Economie

Ecobankier

  • Commentaires
  • Articles
  • 1189 Abonnés
Commentaire par: ALLOJOB
TROUVEZ IMMEDIATEMENT DU TRAVAIL SUR WWW. ALLOJOBI. COM !!! PLUS DE 300 POSTES A POURVOIR

Articles similaires

Commentaire (52)


111 En Juillet, 2011 (15:33 PM) 0 FansN°: 1
wade vive wade waaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaay
Dani En Juillet, 2011 (15:41 PM) 0 FansN°: 1
wade n'a rien à voir avec ces bonnes performances d'ecobank!
Ecobank 1 En Juillet, 2011 (23:32 PM) 0 FansN°: 2
un cadre de sa direction generale, cerveau du pillage des comptes d’itoc-senegal
ecobank au cœur d’un scandale
la direction générale d’ecobank-sénégal est éclaboussée par une affaire qui risque de lui faire perdre un de ses plus gros clients, la société de pétrole itoc en l’occurrence. À travers de faux ordres de virement, plus de 54 millions de f cfa ont été délestés des comptes ecobank d’itoc qui a finalement déposé une plainte contre x devant le parquet. l’enquête de la division des investigations criminelles (dic) a fait tomber un haut cadre de la direction générale, d.b., ainsi que ses trois amis s.g, m.l.g et l.s. dont il utilisait les comptes établis dans d’autres banques pour nicher les fonds détournés. déférés hier au parquet, le mis en cause et ses trois complices seront inculpés et placés sous mandat de dépôt par un juge dans les prochaines quarante-huit heures. l’affaire va en instruction.

en plus des risques réels de perdre un très gros client, itoc en l’occurrence, la direction générale de ecobank-sénégal est éclaboussée par un scandale aux senteurs nauséabondes. depuis jeudi dernier, un de ses cadres, d.b., était placé en garde-à-vue à la division des investigations criminelles (dic). À la suite d’une prolongation, c’est hier qu’il a été déféré devant le procureur de la république, en même temps que ses trois amis et complices s.g., m.l.g. et l.s. À l’origine, un pillage...
Etudiant En Juillet, 2011 (00:09 AM) 0 FansN°: 3
attaque d'ecobank:un capitaine et quatre éléments du bir introuvables

de nouvelles révélations viennent enrichir le feuilleton de l’attaque à main armée d’une agence ecobank dans la ville de douala dans la nuit du 18 au 19 mars 2011. des sources concordantes et proches du génie militaire et de certains corps d’armée affirment que les militaires jusque-là enfermés dans les cellules de cette unité ont été transférés à yaoundé où “ils sont détenus au tribunal militaire et à la direction de la sécurité présidentielle.” selon ces sources, le transfert de ces militaires dans la capitale politique serait une exigence du chef de l’etat “qui veut en avoir le cœur net” après les nouvelles informations que livre cette affaire.

nos sources indiquent à cet effet que des éléments du bataillon d’intervention rapide (bir) visés par l’enquête seraient en fuite. “il s’agit d’un capitaine et de quatre éléments du bir qui sont introuvables depuis quelques jours.” un militaire en service dans cette unité précise qu’il s’agit “de personnes proches de la gestion de la logistique.” l’implication présumée de ces fuyards vient de ce que “les armes manquant au décompte ont finalement été retrouvées. tandis que, contrairement à la première inspection qui avait signalée l’absence de certaines armes de grands calibres dans le magasin, l’inspection effectuée quelque temps après le braquage de bonabéri laisse plutôt apparaître l’absence de nombreuses munitions”.

a en croire des sources proches du génie militaire à douala, il est difficile de dire avec exactitude le contenu des échanges entre les militaires interpellés et interrogés par les personnels de la direction de la sécurité présidentielle (dsp) et ceux de la sécurité militaire (sémil). toutefois, un officier proche de ce corps laisse entendre que les aveux faits par certains détenus semblent confirmer l’implication des éléments des forces de défense nationale et celle de certains personnels du bataillon d’intervention rapide dans le braquage de bonabéri. plus hardi, un officier proche de la sécurité militaire croit savoir que “la thèse des assaillants venus du nigeria ou d’un pays voisin s’effrite au fil des jours.”

