La SAPCO veut des titres fonciers à l'instar de la SICAP (directeur général)

  • Source: : APS | Le 05 octobre, 2013 à 04:10:58 | Lu 6657 fois | 8 Commentaires
content_image

La SAPCO veut des titres fonciers à l'instar de la SICAP (directeur général)

La Société d’aménagement et de promotion des côtes et zones touristiques (SAPCO-Sénégal) doit bénéficier de titres fonciers à l'instar des sociétés HLM et SICAP, a dit son directeur général, Paul Faye.

 

‘’Nous ne souhaitons plus avoir de bail où on aura à payer les 5%. Nous voulons un titre foncier qu’on mettrait à notre disposition au même titre que les sociétés HLM et SICAP’’, a-t-il vendredi lors d’une réunion avec Oumar Guèye, ministre du Tourisme et des Transports aériens.

 

''Une fois ce titre détenu, nous devons être à mesure de le mettre à la disposition directement des opérateurs, après études de faisabilité du projet déposé, parce que le type de propriété foncier freine l’investissement. Le bail qui est donné en contre partie est un titre de propriétaire précaire’’, a t-il dit.

 

Il a rappelé que le 22 juillet est une date extrêmement importante. ''C’est la date à laquelle le Premier ministre a présidé la réunion entre la SAPCO, le ministre du Tourisme et c’est lors de cette réunion qu’il disait au ministre de l’Economie et des Finances que ce que la SAPCO veut est faisable’’.

 

M. Faye a indiqué que le Premier ministre, dans le document consensuel, a dit qu’il est d’accord mais ce sera fait étape par étape’’.

 

Le ministre du Tourisme a pour sa part assuré qu’il s’emploierait ‘’pour que cette convention soit signée, étant donné qu’il y a un consensus autour de cette question''. ''Le dossier est à la Primature, je vais saisir le Premier ministre pour que la signature puisse s’opérer’’, a promis Oumar Guèye.

 

S’agissant de la nouvelle subvention, appelée la subvention d’amorce, elle ‘’semble importante dès lors que les ressources de la SAPCO sont en baisse avec la suppression des baux''.


Auteur: Aps - APS

Articles similaires






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (7)


Yoro En Octobre, 2013 (06:57 AM) 0 FansN°: 1
wa sapco diome daniyeligeye mai sicap mome apna roye cinco diokhe khemoule dara daye touki rec sac semene mingi fi paris moc secareter senerale bi
N'importe Quoi ! En Octobre, 2013 (09:01 AM) 0 FansN°: 1
pas de titre foncier !

les titres fonciers doivent être la propriété de l'etat ou de fondations de conservations des terres.

chaque ethnie du pays devrait mettre sur pieds une fondation, permettant une meilleure gestion des terres de chaque ethnie.

il faut accorder des baux et collecter une location.

ne bradons pas nos terres.
Guinarou En Octobre, 2013 (07:07 AM) 0 FansN°: 2
ils vont vendre les titres fonciers pour leur propre compte. Ce sera une occasion pour Paul Faye et ses doungourous de se mettre des sous (de gros sous) dans la poche.
Xxx En Octobre, 2013 (08:40 AM) 0 FansN°: 3
LA BAIL N'est pas précaire . Il suffit d'avoir la volonté d'acheter un titre foncier par la suite . La réforme de l' Etat a été très claire . Cela sent le désir de supercherie de la SAPCO car les frais pour disposer un titre foncier vont directement dans les caisses de l'Etat et non dans la caisse SAPCO. :sn: 
Rrr En Octobre, 2013 (08:52 AM) 0 FansN°: 4
Que oumar gueye sache que ce qui freine l'investissement c'est la malhonnêteté de certains promoteurs immobiliers de Saly en particulier surtout s'ils sont également syndic . Personne ne veut plus acheter un bien à Saly . Ceux là ne vivent que de magouilles et de raquettes des co-propriétaires. Les charges sont multipliées par 3 avec des travaux et des achats à ne point finir .

Tant que l'Etat n'est pas exigeant en sanctionnant les dérives , les investisseurs ne seront pas rassurés .

Il y a beaucoup de légéreté dans ce domaine. Il faut des régles avec une application des peines et des sanctions pour ceux refusent la loi .  :sn: 
Wasaly En Octobre, 2013 (10:52 AM) 0 FansN°: 5
Bandes de volueurs , vous spoliez les terres des villageois , sous ndiouga sakho , il met à la disposition de ces derniers des parcelles à usage d'habitation , avec paul c'est 1 500 000 qui sont réclamés à ces mêmes villageois

triste pour un régime qui ne voulait d'argent sale : c'est tout simplement déguelasse . Tout ceci avec le silence troublant du maire de saly " analphabète et grand magouilleur devant l'éternel ; saly n' a aucune reserve fonciere tout a été vendu ( cimitières traditionnels tous pleins , ....) demain il fera jour .
Zou En Octobre, 2013 (11:30 AM) 0 FansN°: 6
La SAPCO entretien une situation foncière nébuleuse dans la zone du delta du saloum

de la région de Fatick où elle est en passe d'y devenir une véritable société d'accaparement de terres

même à usage d'habitation à travers deux instruments que sont le décret 2009-1417 du 23 décembre 2009 et le plan d'aménagement touristique durable du delta du sine saloum.
Zou En Octobre, 2013 (11:38 AM) 0 FansN°: 7
erratum: "La SAPCO entretient" à la place de "La SAPCO entretien"

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]