Le président de la FSF demande des sanctions contre les auteurs de dérapages

  • Par : Aps | Le 21 février, 2013 à 16:02:12 | Lu 5481 fois | 4 Commentaires
content_image

Le président de la FSF demande des sanctions contre les auteurs de dérapages

Me Augustin Senghor, le président de la Fédération sénégalaise de football (FSF), a invité jeudi la Ligue sénégalaise de football professionnel (LSFP) à sanctionner les dérapages des dirigeants qui, selon lui, constituent ''un véritable danger'' pour l’organisation du football. ‘’La Ligue professionnelle doit prendre ses responsabilités. Il n’est pas concevable que des dirigeants (présidents de club ou entraîneurs) s’en prennent à d’honnêtes citoyens’’, a dit Me Senghor interpellé jeudi par des reporters, en marge du congrès de l’AIPS/Afrique. Me Augustin Senghor a appelé les entraîneurs à ''assumer les victoires comme les échecs'', dénonçant par la même occasion la sortie de l’entraîneur de Niary Tally, Abdoulaye Ndiaye, qui avait accusé dimanche dernier les arbitres d’être à la solde de l’équipe de Diambars. ‘’J’ai suivi le match, je n’ai rien perçu d’anormal concernant l’arbitrage’’, a-t-il dit, estimant que le football national doit extirper toute forme de violence ‘’même ces violences verbales’’. ''C’est d’autant plus déplorable que le Niary Tally fait beaucoup d’efforts pour éradiquer la violence dans les stades en menant des actions en direction de ses supporters'', a-t-il ajouté. Dans la même veine, il a salué la sortie du club qui, dans un communiqué officiel, a regretté vivement les propos de son entraîneur. La FSF, a-t-il poursuivi, dispose de ''mécanismes pour lutter contre ces dérapages qui peuvent nous coûter très cher''. Me Senghor a rappelé que le football sénégalais tire comme un boulet les actes de violences survenus le 13 octobre dernier contre la Côte d’Ivoire. A cause de ces incidents, le seul stade national aux normes, le stade Léopold Sédar Senghor, a été suspendu pendant un an. L’équipe nationale du Sénégal est ainsi obligée de délocaliser ses matchs au stade du 28 septembre de Conakry. Les Lions y seront opposés aux Palancas Negras d’Angola le 23 mars prochain pour la 3-ème journée des éliminatoires de la coupe du monde 2014. SD/AD


Aps


Commentaire (2)


Dia Bar En Février, 2013 (00:01 AM) 0 FansN°: 1
Et les dirigeants comme Wagane Diouf qui prennent leur club en otage? Son mandat à expiré depuis août 2011 et il refuse de convoquer l'assemblée générale . S'il y un problème à régler c'est celui la. Beaucoup de clubs n'ont plus de dirigeants dignes de ce nom. Ce qui a amené la grande JÀ en D2.

Wasalam
Gis En Février, 2013 (12:59 PM) 0 FansN°: 2
Maître Séghor, c'est toi qu'on doit sanctionner à cause de tes échecs, tu fait les yeux doux au maître chanteur mamaya sène.

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    |    Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]    |    Tel. (redacteur en Chef) : +221 77 562 00 29    |    Email (redacteur en Chef) : [email protected]