les nouveaux rebondissements observés dans l’affaire du braquage de bonabéri interviennent quelques temps après les sorties de plusieurs autorités politiques, administratives et militaires. des personnalités dont l’objet serait de donner des gages de transparence dans la gestion de l’enquête sur le braquage spectaculaire de douala ainsi que des assurances sur la disponibilité des forces armées à faire face au grand banditisme.

seule ambiguïté dans ce concert d’affirmations, comme nous le soulignions déjà dans nos éditions précédentes, les éléments de réponse apportés aux préoccupations de l’opinion nationale sur ce scandale semblent dissonants au regard des affirmations faites par les différentes sources. cette situation est à l’origine de la psychose que connaît actuellement la hiérarchie militaire et administrative nationale. comme nombre de camerounais, la représentation nationale du peuple réclame toujours la présentation des corps des assaillants qui, selon le ministre de la défense et les autorités militaires, ont été abattus au large du wouri, “quelques heures après le braquage” de douala pendant lequel les braqueurs de bonabéri ont tenu la ville en joue durant de nombreuses heures.

autant les observateurs clignent de l’œil pour voir le butin “saisi” lors de la prise de l’embarcation comme annoncé à grand renfort de publicité par les officiels au lendemain de l’attaque à main armée de l’agence ecobank de bonabéri, autant l’exploitation des “transférés” à yaoundé se pose comme une nécessité pour déterminer leur responsabilité dans cette embuscade qui a coûté en vies humaines et fait perdre à cette banque des millions fcfa
Immigre En Juillet, 2011 (15:34 PM) 0 FansN°: 2
comment postuler pour ecobank?

Merci de votre collaboration
Ecobank 3 En Juillet, 2011 (23:40 PM) 0 FansN°: 1
agence ecobank de « poste thiaroye » une dame au cœur d’une sombre transaction de 10 millions
mercredi 4 août 2010 - 20:10
des transactions à hauteur de 23.220 dollars sont passées inaperçues dans les caisses d’ecobank. la boîte poursuit la commerçante wouly sanké pour escroquerie en usant de faux billets en dollars, lors des échanges effectués à la caisse située à l’agence de « poste thiaroye ». le procureur a requis l’application de la loi. délibéré le 5 août prochain

ier, le tribunal des flagrants délits de dakar s’est penché sur le dossier de la dame wouly sanké, poursuivie pour escroquerie au préjudice de la société ecobank. en effet, cette dernière, selon l’avocat de la partie civile, a effectué des transactions dans une des caisses de la boîte se situant à la poste de thiaroye. elle aurait effectué des échanges, quasiment à trois reprises, d’un montant total de 23.220 dollars ; ce qui équivaut à plus de 10 millions francs cfa.

devant le juge, la commerçante a reconnu avoir fait des transactions à la demande de thierno baldé. d’après elle, baldé est un marabout avec qui elle a été mise en rapport pour fructifier son commerce, du fait que ses affaires marchaient au ralenti. ce dernier lui aurait soutiré beaucoup d’argent et des parures en or à hauteur de six millions. vu que son vœu n’est pas exaucé, wouly a réclamé son argent. ce que baldé a accepté. c’est ainsi qu’il lui a remis des sommes d’argent en dollars, à charge pour elle de faire l’échange au niveau de la banque. « l’argent était authentifié par un détecteur de faux billets avant chaque transaction », selon la dame.
peu importe, le conseil de la partie civile a demandé le maintien de la commerçante dans les liens de la prévention, estimant que « les deux délits d’escroquerie et de faux sont constants ». l’avocat de rappeler le passé pénal de la dame qui a été jugée, en janvier dernier, pour le même délit, même si elle a été relaxée.

assurant la défense de la prévenue, mes alboury ndiaye et issa diop ont, de concert, soutenu que « pour qu’il y ait escroquerie et usage de faux, il faut nécessairement des preuves ; alors que dans ce cas précis, même les billets censés être faux ne sont pas présentés au tribunal ». ils soutiennent, en outre, qu’à chaque transaction, ecobank procédait à des vérifications et rien que sur cette base, la relaxe s’impose. me diop a par ailleurs souligné le retard accusé par ecobank pour traduire la dame en justice, puisqu’ils étaient en possession du dossier depuis le 31 janvier 2010 alors qu’elle était en détention. « pourquoi attendre le mois de juillet ? entre temps les billets sont recelés, il n’existe plus de faux billets », soutient-il.

me ndiaye, quant à lui, est revenu sur le processus même de la transaction. « comment l’argent peut quitter la caisse de thiaroye pour transiter à mariste et ensuite à la direction générale, sans que l’existence de faux billets ne soit mentionnée ? », s’interroge-t-il.

le juge correctionnel du tribunal des flagrants délits rendra son verdict le 05 août prochain.
Fonctionnaire Senegalais En Juillet, 2011 (15:36 PM) 0 FansN°: 3
Quels sont les avantages que vous offrez aux fonctionnaires sénégalais?
Modou 12 En Juillet, 2011 (21:54 PM) 0 FansN°: 1
je vs recommande d'aller a la banque atlantique vs allez pas regreté une qualité de services exeptionelle avec des taux souple
Werr En Juillet, 2011 (15:37 PM) 0 FansN°: 4
pour postuler pour écobank daguay yéwu 5h du matin dem cetani opposan yi si sen defete binu nara am le 23 face a wade
Dani En Juillet, 2011 (15:40 PM) 0 FansN°: 5
Une bonne nouvelle pour nous les petits actionnaires! Espérons que les bons résultats vont perdurer.

111 En Juillet, 2011 (15:44 PM) 0 FansN°: 6
dani kou lath sa baye ?
Dani En Juillet, 2011 (22:02 PM) 0 FansN°: 1
sa mame moma ko lath!
Det  En Juillet, 2011 (15:44 PM) 0 FansN°: 7
bayil ma sontuko dani sale opposan
Dani En Juillet, 2011 (22:02 PM) 0 FansN°: 1
sans opposition, il n'y a pas de démocratie, pas de débats!
Dani En Juillet, 2011 (22:02 PM) 0 FansN°: 2
sans opposition, il n'y a pas de démocratie, pas de débats!
Dani En Juillet, 2011 (22:03 PM) 0 FansN°: 3
sans opposition, il n'y a pas de démocratie, pas de débats!
Abi  En Juillet, 2011 (15:46 PM) 0 FansN°: 8
dani fi niou geuna diangu sa baye rek niofi nek khamnanu lep delen tok sen guinaw ordi yi kou wakh ngen oubi sen gat you rey yi di mélélélii rek
Dani En Juillet, 2011 (22:05 PM) 0 FansN°: 1
sans opposition, il n'y a pas de démocratie, pas de débats!
Dani En Juillet, 2011 (22:05 PM) 0 FansN°: 2
sans opposition, il n'y a pas de démocratie, pas de débats!
Dani En Juillet, 2011 (22:05 PM) 0 FansN°: 3
sans opposition, il n'y a pas de démocratie, pas de débats!
Mame Sokhna  En Juillet, 2011 (15:53 PM) 0 FansN°: 9
detet nak bulen saga nak mom dafa mer rek mé lolu dara nekousi nak
Pudding En Juillet, 2011 (16:04 PM) 0 FansN°: 10
L'action Ecobank est toujours a 43 francs cfa. Ceux qui ont achete l'action a 85 francs sont moins enthousiastes que ces journalistes alimentaires. Loin du compte. Batiment neuf ne veut pas dire institution solide. Revisez vos methodes d'evaluation des institutions financieres africaines. L'Afrique doit se garder d'un reveil en gueule de bois. Svp pas de propagande paralysante.
@ Pudding En Juillet, 2011 (23:37 PM) 0 FansN°: 1
vous avez parfaitement raison. j'ai achete l'action a 131 fcfa en 2008 alors qu'il vaut actuellement 43 fcfa et remunere a 0.4 cent de dollar americain. c'est de l'arnaque.
Victime Expiatoire En Juillet, 2011 (19:36 PM) 0 FansN°: 1
ecobank nous a tous arnaqué sans suite avec son histoire de cession d'actions.
comment comprendre que l'action dégringole immediatement aprés l'opération dans de telles conditions de profitabilité de l'exploitation et de valorisation des actifs.
cette banque est une banque panafricaine.cela est vrai,mais elle n'est as crédible et certains de ses dirigeants manquent de sérieux.
Medo En Juillet, 2011 (16:08 PM) 0 FansN°: 11
mame diarra tu as un job? c ' est bizarre tu passes tout ton temps sur ce site
Right En Juillet, 2011 (16:23 PM) 0 FansN°: 12
@immigré postulé à ecobank n'y pense meme pas ils ne recrutent pas et si tu n'as pas d'appui n'y compte pas c'est la maison mére du nepotisme .les ecobankiers savent ce k je dis

Bra En Juillet, 2011 (16:29 PM) 0 FansN°: 13
en tout cas pour qui suis client depuis 2009 leurs services laissent encore a desirer/ comme les autres banques......
Seck En Juillet, 2011 (17:07 PM) 0 FansN°: 14
Mame diarra, moi je pense plutot k'elle é l'administratrice de ce site parkel commente presk ts lé lien kon y met :):)
Makhtar Ndoye En Juillet, 2011 (17:15 PM) 0 FansN°: 15
ecobank outé ak CBAO bi ga khamné niom ay chef d agence you detourné khaliss rek laniou am comme information

COMPAGNIE DES BANDIT ET ASSASSINS ORGANISE sur lles ordre de MADELEINE DIenG   <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">  
Mann En Juillet, 2011 (18:21 PM) 0 FansN°: 16
En termes de qualité de service, la SGBS est la pire des banques au Sénégal. Pour résoudre un problème, tu peux appeler de l'étranger pendant des jours. Personne au téléphone. Quand quelqu'un est finalement au bout du fil, il ne se présente jamais. Tu es obligé de lui demander si tu es en ligne avec la SGBS.

Tu fais n'importe quelle demande, pas d'accusé de réception.

Les relevés de compte, n'en parlons pas. Elle les envoie aux clients quand elle veut.

Doit-on s'étonner que Paris traine en queue de peleton des places financière mondiales ? J'attends de rentrer au Sénégal pour quitter cette banque artisanale et "unprofessional".
@mann En Juillet, 2011 (10:12 AM) 0 FansN°: 1
va ou tu veux sauf a ecobank les vrais voleurs st st ds cette banque
Wade Waw Wkhét En Juillet, 2011 (18:27 PM) 0 FansN°: 17
Ecobank ne recrute jamais ses agents ce qu'ils font maintenant ils diminue leurs staffs cette phrase en est une parfaite illustration(Ce retour vers l’orthodoxie est aidé par une baisse des charges de l’ordre de 1% consécutive à une réduction d’effectifs (1000 personnes). il ya que des des intérimaires et des stagiaires qui attendent leurs 2ans de stage pour etre remplaces c'est triste et décevant. La banque forme et libere Wade doit regarder le jeu sale qui se fait dans cette banque. Les privees font ce qu'ils veulent
Zoumer En Juillet, 2011 (18:38 PM) 0 FansN°: 18
Ecobank ...... pouaah une grosse nébuleuse ,des services nuls en tout cas je ne conseillerai jamais à mon entourage et ceux que je connais d'y aller.Tout ce que je regrette dans ma vie c'est d avoir ouvert nos comptes dans leur livre par le passé.Une grande escroquerie organisée avec la complicité de quelques autorités de la place .... pouaaah!!!!!!!!!!
Loool  En Juillet, 2011 (18:46 PM) 0 FansN°: 19
komm niko pere ouztas seck dane wakhé neysan yalla nako yalla yeureum té téwéko si aldiana yu kawéya

rewmi nou nek biss bununiwé wade diékhalna ma lem samay bagage té kham ni moussiba mogui niw
Journalistes De Chiottes  En Juillet, 2011 (18:49 PM) 0 FansN°: 20
ce journaliste ou il est allé cherché ces informations , c'est archi faux , c'est la pire des banques au senegal de mon point de vue demander les clients de ecobank....
Ancien Client  En Juillet, 2011 (18:51 PM) 0 FansN°: 21
si vous allez a ecobank vous allez le regretter ....... weddi mou teuhhh bayiil mou guisss
Nulle En Juillet, 2011 (19:51 PM) 0 FansN°: 22
J'ai mon compte à Ecobank depuis 2 ans et je n'ai jamais eu de relever. On me dit "oui on vous les enverra". J'attends toujours. En plus, j'y ai perdu des sommes énormes que je n'ai toujours pas récupérées. Je ne conseille à personne d'y aller.... Personne ne vous écoute quand vous le souhaitez. Je songe d'ailleurs à changer de banque.



Bisous
Ayoba En Juillet, 2011 (20:09 PM) 0 FansN°: 23
Moi je suis à ECOBANK mais je cherche à quitter. Beaucoup de clients cherchent à quitter Il en sont conscients c'est pourquoi ils nous balancent ce faux rapport qui n'a aucun fondement et qui ne reflété aucune réalité. Si vous voulez avoir un compte qui est souvent grignoté à votre insu, il faut aller à ECOBANK. En plus l'arrivée des étudiants leur fait enregistrer beaucoup de départ. On ne paye pas cher les cartes et faire le rang devant les GAB. ECOBANK franchement c'est NUL et pas sérieux du tout.

Yuu En Juillet, 2011 (20:15 PM) 0 FansN°: 24
Je me demande si ses informations sont vrais? Non seuleument j'ai tous les mois 2 à 3 jours de retard pour le virement de mon salaire mais on me dit toujours que la machine a pris 10000 ou 15000 francs et de venir les récupérer plus tard. J'attend simplement que mon prêt se termine pour quitter ces fous. Ils sont nuls
Makha En Juillet, 2011 (20:32 PM) 0 FansN°: 1
je conseil aux clients d'ecobank de vérifier tjrs leur compte surtout ce qui détient des cartes visa, leur gab peut te débiter une opération qui à été annuler. bon attendu salut.
@yuu En Juillet, 2011 (22:52 PM) 0 FansN°: 2
moi en un coup elle m'a piqué pres de 60000 mille francs
Ma En Juillet, 2011 (20:33 PM) 0 FansN°: 25
tout ca c vrai reguardè sur jeune afrique . moi avec ecobank j'ai pa de blèm vraiment .

??? En Juillet, 2011 (22:30 PM) 0 FansN°: 1
ma jeune afrique c'est pas un mag de reference sincerement ils sont corrompus jusqu"a la moelle , ils ecrivent tellement de mensonges
@???? En Juillet, 2011 (22:50 PM) 0 FansN°: 1
absolument c des escrocs cette banque ne vaut rien
Doflaa En Juillet, 2011 (20:44 PM) 0 FansN°: 26
ceux qui ont achete les actions savent que cette banque n'est pas performante. Ils ont un croissance forte, mais dans un desordre indescriptible. Ce journaliste n y comprend rien. Ecobank a interet a se concentrer sur ses fondamentaux au lieu de croitre de maniere si incontrollee
Voleur En Juillet, 2011 (22:48 PM) 0 FansN°: 1
ay sathe lane ecobank
M124d En Juillet, 2011 (21:27 PM) 0 FansN°: 27
C'est une honte de dire que le resultat net de cette banque a quasiment doublé face à une Afrique qui vit dans la misere.Sincerement on a besoin de banques qui accompagnent le secteur privé , les petits entrepreneurs.... pour le developpement.J'ai envie de vomir quand je vois cette article .

Il faut avoir un peu de respect vis à vis de l'Afrique "Banque Panafricaine" riche et pays africains pauvres.

L'hacktiviste Sénégalais En Juillet, 2011 (21:54 PM) 0 FansN°: 28
"Ecobank est sorti de l'auberge", j'ai eu un frisson... Je me suis tt d suite di qu'il y'a anguille sous roche... Demandez vous sénégalais comment Ecobank a gagné le marché des bourses des etudiants au sénégal et aussi que les étudiants me témoigne de la qualité de leurs services qui laissent a désirer mais aussi leurs nombre limité d'agence o sénégal quand il veulent payer tt les etudiants boursiers...

J persiste et je signe qu'il y'aura tot ou tard des scandales entre l'etat du senegal et ecobank...
Sathe En Juillet, 2011 (22:47 PM) 0 FansN°: 1
de la propagande je vs assure k c des voleurs
Ecobankier5 En Juillet, 2011 (23:51 PM) 0 FansN°: 2
alors que l’affaire des quatre caissiers de son agence de tilène déférés au parquet à la suite du pillage d’un compte bancaire est encore fraîche dans les mémoires, ecobank se retrouve encore sous les feux de l’actualité. un de ses caissiers a été présenté hier au maître des poursuites par la section recherches de la gendarmerie nationale. À l’origine, un envoi western union destiné au nommé mamadou saliou diallo et encaissé par…mamadou diallo à l’aide d’un faux numéro de carte d’identité. comment ce dernier a-t-il pu être informé de l’envoi d’argent pour user de manœuvres frauduleuses, afin de le récupérer ? c’est la question qui a intrigué les gendarmes tout au long de leur enquête toujours en cours. car l’affaire est loin de révéler tous ses secrets.

a ce rythme, il est fort à craindre pour l’image de ecobank-sénégal. une rocambolesque affaire d’interception d’un envoi western union a été élucidée par les hommes du lieutenant-colonel moussa fall, qui ont communiqué les résultats de leurs investigations, hier, au parquet de dakar, non sans déférer devant le procureur de la république un caissier de la banque. À l’origine du scandale, une plainte du nommé mamadou saliou diallo, responsable d’une organisation non gouvernementale basée à dakar. dans le cadre d’un jumelage, une ong danoise a viré une importante somme d’argent à sa « sœur » sénégalaise pour l’appuyer financièrement. quand le responsable de l’ong est allé à ecobank pour percevoir l’argent, il s’est entendu dire qu’il…était déjà passé prendre l’envoi ! après en avoir informé son bienfaiteur, mamadou saliou diallo a déposé une plainte qui a atterri devant la section recherches de la gendarmerie nationale. les réquisitions des hommes en bleu permettent d’identifier le caissier à l’origine de l’opération de décaissement. entendu, ce dernier explique s’être conformé d’autant qu’il a décaissé l’argent après communication du numéro confidentiel, d’un mot de passe en sus d’une pièce d’identité. les vérifications de la gendarmerie révèlent que l’argent a été effectivement retiré par un nommé mamadou diallo et non mamadou saliou diallo ! et le numéro de la carte d’identité communiqué par le récipiendaire du virement s’est révélé faux. autant de faits qui laissent penser aux gendarmes que le caissier en sait plus que ce qu’il a dit. car comment mamadou diallo, qui a réceptionné l’envoi, a-t-il pu être informé de l’effectivité de l’opération, avant d’user de manœuvres frauduleuses pour encaisser l’argent ? une question parmi tant d’autres qui ont conduit les hommes du lieutenant-colonel moussa fall à déférer hier le caissier devant le parquet avant son placement sous mandat de dépôt. non sans poursuivre les investigations autour de cette affaire aux relents de scandale. il faut dire que ce scandale est le deuxième du genre à ecobank en l’espace de quinze jours. récemment, comme le révélait « l’as », quatre caissiers (un homme et trois femmes) de l’agence ecobank avaient été arrêtés par la brigade de gendarmerie de thiong. ils avaient été déférés au parquet en même temps que le nommé abdoul aziz diop dans une affaire de pillage d’un compte bancaire. aussi extraordinaire que cela puisse paraître, ce dernier, qui n’a pas de compte à l’agence de tilène, a été présenté comme tel et a pu ainsi effectuer des retraits dans le compte bancaire d’un tiers. même si le total des retraits n’était pas trop élevé (700.000 f cfa), il n’en demeure pas moins que le fait est assez grave. jamais deux sans trois ? en tout cas, les gendarmes, qui ont entendu le directeur administratif et financier de la banque, continuent de creuser sur cette affaire qui est peut-être loin de révéler tous ses secrets.
Arame Sarr En Juillet, 2011 (22:05 PM) 0 FansN°: 29
Un agent d’ecobank dans un scandale sexuel

Revenons au scandale qu’on a eu écho ces dernières semaines qui a eu lieu dans la Capitale du Rail (Thiès) concernant le Chef d’Agence de La Banque Panafricaine ECOBANK et de la fameuse jeune fille. D’après nos sources, le brave monsieur a eu à menacer la jeune fille d’enlever la grossesse à 5mois ou en cas de refus il allait tout nier concernant la paternité de l’enfant et nous savons tous que l’avortement est INTERDIT au Sénégal surtout à ce stade avancé de la grossesse où elle risquait d’y passer parce qu’il voulait sauver son ménage et sa réputation ce qu’il a du oublié pendant qu’il filait du mauvais coton avec la jeune fille. D’ailleurs de sources sures il a changé de lieu de résidence, reste à voir si l’affaire sera tiré au clair. Une procédure est en cours afin de mettre au clair cette histoire d’avortement qui de jours en jours montre les faces cachées que peuvent avoir certains hommes. En attendant la suite des événements, nous invitons toutes les filles à faire très attention car il y’a des milliers de femmes qui subissent des harcèlement sexuels qui restent impunis et d’autres sont menacées par des hommes qui se croient tout permis, tapis dans l’ombre pour mettre fin à des vies qui n’ont pas demandées à naitre.

Eva En Juillet, 2011 (22:43 PM) 0 FansN°: 30
rien que des voleurs éloignez vs de cette banque vs allez vs mordre les doigts si vs avez un compte là bas  :down:  :down:  :down:  :down:  :down:  :down:  :down:  :down: 
Leuk En Juillet, 2011 (23:14 PM) 0 FansN°: 31
dites moi quelle est la meilleure banque au senegal surtout si on se trouve a l etranger  <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">  
Ecobankier  En Juillet, 2011 (23:21 PM) 0 FansN°: 32
Détournement à Ecobank : une caissière de l’agence de Tilène en prison



Une caissière de l’agence Ecobank de Tilène, Ndeye Rokhaya Gueye, a été inculpée et placée sous mandat de dépôt vendredi dernier, pour un détournement de fonds portant sur des dizaines de millions de francs.



La brigade de recherche de la Gendarmerie nationale, saisie par la direction de la banque Ecobank, a procédé à l’arrestation de la dame, Ndeye Rokhaya Gueye, qui est passée aux aveux lors de son interrogatoire.



Elle fera face au tribunal hors classe de Dakar mardi prochain. Il y a quelques mois, quatre caissiers avaient été écroués après un retrait Westerns Union illégal, dans la même agence de Tilène
Ecobankier  En Juillet, 2011 (23:25 PM) 0 FansN°: 33
UN CADRE DE SA DIRECTION GENERALE, CERVEAU DU PILLAGE DES COMPTES D’ITOC-SENEGAL

Ecobank au cœur d’un scandale

La Direction générale d’Ecobank-Sénégal est éclaboussée par une affaire qui risque de lui faire perdre un de ses plus gros clients, la société de pétrole Itoc en l’occurrence. À travers de faux ordres de virement, plus de 54 millions de F Cfa ont été délestés des comptes Ecobank d’Itoc qui a finalement déposé une plainte contre X devant le parquet. L’enquête de la Division des investigations criminelles (Dic) a fait tomber un haut cadre de la Direction générale, D.B., ainsi que ses trois amis S.G, M.L.G et L.S. dont il utilisait les comptes établis dans d’autres banques pour nicher les fonds détournés. Déférés hier au parquet, le mis en cause et ses trois complices seront inculpés et placés sous mandat de dépôt par un juge dans les prochaines quarante-huit heures. L’affaire va en instruction.



En plus des risques réels de perdre un très gros client, Itoc en l’occurrence, la Direction générale de Ecobank-Sénégal est éclaboussée par un scandale aux senteurs nauséabondes. Depuis jeudi dernier, un de ses cadres, D.B., était placé en garde-à-vue à la Division des investigations criminelles (Dic). À la suite d’une prolongation, c’est hier qu’il a été déféré devant le Procureur de la République, en même temps que ses trois amis et complices S.G., M.L.G. et L.S. À l’origine, un pillage organisé des comptes de la société pétrolière Itoc depuis la direction générale. En fait, de faux ordres de virement étaient émis par D.B. qui approvisionnait dans le même temps les comptes de ses amis logés dans différentes banques de la place. Une fois les virements effectués, ses complices récupéraient l’argent et touchaient ainsi une « commission » de la part de B.



Ayant découvert un trou de plus de 54 millions de F Cfa dans ses comptes, à travers de faux ordres de virement, Itoc a déposé, via son conseil, une plainte contre X devant le Procureur de la République qui a imputé le dossier aux hommes du commissaire Idrissa Cissé. Une enquête rondement menée par les éléments de la Dic, notamment en remontant l’origine des faux ordres de virement, a conduit dans le même temps à l’interpellation de B. Face aux éléments de preuve qui lui ont été présentés, notamment les faux ordres de virement qui portent sa signature, le cadre de Ecobank-Sénégal n’a pu que reconnaître les faits et dévoilé aux enquêteurs son modus operandi. C’est ainsi que ses amis, qui évoluent tous en dehors du secteur bancaire, ont été interpellés entre vendredi et dimanche dernier. Le principal mis en cause et ses complices ont été présentés hier devant le ministère public. En faveur d’un retour de parquet, ils seront inculpés et placés sous mandat de dépôt aujourd’hui par un magistrat instructeur. C’est donc dire que l’affaire n’a pas encore connu son épilogue. Et il est fort possible que la direction générale de Ecobank se constitue partie civile car cette affaire risque d’écorner sérieusement son image.

C. M. G



Ecobank, ses comptes et ses « dossiers »



Ecobank est décidément une banque bien spéciale. Ce n’est pas la première que de pareilles affaires éclaboussent la banque. Il y a de cela quelques mois, une rocambolesque affaire d’interception d’un envoi Western Union avait été élucidée par les hommes du lieutenant-colonel Moussa Fall. À l’origine du scandale, une plainte du nommé Mamadou Saliou Diallo, responsable d’une Organisation non gouvernementale basée à Dakar. Dans le cadre d’un jumelage, une Ong danoise a viré une importante somme d’argent à sa « sœur » sénégalaise pour l’appuyer financièrement. Quand le responsable de l’Ong est allé à Ecobank pour percevoir l’argent, il s’est entendu dire qu’il…était déjà passé prendre l’envoi ! Après en avoir informé son bienfaiteur, Mamadou Saliou Diallo a déposé une plainte qui a atterri devant la Section Recherches de la gendarmerie nationale. Les réquisitions des hommes en bleu ont permis d’identifier le caissier à l’origine de l’opération de décaissement. Entendu, il a expliqué s’être conformé d’autant qu’il a décaissé l’argent après communication du numéro confidentiel, d’un mot de passe en sus d’une pièce d’identité. Les vérifications de la gendarmerie avaient révélé que l’argent avait été effectivement retiré par un nommé Mamadou Diallo et non Mamadou Saliou Diallo ! Et le numéro de la carte d’identité communiqué par le récipiendaire du virement s’est révélé faux. Le caissier avait été déféré.



Auparavant, quatre caissiers (un homme et trois femmes) de l’Agence Ecobank Tilène avaient été arrêtés par la brigade de gendarmerie de Thiong. Ils avaient été déférés au parquet en même temps que le nommé Abdoul Aziz Diop dans une affaire de pillage d’un compte bancaire. Aussi extraordinaire que cela puisse paraître, ce dernier, qui n’a pas de compte à l’Agence de Tilène, avait pu effectuer des retraits dans le compte bancaire d’un tiers. Même si le total des retraits n’était pas trop élevé (700.000 F Cfa), il n’en demeure pas moins que le fait était assez grave.



C.M.G





Staff Ecobank En Juillet, 2011 (23:50 PM) 0 FansN°: 34
UN CAISSIER TOMBE A LA SECTION RECHERCHES APRES LE « PILLAGE » D’UN ENVOI WESTERN UNION

Encore un scandale à la Ecobank

Alors que l’affaire des quatre caissiers de son Agence de Tilène déférés au parquet à la suite du pillage d’un compte bancaire est encore fraîche dans les mémoires, Ecobank se retrouve encore sous les feux de l’actualité. Un de ses caissiers a été présenté hier au maître des poursuites par la Section Recherches de la gendarmerie nationale. À l’origine, un envoi Western Union destiné au nommé Mamadou Saliou Diallo et encaissé par…Mamadou Diallo à l’aide d’un faux numéro de carte d’identité. Comment ce dernier a-t-il pu être informé de l’envoi d’argent pour user de manœuvres frauduleuses, afin de le récupérer ? C’est la question qui a intrigué les gendarmes tout au long de leur enquête toujours en cours. Car l’affaire est loin de révéler tous ses secrets.



A ce rythme, il est fort à craindre pour l’image de Ecobank-Sénégal. Une rocambolesque affaire d’interception d’un envoi Western Union a été élucidée par les hommes du lieutenant-colonel Moussa Fall, qui ont communiqué les résultats de leurs investigations, hier, au parquet de Dakar, non sans déférer devant le Procureur de la République un caissier de la banque. À l’origine du scandale, une plainte du nommé Mamadou Saliou Diallo, responsable d’une Organisation non gouvernementale basée à Dakar. Dans le cadre d’un jumelage, une Ong danoise a viré une importante somme d’argent à sa « sœur » sénégalaise pour l’appuyer financièrement. Quand le responsable de l’Ong est allé à Ecobank pour percevoir l’argent, il s’est entendu dire qu’il…était déjà passé prendre l’envoi ! Après en avoir informé son bienfaiteur, Mamadou Saliou Diallo a déposé une plainte qui a atterri devant la Section Recherches de la gendarmerie nationale. Les réquisitions des hommes en bleu permettent d’identifier le caissier à l’origine de l’opération de décaissement. Entendu, ce dernier explique s’être conformé d’autant qu’il a décaissé l’argent après communication du numéro confidentiel, d’un mot de passe en sus d’une pièce d’identité. