Vers la réalisation de 14.000 lampadaires à Dakar en 2013 (maire)

  • Par : APS | Le 19 novembre, 2012 à 21:11:10 | Lu 8007 fois | 12 Commentaires
content_image

Vers la réalisation de 14.000 lampadaires à Dakar en 2013 (maire)

Le maire de la ville de Dakar, Khalifa Ababacar Sall, a annoncé la réalisation d’un projet d’installation de 14.000 nouveaux lampadaires à travers la capitale sénégalaise durant le prochain exercice, relevant que l’éclairage public, le pavage, la voirie urbaine et la réalisation d’infrastructures sanitaires seront ses "grands chantiers" pour 2013.

 

‘’Nous allons continuer les chantiers d’éclairage public par la réalisation de 14.000 points lumineux à travers la ville de Dakar. En réalité, ce sera l’extension de l’éclairage public’’, a dit M. Sall, qui présidait lundi une session ordinaire du Conseil municipal.

 

Cette rencontre, qui a réuni près d’une soixantaine de conseillers municipaux, porte sur un ordre du jour comportant quatre points principaux, dont le débat d’orientation budgétaire en 2013 et la présentation du rapport de la subvention de la Fondation Bill et Melinda Gates.

 

‘’Nous allons attaquer, en 2013, une deuxième phase de l’éclairage public. Vous avez constatez à travers les artères de la capitale l’installation de différents lampadaires solaires. Nous allons continuer le projet et l’améliorer’’, a dit le maire de la ville, relevant toutefois quelques contraintes au sujet desdits points lumineux écologiques.

 

‘’Nous avons beaucoup de zones non-éclairées, mais les lampadaires solaires coûtent très cher. Outre cette cherté, l’installation de ces lampes souffre du paysage de Dakar. Nous avons trop de bâtiments qui sont élevés et nos poteaux ne sont pas à des niveaux de hauteur qui permet une exposition suffisante au soleil’’, a-t-il expliqué.

 

Devant un parterre de conseillers municipaux composé principalement de maires de communes d’arrondissement, Khalifa Ababacar Sall a ajouté: ‘’Nous allons consacrer à ce projet quatre milliards et même les deux milliards d’entretien vont contribuer à l’extension du réseau de l’éclairage public’’, a-t-il signalé.

 

Le maire de la ville de Dakar a exposé lundi l’organisation budgétaire pour l’année 2013 de son institution. Les débats d’orientation vont se poursuivre en commission lors des sessions budgétaires en vue d’une adoption en décembre de la somme arrêtée pour l’exercice 2013.


APS


Commentaire (8)


Bien En Novembre, 2012 (22:14 PM) 0 FansN°: 1
KEEEEX KEEEEXXX



SAMA GAGNII KOU NDIEUKKK????
Mdl En Novembre, 2012 (22:27 PM) 0 FansN°: 2
nous voulons de nouvelles canalisations . nous sommes fatigués des eaux usées qui coulent partout on respire de l'air pur .
Senenmut En Novembre, 2012 (00:33 AM) 0 FansN°: 1
right !
voila une vraie priorité , les canalisations d'eaux usées, évacuations des eaux de pluies....
le sport peut attendre.
Samba Sarr Diop En Novembre, 2012 (22:57 PM) 0 FansN°: 3
Bravo monsieur Sall. Dakar change de visage sous ton magistère. Il faut surtout continuer parce que c'est le chemin vers la présidence de la république.
Catholique En Novembre, 2012 (01:48 AM) 0 FansN°: 4
C'est du bon boulot mais il faut libérer les trottoirs de la ville afin de rendre la ville plus propre,et essayer de caser les marchands ambulants dans des lieux plus adaptés pour le commerce.Il faut vraiment éradiquer les commerces de rue dans toute la capitale et s'occuper des canalisations et des ordures et votre mission sera remplie et vous aurez la reconnaissance des dakarois
Askaan En Novembre, 2012 (13:14 PM) 0 FansN°: 1
@catholique, merci grand frère je voulais dire la même chose, libérez les trottoirs. nous avons construit des espaces qui sont réservés au commerce, que tout le monde le respecte. certains me diront qu'ils n'ont pas les moyens d'y accéder, mais à qui la faute. au nom de la solidarité nous allons mettre en danger les piétons qui seront obligés de disputer la chaussée avec les véhicules faute de trottoirs libres pour passer. dakar est très belle plus que les autres villes africaines mais sales et ses habitants indisciplinés. on se permet de jeter les ordures n'importe où. tout notre défaut c'est l'indiscipline caractérisé dont on est très fier. dommage!!!
Gaffo En Novembre, 2012 (07:11 AM) 0 FansN°: 5
Ameloirer la concertation directe avec les populations pour identifier les priorites Arretez de donner riz et huile aux mosquees Prenez cet argent pour organiser les jeunes chomeurs a l entretien des espaces publics Vous devez vous attaquer a ceux qui privatisent les trottoirs et aux nuisances so.ores
Diakhé En Novembre, 2012 (07:56 AM) 0 FansN°: 6
Bonne initiative ! il faut seulement espérer que les automobilistes feront attention : il est inadmissible que ces lampadaires soient cassés à cause d'une manière de conduire qui s'apparente à des tentatives d'assassinat. Est c qu'on ne peut pas mettre des cameras qui filmeraient ces chauffards ?
Citoyen En Novembre, 2012 (09:18 AM) 0 FansN°: 7
Veillez à améliorer la qualité des lampes solaires pour un meilleur éclairage. le 1er projet d'éclairage public solaire à dakar sur le bld Cheikh Anta Diop n'est pas du tout satisfaisant. Faiblesse de l'éclairage et certaines lampes ne fonctionnent pas sur le tronçon stèle Mermoz - rond poind ancienne piste.
Tullius Detritus En Novembre, 2012 (11:40 AM) 0 FansN°: 1
il semble que cet partie de l'éclairage public ne soit pas du fait de la ville de dakar mais qu'elle fasse partie du projet de réhabilitation de la route de ouakam (bref, ce n'est pas khalifa sall mais l'homme au jet privé à 12 milliards).

quelqu'un peut-il confirmer ?
Dio En Novembre, 2012 (13:27 PM) 0 FansN°: 8
mr le maire khana yego ne mairie pate d,oie bi mi ngi def ay tabal rek thi yonou parcel bi di ko diaye ay 400000f mi ngi nieuw ba thi sounou kanam magasin yi mou diko fi sampe te no ngi am sounouy contra di fay at bounee mairie dimbalinou thi t yalla takh com yanou bokk yilif noun niepp ngir yalla dieredief mr le maire khalifa sall

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    |    Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]    |    Tel. (redacteur en Chef) : +221 77 562 00 29    |    Email (redacteur en Chef) : [email protected]