SITUATION CRITIQUE A TRANSRAIL Les travailleurs veulent sortir de l’agonie

  • Source: : Xibar.net | Le 20 juin, 2012 à 16:06:11 | Lu 10440 fois | 8 Commentaires
content_image

SITUATION CRITIQUE A TRANSRAIL Les travailleurs veulent sortir de l’agonie

«Les syndicalistes sont inquiets quant à l'avenir de Transrail qui est sur le point de mettre la clé sous le paillasson, puisque le règlement préventif prend fin au mois de décembre 2012». C'est le cri de cœur lancé par le Syndicat Unique des travailleurs de Transrail dans un communiqué reçu hier à Direct info.

Selon le Secrétaire général du Syndicat : «L'État du Sénégal doit reprendre ce bijou qui se meurt étant donné que le nouveau concessionnaire a dit qu'il n'a pas de capitaux à mettre dans l'entreprise». Et d'ajouter : «Transrail était à 37 voyages par mois, aujourd'hui elle peine à en assurer 20 par mois sur la ligne Dakar Bamako». Par ailleurs, les cheminots dénoncent la gestion «nébuleuse» de l'entreprise qui les étrangle. Il s'agit notamment du paiement de 4 trimestres d'arriérées de prestations familiales, du non payement des indemnités de retraite, entre autres. À cela s'ajoute le refus des structures sanitaires de prendre en charge les cheminots pour fait de non paiement de la dette que leur doit l'entreprise. Toujours dans le communiqué, le Syndicat unique des travailleurs de Transrail indexent «la gestion nébuleuse et accaparante des deniers de l'entreprise dirigée par un concessionnaire qui, ne dispose pas de licence ferroviaire et qui manque d'expertise en la matière». 

En outre, les travailleurs ont fustigé la rétrocession du matériel ferroviaire par le gouvernement de Abdoulaye Wade à hauteur de 6 milliards en subvention à Abbas Jaber, actionnaire de référence; au moment où les travailleurs réclamaient à l'Etat l'augmentation du partage de leurs actions estimées à hauteur de 45 000.000 frs Cfa soit 4,5%. Le même document, souligne par conséquent que « la nouvelle réforme institutionnelle tendant à moderniser et à relancer les activités dans le corridor, peine à être appliquée à cause des difficultés enregistrées dans le fonctionnement de la boîte».


Auteur: Direct Info Dieynaba Tandiang - Xibar.net






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (6)


Monnnn En Juin, 2012 (20:27 PM) 0 FansN°: 1
que Dieu assiste cette societe et tootes celles en difficulte
Sawaraak En Juin, 2012 (08:37 AM) 0 FansN°: 2
le probléme de transrail c'est depuis 2003 avec la sélection des agents pour le plan social les meilleurs agents sont partis plus de 1500 agents mais à la surprise générale un mois après le même nombre a été recruté tous sortis fraîchement de l'école .Comment expliquez vous que les jeunes filles font 84% de l'effectif? Comment licencier des chauffeurs, des docteurs ,des comptables, des surveillants un mois aprés en recruter encore donc y'a manque d'expertise c'est pourquoi transrail était obligé de faire appel aux ex déflatés sous forme de contrat
Taphalo08 En Juin, 2012 (10:55 AM) 0 FansN°: 1
sawaraak vous avez raison en partie surement vous devait connaitre bien le chemin de fer. si l'etat du sénégal,avec comme directeur ibrahima niang avec son centenaire puis mbaye diouf avec ces mallettes d'argent et ibrahima niang une 2ème fois pour faire le dogali avec une privatisation catastrophique, a fait une très mauvaise gestion de l'entreprise, il n'en demeure pas moins de reconnaitre les efforts des privées quoi que médiocre parce quant vous dite le même nombre (1500) a été recruté alors que l'effectif actuel de transrail.sa de dakar à bamako ne fait pas 1500 agents et nombre de filles ne dépasse pas 10% du personnel.
il revient au régime actuel de corriger l'injustice que le régime des wades et l'ancien régime social ont fait subir au chemin de fer
Sawarrak En Juin, 2012 (11:24 AM) 0 FansN°: 3
taphalo je reviens pour vous dire que l'objectif de transrail en 2003 'etait de réduire le personnel donc charges mais apres le plan social combien d'agents ont été recrutés? le concessionnaire croyait qu'il devait attendre au moins cinq annéés pour recruter mais tout a fait le contraire a qui la faute.

Allez à la direction il y'a combien de contractuelles inutiles (un ordinateur pour 6 femmes) au Siam la même choses partout
Taphalo08 En Juin, 2012 (15:44 PM) 0 FansN°: 1
je veux bien discuter du problème mais svp soyez objectif au siam comme vous dites il n'y a même pas 3 femmes; ce n'est pas les privés qui sont à l'origine de la réduction du personnel tout au contraire c'est les 2 États sous le dicta de la banque mondiale qui ont initié le plan social ou plan de mort et la privatisation et après la privatisation les seuls agents qui ont bénéficié de recrutement directe se sont les chefs de sécurité et les conducteurs de train; cela a été fait sur proposition de la dex suite à un manque de personnel en suivant la procédure de recrutement rh càd offre d'emploi par annonce dans les journaux, sélection après tri de dossier et entretien puis formation, évaluation, période de stage pratique, contrat à l’essai... la totale quoi; depuis plus de 20années qui je suis les activités de cette entreprise et celle de la nsts qui a déjà mis la clé sous le paillasson depuis 2003, 2004 pendant que les politiques et autres syndicats s'occupaient du 4.4.44 pour fêter je ne sais quelle indépendance. ce qui me fait plus mal c'est que ces 2 entreprises pouvaient absorber le chaumage des jeunes thiessois et thièssoises qui n'ont que les yeux pour pleurer et la promenade pour faire du dokhantou
Kya En Juin, 2012 (16:31 PM) 0 FansN°: 4
transrail bou teudier fou sounou papa yi dieme

 :dedet:  :dedet:  :cry: 
Perrui En Juin, 2012 (00:39 AM) 0 FansN°: 5
Tranrail ne si ngour gui diok gnou nou ko diokh mounounou

 :hun: 
Taphalo08 En Juin, 2012 (08:10 AM) 0 FansN°: 6
Incha Allah dou teuth gagni dagni wakh rék le chemin de fer même si c'était pas est un besoin un mal nécessaire pour reprendre Senghor; quelque soit alfa Sénégal avec sa capitale qui se trouve être la porte d'entrée de l'Afrique ne peut pas ne pas développer son port et son réseau ferroviaire l'enjeu est plus important et plus sérieux que tous ces détails que les gens racontent

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]