Societe

Thiénaba réclame un programme pour sa modernisation (porte-parole)

  • Par : Aps | Le 24 janvier, 2013 à 23:01:45 | Lu 3517 fois | 5 Commentaires
content_image

Thiénaba réclame un programme pour sa modernisation (porte-parole)

Le professeur Souleymane Dia, porte-parole du khalife de Thiénaba (département de Thiès), Cheikh Ahmet Tidjane Seck, a fait part, jeudi, de son espoir de voir les pouvoirs publics décider de la mise en œuvre d'un programme spécial visant la modernisation de cette cité religieuse située à 20 km de la capitale du rail.

S'exprimant lors de la cérémonie officielle de la 132e édition du Gamou de Thiénaba, M. Dia a déclaré que "l'action publique à Thiénaba n'est pas appliquée à la dimension du village religieux, qui mérite plus de considération de l'Etat".

Le Maouloud, communément appelé Gamou au Sénégal, commémore l’anniversaire de la naissance du Prophète Mohammed (PSL). Il a été célébré dans la nuit de mercredi à jeudi dans la plupart des foyers musulmans sénégalais, à l’instar de ceux de nombreux pays musulmans ou à majorité musulmane.

Thiénaba garde pourtant espoir, en particulier depuis "l'appel à la vigilance du président Macky Sall, lors de la cérémonie d'hommage aux guides religieux au Port autonome de Dakar, où notre vénéré Amary Ndack Seck a été honoré à sa dimension avec le tour de contrôle du Port de Dakar, qui porte son nom", a-t-il déclaré.

Le professeur Souleymane Dia a félicité le chef de l'Etat pour cette initiative qui contribue selon lui à hisser les guides religieux à leur "digne rang". Il a dit espérer de l'actuel régime qu'il mettre en œuvre un programme spécial pour Thiénaba, se disant confiant pour que la considération de l'Etat à l'égard de Thiénaba soit "effective avec Macky Sall".

Selon lui, "la posture d'Amary Ndack Seck ancêtre de l'actuel khalife de Thénaba) incarne la complexité, avec trois dimensions, de recteur de daaras en passant par sa résistance contre la conquête coloniale, mais également de guide religieux depuis 1882 à Thiénaba où il enseigna localement les préceptes de l'islam".

M. Dia a soutenu que "l'actuel khalife Serigne Cheikh Ameth Tidjane Seck, 7e khalife de Amary Ndack Seck, continue de perpétuer l'œuvre de ce grand érudit de l'islam, avec toute la famille de Thienaba Seck".

Le khalife félicite donc et encourage le président de la République Macky Sall, pour sa décision consistant à envoyer un contingent de 500 militaires sénégalais au Mali, selon son porte-parole, qualifiant cette initiative de courageuse.

Le professeur Souleymane Dia a par ailleurs soutenu que "les confréries au Sénégal sont des remparts contre l'avancée des islamistes", en ce sens que leur action contribue à éviter au pays "certaines dérives qui menacent la sous-région", donnant notamment en exemple la crise malienne.

Quelque 2.000 soldats français sont déployés au Mali, dans le cadre de l'opération Serval, pour prêter main forte à l'armée nationale en attendant le déploiement d'une force africaine qui doit aider ce pays à retrouver sa souveraineté territoriale.

Évalués à une soixantaine de militaires, des éléments précurseurs du contingent de 500 soldats sénégalais devant aller au Mali ont quitté Dakar dimanche à destination du Mali.

