Recensement des votes : Les magistrats retenus, les détenus laissés à leur sort

  • Source: : Seneweb.com | Le 01 août, 2017 à 19:08:18 | Lu 8429 fois | 13 Commentaires
content_image

Recensement des votes : Les magistrats retenus, les détenus laissés à leur sort

48 heures après le vote, les regards sont tous tournés vers la Cour d'appel où les résultats officiels du scrutin sont attendus. Mais, si les politiques ont hâte de connaître l'issue des votes, les prévenus qui sont en détention provisoire, eux, le sont davantage. Dans les locaux du Palais de justice, ce mardi, point de procès. Les salles d'audience sont toutes fermées à l'exception de quelques-unes. Le hall, d'habitude bondé de monde, est aujourd'hui dépeuplé (voir photo).

Outre ceux qui travaillent dans les commissions, seules quelques personnes venues chercher des documents et des gendarmes étaient sur les lieux. Des notes épinglées sur les tableaux d'affichage ou collées sur des baies vitrées informent les usagers que les audiences ont été suspendues du lundi 31 juillet au vendredi 4 août pour les besoins de l'organisation des élections législatives. Conséquence, tout ceux qui devaient être jugés en flagrants délits ou édifiés sur leur sort dans les plus brefs délais, ont vu leur séjour carcéral prolongé. Certains qui, d'habitude, étaient conduits devant le juge au bout de 48 heures ou 72 heures, ont ainsi été contraints de prendre leur mal en patience. Et cela, pour une semaine encore. Même l'entrée de la cave est dégarnie. Juste une poignée de personnes traînait dans les environs de ce lieu où sont introduits les prévenus déférés au parquet ou conduits au tribunal pour y être jugés, a constaté Seneweb.

Dans ce "Temple de Thémis", seuls les recensements ont la côte. Pour preuve, les travaux des commissions départementaux de recensement des votes ont débuté entre dimanche, jour des scrutins et ce mardi 1er août. Au tribunal de grande instance de Dakar, les travaux de la commission départementale de recensement des votes de Dakar ont été entamés le dimanche 30 juillet dernier à 21 heures. Quant à ceux concernant les votes des Sénégalais d'Afrique du centre, ils ont démarré le jour du vote à 22 heures.

Les travaux de la Commission nationale de recensement des votent, eux, ont débuté ce mardi 1er août à 10 heures à la Salle de réunion de la Cour d'appel de Dakar sise au 2ème étage du Palais de justice Lat-Dior, informe un avis signé par le Premier président de ladite cour. Celui-ci est, par ailleurs, le président de la Commission nationale de recensement desvotes.


Auteur: Youssoupha MINE - Seneweb.com






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (7)


Anonyme En Août, 2017 (19:47 PM) 0 FansN°: 1
fait comme vous voulez ?vous avez oubli un jours viendra à votre tour ? :fbhang:  :emoshoot: 
Citoyens Du Palais  En Août, 2017 (19:50 PM) 0 FansN°: 2
Sacré Sénégal! Encore lenteur administrative pour violer u n droit fondamental d’être jugé dans les délais raisonnables; il aurait du trouver d'autres solutions; Chaque minute de détention illégale est une violation des libertés.
Anonyme En Août, 2017 (19:50 PM) 0 FansN°: 3
leur pape "éternel" va venir les libérer. "ablaye dafléne di dougueul rék". ou sont Karim et Sindjely. je me demande parfois est ce que ces jeunes réfléchissent en suivant laye Wade dans ses errements?
Reply_author En Août, 2017 (21:03 PM) 0 FansN°: 1
tradition ,proverbe bien réel?kosom yéyi diom kosom yéyi veut dire les femmes vendeuse de lait caillé dans les villages dit ceci qu'elle vendre de lait caillé est aussi ( ndioudiounak doyna kouy khalat)mais avec seulement 80% font cela ?est aussi valable de voler les femmes mariés de pays en pays ,quel belle tradition olala??????????
Mor Dakhine  En Août, 2017 (20:20 PM) 0 FansN°: 4
ce que je trouve honteux, c'est l'attitude des pays dit ''démocratiques'' !

ils ont démontré à suffisance qu'ils sont complices de toutes les dérives,

s'ils ne les manipulent pas pour des intérêts géostratégiques !

On peut tout avaler comme explication, mais nak,

mettre son adversaire en prison, le priver dune campagne normale,

investir des sommes faramineuses (origines ?)

et ensuite lui disputer la victoire à quelques points près ? LOL !
Anonyme En Août, 2017 (20:36 PM) 0 FansN°: 5
DROIT DE LHOMME ????/
Djiban En Août, 2017 (21:39 PM) 0 FansN°: 1
qu'ils meurent pour de bon c'est fils de pauvres ils ne comprennent rien du tout ils ne valent rien du tout leurs premières priorités comment venir en aide leurs parents pauvres ou sont les fils des politiciens ? ils sont ou ? ils sont partout à travers l'europe vous vous êtes en prison vous allez rester pour de bon fils de pute que vous êtes aucun souci pour vos parents c'est bien fait pour vos gueules de satan
Anonyme En Août, 2017 (23:59 PM) 0 FansN°: 6
MAGISTRATS SOUVENEZ-VOUS DU JOUR OU VOUS SEREZ DEVANT VOTRE SEIGNEUR CETTE VIE EST BREVE ET NE VAUT PAS D'ETRE SACRIFIEE CONTRE L'ETERNITE DANS LES TOURMENTS DE L'ENFER POUR FAIRE PLAISIR A MACKY QUI QUITTERA TOT OU TARD SON FAUTEUIL POUR LE CEDER A UN AUTRE
Anonyme En Août, 2017 (00:21 AM) 0 FansN°: 7
Il faut prendre des Magistrats ad hoc
Wakh Deugue En Août, 2017 (03:52 AM) 0 FansN°: 1
magistrat ad hoc foumou am. laissez en paix les magistrats ils ne reportent, en présence des représentants des partis, que les pv issus des preisdents des bureaux de vote. apprenez au peuple sénégalais à voter de manière réfléchie au lieu de le faire par passion ou par emotion, après ensuite c'est la faute aux magistrats,.mdr

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]