Video. Leeral: Parc Automobile De Dakar, Sécurité routière, Un Autre Défi A Relever

  • Source: : Seneweb Videos | Le 08 mai, 2013 à 13:05:12 | Lu 18474 fois | 4 Commentaires
content_image

Video. Leeral: Parc Automobile De Dakar, Sécurité routière, Un Autre Défi A Relever

Video. Leeral: Parc Automobile De Dakar, Sécurité routière, Un Autre Défi A Relever

 


Auteur: SenewebVideos - Seneweb Videos






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (3)


Las En Mai, 2013 (14:50 PM) 0 FansN°: 1
les tatas et autres Gie auront toujours besoin de renouveller leur parc et n esperez pas trop de retraite payes

Regardez l etat des Tatas de 2005 maintenant



les car rapides et ndiaga ndiaye restent et resteront toujours indispensables tant que les routes du Senegal ne seront pas bonnes



ils sont robustes, economique et connaissent les dures conditions routieres du senegal (nids de poules, innondations, routes ensablees, dos d anes... et contribuent a la diminution des aggressions



c est clair  :dedet: 
Ngagne___ En Mai, 2013 (10:33 AM) 0 FansN°: 2
Il n'y a pas assez de cars et bus. Aux heures de pointe, ils sont toujours surchargés et ils penchent toujours à droite, du côté des portes d'accès.

Aux heures de pointe (de 7H00 à 8H00), sur certaines lignes, il doit y avoir un car toutes les 5 minutes.

L'Etat doit s'engager à régler le problème du transport à Dakar. Le Sénégal a reculé sur ce plan.

Dans les années 80', les quartiers étaient bien reliés à Dakar par la SOTRAC.

Il y'avait : Gueule Tapée P10 et P18, Niary Tally P9, Pikine et Guédiawaye P12 et 21, Ngor P7.

On pouvait aller au stade Marius NDIAYE regarder un match semi nocturne et rentrer en bus.

Dakar Dem Dikk n'a pas rempli le vide laissé par la SOTRAC.

Les cars Ndiagas NDIAYE et les cars rapides doivent être tous remplacés. Ce projet est dans le PAMU depuis 2000. Le remplacement devait être terminé en 2006.

 :sn: 
Ngagne__ En Mai, 2013 (10:40 AM) 0 FansN°: 3
Le régime socialiste n'aurait jamais du dissoudre la SOTRAC.

Voilà 13 ans que l'Etat ne s'est pas montré assez ferme avec les transporteurs.

Tous ces cars qui ont plus de 30 ans, dangereux et polluants doivent être remplacés.

La surcharge et le lang doit être interdits. ça doit déjà être le cas, mais les lois sont pas appliquées.



 :sn: 

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]