Accueil | Identifiez vous pour acceder à nos services |  Connexion | M'inscrire | Aide
actualites
Serigne Cheikh Maty Lèye Mbacké (Nouveau Khalife général des mourides) : Un soufi doublé d’un agriculteur
   Par Mamadou SARR & Abdoul Aziz AGNE | Le Soleil |  Vendredi 02 juillet, 2010 11:02  | Consulté 13098  fois  | 0 commentaires   Favoris
| -Imprimer| Envoyer
Societe | Mots Clés:
source: Le Soleil
A l’instar des chrétiens, la communauté mouride peut dire : ‘Nous avons un khalife’. A 86 ans, Serigne Cheikh Maty Lèye succède à Serigne Mouhamadou Lamine Bara Mbacké au khalifat des mourides.

Depuis hier, jeudi, Serigne Cheikh Maty Lèye Mbacké Ibn Serigne Bara est au-devant de la scène, en devenant le septième khalife général des mourides. Il succède ainsi à Serigne Mouhamadou Lamine Bara qui a ouvert l’ère des petits-fils. En effet, il venait directement au premier rang dans l’ordre chronologique des petits-fils de Khadimou Rassoul, le fondateur du mouridisme. Le père de l’actuel khalife n’est personne d’autre que l’homonyme de Serigne Bara Fallilou Mbacké, le défunt khalife général des mouride. Il accède donc au khalifat mouride de par son père qui est un fils de Cheikh Ahmadou Bamba Mbacké, même s’il n’a jamais accédé au khalifat.

Le nouveau khalife général des mourides n’est pas connu du grand public même s’il est, depuis 1990, le khalife de son père à Gouye Mbind, un quartier situé à l’est de la grande mosquée de Touba. En effet, l’histoire retient que le 28 décembre 2007, juste après l’annonce du décès de Serigne Saliou Mbacké, dernier fils de Serigne Touba sur terre, Serigne Cheikh Maty Lèye Mbaké a été le premier des petits-fils à faire allégeance à Serigne Mouhamadou Lamine Mbacké, son aîné fraîchement nommé nouveau guide spirituel de la communauté mouride en tant que doyen d’âge.

De son vrai nom Cheikh Sidy Moukhtar Mbacké, le nouveau khalife est plus connu sous le nom de Serigne Cheikh Maty Lèye en référence à sa mère. ’Son père Serigne Bara Mbacké Ibn Serigne Touba avait trois fils nommés tous Cheikh. Pour faire la différence, on a ajouté à chacun le nom de sa mère’, nous explique son fils aîné et non moins porte-parole Serigne Thioro Bassirou Mbacké. D’après ce dernier, Serigne Cheikh Maty est le troisième khalife de Serigne Bara, ce fils de Serigne Touba rappelé à Dieu très tôt avant qu’il n’accède au khalifat. Il a vu le jour au quinzième jour du mois de ramadan 1925 à Mbacké Kadior, dans le département de Kébémer. Sa vie allait d’ailleurs être liée à jamais à cette ville. En effet, ce caractère de soufi qu'il a fini de se forger, le pousse très souvent à y effectuer des retraites spirituelles. Une habitude héritée de son père, le mystérieux fils de Serigne Touba, Serigne Bara Mbacké. Celui-ci était craint pour ses énormes capacités spirituelles qui le distinguaient nettement des autres fils de Serigne Bamba. Une tradition perpétuée par ses enfants dont Serigne Cheikh Maty Lèye, faisant de son fief de Touba Gouye Mbinde, une localité aux immenses potentialités spirituelles.

C'est pourquoi, avec l'installation de Serigne Cheikh Sidi Moukhtar Mbacké au Khalifat, Touba se trouve à nouveau entre les mains d'un soufi. Quelqu'un qui va certainement rappeler aux fidèles, Serigne Saliou Mbacké. Car le nouveau khalife de Touba lui ressemble sur deux grandes orientations qui constituent les fondements du mouridisme : l'attachement aux recommandations coraniques et la propension aux travaux champêtres. Le successeur de Serigne Mouhamadou Bara Mbacké a subi une formation soutenue dans le domaine du mysticisme.

C’est son père qui l’a initié à l’apprentissage du Coran, avant de le confier à de grands érudits comme Serigne Cheikh Awa Balla Mbacké, un frère de Serigne Touba, pour parfaire sa maîtrise du Fiq et des autres connaissances théologiques indispensables. De cette solide formation islamique, Serigne Cheikh Maty Lèye en garde aujourd’hui l’amour de la lecture des écritures saintes. En effet, cet ascète à la silhouette frêle et à la barbe blanchie, toujours habillé en blanc, passe ses journées dans sa grande maison du quartier Gouye Mbind, à quelques encablures de la grande mosquée de Touba, à lire le Coran. Même lorsqu’il reçoit ses talibés venus faire leur Ziar, il a souvent le livre saint sous le bras.

Pour autant, comme tous chefs religieux mourides, Serigne Mor Maty Lèye est un éducateur qui dispose de daaras dans les villages qu’il a fondés, notamment à Tafekh Nganda. Il est aussi un grand cultivateur qui dispose de vastes superficies qu’il a mises en valeur à Mbacké Kadior, Tafekh Nganda, dans le cadre d'une vaste politique d'aménagement des terres au profit des populations de sa localité. C’est avec les fruits de ces récoltes qu’il finance la construction de mosquées et de maisons dédiées aux talibés de son père. Sur le plan social, il aide beaucoup les nécessiteux. Pour réaliser un vœu cher à son père d’effectuer le pèlerinage, Serigne Cheikh Maty Lèye amène chaque année des dizaines de pèlerins à La Mecque. L'homme est également très attaché aux valeurs juridiques tout en affichant une neutralité absolue dans le fonctionnement du pouvoir. Ce qui ne l'empêche pas de tenir compte des réalités et exigences du monde actuel. Une attitude dictée par l'envergure de sa nouvelle mission déjà consolidée par ses prédécesseurs.

Nouveau!:   Retrouvez toutes les archives concernant de 2006 à ce jour.
Commentaires:   0   Total dont   0   En attente - ( Voir les commentaires sensibles) .
 Ajouter mon commentaire    Afficher les commentaires
Aidez-nous à modérer les commentaires en nous signalant les insultes. Merci de votre collaboration.

  Réagissez à cet article (en respectant les règles ci-dessous)

  • Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
    Ne devoilez pas
    les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
    de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
  • Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
  • Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Nom:
  
Commentaire:
:)   :-D   :cool:   :hun:   :cry:   :love:   :khelou:   :?:   :jumpy: :sad:   :bravo:    :haha:   :dedet:   :sn:   :down:    :up:  :tala-sylla:
   
Pour faire apparaitre vos commentaires immediatement, creez un compte seneweb (c'est rapide).

Nouveau!:   Retrouver toutes les archives concernant de 2006 à ce jour.

 

 


Pub


 




HitParade




HitParade