La plupart des partis politiques sénégalais soutiennent l'envoi de militaires sénégalais, même si certains ont déploré leur nombre jugé insuffisant en raison des enjeux de leur mission.




aps


Commentaire (2)


Idrissa Ndong En Janvier, 2013 (07:58 AM) 0 FansN°: 1
La plupart des heros sont des heros de pacotilles prefabriques par des puissances tapies dans l'ombre. Ces jeunes vendus de YAM sont des "intouchables" tant qu'ils sont sous les ordres du zourpeteurs et de Sion. Comme par hasard ils sont soudainement relayes par tous les medias de la place, et cerise sur le gateau on leur offre un plateau a la place mystique du phallus obelique. Il faut vraiment etre un mouton pour ne pas voir la manipulation a 100km. YAM est une organisation de vendus, nourris et entretenus par les lobbys homosexuels et Maconique. Un vrai mouvement de rebellion populaire n'aurait pas survecu 1 mois au Senegal. Les tetes de files d'un vrai mouvement de contestation populaire seraient tous en prison a l'heure qu'il est. En lieu et place ils ont fait emprisonner quelques boucs emissaires pour se donner une legitimite. Mais les tetes de files restent intouchables pour une bonne raison,
Sk En Janvier, 2013 (08:37 AM) 0 FansN°: 2
Il a été cité que lorsqu'ils se sont rencontrés, il a élevé son honneur et lui a offert une demeure connue à Fès sous le nom de « La demeure des miroirs », mais Seïdina Ahmed Tijani (qu’Allah sanctifie son précieux secret) l’a refusé à cause d'un sentiment intérieur qui l'agaçait. Le Sultan s'en est aperçu et lui a parlé de manière à l'apaiser, à enlever tout problème à ce sujet.



Seïdina Ahmed Tijani (qu’Allah sanctifie son précieux secret) a informé ses proches compagnons qu'il habiterait dans cette demeure avec l'autorisation du Prophète et qu’également, il lui avait ordonné de donner aux pauvres le prix du loyer. C’est ainsi que durant la période de son séjour dans cette demeure, et ce, jusqu’à sa mort, il donna chaque mois l'équivalent du loyer en pain.



Lorsque Seïdina (qu’Allah sanctifie son précieux secret) eut l'autorisation officielle de la part du Sultan Souleïman (qu’Allah l’agrée), de construire la Zaouiya à Fès, celui-ci lui envoya deux bourses dont chacune contenait mille Riyals et lui dit : « Utilise-les pour la construction ». Cependant, Seïdina Ahmed Tijani les renvoya et lui dit : « Son affaire est gérée directement par Allah ». Le Sultan insista tout de même pour qu'il les accepte. Seïdina (qu’Allah sanctifie son précieux secret) refusa de dépenser cette somme pour les besoins de la Zaouiya, il ordonna donc de le dépenser pour les pauvres et les nécessiteux.
Sk En Janvier, 2013 (08:39 AM) 0 FansN°: 1
xalissou ngour dafa tax souf
@sk En Janvier, 2013 (13:38 PM) 0 FansN°: 1
cette conclusion est de cheikh tidiane ou de toi?
il ne faut pas toujours généraliser un cas particulier. il se peut que cheikh ait agit ainsi parce que le sultan n'est pas juste. il se peut qu'il ait agi ainsi pour préserver son indépendance et celle de son œuvre et ne pas avoir de dette morale envers lui. qui sait? si cheikh lui-même ne l'a pas dit expressément, ce sera toujours des interprétations personnelles plus ou moins éclairées.
au sénégal, tel que les choses se passent, l'argent de l'etat, c'est l'argent de chacun d'entre nous et il faut bien qu'il soit dépensé. pourquoi un dispensaire à malem hoddar et pas à ayré lao? pourquoi une subvention à une équipe de foot et pas à un événement religieux? dès l'instant que la latitude est donnée au pouvoir en place de juger de l'opportunité de la dépense, celle-ci est légitime et tout le monde a le droit d'en profiter.
Évidemment ceci n'est aussi que mon interprétation personnelle.
Sk En Janvier, 2013 (13:46 PM) 0 FansN°: 1
ziar

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    |    Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]    |    Tel. (redacteur en Chef) : +221 77 562 00 29    |    Email (redacteur en Chef) : [email protected]