Societe

Societe

MOUVEMENT À LA POLICE : Double passation de service à la Dic et à la Sûreté urbaine

  • Par : Www.sen24heures.com | Le 05 août, 2009 à 22:08:28 | Lu 4075 fois | 0 Commentaires
content_image

MOUVEMENT À LA POLICE : Double passation de service à la Dic et à la Sûreté urbaine

Après les mouvements intervenus à la police, le commissaire Malick Mbengue a remis les rênes de la Division des investigations criminelles (Dic) à l’ex-commissaire de la Médina, le commissaire Idrissa Cissé. Quant au commissaire Modou Diagne, il a cédé sa place à la Sûreté urbaine au commissaire Malick Mbengue.

Deux cérémonies de passation de service ont été organisées par la Direction de la Sécurité Publique. C’était l’installation du commissaire Idrissa Cissé, précédemment patron de la police de a Médina, à la Division des investigations criminelles (Dic) en remplacement du commissaire Malick Mbengue. Ce dernier occupe désormais le fauteuil du patron de la Sûreté Urbaine. Il prend la place du commissaire Modou Diagne, muté à la Cellule nationale de traitement des informations financières (Centif).

Une passation de service qui intervient quelques jours après un mouvement intervenu à la police. Le commissaire Malick Mbengue a ainsi quitté la très célèbre Division des investigations criminelles (Dic). Spécialiste des enquêtes sur des dossiers « difficiles » et des meurtres crapuleux ayant à son actif d’excellents résultats, le commissaire Malick Mbengue a élucidé, avec ses hommes, beaucoup de meurtres et mis hors d’état de nuire des centaines de malfaiteurs. *

Très effacé, grand fumeur et sympathique, malgré son embonpoint, il hérite de la stratégique Sûreté Urbaine (SU), nichée au commissariat central de Dakar en remplacement du commissaire Modou Diagne. A la sûreté urbaine, il devra utiliser son flair légendaire pour continuer à installer l’insécurité dans le camp des malfaiteurs.

Son remplaçant, le commissaire Idrissa Cissé qui était jusqu’ici le patron du commissariat de la Médina communément appelé « 4e arrondissement », a aussi beaucoup d’atout pour diriger la Dic. Il ne sera pas en terrain inconnu. Pur produit de la police judiciaire, il a joué un rôle important à la Division des investigations criminelles en tant qu’officier de police avant d’être commissaire plein. Il maîtrise parfaitement la Dic. Il a la faveur des pronostics et va travailler avec des hommes qu’il connaît bien. Quant à l’ex-patron de la Sûreté Urbaine, Modou Diagne, il a été muté à la Cellule nationale de traitement des informations financières (Centif) qui est un service administratif doté d’une autonomie financière et placée sous la tutelle du ministre des Finances.

En effet, la loi uniforme n° 2004-09 du 06 février 2004, relative à la lutte contre le blanchiment de capitaux, prévoit, en son article 16, l’institution par décret d’une Cellule nationale de traitement des informations financières (Centif) au niveau de chaque Etat membre de l’Uemoa. C’est pourquoi, le président de la République, Me Abdoulaye Wade, a pris le décret n° 2004-1150 du 18 août 2004, portant création, organisation et fonctionnement de la Cellule nationale de traitement des informations financières (Centif).

Le commissaire Modou Diagne a désormais pour mission d’assurer la collecte et le traitement des informations relatives à la lutte contre le blanchiment de capitaux, notamment celles issues des déclarations de soupçon de blanchiment transmises par les citoyens.


www.sen24heures.com

Articles similaires


Commentaire (0)


Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    |    Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]    |    Tel. (redacteur en Chef) : +221 77 562 00 29    |    Email (redacteur en Chef) : [email protected]