hasard de calendrier ?

Hasard de calendrier oui, mais coïncidence heureuse des dates Son Excellence le Président Macky SALL a engagé depuis 2012 une politique volontariste de transformation structurelle de l’économie sénégalaise. Cette ‘messe’ justement serait une opportunité pour poser les jalons qui permettront d’accompagner ce processus.

Qui attendez-vous aux Etats Généraux de l’Intelligence Economique (EGIEA) et pourquoi c’est un rendez-vous essentiel pour les entreprises sénégalaises ?

Ce rendez est important pas seulement pour les entreprises sénégalaises mais pour toutes les entreprises africaines en général.  Ce que nous attendons de ces Etats Généraux c’est essentiellement une prise de conscience par toutes les parties prenantes de l’importance de l’intelligence Économique. Le continent ne peut pas ‘vivre en vase clos’. Pour se conformer à la mondialisation et tirer profil des marchés du nord les entreprises africaines doivent intégrer dans leurs démarches les outils et actions de l’intelligence économique. L’objectif d’acquérir une capacité d’absorption qui réside dans leur aptitude à identifier, assimiler et à exploiter des connaissances provenant de son environnement. Cette capacité d’absorption peut mettre en évidence l’existence d’un besoin nouveau et permet donc de s’assurer de l’existence d’un marché pour la future innovation. L’intelligence économique favorise le succès d’un processus d’innovation par le développement des réseaux inter firmes pour la production de nouvelles ressources sur lesquelles elles devraient se positionner

Cette politique doit cependant être accompagnée par une forte volonté politique des États Africains doublée d’une approche globale à l’échelle du continent pour donner les résultats escomptés.

Quel peut être l’apport de l’intelligence économique dans le succès du Plan Sénégal Emergent (PSE) ?

Le Sénégal a décidé d’adopter un nouveau modèle de développement pour accélérer sa marche vers l’émergence. Cette stratégie, dénommée Plan Sénégal Émergent (PSE), constitue le référentiel de la politique économique et sociale sur le moyen et le long terme.

L’ambition de l’Etat du Sénégal est de favoriser une croissance économique à fort impact sur le développement humain. Pour ce faire, il s’agira de consolider les acquis, notamment en matière de gouvernance démocratique, et de recentrer les priorités dans la perspective de garantir durablement la stabilité économique, politique et sociale. La réalisation de cette ambition repose sur la mise en œuvre d’un important programme d’investissements dans les secteurs porteurs, à même d’impulser une dynamique de croissance forte et soutenue.

Les données scientifiques, techniques, technologiques, technico-économiques, évoluent sans cesse. Il faut, donc, les mécanismes nécessaires pour surveiller les tendances, déceler les indices de changement, identifier les synergies possibles, anticiper pour accompagner le PSE dont la mise en œuvre va s’accélérer avec le second mandat de son Excellence le Président Macky SALL. C’est ce niveau que se situe l’apport de l’intelligence economique dans le cadre de l’opérationnalisation PSE. La formation et la certification d’experts sénégalais sera un atout non négligeable dans cette dynamique.

VIMA III arrive à Dakar après Ouagadougou, Paris, Douala, Tunis et Yaoundé, avec à son actif plus d’une centaine de cadres certifiés. Pourquoi cette formation intensive est essentielle pour les entreprises du Sénégal ?

L’Afrique ne s’en sortira que si nos entreprises s’engagent dans un processus de développement de leurs forces motrices, lesquelles se déplacent vers la maîtrise de l’information qui pourrait participer au succès d’une innovation. L’intégration d’un système d’intelligence économique en leur sein permettra de s’assurer de l’existence d’un marché pour la future innovation dans le contexte de la mondialisation qui requiert la mise en place d’un système d’information efficace pour bien connaître les contraintes actuelles de l’environnement mondial.

La certification des cadres africains est un excellent levier pour accompagner les entreprises et les institutions africaines dans leur démarche de mise à niveau portant sur la mise en place d’une stratégie globale d’intelligence économique.

