Pèlerin tué à Vélingara : La gendarmerie a auditionné des douaniers

  • Source: : Seneweb.com | Le 11 février, 2018 à 15:02:57 | Lu 13503 fois | 27 Commentaires
content_image

Pèlerin tué à Vélingara : La gendarmerie a auditionné des douaniers

La compagnie de gendarmerie de Kolda a ouvert une enquête suite à la mort d'un Bissau-Guinéen à Nianao, à Vélingara. Le drame est survenu lors d'affrontements entre des pèlerins en partance pour Médina Gounass et des douaniers.

Selon la Rfm les enquêteurs ont démarré les auditions. Ils ont entendu des douaniers et des pèlerins. La radio du Groupe futurs médias s'est empressée de préciser qu'aucune arrestation n'a été notée pour l'instant ni du côté des pèlerins ni du côté des douaniers. Que pour déclencher des poursuites contre des derniers, il faut une autorisation du directeur des Douanes.

Les heurts sont intervenus alors que des voitures transportant des pèlerins pour Médina Gounass ont été stationnés au poste douanier de Nianao pour des contrôles. D'après l'administration des Douanes, les voyageurs ont refusé de s'acquitter des frais pour obtenir des passavants. Des affrontements s'en sont suivis, des coups de feu sont partis, un pèlerin est atteint. Ce dernier succombera à ses blessures.


Auteur: Seneweb news - Seneweb.com






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (15)


Anonyme En Février, 2018 (17:01 PM) 0 FansN°: 1
Aucune autorisation n'est nécessaire pour les poursuites
Reply_author En Février, 2018 (17:23 PM) 0 FansN°: 1
il faut qu'on cesse d'affaiblir nos forces de sécurité des véhicules étrangers doivent payer ce tzxe
Reply_author En Février, 2018 (17:40 PM) 0 FansN°: 2
sommes nous pire que la mauritanie?
Reply_author En Février, 2018 (21:24 PM) 0 FansN°: 3
enlevez moi ces taxes, on est cedeao ou pas
Anonyme En Février, 2018 (17:36 PM) 0 FansN°: 2
Donc le pecheur tué par les Mauritaniens c'est bon aussi?
Anonyme En Février, 2018 (18:48 PM) 0 FansN°: 3
Sénégalais daf yakar mo guen gnieup tué une personne pour passe avant c est du n importe quoi? FAUT QUE LA Gendarmerie poursuit l enquête pas de complaisance vous parlez d étrangers qui doit se conformer aux règles faites le aussi en sortant du sénégal
Cesserhypocrisie En Février, 2018 (18:50 PM) 0 FansN°: 4
allez y voir ce qui se passe dans les pays voisins arretez cette hypocrisie et ce laxisme ambiant a la senegalaise dans tous les pays les non nationaux paient des droits allez au mali ou en cote d'ivoire ies passagers paient quarante postes entre abidjan et dakar vous allez voir force doit rester a la loi le manque de consideration des forces de l'ordre n'existe qu'au senegal allez en guinee bissau essayer de parler de droits de l'homme labas ce sont des kalachs et des kalachs ak 47 qui parlent. un pays sans sanction fii rek laam
Anonyme En Février, 2018 (19:27 PM) 0 FansN°: 1
c'est facile de dire c que l'on pense mais faut oser dire la vérité car ce n'est pas la première édition de cette ziara ni la deuxième et le paradoxe dans tout ce problème est que il ny à jamais eu du paiement de taxes ni quoi ce soit dans toutes les éditions précédentes.pourquoi celle de 2018 y'a des non dit dans cette affaire .la frontière était tjrs libre pour les pèlerins guinéens et pourquoi aujourd'hui. si la force reste la loi que l'enquête soit faite rigoureusement car nous pensons à une discrimination et cela ne doit pas se passer au sénégal.
Lebaolbaol Tigui En Février, 2018 (19:05 PM) 0 FansN°: 5
le lendemain l'agent qui a otè la vie d'une personne devrait etre entendue et arretèe....on dirait qu'on a plus d'administration, le ministere tutel devrait se charger à son arrestation le plus vite possible....si il avait suffisament des raisons de se servir de son arme qu'on le sache au cas contraire on le juge et l'emprisonne....SI ON NE RISQUE RIEN EN TUANT UN ETRANGER ON VA BIENTOT DEVENIR COMME LES GARDES COTES MAURITANIENS..........Meme s'ils refusaient de payer ils devraient pas trop palabrer avec eux.....2500 frs c'est rien, la punition equitable c est d interdire definitivement la voiture de rentrer au senegal. :frustre: 
Ex Goor En Février, 2018 (19:57 PM) 0 FansN°: 6
Ce qui vient de se passer chez nous est presque la copie conforme de ce qui s'est passé en Mauritanie il ya quelques semaines si les informations publiées sont vraies. Il faut avoir à mon avis deux lectures dans ces affaires similaires. Il faut toujours respecter les lois en vigueur dans le pays d'autrui. Même chez nous, nous devons respecter les lois. Si la mort d'un sénégalais nous a choqué en Mauritanie, celle d'un étranger au Senégal doit aussi nous choquer. La deuxième lecture c'est de n'avoir jamais la gachette facile. Lorsqu'on appuie sur la gachette en visant quelqu'un, l'irréparable peut se produire. Il y a beaucoup d'autres procédures avant de provoquer la mort de quelqu'un. Puisque l'information ne dit pas tout ce que les douaniers ont essayé pour régler le problème avant de tirer, je ne peux pas trop avancer dans mon analyse mais il faut retenir qu'il ne faut pas tirer sans que celà ne soit l'ultime recours. Tant qu'il y a d'autres procédés pour résoudre un problème, il faut essayer. Dans un pays sérieux, celui qui produit la mort doit être arrêté à l'instant ne serait-ce que pour les besoins de l'enquête. Le DG de la douane est qui popur autoriser les poursuites? C'est l'acte qui doit déterminer ou " autoriser" les poursuites. Celui qui a une arme entre les mains doit savoir que tirer tout simplement même en l'air est un acte qui doit avoir une justification sans ambage.
Anonyme En Février, 2018 (20:01 PM) 0 FansN°: 7
Force reste a la loi on est Senegalais on va defendre nos douaniers si un senegalais ce fait tuer par un mauritanien on s'en fou de la raison on defends notre frere les Americains font comme ca les Francais tout le monde c'est normal Senegal firts bugene nieuwee di jaay seytaane xawma lutax Senegalais niak patriotisme rek
Reply_author En Février, 2018 (22:06 PM) 0 FansN°: 1
suis entierement d'accord avec toi ,
Anonyme En Février, 2018 (21:26 PM) 0 FansN°: 8
La poursuite d'un agent des douanes pour infraction lors de l'exercice de ses fonctions nécessite un ordre de poursuite de la tutelle.Si l'agent est en faute ,il est passible de poursuite devant un tribunal ordinaire à formation spécial.

