CM 2018 : L’Afrique du Sud accepte de rejouer le match

  • Source: : APS | Le 12 septembre, 2017 à 11:09:37 | Lu 11835 fois | 37 Commentaires
content_image

Match Afrique du Sud vs Senegal

La Fédération sud-africaine de football (SAFA) est revenue sur sa volonté de contester la décision de la FIFA de faire rejouer le match de son équipe nationale contre celle du Sénégal après l’obtention d’informations complémentaires de l’instance dirigeante du football mondial. "Suite aux informations complémentaires que la SAFA a reçues de l’organe dirigeant du football mondial, FIFA, la Fédération s’est résolue pour des raisons morales et éthiques qu’elle ne peut pas être bénéficiaire d’activités de corruption", informe un communiqué publié sur son site.

"Par conséquent, nous avons décidé de respecter la directive de la FIFA de faire rejouer le match contre le Sénégal à une date à déterminer", ajoute le communiqué. Dans un premier temps, la SAFA, après avoir appris la décision de la FIFA, a indiqué se donner le droit d’obtenir des informations avant de la remettre en question. "La SAFA est pour une tolérance zéro sur les activités liées à la corruption au sein du football et c’est dans cette optique que nous avons décidé de nous conformer à la directive de la FIFA", poursuit la même source.

Toutefois, poursuit le communiqué, "la personne (arbitre) au centre de cette controverse, a interjeté appel devant les tribunaux civils et si ces derniers annulent la décision, tout devient nul et non avenu et dans ce cas précis". "La SAFA se réservera (alors) le droit de contester la décision de la FIFA de faire rejouer le match", lit-on dans le document. Mercredi, après la confirmation de la suspension à vie de l’arbitre ghaneen Joseph Lamtey, la FIFA avait décide de faire rejouer le match Afrique du Sud-Sénégal de novembre dernier remporté 2-1 par les Bafana-Bafana.

Cette décision relance le Sénégal qui aura trois matchs à disputer dans la course à la qualification pour la Coupe du monde Russie 2018. Après la décision de la FIFA, la situation dans la poule D se présente comme suit : 1er Burkina Faso 6 points (+2), 2-eme Cap Vert 6 points (-2), 3-eme Senegal 5 points (+2), 4-eme Afrique Sud 1 point (-2), SD/PON


Auteur: APS - APS






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (18)


Laye En Septembre, 2017 (11:45 AM) 0 FansN°: 1
Donc, il y'a des informations complémentaires ? Well done! Transmettez ces informations aux dirigeants burkinabés, pour qu'ils le sachent et arrête d'accuser une dame, dont le seul tort est d'être sénégalaise?
Reply_author En Septembre, 2017 (12:19 PM) 0 FansN°: 1
sérieusement les burkinabés ont été très maladroits dans leur accusation.
ils parlent comme s'ils avaient déjà gagné leur deux derniers matchs contre le le cap-vert et l'afrique du sud.
dans ce groupe tout le monde demeure en course et peut se qualifier même l'afrique du sud.
Reply_author En Septembre, 2017 (12:26 PM) 0 FansN°: 2
s'il est avéré que l'afrique du sud a corrompu l'arbitre, il faut sanctionner ce pays en les excluant de la competition. ce cela la justice. en plus, la decision de rejouer le match aurait du intervenir beaucoup plutôt. ont-ils eu besoin de 9 mois pour comprendre que l'arbitre avait manipulé le match? si le senegal était à la place de burkina et du cape vert, le senegal allait agir pareillement. et si le cape vert et le burkina étaient à la place du senegal, ils seraient tout aussi content que le senegal l'est actuellement. mais c'est la fifa qui doit prendre des decisions equitable pour tous car le cape vert et le burkina n'ont rien a voir dans le comportement de l'arbitre ou de celui de l'afrique du sud.
Reply_author En Septembre, 2017 (12:37 PM) 0 FansN°: 3
la tas o confirmé la décision de la fifa. ...
Yathe Fahe En Septembre, 2017 (20:20 PM) 0 FansN°: 1
le tas n'a pas été saisi. c'est bien mon imagination qui a pondu cette sentence. ce n'est pas seulement de l'humour. j'ai l'ai rédigée avec un minimum de sérieux et de rigueur argumentative, ceci en toute objectivité.



