Championnat Ligue 1 : Le Casa Sports remet son titre en jeu

  • Par : Ansoumana SAMBOU | Le 12 janvier, 2013 à 22:01:02 | Lu 7321 fois | 4 Commentaires
content_image

Championnat Ligue 1 : Le Casa Sports remet son titre en jeu

Après la parenthèse de l’année dernière,  retour à la formule classique de la poule unique. Ainsi, à l’arrivée, le futur champion de cette 5e édition du championnat professionnel qui succédera au Casa portera bien son titre puisque ayant rencontré toutes les quinze autres équipes. L’autre enjeu sera la bataille pour éviter de traîner derrière car, cette année, quatre équipes seront condamnées à la relégation.

Comme l’Us Ouakam, il y a deux ans, le futur roi de la saison sera un vrai champion. A l’arrivée, ce sera l’équipe la plus régulière qui aura le dernier mot dans ce challenge où toutes les équipes se rencontrent. Dans cette formule classique en poule unique, toutes les 16 équipes ne partent pas avec le même statut. Même si le football n’est pas une science exacte, et c’est ce qui fait son charme, toutes les 16 équipes n’ont pas les mêmes ambitions. Alors que certains se battent pour le titre, d’autres tenteront de sauver leur place dans l’élite. Dans les premiers cas, le Casa Sports, champion sortant, a certes des ambitions africaines mais sera un sérieux prétendant à sa propre succession. Et parmi les sérieux prétendants à cette succession, Diambars, son dauphin lors de la précédente édition. Double vainqueur du tournoi d’ouverture de la saison, parrainé par l’Assemblée nationale, l’équipe de Saly a déjà affiché ses ambitions. Révélation de la dernière saison, les Académiciens de Diambars disposent de sérieux arguments pour confirmer cette année leur belle prestation de la saison dernière. Au chapitre des favoris, Niary Tally est aussi à prendre très au sérieux. Détentrice de la Coupe de la Ligue, l’équipe des populeux quartiers de Niary Tally, Usine, Biscuiterie et Grand Dakar a gagné en maturité trois ans après son accession dans l’élite. A l’image de Diambars, l’équipe de Djibril Wade avait bousculé d’entrée les ténors de l’élite dès son arrivée au sommet, il y a deux ans. L’As Pikine avait aussi affiché de bonnes ambitions lors de la précédente édition. Désormais sous la direction de l’expérimenté technicien Alassane Dia, les Pikinois ont le défi de confirmer cette année.

   Le Diaraf et l’As Douanes voudraient tourner aussi leur page noire. En recrutant des techniciens de dimension internationale, les Medinois, employeurs d’Abdoulaye Sarr, et les gabelous, qui seront coachés par Lamine Dieng, entendent, en effet, rebondir. L’Us Ouakam serait en principe sur la même dynamique. Vainqueurs de l’avant dernière édition disputée en poule unique, les Ouakamois n’ont pu confirmer l’année dernière leur exploit historique. 

  Mais si la bataille s’annonce âpre pour le titre, elle le sera aussi pour le maintien. Car, contrairement aux précédentes éditions, cette année, les quatre derniers de la classe seront condamnés au purgatoire. Autant donc s’attendre à une lutte sans merci entre les outsiders pour assurer leur siège dans l’élite. Et parmi ces équipes, il y a naturellement l’Olympique de Ngor et le Port, les deux promus qui seront d’abord préoccupés par leur maintien. D’autres clubs comme l’Us Gorée et la Linguère, en perte de vitesse, sont à classer dans cette catégorie des clubs qui se battent d’abord pour sauver leur place. En particulier, les Insulaires dont le dernier titre en championnat remonte à…1984. Quant aux Saint- Louisiens, leur unique sacre date de quatre ans. Champion, en 2009, de la première édition du championnat professionnel, avec Amara Traoré, le club de Saint-Louis est entré depuis lors dans les rangs. Assur (ex-Css), sa voisine du Nord, tarde encore à s’imposer dans ce challenge. Les Sucriers sont les traditionnels outsiders du championnat comme Touré Kunda de Mbour qui n’arrive toujours pas à s’imposer dans l’élite. En dehors d’une finale de Coupe du Sénégal perdue face au Casa Sports, les Mbourois ont du mal à jouer les premiers rôles. Yeggo et Gfc ont frôlé de peu la relégation la saison dernière. Cette année, ils n’ont pas droit à l’erreur.  

 

Programme 

Demain à Demba Diop, 16 h : Port – Diaraf ; 18 h : Yeggo – Uso

Alassane Djigo, 17 h : As Pikine – Us Gorée

Amadou Barry, 17 h : Gfc – Diambars 

Stade municipal de Mbour, 17 h : Touré Kunda – Ngb Niary Tally

Me Babacar Sèye de St-Louis, 17 h : Linguère – Duc

A Richard Toll, 17 h : Assur (ex- Css) – Olympique de Ngor

Aline Sitoé Diatta, 17 h Casa Sports-Douanes     

 

Mouvement des coaches : Abdoulaye Sarr et Lamine Dieng pour relancer le Diaraf et l’As Douanes  

Le mercato n’a pas concerné que les joueurs. En effet, si certains clubs continuent l’aventure avec leurs anciens coaches, d’autres repartent à l’assaut du titre avec un nouveau staff. Et c’est le cas du Diaraf qui veut renouer avec le sacre en recrutant le très expérimenté Abdoulaye Sarr, libre depuis l’échec des Lions à Bata. L’un des anciens adjoints d’Amara Traoré à la Can 2012 a, ainsi, une occasion de rebondir avec le club le plus titré sur le plan national. En tout cas, en le recrutant, les dirigeants du Diaraf ne cachent pas leurs ambitions de jouer les premiers rôles. L’As Douanes nourrit aussi les mêmes ambitions en s’offrant Lamine Dieng. En perte de vitesse depuis cinq ans, les Douaniers veulent retrouver leur lustre. Depuis 2009, année de leur dernier sacre, ils se battent chaque saison pour le maintien. Avec Lamine Dieng sur le banc, ils affichent leurs claires ambitions de revenir au premier plan. 

  En s’attachant les services de Boucounta Cissé,  la Linguère de St- Louis veut aussi rompre avec les seconds rôles. En revanche, les dirigeants du Casa Sports ont pris le risque de confier leur équipe à un novice, en la personne de Mamadou Teuw. Un pari osé pour le champion en titre même si l’ancien défenseur international jouit d’une bonne cote. Le Gfc a aussi changé de patron dans son staff technique. Après plusieurs tentatives sans succès ailleurs, Aliou Kandji va essayer de se relancer avec le club de la banlieue dakaroise. Il aura un renfort de poids sur le banc avec la présence de Baba Touré, l’ancien meneur de jeu international de la JA qui soutient vouloir « commencer le travail pour montrer qu’il peut être utile au club » de sa localité. 

A Mbour, Lamine Kane a fait un retour dans son ancien club, Touré Kunda. Et Alassane Dia aura pour ambition de faire franchir un palier à l’As Pikine. Les autres clubs ont fait confiance à leurs coaches de la précédente saison. 



Ansoumana SAMBOU

Articles similaires

Commentaire (2)


Joko En Janvier, 2013 (10:27 AM) 0 FansN°: 1
si il faut revenir a l ancienne formule , comme ces dernieres annees le casa est entrain de tout rafler , comme ca les longues voyages vont l epuise.
Lune En Janvier, 2013 (13:12 PM) 0 FansN°: 1
yow ya sokhor
Ibra En Janvier, 2013 (11:29 AM) 0 FansN°: 2
le Casa doit restaurer la fierté diola, la casamance mon pays

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Services

NECROLOGIE

Awa Diallo Mboup

30 Septembre 2006 - 30
Septembre 2012

QUE LE BON DIEU L'ACCEUILLE DANS SON PARADIS

ANNONCES AUTOMOBILES

Nissan - NS

19 000 000 FCFA

Mercedes-Benz S Class

1 500 000 FCFA

Mercedes-Benz S Class

3 000 000 FCFA