Senghor, Diouf, Wade, Macky : Les Présidents et les Lions du foot

  • Source: : Seneweb.com | Le 16 juin, 2018 à 16:06:56 | Lu 8599 fois | 27 Commentaires
content_image

Crédit photo : Ibrahima THIAM

Primes alléchantes, voyages en vols spéciaux ou à bord de l'avion présidentiel… : aux yeux des Présidents qui se sont succédé à la tête du Sénégal, rien n'est trop beau pour l'équipe nationale A de football, surtout quand les belles performances sont au rendez-vous. Ces attentions sont-elles désintéressées ? Pas tout à fait.

Quelques minutes après le coup de sifflet final, une marée humaine déferle sur le boulevard de la République. La foule, parée aux couleurs nationales, scande des chansons à la gloire des Lions. Jusqu'aux grilles du palais présidentiel. Sur place, le maître des lieux, Abdoulaye Wade à l'époque, se joint à la liesse. Poing en l'air, comme dopé par la victoire de ceux qu'il appelait affectueusement "mes chers Lions", il embarque dans son véhicule pour une balade dans les rues de Dakar.

Le Sénégal venait de s'imposer (1-0) contre la France en ouverture du Mondial-2002. "En battant l'équipe championne du monde le Sénégal est champion du monde", entonne Wade. La foule, ivre de joie, boit ses paroles et exulte. En osmose avec le chef de l'État. La scène était devenue un rituel au fil des succès d'El Hadji Diouf et Cie en Corée-Japon.

Les autorités politiques sénégalaises sont réputées friandes des exploits des sélections nationales et particulièrement ceux de la masculine A de football. De Léopold Senghor à Macky Sall en passant par Abdou Diouf et Abdoulaye Wade, chacun, à des degrés différents, a cherché à entretenir une proximité avec Lions.

Senghor aimait la lutte et le basket

Sous Senghor, "La flèche des Almadies", l'avion présidentiel à l'époque, était mis à la disposition des sélections, surtout celle de foot seniors, pour les grandes campagnes internationales. Wade et Macky, davantage que Diouf, imiteront leur devancier. Ils iront même plus loin en ajoutant à la mise à disposition de l'avion de commandement, des primes mirobolantes.

En 2002 par exemple, malgré la défaite en finale de la Can à Bamako, Wade avait octroyé à chaque Lion une prime de 42 millions de francs Cfa. En 2017, en plus des primes standards pour la qualification au Mondial, Macky Sall a alloué une prime spéciale de 20 millions de francs Cfa à chaque Lion et au staff, promettant, conformément à une sollicitation de Moussa Sow et Cie, de leur accorder des passeports diplomatiques. Sans compter que pour la phase finale du Mondial, le Sénégal a mobilisé un budget 7 milliards de francs Cfa.

Mais il faut souligner que l'intérêt affiché par les Présidents sénégalais pour les Lions rélève davantage d'un conformisme assumé que d'un attachement profond au foot et à ses acteurs. Mamadou Koumé le signale dans son livre Le Sénégal sous Abdoulaye Wade, le Sopi à l'épreuve du présent. Dans le chapitre intitulé 'L'équipe nationale de football, de la faste aofienne aux échecs des années 2000', il dit : "Si Senghor s'intéressait au sport, le football ne l'a jamais conquis. Il s'en accommoda en raison de son impact sur la vie des Sénégalais."

Senghor aimait plus la lutte et le basket.

Wade et Macky, champions de la récup
Diouf n'était pas plus footeux que Senghor. Lui, son sport favori, c'était le jeu de dames. Une affaire de famille. Mais il savait qu'avec le ballon rond, il faut composer. "Contrairement à Senghor, le Président Diouf a su mesurer la place du football dans le sport. Déjà jeune Premier ministre, il exhortait les responsables du football à faire preuve de régularité et à travailler davantage", renseigne Koumé. Qui ajoute que "parmi les Présidents sénégalais, Abdoulaye Wade est celui qui semble avoir noué des relations étroites avec le milieu du football".

Macky Sall suivra les traces de son prédécesseur. Il multiplie les petites attentions et exhibe son engagement personnel comme lorsqu'il a été filmé assis devant un poste téléviseur pour vivre la qualification au Mondial du Sénégal. Les Lions venaient de battre (2-0) les Bafana Bafana d'Afrique du Sud chez eux, une victoire qui leur ouvrait les portes de Russie-2018.

Pour Mamadou Koumé, à la base, le sport comporte deux vertus : il constitue un instrument de promotion des "valeurs éducatives" et stimule "la fibre patriotique des pratiquants et des populations". Mais pour les politiques, on peut aussi s'en servir pour satisfaire d'autres desseins.

"Si on reprend dans un autre sens la fameuse assertion de Marx, ce ne serait plus la religion qui serait l'opium du peuple, mais plutôt le sport et le football en particulier, pose Salif Diallo, journaliste sportif à l'Aps. Les hommes politiques ont tendance à capter les succès sportifs. C'est un fait. Ce n'est pas qu'au Sénégal. En 2002, le président Wade disait lors de la Coupe du monde : ‘J'ai misé et j'ai gagné'."

Mondial-2018 et Présidentielle-2019
Pr Ibou Sané, politologue et sociologue, ne dit pas autre chose. Cependant, il voit plus large : "Senghor a pris le développement par la culture. Wade l'a pris par les infrastructures. D'autres l'ont pris par l'économie, le social, etc. : chaque  chef d'État marque son temps en prenant une dimension du développement. Maintenant ils essaient, à côté de la principale dimension, de mettre une dimension connexe qu'est le sport qu'on met toujours à côté de la culture et du tourisme. Voilà pourquoi nos Présidents se précipitent vers le foot. C'est pour bien vendre la destination Sénégal, pour donner une vitrine au pays sur le plan économique."

Il y a aussi le gain politique potentiel. "Si l'équipe nationale arrive en demi-finale de la Coupe du monde, en 2019, cela va donner de l'élan au chef de l'État, prédit Ibou Sané. Cela va faire baisser la tension, les attentions seront focalisées sur le sport et plus elle va gagner, plus cela fait de l'aura pour le Président. Et pendant ce temps, ses adversaires risquent d'être éclipsés."

C'est sans doute pour éviter une telle éclipse que le président du Grand parti, Malick Gakou, a prévu de se rendre en Russie pour assister au premier match des Lions pour le Mondial, mardi contre la Pologne. Il sera dans le même stade que le Président Macky Sall qui, lui, a décidé de prendre 12 jours de congés, à partir de ce samedi, pour aller soutenir les Lions à la Coupe du monde.


Auteur: Youssouf SANÉ - Seneweb.com






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (15)


Anonyme En Juin, 2018 (17:27 PM) 0 FansN°: 1
Merci de citer correctement les références. L'ouvrage que vous citez, "Le Sénégal sous Abdoulaye Wade. Le Sopi à l'épreuve du pouvoir", a pour auteur Momar Coumba Diop et non Mamadou Koumé. C'est un ouvrage collectif dans lequel on peut lire la contribution de Koumé sur l'équipe nationale de football.
Reply_author En Juin, 2018 (09:26 AM) 0 FansN°: 1
c'est seulement cela que vous retenez de l'action de nos présidents ?
Anonyme En Juin, 2018 (17:28 PM) 0 FansN°: 2
 :emoshoot:  :fbhang:  :fbhang: il y a un sale intrus sur la photo. Pouah. :emoshoot:  :fbhang: 
Un Russe En Russie En Juin, 2018 (17:32 PM) 0 FansN°: 3
les lions devront changer de nom. Parce qu'un lion apres tout se fait manger par un alligator, python etc... Trouver un nom qui n'a rien a voir avec la jungle et les animaux.
Reply_author En Juin, 2018 (21:05 PM) 0 FansN°: 1
surtout lhyume honteux pincez vos koras frappez les balafons sautez dansez quelle honte
Reply_author En Juin, 2018 (00:56 AM) 0 FansN°: 1
tout à fait d'accord avec toi. je ne sais pas à quel roubab ou à quel pays toubab senghor le blanc à voulu faire gplaisir à vrai dire l'hymne national sénégalais me donne envie de me fondre pendant le temps qu' on là scande
Anonyme En Juin, 2018 (17:39 PM) 0 FansN°: 4
Ne pas oublier le très vif intérêt de Senghor pour l'athlétisme qui présidait chaque année les championnats nationaux comme un évènement important du calendrier républicain.Ne pas oublier aussi le poème pour Yacine Mbaye à l'occasion justement d'une de ces éditions.

Rappeler aussi le puissant et constant soutien de Diouf pour le foot sénégalais.Il est vrai qu'il n'était pas ''''champion de France'''' du populisme ambiant qu'on connait depuis lors . Cependant que son épouse Mme Elisabeth, à aider à construire la visibilité institutionnelle du basket.L'excellent KOUME qui revient sur ces pages de notre histoire sportive,nous tente d'ailleurs d'y revenir......

Également aussi comme le note Recordman dans chronique du journal Record cette semaine, revenir '''les lions de la teranga'''qui ôte tout le symbolisme totémique qui s'attache à notre équipe.Depuis 17 ans,je n'ai vu que Recordman aborder cette importante question .Le moment venu aussi ça méritera bien un développement.
Anonyme En Juin, 2018 (18:18 PM) 0 FansN°: 5
Abdou diouf na rien fait pour le sport ils détruit le Sénégal ce batard girafe et ce arriviste de voleur macky la pris pour exemple avec les voleurs comme tanor é niasse
Reply_author En Juin, 2018 (19:26 PM) 0 FansN°: 1
wakh daf rafet amigo.
Reply_author En Juin, 2018 (19:55 PM) 0 FansN°: 2
mooy ndiol mou toyye
Macky Est Jeune Et Sage  En Juin, 2018 (19:59 PM) 0 FansN°: 6
Macky korr Marieme Faye moo ko yorr



Macky Sounou President moo ko yorr



Macky korr Premiere djeeke moo ko yorr



Macky Cheri Marieme Haafissou Alkhourane moo ko yorr





Marieme ya You Amadou Macky Sall



Marieme mou ya Oumy Diallo



Marieme Faye Birame



Birame Penda Wagane



Dougou Dougou Wagane



Wagane Coumba Sandiane



Macky Sall Ngaari gorko torodo



Avec Macky pour un Senegal emergent et qui gagne



Avec Marieme pour Servir le Senegal







Anonyme En Juin, 2018 (20:22 PM) 0 FansN°: 7
Diouf jeu de dame  :interrogation:  :taz-smile:  :kiss:  :fbhang:  :xaxataay:  :rigolo: 
Reply_author En Juin, 2018 (21:04 PM) 0 FansN°: 1
oui toi tu connais le monsieur il aimait trop le jeu de dame comme son pere ndiaye diouf
Anonyme En Juin, 2018 (21:04 PM) 0 FansN°: 8
Il faut que les équipes africaines arrêtent avec les sélectionneurs dits étrangers. Vive le SÉNÉGAL
Anonyme En Juin, 2018 (21:17 PM) 0 FansN°: 9
Des joueurs qui réclament "des passeports diplomatiques" pfffffffff !!
Attention  En Juin, 2018 (21:34 PM) 0 FansN°: 10
Attention

Attenzione

Becarfoul

Deflene ndank





WADE est le meilleur

Suivi de sengor





No a Macky

No a Diouf



Vive Karim Meissa WADE

Ucad  En Juin, 2018 (22:32 PM) 0 FansN°: 11
Alerte !!!!Sur les chambres à l’université Cheikh Anta Diop U.C.A.D .

De sources très bien exacte les chambres se vendent à 3000.000F et le lit à 50.000Fà travers une mafia quand bien même connue par certains étudiants ,une enquête doit donc être entreprise pour démanteler ce réseau de truands rusés qui vivent au dos des étudiants.

Je dis bien : 300.000F pour une chambre et 50.000 pour occuper un lit à U.C.A.D.

Les étudiants demandent à leurs parents 50.000 soit six étudiants pour qu’on leur donne une chambre.

Un vrai deal entre les anciens qui sont la. Et les autres n’osent pas en parler .Je demande donc une enquête urgente pour arrêter cette mafia.

Anonyme En Juin, 2018 (23:19 PM) 0 FansN°: 12
De mon point de vue, Macky Sall fait pour le Sport en général, mieux que tous ses prédécesseurs réunis. Cia deug-deug.
Anonyme En Juin, 2018 (23:27 PM) 0 FansN°: 13
Macky numero 4
Anonyme En Juin, 2018 (00:59 AM) 0 FansN°: 14
Le Président Abdou Diouf a ceci de particulier qu'il s'est intéressé à tous les sports. Il maintenait la balance égale entre toutes les activités sportives, et leur donnait toutes exactement la même importance : il s'intéressait au foot, tout autant qu'au basket, au volley, au hand, à la lutte, au judo, etc.

Il n'a jamais jeté son dévolu sur tel sport au détriment des autres, surtout à des fins de récupération politique, comme son successeur.

Je crois que c'est sa philosophie personnelle de rester neutre et impartial autant que possible, dans des domaines où prévalent la dispute et la concurrence.

C'est ainsi qu'avec cette même neutralité qu'il traitait avec toutes les confréries religieuses du pays, en prenant bien soin de ne jamais conférer à l'une d'entre elles la suprématie sur les autres. De même qu'il n'a jamais donné à une région la suprématie sur les autres, à une éthnie la suprématie sur les autres, etc.

Bref, durant tout son magistère, le Président Diouf s'est toujours comporté en " honnête homme ", d'après le sens qu'on donnait à cette expression au 17e siècle.
Anonyme En Juin, 2018 (14:13 PM) 0 FansN°: 15
Le jeu de dames n'est pas du sport au sens vrai et originel du terme, mais plutot un pur jeu de l'esprit, au mème titre que le jeu d'echeques ou le jeu de scrabbles, ou il n'y a à fournir aucun effort physique.

Par ailleurs, Abdou Diouf n'est pas notoirement connu comme joueur de dames, et s'il le pratique maigré tout, ça ne peut etre que dans la stricte intimité. Di len wax deug, teh bayi yax der.

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]