sentence du tribunal arbitral du sport de ouaga

affaire

burkina faso et afrique du sud vs bureau des qualifications de la coupe du monde de la fifa russie 2018



vu le règlement du tribunal arbitral du sport

vu les textes régissant la fifa

considérant que par le présent recours collectif, les fédérations de football du burkina faso et de l’afrique du sud ont saisi le tribunal aux fins de constater l’illégalité et d’annuler la décision prise par le bureau des qualifications de la coupe du monde de la fifa russie 2018.

considérant la décision du bureau des qualifications de la coupe du monde de la fifa russie 2018 de faire rejouer le match ayant opposé, le 12 novembre 2016, la sélection de l’afrique du sud à la sélection du sénégal.

considérant la décision de la commission de discipline de la fifa, du 20 mars 2017, de radier à vie l’arbitre ghanéen joseph odartei lamptey.

considérant la sentence du tribunal ayant confirmé la décision de radiation du sieur lamptey, reconnu coupable de manipulation de match ayant faussé le résultat.

considérant le contexte de la politique actuelle de la fifa en matière de lutte contre la corruption. en effet, la fifa « mène une politique de tolérance zéro vis-à-vis de la manipulation de matches et s’engage à protéger l’intégrité du football par tous les moyens possibles ».

considérant la nécessité de rendre justice à la sélection de football du sénégal, de maintenir des conditions de compétition équitables entre toutes les équipes engagées dans les qualifications à la coupe du monde russie 2018.

considérant que c’est en raison de la manipulation du match du 12 novembre 2016 que l’équipe du sénégal "serait" dans sa position actuelle, et que sans cette manipulation, les autres concurrents directs "seraient" dans une position différente. l’équipe du sénégal pouvait - dans un match arbitré loyalement - gagner, faire match nul ou perdre. en revanche, la manipulation du match a eu pour effet de réduire à néant les chances de cette sélection de football de gagner ou de faire match nul.

considérant que l’avantage acquis par l’afrique du sud du fait de cette manipulation défavorise évidemment la victime (le sénégal) et avantage les autres équipes (afrique du sud, burkina faso et cap vert). aucune équipe ne doit être avantagée ou désavantagée. l’équité est un principe directeur de la fifa sur lequel toutes les associations membres sont d’accord.

le sénégal, par sa plainte, s’attendait légitimement à ce que justice lui soit rendue par la fifa. l’instance dirigeante du football mondial a mené une enquête durant des mois. celle-ci a établi la culpabilité de l’arbitre m. lamptey et conduit à la décision de reprendre le match de qualification.

considérant que les fédérations du burkina faso et de l’afrique du sud contestent la décision du bureau des qualifications parce que celle-ci avantagerait l’équipe considérée favorite du groupe, en l’occurrence le sénégal. par conséquent, elles demandent le maintien du statuquo actuel. entre autres arguments, elles déclarent que « beaucoup de matchs ont été truqués voire mal arbitrés sans jamais être repris » et que « le timing de la décision » du bureau des qualifications de la coupe du monde de la fifa laisse songeur dans la mesure où celle-ci véhiculerait l’idée d’une prise de parti pour l’équipe sénégalaise.

au premier argument, il faudrait répondre que s’il est certes rare que des matchs déjà joués soient repris sur décision de la fifa, le cas n’est pas impossible. récemment, dans le cadre des qualifications de la coupe du monde de la fifa allemagne 2006, le match ouzbékistan/bahreïn avait bien été rejoué. par ailleurs, aucune règle de droit ne stipule qu’un match truqué ne doit pas être repris. il n’y a pas de droit acquis au maintien d’un match truqué. le trucage ne saurait jamais faire partie des lois du jeu. au second argument des parties plaignantes, il conviendrait de dire que la décision d’officialiser la décision de rejouer le match relève des règles de fonctionnement de la fifa dont le tribunal ne saurait connaître.

considérant l’article 3 alinéa 4 du règlement de la coupe du monde de la fifa russie 2018 qui dispose que « les décisions de la commission d’organisation de la fifa et/ou de sa/ses sous-commission (s) sont définitives et sans appel », il est impossible d’exercer un recours à l’encontre des décisions prises par le bureau des qualifications de la coupe du monde de la fifa. rappelons que ledit règlement, avec ses différentes dispositions, a été accepté par toutes les associations membres. par ailleurs, il est important d’indiquer que ladite décision a été prise sur la base de faits de corruption avérés que la sentence précédente du tribunal a confirmés. par conséquent, elle n’est pas fondée sur des « faits de jeu », car autrement celle-ci serait illégale. en effet, les décisions des arbitres portant sur des faits de jeu ne sont susceptibles d’aucun recours, conformément aux statuts de la fifa. or, en l’espèce, on n’est pas dans l’hypothèse de « faits de jeu », mais de « corruption avérée ».

considérant que les organes de la fifa sont compétents pour adopter des textes, les interpréter, les modifier, établir une pratique et la renverser. si lesdits organes estiment qu’un match doit être rejoué, quoique le fait soit rare, cela relève a priori de leur volonté souveraine dans la limite, bien entendu, de leurs compétences respectives. on ne saurait contester à ces organes de la fifa leur pouvoir d’interpréter les textes et de faire évoluer leurs habitudes. il n’y a pas de droit acquis au maintien d’une pratique, d’un usage, d’une coutume ou même d’une règle de droit. si la fifa estime - dans la perspective de sa politique actuelle de tolérance zéro vis-à-vis des manipulations de matchs - que la solution à la résorption de ce fléau ne doit plus se limiter à la sanction du seul arbitre fautif et au maintien des résultats des matchs truqués, on ne saurait guère le lui refuser. en effet, en l’espèce, le bureau des qualifications a décidé de sanctionner l’arbitre, mais aussi d’annuler le résultat du match manipulé, une façon de redonner toutes ses chances à l’équipe victime de la manipulation.

la donne actuelle est que des matchs pourront être rejoués ou le fautif déclaré perdant. dans la première hypothèse, un match peut être rejoué si la culpabilité de l’arbitre seul est établie, si une sélection est impliquée et ce d’autant que d’autres équipes sont concernées par la compétition. l’idée étant d’éviter de causer du tort aux autres concurrents par un retrait de l’équipe fautive. dans la seconde hypothèse, l’équipe responsable de manipulation de match sera tout bonnement déclarée perdante sur tapis vert, compte non tenu des autres sanctions pouvant être prononcées à son encontre. on est ici dans le cas où d’autres équipes ne sont pas concernées. la fifa est garante de l’égalité des chances entre les différentes associations.

considérant qu’il était obligatoire de rendre justice au sénégal suite aux preuves de corruption avérées, de rétablir l’égalité des chances, tout en prenant bien soins d’adopter une décision qui perturberait le moins possible ses autres concurrents, la fifa a dû choisir entre différents situations.

1. retirer l’afrique du sud.

cette solution serait inacceptable dans la mesure où il n’a pas été prouvé que l’afrique du sud a été coupable de manipulation de match. en plus, au cas où cela avait été établi, les conséquences sur le groupe seraient drastiques. ainsi, le groupe serait réduit à trois équipes. le classement s’établirait comme suit : sénégal 5 points + 2 (1er), le burkina faso 5 points + 2 (2ème) et le cap vert 0 point – 4. cette dernière sélection serait dernière de la poule en perdant tous les points acquis contre l’afrique du sud. mais un autre problème se poserait, à savoir la programmation des deux derniers matchs de la poule, le burkina faso et le sénégal s’étant déjà rencontrés deux fois : cap vert/sénégal et burkina faso/ cap vert. pour préserver l’égalité de chances entre les concurrents, il est d’usage de jouer les derniers matchs en même temps. or, ces deux matchs ne pourront être disputés le même jour car impliquant à chaque fois la même équipe : le cap vert.



2. donner les trois points au sénégal

dans cette hypothèse, le sénégal aurait 8 points + 5 (1er), le burkina faso 6 points + 2 (2ème), le cap vert 6 points – 2 (3ème) et l’afrique du sud 1 point – 5 (4ème).

l’équipe du sénégal serait avantagée, un avantage non acquis sur le terrain. ce serait injuste. or, pour rappel, il n’a pas été établi que l’afrique du sud a été responsable d’une quelconque manipulation de match.

3. rejouer le match

cette solution permettrait à certaines équipes de garder le même nombre de points (burkina faso et cap vert) et d’autres virtuellement (sénégal et afrique du sud). elle permettrait également de confirmer ou de remettre en cause, loyalement/légalement, les positions des différentes sélections.

selon le tribunal, cette solution semble être la plus équitable car il se pourrait que la manipulation soit à la base du classement actuel des différentes formations. une victoire de l’équipe sénégalaise dans des conditions égales de concurrence changerait complètement le positionnement dans différents acteurs. bien qu’il ne soit pas prouvé qu’elle était complice, l’afrique du sud a gagné le match en raison d’une faute grave de m. lamptey. peut être que sans ce coup de pouce de l’arbitre, elle n’aurait pas eu le gain de la victoire.

considérant enfin que l’impunité ne saurait régner dans le milieu du sport, il devient incompréhensible que des associations s’opposent à toute reprise de match dans la mesure où celle-ci ne ferait pas leur affaire. il va de soi que si celles-ci en étaient victimes, elles réclameraient certainement leurs droits devant l’instance dirigeante du football mondial. le burkina faso l’avait fait lors des éliminatoires de la coupe du monde 2014, à l’occasion de son match de qualification contre l’algérie. l’arbitre du match avait été accusé d’impartialité. si la fifa avait donné suite à son recours à l’époque, le match serait certainement repris. or, en exerçant ce recours, la fédération burkinabè savait que les cas de reprise de matchs déjà joués étaient exceptionnels. toute décision des organes décisionnels de la fifa ne saurait se limiter à la simple sanction des arbitres corrompus, en sacrifiant les intérêts footballistiques, financiers voire politiques des sélections victimes de corruption.

par conséquent, le tribunal rejette le recours collectif du burkina faso et de l’afrique du sud tendant à l’annulation de la décision du bureau des qualifications de la coupe du monde de la fifa russie 2018.



le président du tribunal arbitral du sport de ouaga

l’arbitre m. yathe fahe
Anonyme En Septembre, 2017 (12:07 PM) 0 FansN°: 2
hey
Anonymement En Septembre, 2017 (12:07 PM) 0 FansN°: 3
Je m’étonne qu'il n' y ait pas de poursuites contre l' Afsud  :hun:  :hun: 

Qui avait intérêt à corrompre l'arbitre???

 :sn: 
Bof En Septembre, 2017 (14:28 PM) 0 FansN°: 1
paris truqué par ka mafia
Reply_author En Septembre, 2017 (18:02 PM) 0 FansN°: 2
tous les autres adversaires avaient intérêt à ce que le sénégal ne gagne pas.
donc s'il y a enquête, ça doit être ouverte à toutes les parties interessées
Ttasiong En Septembre, 2017 (12:10 PM) 0 FansN°: 4
estce que sakh avec aliou cisse les lions vont battre l'Afrique du sud et le cap vert chez eeux je ne le pense pas man de mawade Wade je battrais l'Afrique du sud et le capvert avec Ibrahima ndiaye sadio mane diao balde ismaela sarr Sidy sarr cheikh ndoye salif sane kara koulibaly wague khadim ndiaye remplaçants krepin ablaye ba messi cavin diagne saivet moussa sow sangare kouyate gana Diouf
Anonyme En Septembre, 2017 (12:26 PM) 0 FansN°: 5
Aliou va jouer le nul a praia, le nul en afrique du sud et enfin a Dakar. Nous allons nous retrouver avec 3 points...



Oubliez cette coupe d'afrique.
Anonyme En Septembre, 2017 (12:29 PM) 0 FansN°: 6
cette senegalaise a elle seul ne peut pas prendre une telle decision. le match été truqué.
Anonyme En Septembre, 2017 (12:36 PM) 0 FansN°: 7
LA HONTE SI ON SE FAIT BATTRE UNE DEUXIEME FOIS
Anonyme En Septembre, 2017 (12:53 PM) 0 FansN°: 8
Un entraîneur digne de ce nom! VITE!!!!! :taala_sylla:  :taala_sylla:  :taala_sylla:  :taala_sylla: 
Anonyme En Septembre, 2017 (13:16 PM) 0 FansN°: 9
ALIOU CISSE PEUT LE FAIRE
Reply_author En Septembre, 2017 (13:52 PM) 0 FansN°: 1
c'est pas sur dééé
Galim En Septembre, 2017 (13:51 PM) 0 FansN°: 10
Cette précipitation de L'Afrique du sud à accepter de rejouer le match me fait penser qu'elle cache quelque chose
Reply_author En Septembre, 2017 (14:55 PM) 0 FansN°: 1
c'est ce que je pense aussi, mais dieu seul sait
Triple Xxx En Septembre, 2017 (13:57 PM) 0 FansN°: 11
Il ne reste qu'à souhaiter le départ du coach aliou cissé.

Reply_author En Septembre, 2017 (14:56 PM) 0 FansN°: 1
non triple me dit pas que tu es pour le depart d'aliou cisse avant la fin des qualification?? je te croyais beaucoup plus reflechie, c'est se tirer une balle que de changer de coach a ce moment precis de la competiton...
Triple Xxx En Septembre, 2017 (19:07 PM) 0 FansN°: 2
seneweb arrêtez ces gens qui utilise mon pseudo pour dire du mal à aliou cisse
je suis pour le maintien de aliou cisse à son poste parce qu'on a pas le temps de recruté un nouveau coach pour recommencer a zéro
d'ailleurs la personne qui utilise mon pseudo pour dire du mal à aliou cisse je le connais très et les gens qui fréquente ce forum très souvent le connaît très bien

triple xxx derrière aliou cisse forever
Anonyme En Septembre, 2017 (14:52 PM) 0 FansN°: 12
comme quoi c'est utile d'avoir une SG sénégalaise à la FIFA!
Anonyme En Septembre, 2017 (15:28 PM) 0 FansN°: 13
IL N'Y A PAS D'EAU DANS CE PAYS. MERDE LA SDE

IL N'Y A PAS D'EAU DANS CE PAYS. MERDE LA SDE

IL N'Y A PAS D'EAU DANS CE PAYS. MERDE LA SDE

IL N'Y A PAS D'EAU DANS CE PAYS. MERDE LA SDE

IL N'Y A PAS D'EAU DANS CE PAYS. MERDE LA SDE

IL N'Y A PAS D'EAU DANS CE PAYS. MERDE LA SDE

IL N'Y A PAS D'EAU DANS CE PAYS. MERDE LA SDE

IL N'Y A PAS D'EAU DANS CE PAYS. MERDE LA SDE

IL N'Y A PAS D'EAU DANS CE PAYS. MERDE LA SDE
Triple Xxx En Septembre, 2017 (19:29 PM) 0 FansN°: 14
Vous savez y'a 4 ans derrière j'utilisais le pseudo Mawade Wade

Mais à cause d'un rancunier je l'ai changé pour utilise pseudo triple xxx

Parce je voulais faire rappeler aux gens l'importance et l'impact que feu Mawade Wade a réussi dans le développement de notre football et ce même gars que je connais très était en train de faire croire aux sénégalais que je devais laissé Mawade Wade reposé calmement dans sa tombe. Après réflexion je me suis dit que s'était mieux de trouvé avec un autre nom qui n'appartient à personne.voila comme ça que le triple xxx et nèe

Mais j'aime me réfèrè a des personnes qui ont marqué le football

C'est dommage qu'il y a toujours des chauds cœur dans la vie

Je connais le gars Maintenant depuis 8 ans mais je vous assure qu'il jamais réussi une prédiction parce que tout simplement il connaît pas le Foot et ça ce n'est pas ma faute

J'étais derrière Aliou Cisse hier je suis avec Aliou Cisse aujourd'hui donc case close



Les prédictions de triple xxx sont indéboulonnables  :sunugaal:  :taala_sylla:  :sunugaal:  :taala_sylla: 
Mawade En Septembre, 2017 (09:22 AM) 0 FansN°: 1
voila merci triple xxx on a lu tes changements d'opinion bref ok maintenant je change pour devenir pa leo diop senghor pour rendre hommage a leopold diop milieu terrain du diaraf et de leo senghor qui a eleve le senegal aux cimes des états du monde. donc je laisse mawade du fait des revendications et deviens pa leodiop senghor
Anonyme En Septembre, 2017 (22:26 PM) 0 FansN°: 15
Il y'a des paris à coup de milliards de dollars dans les matches de foot, si l'arbitre veut gagner de largent il n'a qu'à contacter les parieurs asiatiques qui lui diront que telle équipe doit gagner et le tour est joué..
Anonyme En Septembre, 2017 (23:09 PM) 0 FansN°: 16
vivement un nouveau coach pour les lions du foot du Sénégal.
Anonyme En Septembre, 2017 (01:27 AM) 0 FansN°: 17
 :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot: 
Ndiaye En Septembre, 2017 (11:33 AM) 0 FansN°: 18
A Aliou Cissé



Il n'existe pas de sénégalais qui n'aime pas son équipe.

La première qualité d'un dirigeant qu'il soit politique ou autre c'est écouter.

L'équipe est une affaire nationale et tous les choix sont discutables.

Je vous propose humblement mettre devant 3 attaquants qui permutent; sans n°9 fixe.

On a des attaquants véloces qui peuvent faire la différence et sont adroits, pourquoi fixer quelqu'un ?

Par ailleurs quand on a peur d'encaisser on ne marque pas ; le foot n'est pas une science exacte parfois si on ne prend de risques on ne gagne pas. C'était le cas contre le cameroun à et le bourkina

Par ailleurs nous demandons au ministre du sport de faire un forage au stade LSS pour entretenir le gazon de grâce. Sans infrastructures on ne peut pas gagner.

Ceci n'est pas une critique mais une contribution.Vive :sunugaal: 

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]