Jeudi 18 Juillet, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Banner 01
Societe

Macky Sall s’engage à accompagner le projet de restauration de la ville de Alwar

Single Post
Macky Sall s’engage à accompagner le projet de restauration de la ville de Alwar

Le président de la République, Macky Sall, s’est engagé samedi à Dakar à accompagner le projet de restauration de la ville d’Alwar (Podor) lieu de naissance d'El Hadji Omar Foutiyou Tall, grande figure de l'islam au Sénégal.

‘’Je m’engage à accompagner le projet de restauration d’Alwar. Le Sénégal le doit à El Hadji Oumar Foutiyou’’, a-t-il dit lors de la cérémonie d’ouverture, au Grand Théâtre, d’un colloque sur le thème : "El Hadji Oumar Tall (1794-2004), une grande figure de l’islam et son héritage’’.

Cette manifestation fait partie du programme de la 34ème Ziarra annuelle de Thierno Saidou Nourou Tall, petit-fils d'El Hadji Oumar, et de Thierno Mountaga Tall, ancien khalife de la famille omarienne décédé en 2007.

‘’Je ferais entreprendre la construction d’abord de la route de Diatar à Alwar. Je ferais entreprendre aussi la rénovation de la ville de Alwar afin que les fidèles puissent s’y rendre dans les meilleures des conditions’’, a-t-il poursuivi.

''(...) Il est temps que la communauté nationale également apporte sa contribution'' aux travaux déjà entamés, a indiqué le président de la République.

Après la cérémonie officielle, les travaux se poursuivront sous la présidence de Moustapha Niasse, président de l’Assemblée nationale, avec la conférence inaugurale qui sera introduite par Samba Dieng, enseignant à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD). Il traitera du thème ‘’El-Hadji Oumar : une grande figure de l’islamisation et du nationalisme en Afrique subsaharienne au XIXe siècle’’.

A sa suite, l’imam de la Grande Mosquée Cheikh Oumar Tall, Thierno Seydou Nourou Tall abordera le thème : ‘’El Hadji Seydou Nourou Tall : contribution à l’indépendance nationale et vision politique’’. Ce sera ensuite au tour de Ravane Mbaye, de l’UCAD de présenter un ouvrage de Thierno Mountaga Tall.

La séance de l’après-midi se tiendra sous les auspices du Cheikh Hamidou Kane, ancien ministre, écrivain et homme de culture. Elle démarrera par une communication de Saliou Mbaye, historien et ancien directeur des Archives du Sénégal, sur le patrimoine de Ségou, avant que ‘’La doctrine du Jihâd et de la Hijra mystique de Cheikh Umar’’ ne soit introduite par Khassime Diakhaté, maître assistant à l’UCAD.

La journée sera clôturée par le général Mamadou Seck, ancien chef d’état-major des armées, à qui il reviendra l’honneur de faire une présentation intitulée : ‘’El Hadji Oumar : Stratège’’.

Le colloque reprendra ses travaux dimanche avec une séance placée sous la présidence d’Iba Der Thiam, ancien ministre et ancien vice-président de l’Assemblée nationale. Ce sera l’occasion pour Thierno Kâ, Professeur à l’IFAN d’exposer sur le thème : ‘’Cheikh Oumar Foutiyou Tall (1794-1864) : études et formation’’, avant que Amadou Tidjany Diallo n’aborde la dimension linguistique dans le recueil ‘’Safina’’.

Après les débats, une cérémonie de distribution des prix du concours de mémorisation du Coran sera organisée. Elle sera suivie d’une séance au cours de laquelle le président de l’Assemblée nationale Moustapha Niasse exposera sur ‘’l’intégration politique et économique en Afrique de l’Ouest à travers l’œuvre d’El Hadji Oumar’’. Le colloque sera clôturé dimanche, à partir de 16 heures.

FD/OID


Article_similaires

8 Commentaires

  1. Auteur

    Lappa

    En Février, 2014 (16:54 PM)
    Le vrai marchand d'illusion ce n'etait pas Abdoulaye Wade mais c'est Macky Sall. Partout ou il passe : il promet, que des promesses. Ce president est une vrai deception a telle point que si Karim Wade est candidat a l'election presidentielle de 2017 ou 2019 je voterai pour lui
  2. Auteur

    Tigirigi!

    En Février, 2014 (20:12 PM)
    Halwaar n'est pas une ville mais bien un village! Je suis surpris par le manque de rigueur de l'APS qui d'hab était pro!
    Auteur

    Lem

    En Février, 2014 (21:32 PM)
    Le vénéré El hadji Omar Foutiyou Tall est un homme de chapelet mondialement reconnu. Un homme de dieu qui a toujours formiulé des prières qui sous-tendent l'exiistence et la sécurité du Sénégal avec d'autres érudits tels qu' EL Hadji Malick Sy,Cheikh Ahmadou Bamba,Mame Bou Kounta,Mame Limamou Laye.Les chapelets de ses Saints précités sont l'essence meme de la particularité et de l'aura de notre cher pays.Macky Sall disait qu'on ne développe pas un pays avec un chapelet,mais un pays qui n'a pas de stabilité et d'identité n'est pas un pays appelé à se développer quelque soient ses ressources.Alors si Macky Sall se met à courir derrière les familles de nos prestigieux guides,ce n'est pas par conviction et par dévouement mais pour une quete d'un deuxième mandat.Maintenant ils ne sont plus des citoyens ordinaires.Ce que Macky ne sait pas c'est qu'on ne peut pas tout le temps tromper des citoyens fussent -ils ordinaires.
    Auteur

    Murid Sadeeq

    En Février, 2014 (22:24 PM)
    Il le faut pour honorer ce Grand Erudit du Chapelet El Haj Omar Tallyala nako Yalla yokk lerr ta teef gnou ci barkeem, amine

    surtout pas du wakh wakhett.

    Auteur

    Rimienfoutanké

    En Février, 2014 (22:58 PM)
    Adjiib...., Kodda Adama Aissé c'est l'honneur de l'Afrique toute entiere. kodo subaako, djom wuro naangué hoore
    Auteur

    Baylel

    En Février, 2014 (23:52 PM)
    touts les moyens sont bons pour etre re-elu. ce que le pauvre macky ne sait pas, ce que ces petits fils d'elhadj oumar n'aiment meme pas habiter a halwar.ils font le nom de elhadj oumar leur fond de commerce.

    yo alla suur en.
    Auteur

    Uodba

    En Février, 2014 (13:26 PM)
    senegalais yi ame diome té geume yalla doyloko khifougnou diguanterek guendi derf

    Auteur

    Maïmoune

    En Février, 2014 (14:11 PM)
    Le Sénégal compte plus de deux millions de HALPOULAR originaires du FOUTA, dont ma mère. Qu'Est-ce qui les empêche de prendre la ferme résolution d'aller développer cette belle région, comme les ISRAELIENS l'ont fait en moins de quarante ans ? Pourquoi vouloir aller vivre chez les WOLFS ? Même la famille TALL a déserté depuis longtemps pour aller chez les Lébous, alors que la vie au FOUTA aurait mieux favorisé le développement des FOUTANQUES. C'est facile de dire : FOUTA, FOUTA et n'y aller qu'une fois par an, sans démontrer que nous sommes capables de développer cette région. On comprend pourquoi le Président Macky se fiche du FOUTA parce qu'il sait que nous préférons la vie en société WOLOF

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Top Banner
Banner 01
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR