«Les négociateurs des Ape ne bradent pas les intérêts de l’Afrique», relativise la représentante de la Commission de l’Uemoa

  • Source: : ThiesVision | Le 11 novembre, 2014 à 19:11:16 | Lu 5118 fois | 6 Commentaires
«Information et sensibilisation sur les chantiers et réalisations de la commission au Sénégal» : c’est le thème de la conférence qui a eu pour cadre la grande salle de l’Ufr SES de l’université de Thiès, ce matin par la représentante résidente de la commission de l’Uemoa au Sénégal, Madame Fatimata Sawadogo.

«L’Uemoa n’a pas pour ambition de remplacer les Etats. Elle ne peut qu’apporter une contribution », a d’emblée précisé Fatima Sawadogo interrogée sur la situation au Bukina Faso. «L’Uemoa n’a pas vocation de s’immiscer dans les affaires intérieures des Etats, elle a pour ambition de prévenir par ses actions, par ses réalisations, certaines contraintes, difficultés ou problèmes qui peuvent survenir, mais elle ne peut en aucune manière s’immiscer dans des problèmes politiques», a ajouté la représentante de l’institution financière qui fête ses 20 ans cette année. 
Interrogée sur les accords de partenariat économique (Ape), Fatimata Sawadogo estime que les intérêts de l’Afrique sont sauvegardés. «Ne pensez pas que ces négociateurs bradent les intérêts de l’Afrique. Tous ceux qui vont à ces négociations le font dans l’intérêt de l’Afrique», a-t-elle relativisé lors d’un point de presse en présence du recteur de l’université de Thiès, Matar Mour Seck qui a exprimé son souhait de fortifier davantage ce partenariat avec l’Uemoa, par une «Journée de l’Uemoa» à l’université. 
«Sans la paix, sans la sécurité, on ne peut pas parler de développement», a renchéri au micro de ThiesVision.com, la représentante du Bureau qui a pour missions, entre autres, de veille à l’application des textes de l’Union ainsi que des projets et programmes financés dans les pays hôtes ; d’assister le Sénégal dans la mise œuvre des actes pris par les instances de l’Union. 
Voir photos et vidéos du point de presse de Fatimata Sawadogo 


Auteur: ThiesVision - ThiesVision

Articles similaires






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (3)


Mbourou En Novembre, 2014 (19:24 PM) 0 FansN°: 1
On s'en fout de ce que vous dites ... On fera comme les Burkinabés le jour où l'assemblée validera les APE... on cramera vos maisons et ce foutu assemblée.....



Dieu nous as doté d'une intellience qui à priori est supérieur à la votre pauvres demeurés de manipulés sans cervelle sui même pour aller aux toilettes sont obligés de demander la permission....
@cedeao_et_autres En Novembre, 2014 (02:19 AM) 0 FansN°: 2
cette personne dont nous ignorons les qualifications(elle les garde secrets) est supposée negocier pour nous avec les rapaces de l union europeenne. pareil, au niveau de la commision de la cedeao il y a une bande de vieux nazes, sexagenaires, politiciens (ex ministre ou ambassadeur de republique bananiere: souvent quelque larbin du sanguinaire compaore:ex mme sawadogo,ou la pute kadre desire ouedraogo; ou un migon de quelque autre militaire sauvage du Nigeria), avec juste un DEUG ou au plus une licence, parfois un doctorat dont la realite est douteuse. tous formates et complexes par le systeme colonial. quand ils ne nous vendent pas en esclavage a leur maitre colon, ils cherchent soit a nous faire contracter une maladie mortelle (ebola) ou a proteger les politiciens pilleurs de nos economies. Il faut immediatement traduire ces officiers de la cedeao et de l uemoa devant la justice. au prealable il faudra verifier l etat de leurs comptes bancaires, parce que ces histoires bizarres ne feront sens que si ces distingues messieurs et dames recoivent des pieces d argent, en cachette, pour services rendus au colon vampire.
@cedeao_et_autres En Novembre, 2014 (02:30 AM) 0 FansN°: 1
lire elle les garde secretes (ses qualifications).
Tigirigi..... En Novembre, 2014 (09:23 AM) 0 FansN°: 2
avec cette brave dame, nous sommes foutus à tous les coups...elle ne semble trop limiter pour représenter nos pays....a moins que ce soit fait à dessein...
Titen En Novembre, 2014 (04:39 AM) 0 FansN°: 3
les africains ne veulent pas des APE , si difficile de comprendre ???????????? on n'y gagne rien rien rien , nous voulons produire ,consommer et comercialiser nos produits nous meme sans concurrence europpenne ou asiatique , si vous voulez nous aider ok , autrement fichez nous la pax et epargnez nous de vos discours de bananiers .. sof guen torop !!! les àAPe ne sont pas l'interet de l'afrique ..

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]