Dimanche 18 Août, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Touba : Le Conseil national des conducteurs du Sénégal s'oppose au permis à points

Single Post
Touba : Le Conseil national des conducteurs du Sénégal s'oppose au permis à points

Le Conseil national des conducteurs du Sénégal s'est réuni ce weekend à Touba, pour faire le diagnostic de leur secteur. Ainsi, les chauffeurs s'opposent au permis à points et manifestent le besoin d'être informés. Aussi, plaident-ils pour le renouvellement du parc automobile du transport, pour être un peu plus compétitifs. Le Cncs compte ainsi aider les professionnels de la route qui sont très souvent victimes d'accidents.

Serigne Fallou, membre du Conseil national des conducteurs du Sénégal manifeste son désaccord  au micro de Zik Fm : "Nous rappelons au président de la République que nous ne sommes pas pour le permis à points. Il y a beaucoup de zones d'ombre qui entourent la loi 2002-30. Les conducteurs doivent bénéficier de formation pour un renforcement de capacités. Après Dakar Dem Dikk et Sénégal Dem Dikk, c'est bientôt au tour d'Afrique Dem Dikk. Des projets qui envoient sans nul doute les professionnels du secteur au chômage. Par ailleurs, les victimes de la route méritent plus d'assistance."


Article_similaires

9 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2019 (18:28 PM)
    Je rêve.
    • Auteur

      Reply_author A A A

      En Janvier, 2019 (21:32 PM)
      c'est tres normal de refuser quand on détient un faux permis de conduire
  2. Auteur

    ???

    En Janvier, 2019 (18:36 PM)
    Ils ne peuvent vivre que dans l'anarchie !
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2019 (18:53 PM)
    Incroyable Ces gens qui refusent l'ordre et le progrès. .On ne peut pas arrêter la mer avec ses bras.À bon entendeur Salut!
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2019 (20:40 PM)
    Le permis à point est une bonne voire une très bonne chose pour le Sénégal Trop de morts de blessés handicapés à vie sur nos routes. Si nos conducteurs sont irresponsables L'État doit agir en responsable pour protéger la population. C'est son devoir.
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2019 (20:50 PM)
    Faux permis, indiscipline, manque d'éducation....

    Les coupables sont démasqués !

    Oui au permis à points. La sélection se fera naturellement. On ne peut pas être "warrkatu mbaam et se prétendre chauffeur.
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2019 (22:55 PM)
    Le permis à points en France est le fruit d'une mûre analyse ainsi que d'un bon accompagnement :des gendarmes équipés et en nombre disposant de voitures et de motos puissantes pour circuler et voir les délinquants de la route. Ils disposent de radar automatiques sur tous les grands axes, des caméras de surveillance qui scrutent les autoroutes. Malgré cela, la délinquance sur route prospère toujours à cause de l'alcool ou de la drogue usitée par les conducteurs, surtout jeunes. La France a un parc automobile neuf et des routes correctes car elle est développée et une partie de sa population est très riche et aspire aux loisirs et à la consommation.

    Le Sénégal veut utiliser le permis à points alors qu'il n'a pas les réalités françaises.

    Le Sénégal a comme problème la facilité de l'obtention du permis par des gens qui ne devraient même pas conduire une brouette. Quelqu'un qui a acheté son permis peut il respecter le code de la route ? Surtout si c'est quelqu'un qui n'est pas instruit ou doté d'une culture générale à même de lui permettre de comprendre signaux et logos.

    Le permis à points ne fera que renforcer la corruption, et si on veut lutter contre les accidents, il faut imposer le passage par des auto écoles sérieuses, ensuite, imposer un mois d' auto école à tout chauffeur qui ferait une infraction au code.

    Pour couronner le tout, faciliter l'accès à des voitures neuves, augmenter les salaires des policiers et gendarmes et leur montrer qu'ils doivent être des forces dissuasives sur la route. Or au Sénégal, ces forces se cachent dans les broussailles pour attraper des contrevenants.

    Si le Sénégal avait 10 Amoul yakar dans chaque région, il y aurait moins de problèmes avec les 1000 fr de passe droit.
    Auteur

    Ex Goor

    En Janvier, 2019 (07:33 AM)
    De quelle formation? La formation pour avoir un permis de conduire se fait à l'école où on a appris à conduire. Avoir le permis de conduire suppose avoir appris , connu et réussi à l'examen. C'est tout ce qu'il faut. Vous voulez donc nous dire que certains d'entre vous ont eu le permis sans la formation requise? Avis de taille. La formation c'est juste ce que vous avez appris à l'auto -école. C'est tout
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2019 (08:00 AM)
    Le permis à point aura lieu in chaa Allah.Trop de laisser aller au Sénégal.Où que vous tenez vos réunions dans ce pays,vous serez confrontés à la réalité.Le biométrique a permis de saisir beaucoup de faux permis,voilà pourquoi ils ont peur.
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2019 (04:12 AM)
    Des idiots ces sénégalais! Ils ne savent point ce que signifie progres.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01
Banner 01
Top Banner
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR