Accueil | Identifiez vous pour acceder à nos services |  Connexion | M'inscrire | Aide
actualites
Sa Thiès : « Balla Gaye 2 m’a instruit de tout faire pour le dépasser »
   Par Lesenegalais | Le Senegalais.net |  Mardi 05 mars, 2013 17:19  | Consulté 11233  fois  | 6 commentaires   Favoris
| -Imprimer| Envoyer
Sport | Mots Clés: Balla Gaye 2, Sa thies,

Dans cette seconde partie de l'entretien que Sa Thiès a accordé à Tout Le Sport, il revient sur sa vie d'avant Sans gêne, le frère de 8alla Gaye 2 raconte son enfance, l'école, son premier métier et parle de sa retraite, dans cet entretien avec "Tout le Sport", qui célèbre son 100enuméro.Formation: "je n'ai pas arrêté l’école de gaieté de cœur"

J'étais menuisier avant de devenir lutteur. C'est le métier dans lequel j'excelle. Je savais que l'école n'était pas mon fort, mais je me débrouillais quand même. C'est en classe de CE2 que j'ai décidé de ne plus y aller. Je venais de terminer 16ème au classement, lors d'un examen de classe. Je me souviens de la maîtresse d'école, Madame Seck. Je transportais les cahiers de devoir des élèves à la fin des cours. Je me souviens, à cette époque, que je rentrais à la maison avec le symbole autour du cou. Après l'école, ce fut d'abord la mécanique pendant moins d'une année, mais cela ne m'intéressait pas trop. Puis est venue la menuiserie, vers 1998, à l'atelier de Boy Laye. Ce n'est pas de gaieté de cœur que j'ai cessé d'aller à l'école. Il fallait aider la maman pour les charges familiales.

Les charges scolaires étaient trop importantes sans oublier celles de la maison. Mais, je me souviens qu'elle se démenait comme un diable pour nous entretenir. C'est de là qu'est venue la décision de devenir jeune travailleur. Très vite, j'ai apprécié le bois. J'ai été pris dans une entreprise qui n'acceptait que des gens diplômés. Ce fut une très bonne expérience. Je garde de bons souvenirs de cette période. Je me souviens des visites de courtoisie qu'on faisait chez les marabouts Serigne Mansour Sy, le défunt Khalife général des Tidianes et Serigne Mourtada Mbacké (benjamin des fils de Cheikh Ahmadou Bamba), qui avaient des demeures proches de notre atelier. Mais aussi de l'ambiance bon enfant qui régnait entre les travailleurs. Il n'y avait que des jeunes en ce moment. Actuellement, quand j'ai un peu de temps, je passe à l'atelier. Il n'est pas rare que je fasse quelques travaux pas trop compliqués avant de rentrer. J'ai perdu la main et ils sont meilleurs que moi. Mais notre relation est restée saine et cordiale.

Débuts"Bouki m'a soulevé comme une feuille..."

En compagnie de mon regretté homonyme et parrain Sa Thiès, à Keur Massar, j'ai disputé un combat lors d'un mbapatte (séance de lutte traditionnelle sans frappe : ndlr) organisé par mon père (Double Less, champion des années 70 à 90 : ndlr). C'était un combat cantre Ousin Mbengue, qui m'a battu à plate couture. Mon parrain m'a fait comprendre que j'avais fait montre de bonnes dispositions pour la lutte, mais je ne voulais pas y croire. Toutefois, j'ai décidé d'allier la lutte et la menuiserie pour contenter mon parrain. Après quelques semaines d'entraînement, an m'inscrit encore à de petits mbapattes. Je me suis forgé une bonne réputation, une popularité qui a commencé à dépasser le cadre du quartier. Je me souviens que pour mon premier combat enmbapatteBouki m'avait corrigé. Il m'a soulevé comme une feuille marte, avant de me jeter au sol. Mais je ne me suis pas découragé. Quelque temps après, j'ai gagné mon premier drapeau devantBass (Boune). Un grand moment de bonheur, comme d'ailleurs le jour de ma première victoire dans l’arène, devant Boy Diouf à Ziguinchor. J'avais remporté les 80.000 FCfa mis en jeu parSerigne Modou Niang.

Quand j'ai décidé d'être lutteur, ma mère ne s'y était pas opposée. Mon père, par contre, avait quelques réticences. Il m'a demandé si je savais dans quoi j'allais entrer. Il ne voulait pas que je traverse les mêmes difficultés que lui, ancien lutteur. Mais après des mois de négociations, il s'est laissé convaincre par plusieurs bonnes volontés. Avant de donner son accord, il m'a conseillé de rester humble et courtois avec tout le monde, d'éviter d'avoir la grosse tête, mais surtout de ne pas prêter le flan au risque de devenir la risée des gens. C'est dans ce même ordre d'idée que mon grand frère, Balla Gaye 2, m'a conseillé. Il m'a instruit de tout faire pour le dépasser dans tous les domaines.

Avenir: " je ne compte pas lutter jusqu'à 45 ans"

Je n'ai jamais songé arrêter la lutte depuis que je la pratique à temps plein. Cela n'empêche pas que je me fixe des limites. Je ne compte pas lutter jusqu'à 45 ans. Cela, c'est sûr. A cet âge, je dirai qu'on ne peut plus rien apporter à la lutte. Maintenant, j'aspire à quitter l'arène à 31 ans, au maximum. Entre-temps, j'espère pouvoir emmagasiner assez d'argent pour mettre à l'abri ma famille et trouver autre chose à faire. Je ne veux pas que mes enfants soient lutteurs. Mais si cela arrivait, je les soutiendrai sans faille. Actuellement, mes petits frères pointent le bout de leur nez dans la lutte. Yahya et Aladji s'entraînent. Il y a également Malick, qui est comme un fils pour moi. Tous trois sont meilleurs que nous, mais ils sont encore jeunes. Ils fourbissent leurs armes en attendant.

Avec "TLS"

Nouveau!:   Retrouvez toutes les archives concernant Balla Gaye 2 de 2006 à ce jour.
Commentaires:   6   Total dont   0   En attente - ( Voir les commentaires sensibles) .
 Ajouter mon commentaire    Afficher les commentaires
Aidez-nous à modérer les commentaires en nous signalant les insultes. Merci de votre collaboration.
Thiiiiim on March 5, 2013 (21:47 PM) 0 FansN°:1
CET ARTICLE est bourré de FAUTES........!!!!!! :khelou:  :khelou:  :khelou: 
Nd on March 6, 2013 (00:34 AM)0 FansN°: 2452594
.
promotion mbaam yi.NEK LEEN DI ENCOURAGER XALEYI NIOU BAGNA JANGUI REK...delou guinaw kessey nak
Maxxx boy golf on March 6, 2013 (00:41 AM) 0 FansN°:2
Vive sathies le meilleur
1 on March 6, 2013 (01:38 AM)0 FansN°: 2452662
nioun guéumouniouko.ni moom ni lala gaye .
Djomboss on March 6, 2013 (19:16 PM) 0 FansN°:3
je me demande quelage ils ont reellement ces fils de double less
Courage on March 7, 2013 (12:12 PM) 0 FansN°:4
les gens qui reussissent font trainer trop de poudrederriere eux,n'ayez pas peur de la critique malveillante,votre force naturelle heritee de vos genes est votre capitale le plus precieux,ne vous faites pas prier pour en profiter; tant que la lutte paie dans ce pays de la mediocrite profitez en c ce que fait tout monde depuis les fossoyeurs jusqu'aux employes verreux qui ne font que tricher avec leur boulot et voler l'argent de leur patron si ce n'est celui de l'etat.

  Réagissez à cet article (en respectant les règles ci-dessous)

  • Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
    Ne devoilez pas
    les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
    de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
  • Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
  • Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Nom:
  
Commentaire:
:)   :-D   :cool:   :hun:   :cry:   :love:   :khelou:   :?:   :jumpy: :sad:   :bravo:    :haha:   :dedet:   :sn:   :down:    :up:  :tala-sylla:
   
Pour faire apparaitre vos commentaires immediatement, creez un compte seneweb (c'est rapide).

Nouveau!:   Retrouver toutes les archives concernant Balla Gaye 2 de 2006 à ce jour.

 

 


Pub


 




HitParade




HitParade