Saint-Louis : le CUSEMS décrète mercredi une journée morte en soutien à une enseignante en procès

  • Source: : APS | Le 02 mars, 2014 à 23:03:39 | Lu 4966 fois | 4 Commentaires
content_image

Saint-Louis : le CUSEMS décrète mercredi une journée morte en soutien à une enseignante en procès

La section de Saint-Louis du Cadre unitaire des syndicats du moyen et secondaire (CUSEMS) a annoncé avoir décidé d'observer "une journée morte" mercredi, date du procès d'un élève poursuivi par une enseignante pour agression avec une arme blanche.

"La section CUSEMS de Saint-Louis décrète une journée morte le mercredi 05 mars 2014, pour dire non à la violence dans les écoles et aussi pour soutenir la victime de l'agression lors de son procès prévu le même jour", lit-on dans un communiqué reçu de ce syndicat.

Dans ce texte, le CUSEMS dit condamner "avec la dernière énergie les actes de violence perpétrés à l'encontre des enseignants dans les établissements scolaires depuis un certain temps".

Le syndicat dénonce dans ce communiqué les "menaces verbales", "incivilités", "menaces de représailles, d'agressions physiques à main nue" dont des enseignants ont été victimes, citant ''tout récemment", l'agression physique à main armée d'une de ses militantes exerçant au lycée cheikh Oumar Foutiyou Tall de Saint-Louis.

Partant, il demande aux autorités compétentes (chefs d'établissement, inspecteurs de l'éducation et de la formation, inspecteurs d'académie, préfets, gouverneur) en général et au ministère de tutelle en particulier de d'assurer la sécurité des enseignants au sein des établissements scolaires.

Pour le CUSEMS, "l'Etat doit veiller avec attention et engagement au respect des droits naturels et imprescriptibles des citoyens parmi lesquels la sécurité et la sûreté, sur tout le territoire national, donc dans les établissements scolaires".


Auteur: APS - APS




Commentaire (2)


Ndell En Mars, 2014 (09:32 AM) 0 FansN°: 1
Je soutiens (pour une des rares fois) cette démarche du CUSEMS, et que les gens n'aillent pas faire cours dans le privé aussi....

Vous voyez donc qu'une présence policière est indispensable à l'UCAD qui n'est ni un lycée, ni un collège mais une mégalopole.

Le SAES et les étudiants n'ont pas raison: la police doit rester à l'UCAD tant que les agents n'occuperont pas nos salles de classe, de restaurant et nos bureaux (et .... tant qu'ils ne courront pas après nos jolies copines...)

Du courage pour cette soeur agressée, vous avez toute ma sympathie....
Enseignants Grevístes En Mars, 2014 (09:33 AM) 0 FansN°: 2
Je príe chaque jour que je sois je nomme ministre de l'education nationnale. pour une anee et je vais regler definitivement ce probleme de greves irresponsables de ces soit disant enseignants.

En effet la premiere decision que je vais prendre sera de faire decreter une annee blanche et suspendre les salaires des enseignants et entamer des negociations.

Je pense qu'on est en train de compromettre l'avenir non pas d'une generation, mais de toute une nation.

Face á des irresponsables et des anti-patriotes il faut utiliser les grands.

Tout le monde refuse de voir qu'il n'y a pas plus d'enseignements toutes annees.

Le plus desolant c'est qu'il y a des complices comme le Pr Amsatou Sow Sidibe qui se targue d'avoir sauver des annees scolaires qui en realite sauvent des pouvoirs politiques en trouvant des compromis de derniere minute qui n'aucune incidence positive sur le niveau des apprenants.

Ces grevistes irresponsables qui sans la greve sont absents tout le temps (mariage, bapteme, deces, ceremonies religieuse etc).

Il faut que ce cycle infernal s'arrete pour que l'avenir de ce pays ne soit pas compromis.
People En Mars, 2014 (11:22 AM) 0 FansN°: 1
merci pour votre contribution
ces enseignants ne rate aucune occasion pour ne pas bosser.
tant que l'etat ne se montrera pas ferme quitte à faire une année blanche ces enseignants syndicalistes politiciens ne rentreront jamais dans les rangs.
il faut savoir casser des œufs pour des omelettes.
Bien Et Après En Mars, 2014 (11:46 AM) 0 FansN°: 2
seneweb et ses modérateurs se chargent de supprimer les textos qui les dérangent, voici une forme démocratique à saluer. donc, les enseignants courent chaque mois derrière leur salaire jamais versé à temps. les parents sont éducateurs et les enseignants transmettent le savoir et instruisent.

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]