[ PROFIL ] MOUSSA SOW, BALLON D'OR SÉNÉGALAIS 2011 : Même si je suis né en France, mon cœur est Sénégalais

  • Source: : Lobservateur | Le 27 décembre, 2011 à 20:12:00 | Lu 21294 fois | 37 Commentaires
content_image

[ PROFIL ] MOUSSA SOW, BALLON D'OR SÉNÉGALAIS 2011 : Même si je suis né en France, mon cœur est Sénégalais

 [ PROFIL ]MOUSSA SOW, BALLON D'OR SÉNÉGALAIS 2011 : Même si je suis né en France, mon cœur est Sénégalais

L'attaquant sénégalais de Lille (Ligue 1, France), qui aura 26 ans le 19 janvier 2012, a été sacré hier Ballon d'or sénégalais 2011 par les journalistes sénégalais. L'Observateur dresse le profil de ce jeune homme simple et discret qui a été sauvé par le foot.

Caire 86, Thierno Youm s'élève dans le ciel cairote pour marquer le seul but du match d'ouverture de la Coupe d'Afrique de football en 1986. A des milliers de kilomètres, à Mantes-la-Jolie, Moussa Sow pousse ses premiers cris de bébé dans cette banlieue parisienne. Son père ouvrier à Renault et sa maman femme de ménage ont réalisé un doublé de plaisir :le Sénégal a fait une bonne entrée dans la compétition reine africaine et un bébé au doux nom de Moussa a agrandi la fratrie des Sow. Mais le Sénégal va s'arrêter au 

1er tour. Un désastre national... Moussa Sow, lui, va passer son temps à courir derrière un ballon jusqu'à hier où son pays, le Sénégal lui a décerné le titre de Ballon d'or sénégalais avec 250 points ; il est suivi de ses potes Dame Ndoye (101 pts) et Papiss Demba Cissé (86 pts). Que de chemin parcouru, que de ballons perdus, que de tirs marqués, que d'efforts physiques endurés, que de sacrifices consentis, que de mots durs avalés dans l'endurance, que de, que de ... 

Moussa Sow, 26 ans le 19 janvier 2012, se prépare, ironie de l'histoire, à fêter son anniversaire à deux jours du démarrage de la Can au Gabon et en Guinée-équatoriale. Une Coupe d'Afrique des nations (Can) attendue par tout un peuple, comme naguère en 1986 au Caire. Mais cette fois-ci, Moussa Sow qui a croisé les étoiles européennes du football à travers la Ligue des champions, disputé 18 matchs de Ligue 1 avec Lille pour six buts marqués enfile de plus en plus sous la tunique les buts (il a un capital de 4 réalisations), il gagne aussi les esprits. 

 

«Mon coeur est Sénégalais» 

 

Pourtant, le meilleur buteur de Ligue 1 avec Lille la saison dernière, avec 25 buts, a rejoint sur le tard son pays à la faveur du règlement de la Fédération internationale de football (Fifa) en juin 2009, autorisant un joueur à changer une fois d'équipe nationale, sans limite d'âge, à condition de n'avoir pas joué de compétition en «A» avec sa précédente sélection. Moussa Sow contacté par le coach Amsatou Fall et bien des émissaires sénégalais dit oui à son pays d'origine. Il honore sa première cape avec la sélection nationale le 12 août 2009 face au Congo à Tours. «Je pensais déjà à la sélection sénégalaise. Surtout par rapport à ma famille et à mes amis qui me demandaient d'intégrer l'équipe nationale. Et je leur répondais que j'allais réfléchir et petit à petit, j'ai vu l'équipe nationale jouer et évoluer. Cela m'a vraiment donné envie de l'intégrer. Je suis Sénégalais, même si je suis né en France, mon cœur est Sénégalais et je viens souvent ici en vacances. J'appartiens à cette terre », expliquait-¬il lors d'un regroupement de l'équipe nationale. Très vite, Moussa Sow s'impose sur le front de l'attaque sénégalaise et ouvre son compteur buts officiel au mois de septembre 2010 à Lubumbashi contre la Rdc... Depuis, il a marqué les esprits et suscité respect et admiration chez le 12ème Gaïndé sénégalais, L'enfant de Val Fourré à Mantes-la-Jolie qui a troqué le maillot floqué du Coq français contre celui du bon avait tout pour rayonner avec Les Bleus. On oublie souvent que Moussa Sow a été sacré champion d'Europe des moins de 19 ans en 2005 en Irlande avec des noms ronflants comme Vassiriki, Abou Diaby (Arsenal), les Lyonnais Yoann Gourcuff et Hugo Lloris. Mais lui Moussa a fait le choix du cœur, de sa terre. Surtout qu'il a été à bonne école. En intégrant le centre de formation de Rennes où il a trouvé des joueurs comme Jacques Faty (international franco-sénégalais du Fc Sochaux, Ndlr), les Yoann Gourcuff (footballeur français évoluant à l'Olympique lyonnais, Ndlr.) 

Après avoir commencé à taper sur le ballon dans les ruelles et autres terrains dénivelés de Mantes-la-Jolie, Moussa Sow passe à Amiens une année et séduit par son talent lors du tournoi de Monségur. Il est même élu meilleur joueur. Rennes, club réputé dénicheur de talents, l'enrôle dans son centre de formation. Moussa a 15 ans et des rêves pleins la tête. Sur les pelouses Moussa Sow est un serial buteur ; dans la vie de tous les jours sa timidité et son sens de la famille forcent le respect. «Mon père est originaire du Sénégal, ma mère aussi. Nous sommes originaires du Fouta, à Aguam Thiodaye (village oriental situé à 211m de Agnam Coly, dans la région de Matam, Ndlr). On est une grande famille. J'ai beaucoup de frères et sœurs. Ils sont tous nés en France. Ils viennent souvent en vacances au Sénégal. Moi-même, avant d'intégrer l'équipe nationale, je venais souvent au Sénégal», confie-t-il. 

 

«Le foot m'a sauvé des travers de la banlieue» 

 

Lui a reçu une éducation à l'africaine et peut-être ça l’a sauvé face aux tentations de drogue, de délinquance qui font la mauvaise publicité de ce coin chaud de Val Fourré, cette zone franche urbaine près de Mantes-la-Jolie 3e cité de France. Moussa reconnaît lui-même que le foot l'a éloigné de certains travers. « L’éducation de mes parents m'a beaucoup aidé, dit-il. Après le fait de jouer au football, d'aller toujours à l'entrainement. Jouer au football m'a permis de ne pas tomber dans la délinquance. Mais aussi le fait de vouloir devenir professionnel. Au début, je n'y croyais pas spécialement, j'y allais pour le plaisir. C'est quand j'ai réalisé que j'allais rentrer au Stade Rennais que je me suis dit qu'il fallait vraiment que je mette le haquet pour sortir de cette cité. Il fallait faire tout mon possible. Quand je quittais chez moi, c'était foot, foot et quand je revenais c'était foot foot.» Un destin de footeux se dessine alors pour ce jeune homme qui idolâtre Samuel Eto'o «pour tout ce qu'il a fait pour son pays» et l'international français Thierry Henry, même s'il reconnaît que la rencontre France-Sénégal (0-1,) lors de la Coupe du monde Corée-Japon en 2002 l’a amené au septième ciel. «Cette victoire des Lions, nous l'avons fêtée à Mantes comme des fous», sourit-il. 

L'attaquant «dogue» qui s'est marié à une Sénégalaise de son quartier est fan de Viviane Chédid. Lors des regroupements d'avant match, il aime se détendre aussi aux sons du rappeur français d'origine comorienne Rohff (Housni Mouk'boi) mais également de Booba (Elie Yaffa). Moussa Sow qui a effectué le pèlerinage à La Mecque a financé à hauteur de 20 millions de F Cfa la réparation du forage da son vidage. Son objectif de l'heure qu'il garde dans un coin de la tête reste le trophée de Coupe d'Afrique des nations (Can), une manière pour lui d'offrir cette Coupe à ses parents et au peuple sénégalais. «La Coupe d’Afrique est un rêve et si Dieu le veut, on ira loin, avec l'équipe nationale... » Loin, c'est peut-¬être la finale ...On sera tous «foots» de plaisir. 


Auteur: MOR TALLA GAYE - Lobservateur






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (22)


Temoin En Décembre, 2011 (20:23 PM) 0 FansN°: 1
lot de consolation  <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">  
Melastikou En Décembre, 2011 (20:27 PM) 0 FansN°: 1
koula khol kham ni do défaillant!
Demba Ba Cissé Ou Sow En Décembre, 2011 (20:42 PM) 0 FansN°: 2
demba ba est vraiment un tueur ne pas le faire jouer c'est se priver d'un des attaquants les plus prolifiques d'europe .

meme niang devrait être sur le banc ou sur le coté gauche cissé est meilleur

un bon 4 4 2 et on gagne la coupe en espérant que ce sénile de wade n'en profite pas pour fourrer son peuple again
Fan En Décembre, 2011 (20:24 PM) 0 FansN°: 2
Gooooo Mousssa GOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO :sn: 
Vue En Décembre, 2011 (20:24 PM) 0 FansN°: 3
waa mais seneweb ngnou tokh yamba wala kii moy moussa sow??? ils ne prennent meme pas le temps de visionner les photos TEELE MA RADJAKHE....
Khooogn En Décembre, 2011 (20:25 PM) 0 FansN°: 4
c'est ki sur cette foto ? ousmane sow sculpteur ....
Poularophobe En Décembre, 2011 (20:26 PM) 0 FansN°: 5


Bravo Sow t'es vraiment un bon lébou! Continu et tu seras le meilleur!



Vive les Wolofs! Djolfubé Yaru Yess!



ALLAA KO BOURI WELDE E WONE DEE DJOLFUBE E LENIOL DJOLFUBE YOO DJOLFE YAROU YESSOO
Sportif En Décembre, 2011 (20:27 PM) 0 FansN°: 6
«Mon coeur est Sénégalais» : une bonne parole.
Nico Belli En Décembre, 2011 (09:36 AM) 0 FansN°: 1
wii,c'est ca; je suis d'accord
Limazo En Décembre, 2011 (20:28 PM) 0 FansN°: 7
j'ai entendu AMARA. lisez: "nous partenons à la CAN avec l'idée de prendre quelque chose"

est-ce un objectif ça?

tu peux reclamer clairement 11 million pour ton salaire et tu ne peux pas nous fixer un objectif claire.

bougnou fontou,

on attend que tu nous dise clairement tes objectifs à la CAN.

l'idée n'est jamais un objectif
M...o En Décembre, 2011 (20:29 PM) 0 FansN°: 8
c'est bien never give up
Aida En Décembre, 2011 (20:35 PM) 0 FansN°: 9
WAHH :?: LENNE THI PROBLEME MOU SENEGAL MO GEUNE NITT NI SONNENA NOIU MAJORITE BI LEKATOUNOU NANATOU NOU WAHLENE THI :?:  :?:  :?:  :?: 
Sine En Décembre, 2011 (20:36 PM) 0 FansN°: 10
mais ce gars na pas 26 ans il faut cesser de diminuer votre age les joueurs de foot.bayilene wagni ate yi waye li rousslouna torope
Un Gars En Décembre, 2011 (20:53 PM) 0 FansN°: 1
il est ne en france et la bas on dinunie jamais son age comme au djollof
Un Mois Durant En Décembre, 2011 (20:57 PM) 0 FansN°: 11
Amara, c'est avec respect que je t'envoie ce message pour te rappeler et rappeler à tes joueurs que le tournois se joue en un mois et le match le plus important c'est la finale. Tout monde sait que tu vas gagner les trois premier, c'est ce moment que vient e commencer le tournois. Je compte beaucoup sur vous pour travailler cet état d'esprit auprès de tes poulains.
Efgras En Décembre, 2011 (21:16 PM) 0 FansN°: 12
objectif du gardien de but : zero but encaise

objectif de la defense : zero but encaise , minimun de fautes et de cartons.

Objectif du milieu : bonne circulation de balle , passes decisives ,

objectif de l attaque jusque 2,5 buts par attaquant (sow , ba , cisse , jule , niang ) pour tout le tournoi = 12 0u 13 buts.

Objectif de amara = objectif de tout l equipe = aller en final , ramener la coupe ou si perdre il y a c est par tire au but .

De grace faisont bien que l equipe de 2002 au Mali.
Madi En Décembre, 2011 (21:17 PM) 0 FansN°: 13
mais LSFP.SN le site web de la ligue pro ne sert à rien .je sais pas qui est sont administrateur mais il ne suis pas le foot local .avoir une information sur le championnat du sénégal est plus difficile que trouve ces même infos sur le foot au japon .si mr louis lamotte vois le message il doit mettre en temps reel les résultats sur la ligue pro .s'il avait pas APS.SN se serai le désert .
Lsfp En Janvier, 2015 (00:04 AM) 0 FansN°: 1
www.lsfp.sn
Foutatoro En Décembre, 2011 (21:32 PM) 0 FansN°: 14
c'est faux poularophobe, moussa sow est un halpoular originaire de fouta dans le village de agname thiodaye région de matam, il n'est pas wolof , il faut bien lire du début jusqu'a la fin.
Modérateur En Décembre, 2011 (22:16 PM) 0 FansN°: 15
ne répondez pas aux provocations svp. pas de propos racistes ou ethnicistes. pour un débat sain et portant sur le sujet.
Satigi En Décembre, 2011 (22:32 PM) 0 FansN°: 16
A jaaraama Soh Pullo Galo gaynaako. Yaa wuur, yaa yahry yeeso yaa Allah.
Galsen509 En Décembre, 2011 (22:42 PM) 0 FansN°: 17
Superbe article

Maximum respect pr cet enfant qui a fait le choix du sang, du pays.....

sur le terrain comme dans sa vie commune !!

Allez les lions
Poulo Dieri En Décembre, 2011 (22:48 PM) 0 FansN°: 18
Les Poulars sont les meilleurs. Les Wolofs? Danser seulement. Les Serrere? Lutter seulement.
Poularophobe En Décembre, 2011 (23:06 PM) 0 FansN°: 1
oui ils sont meilleurs à propager le sida chez eux! lisez ce qui suit:


le sida au fouta :
dans le fouta, une étude (en 2007) de l’institut santé et développement a révélé que pendant ces deux dernières années, 52 % des femmes -parmi lesquelles 42 % de veuves et 44 % de mariées- sont infectés par le virus du sida.

l’enquête faite par le médecin chef de l’hôpital régional de ndioum, ababacar mbaye révèle que la plupart des personnes infectées sont des émigrés venant d’afrique centrale.

dans le département de podor, les résultats d’une enquête médicale de l’institut santé et développement, ont montré que la tranche d’âge atteinte du virus, est de 36 ans et elle touche 59,49 % suivie de celle de 25 à 35 ans avec (31,64 %). pour ce qui est du genre, on note une prédominance des femmes avec 66 % parmi les personnes atteintes. par ailleurs, 44 % de ces femmes sont mariées alors que 40 % sont des veuves. les résultats ont, toutefois, montré que la majorité des patients suivis viennent des villages. et pour ce qui est de l’origine de la référence, l’étude révèle que 15 % des personnes suivies ont été référées par un guérisseur formé sur les signes cliniques de la maladie.

la prévalence du vih au sénégal reste faible avec 0,7 %. la région de saint-louis enregistre le même taux. elle est présente de 15 à 30 % chez les travailleurs qui sont de sexe masculin, de 14 % chez les hommes ayant des relations sexuelles non protégées. le département de podor étant une zone de très forte émigration, elle est, par ce fait également, une zone à haut risque. c’est pourquoi, indique l’étude, des stratégies adaptées doivent être définies afin d’apporter une riposte appropriée à cette épidémie au niveau des localités.

selon l’étude de l’institut santé et développement de l’université de dakar faite par le médecin-chef ababacar mbaye responsable de la prise en charge médicale des personnes vivant avec le vih à l’hôpital régional de ndioum, 67 % des personnes qui sont infectés par le virus viennent des villages dont 24 % des communautés rurales et 90 % viennent des communes. et cette étude a révélé que 50 % des décès observés sont des personnes qui sont pour le moment inconnues. alors que 25 % ont une septicémie. toutefois, la population jeune est la moins touchée contrairement à la population âgée de plus de 35 ans qui est sexuellement plus active. l’étude a aussi révélé une prédominance des femmes séropositives qui représentent 65,82 % de l’ensemble des personnes vivant avec le vih. ce qui confirme une tendance à la féminisation de la pandémie. une situation qui peut être dangereuse, selon le médecin-chef ababacar mbaye de l’hôpital de ndioum. selon qui, très souvent, en cas de décès de leurs conjoints, ces femmes peuvent être remariées par les frères de leurs époux disparus.

l’étude révèle, par ailleurs, que la situation est beaucoup plus dramatique dans les zones rurales que dans les zones urbaines. ainsi, 53 % des personnes qui sont suivies proviendraient des villages dont 7,7 % du village de méri, 5,8 %pour chacun des villages de thiaklé, yaré lao et sédo dans le département de matam. les 74,9 % restants viennent des 35 autres villages. l’enquête a révélé que le taux de décès enregistré est de 4 personnes sur les 74 personnes qui étaient en suivi médical. une est décédée de septicémie, 1’autre d’hépatite aiguë alors que pour les deux autres, la cause de leur décès reste encore indéterminée.

selon toujours l’étude, pour ces deux dernières années, les personnes qui ont été consultées pour cette maladie viennent, pour la plupart, de l’afrique centrale. .

pour l’heure, ndioum est la seule localité à disposer d’un centre de prise en charge médicale. podor ne dispose, par contre, que d’un service de dépistage volontaire. ainsi, tous les malades du district sont renvoyés à l’hôpital de ndioum pour leur prise en charge.
Drame En Décembre, 2011 (01:32 AM) 0 FansN°: 19
ONZE DE DEPART



Khadime NDIAYE LamineSANE DIAWARA MANNGANE
Feuz En Décembre, 2011 (09:08 AM) 0 FansN°: 20
entoucas ttes mes félicitations moussa tu mérites plus que ca :sn: for ever
Musitdo En Décembre, 2011 (09:57 AM) 0 FansN°: 21
mes encouragements à cet originairede fouta mais avant tout un senegalais fiere de l'etre incha allah ko jamm tan dagnata
From En Décembre, 2011 (11:52 AM) 0 FansN°: 22
Les Poulars sont les meilleurs. Les Wolofs? Danser seulement. Les Serrere? Lutter seulement.

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]