Samedi 17 Août, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Retard des médecins. Les explications d'un jeune docteur sur Facebook

Single Post
Retard des médecins. Les explications d'un jeune docteur sur Facebook

Un jeune médecin généraliste a partagé jeudi dernier sur les réseaux sociaux une vidéo où il justifie avec ironie mais réalisme les retards pris dans les consultations des médecins. Depuis, son message a été vu par plus de 350 000 internautes.

Fatigué d'entendre les patients critiquer le retard des médecins généralistes lors des consultations, Baptiste Beaulieu a décidé de défendre ses confrères à travers une vidéo sous forme de mise au point, postée sur Facebook ce jeudi.

Le jeune docteur y explique que ces retards sont liés à un secret qu'il accepte de révéler. Puis, sur un ton pince-sans-rire, il indique être lui aussi lassé des accidents ou des patients qui génèrent les retards avant de détailler ces derniers, qu'il rencontre au quotidien. 

Des situations imprévues

Pour chaque journée où il avoue en effet avoir eu une heure de retard, Baptiste Beaulieu explique avoir reçu une femme battue une nouvelle fois par son conjoint, un SDF poignardé dans la rue et amené par la police au cabinet du docteur ou encore un homme qui consultait pour une douleur au dos mais avait en fait été victime d'un infarctus.

« Le chieur, quoi », commente le médecin d'un ton ironique. Le professionnel évoque également une patiente venue pour un simple certificat médical et qui, se confiant à lui, a évoqué des pensées suicidaires très précises en pleurant. « Après un quart d'heure (...) je ne lui ai pas dit « C'est fini, tu prends ton chagrin sous le bras et tu vas pleurer dans ta chambre » », raconte le praticien.

Mardi midi, la réponse réaliste, cinglante et un rien désabusée de Baptiste Beaulieu avait été vue près de 350 000 fois sur Facebook, à la grande joie de l'intéressé, qui a expliqué au Huffington Post, où il est par ailleurs blogueur, que cet accueil lui faisait « chaud au cœur ». Le généraliste a également voulu adresser un message aux autres médecins : « Lorsque cela nous arrive, disons simplement « Merci d'avoir patienté », c'est la moindre des choses et on l'oublie trop souvent ».

 


Article_similaires

1 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2016 (18:46 PM)
    Alllllooooo......allloooooo vous n'êtes pas la France.....vous n'êtes que le pauvre petit Sénégal !

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01
Banner 01
Top Banner

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR