Mamadou Hady Sarr, Président de la cour des comptes : « Je suis un homme de l’ombre, je n’ai évolué que dans le contrôle »

  • Par : Seneweb News | Le 22 janvier, 2013 à 11:01:33 | Lu 5378 fois | 6 Commentaires
content_image

Mamadou Hady Sarr, Président de la cour des comptes : « Je suis un homme de l’ombre, je n’ai évolué que dans le contrôle »

Il a promis « le changement dans la continuité », l’ex-président de chambre à la cour des comptes nouvellement nommé président de l’instance de contrôle en remplacement de Abdou Bame Guèye. « J’étais déjà président de chambre et j’avais la commission de vérification des comptes des entreprises publiques », a rappelé Hady Sarr lors d’une rencontre qu’il a présidée sur la vérification en milieu informatique, un programme régional de renforcement des institutions supérieures de contrôle et des finances publiques. 

« C’est évident que je vais apporter ma touche personnelle mais je suis un homme de l’ombre et je privilégie l’action à la parole. (…) Dans un an ou deux vous serez là pour me juger. Je suis un homme d’acte et de parole. Je n’ai évolué que dans le contrôle », a rassuré dans les colonnes du Populaire le nouveau président qui a pour tâche de juger les comptes.


Seneweb News


Commentaire (4)


Dofff! En Janvier, 2013 (11:32 AM) 0 FansN°: 1
yallanalayalla djapalé!
Yibra En Janvier, 2013 (11:46 AM) 0 FansN°: 2
oui tu as été un homme de l' ombre sauf aujourd hui !
Moi En Janvier, 2013 (17:46 PM) 0 FansN°: 3
il est dix fois meilleur que abdou bame gueye

techniquement et humainement.

quelqu'un qui les connait tous deux.
Lol En Janvier, 2013 (18:24 PM) 0 FansN°: 1
ma gui diégeulou mais tu n'as rien compris ! déjà il y a une différence flagrante : bame gueye refusait de se médiatiser. autre chose, les propos de sarr sont révélateurs de propos de sénégalais pur, wakh rek rek laniou meune
"je suis un homme de l’ombre et je privilégie l’action à la parole." , "je suis un homme d’acte et de parole". en somme, il n'a fait que se jeter des fleurs avant même de commencer à travailler. qu'il suit les traces de son prédecesseur moo geune ci mome té noppi, geum yallah (au sens profond car il est censé défendre les avoir des sénégalais) ! wa salam !
Okay En Janvier, 2013 (19:18 PM) 0 FansN°: 4
C'est bien mais il faut faire de bons comptes pour la Cour aussi . Au fait où en est ton avec la querelle autour du magot litigieux que devait partager Abdou Bame Gueye dont un agent contestait la clé de répartition ? Na leer book

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    |    Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]    |    Tel. (redacteur en Chef) : +221 77 562 00 29    |    Email (redacteur en Chef) : [email protected]