 


Article_similaires

10 Commentaires

  1. Auteur

    Mohamed Seck

    il y a 2 semaines (16:10 PM)
    Il faut avoir à l'idée que le Plan Sénégal Émergent a été soumis au cabinet de Macky Sall que dirigeait à cette époque Mimi Touré (premier ministre qui autant qu'Ali Ngouille Ndiaye) son collègue des mines et d'autres ministres avaient émis des réserves sur la possibilité d'accèder à l'émergence économique en s'appuyant sur l'exploitation des minéaux. Les ministres soutenaient que son effet d'entrainement ne produirait pas les objectifs recherchés par le Plan. Il y a beaucoup de pays africains dont l'industrie minière joue un röle démeusuré économiquement parlant mais presque tous n'arrivent à s'en sortir. Par contre, la bonne gouvernance est la meilleure méthode pour accélérer le développement économique et social mais elle est une denrée rare États africains
  2. Auteur

    Salam

    il y a 2 semaines (19:24 PM)
    Recevez nos Mr encouragements ,,,,way to go!!
    Auteur

    Moi

    il y a 1 semaine (09:25 AM)
    Le grand menteur est de retour



    MACKY2: Ministre des réseaux sociaux.

    Au lieu de s'occuper des eaux usées qui se déversent dans les rues de Dakar tu nous parles de intelligence.

    Les hommes avertis se retrouvent sans se parler.

    Dans la gestion de tous les jours l'intellignece n'y est guerre. Tu tripatouilles la loi, quel honte.

    Tu couvres des gens sans mérites.

    Tu nous emmerdes au final
    Auteur

    Ndiaye Curieux

    il y a 1 semaine (09:54 AM)
    Nous vous vous félicitons Mr Sakho pour avoir posé le vrai problème. Dans Cette affaires it's about level.

    Je ne vous connais pas, mais je pense sincèrement que poser la question de l'intelligence économique est devenu urgent pour nos entreprises et hommes politiques.

    Il ne faut pas se leurrer ce concept a toujours dirigé le Monde. Posez la question aux Chinois, qui l'utilisent à outrance.

    Bravo pour cette initiative et malheur à ceux qui n'ont pas compris et qui ne posent pas de questions.
    Auteur

    Khalat

    il y a 1 semaine (10:26 AM)
    Blablabla ,développer nos industries alimentaires,avoir une préférence nationales (en vacances aux USA notre café et paradoxalement notre coca cola sont meilleurs que ceux de là-bas; notre chocoleca a meilleur goût que le nutell...Le soubassement de l'intelligence économique réside d'abord dans une vulgarisation et un coût bas de l'électricité (préservation des forêts = plus de pluies),une politique agricole plus hardie (pourquoi ne pas essayer de planter des caféiers ou d'autres arbres partout dans le pays â côté de programmes trois villages ,une forêt.Pour la production halieutique, immerser des carcasses de véhicules et des niches (à fabriquer( pour des la reproduction des poissons.Bref, etre hardi et entreprenant et novateur.
    Auteur

    Anonyme

    il y a 1 semaine (13:17 PM)
    Arrêtez vos conneries, vous n’êtes même pas assez intelligent pour gérer votre boite qui étouffe et vous nous parlez d'intelligence .

    Continuez à vous sucrer et fermer là.
    Auteur

    Makhfouss

    il y a 1 semaine (14:19 PM)
    Bon sang, comment est ce qu'un escroc peut il se permettre de toujours ouvrir son bec?

    Taisez vous, vous êtes démasqué on sait qui vous êtes et de grâce faites plus le malin.
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 1 semaine (15:58 PM)
      c'est a vous de vous taire car vous ne savez même pas de quoi vous parlez. démal job mo geuneu
    Auteur

    il y a 1 semaine (16:56 PM)
    please a quand l'assainissement de petit Mbao ? nous vous avons adresser une correspondance sans retour
    Auteur

    il y a 1 semaine (20:28 PM)
    Demandez ce mec à quel âge il a eu le bac et à quel âge il a eu son diplôme d’ingénieur à lENSUT. Il partageait la classe avec Ses cadets de 6 ans. Vas travailler et arrêtes de te masturber
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 1 semaine (15:56 PM)
      l'ennemi de l'africain c'est l'africain lui mm. c'est facile de se cacher derrière son clavier et de raconter ce qu'on veut.
    Auteur

    il y a 1 semaine (09:13 AM)
    LE CRIMINEL GENOCIDAIRE GENERAL DEGAULE DISAIT EN PRIVE QUE LES AFRICAINS N'AIMENT PAS LEURS PAYS

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Top Banner
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR