Technologie

Conférence sur le e-learning et e-santé : Des cadres de haut niveau formés à l’enseignement à distance et en télésanté

  • Par : Lesoleil | Le 29 novembre, 2012 à 05:11:48 | Lu 5835 fois | 0 Commentaires
content_image

Conférence sur le e-learning et e-santé : Des cadres de haut niveau formés à l’enseignement à distance et en télésanté

Plusieurs dizaines de cadres de hauts niveaux de 17 pays suivent présentement, à l’Agence universitaire de la Francophonie, une formation sur les innovations technologiques sur la santé (télésanté) et l’éducation (e-learning).

Dakar abrite, depuis lundi dernier, et ce, jusqu’au 29 novembre prochain, une conférence internationale consacrée aux technologies de l’éducation en ligne (e-learning) et en télésanté (e-santé). Il s’agit, selon les organisateurs, d’appliquer les innovations technologiques au développement de l’enseignement et de la santé publique sur le continent africain. « Par cet atelier, nous voulons faire du Sénégal un pôle africain de rencontres dans les domaines de l’éducation en ligne et de la télésanté » », a dit Abdou Aziz Wane, responsable du Pôle Europe de e-learning/e-santé, par ailleurs président de Solidarité francophone numérique.
Cette démarche, dans un contexte où les outils informatiques et l’internet connaissent une pénétration fulgurante, « facilitera l'accès à la connaissance et au développement accéléré », a-t-il dit. Pilotée par des experts et universitaires africains, la conférence veut intégrer le e-learning « dans l’éducation et la santé ». Car, d’après lui, il est « vecteur de croissance pour tous les pays ». Il s’agit, pour cela, « de travailler à ce que l’Afrique ne soit pas en retard, comme elle l’est aujourd’hui dans de nombreux domaines », a expliqué M. Wane.
Se voulant un catalyseur de l’usage des applications du Web dans le vécu quotidien de la santé et de l’éducation, la conférence internationale vise à « faire travailler l’ensemble des experts africains activement impliqués dans ces secteurs avec leurs homologues mondiaux ».

L’Afrique aux normes internationales
Des vidéoconférences se font, de façon régulière, avec les collègues basés dans les autres pays, a souligné Abdou Aziz Wane.  En effet, certains cadres de se sont retrouvés, par groupes, aux Etats-Unis, en France, au Togo, en Algérie, au Nigeria, au Ghana, à l’Ile Maurice, au Bénin en Côte d’ivoire et au Cameroun pour suivre les travaux de Dakar. Les participants de la rencontre de Dakar viennent du Gabon, de la Zambie, de l’Afrique du Sud, de l’Algérie, de la France, du Nigéria, de la Zambie et des Etats-Unis.
Se définissant comme « un cadre de rencontres, de dialogue et d’échanges d’expériences interdisciplinaires et pluridisciplinaires », la rencontre de Dakar, qui en est à sa première édition, veut être une manifestation phare dans l’agenda national et international dans le domaine du e-learning. Parce que son ambition est « de mobiliser, à partir du Sénégal, l’ensemble des énergies et des moyens humains et matériels disponibles, dans le but de faire bénéficier à chacun de nos pays des immenses potentiels de développement qu’offre cette technologie », a noté le président du Pôle Europe d’Eles. A son avis, le continent peut tirer un grand bénéfice de ces inventions. Car « la pénétration des outils numériques et de l’Internet s’accroit de jour en jour ». Ce qui lui fait croire qu’elle saura s’imbiber des bonnes pratiques et solutions qu’offre l’enseignement à distance. Pour mieux appréhender les enjeux, les organisateurs ont divisé la conférence en deux groupes. Le premier, sur le e-learning, se réunit autour du thème : « Les technologies de formation de nouvelle génération face aux défis des enseignants du 21ème siècle ». Et le second, consacré aux innovations technologiques sur la santé, se penche sur le « Renforcement des capacités et stratégies publiques de déploiement des technologies e-santé ».


lesoleil


Commentaire (0)


Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    |    Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]    |    Tel. (redacteur en Chef) : +221 77 562 00 29    |    Email (redacteur en Chef) : [email protected]