Pour en revenir aux faits,toutes les conditions d'usage des armes à feu sont réunies:

-y a refus d'obtempérer;

-y a eu une foule qui ne s'arrête malgré les tirs de sommation;

-y a eu attaque sur l'unité de douane;

pour sauvegarder leur vie ,l'arme étant le dernier recours des agents, était la seule issue sinon les agents risquaient d'être tout bonnement lynchés par cette foule.Ceci relève d'une méconnaissance de la loi en pensant que les armes dont les agents sont dotées sont là que amuser le galerie.Autant la victime a un droit à la vie à fortiori l'agent des douanes en service pour son pays.

La taxe sur les passavants date de longtemps et est nécessaire pour la confection des formulaires des passavants ainsi qu'aux logigrammes permettant d'éviter les falsifications courantes de ce document par les ressortissants des pays limitrophes qui abusent de la téranga sénégalaise.

Nous Sénégalais ,cessons d'être hypocrites,Que feriez-vous à la place de l'agent,détalez et laissez le poste vacant à la merci des étrangers? Ce serait un faute militaire que d'abandonner son poste devant des étrangers hostiles;Si on respecte pas les lois souverains d'un état ,c 'est ce qui arrive.Allez dans n'importe quel pays du monde et n'obtempérez aux injonctions des agents de la force publique et vous verrez ce qui vous arrivera.Nous africains ce que nous n'osons faire chez nous,nous l'essayons ailleurs.

Pour ceux qui parlent de la CEDEAO,allez demandez au maliens pourquoi il préfèrent transiter au Sénégal qu'en cote d'ivoire.

L'abandon de souveraineté nécessaire aux fonctionnement des directives de la cedeao n'est pas encore atteinte.Et pourtant,le Sénégal est plus tolérant que certains pays membres.

Au finish, je ne sais pas vous ce vous feriez mais moi avec une arme ,dans l'exercice de mes fonctions ,je ne laisserai pas un individu me tuer,de surcroit un étranger dont je ne sais s'il est terroriste ou pas passer la frontière dont j ai fait le serment d'en assurer la sécurité.

Pour Sénégal DEM.
Reply_author En Février, 2018 (13:18 PM) 0 FansN°: 1
pauvre menteur ! ce douanier sera poursuivi et ira au gnouf ! corrompus que vous êtes !
Lagane En Février, 2018 (22:02 PM) 0 FansN°: 9
Doule rek fene souba fene ngone
Lagane En Février, 2018 (22:02 PM) 0 FansN°: 10
Doule rek fene souba fene ngone
Lagane En Février, 2018 (22:02 PM) 0 FansN°: 11
Doule rek fene souba fene ngone
Anonyme En Février, 2018 (22:26 PM) 0 FansN°: 12
Anonyme En Février, 2018 (22:49 PM) 0 FansN°: 13
Et alors même s'il y'a similarité avec l'événement de la Mauritanie il est sénégalais comme nous et a décidé de protéger nos frontières déjà poroses. Nous devons soutenir ce corps de l'armée  :smile:  :sunugaal: 
Anonyme En Février, 2018 (01:33 AM) 0 FansN°: 14
Arnaque au passavant à Karang. Le seul point de passe frontalier ou les douaniers demandent 5000 Frs au lieu de 2500.
Ex Goor En Février, 2018 (06:25 AM) 0 FansN°: 15
A propos de mon commentaire, si certains ne savent pas lire ou savent lire mais avaient déjà une idée preconçue, je n' y peux rien. J'ai bien dit qu'il faut respecter les lois. Ceci est net. Qu'il ne faut pas avoir la gachette facile parce que l'irréparable peut se produire, c'est aussi clair. Qu'il ne faut employer les armes que lorsque toutes les autres procédures ont été essayées, c'est clair. Celà veut-il dire que je ne défends pas nos agents? Il faut au moins lire pour essayer de comprendre. Que les américains et les français défendent les leurs ne veut pas dire qu'ils ont toujours raison. Certains ne se comparent qu'aux autres que lorsque ça les arrange. Ce qui se passe aux USA en matière d'armes n'est pas transposable chez nous. Lorsque la vie des agents est menacée, bien sûr qu'ils doivent se défendre. Dans ce cas, pas de discussion possible. C'est ta vie ou la mienne. Je crois que certains ont compris. Lorsque le texte d'un journaliste ne satisfait pas le quand, le comment et le pourquoi, je base mon analyse sur des suppositions. Ça aussi certains ne le comprennent pas? C'est dommage¡¡¡¡¡

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]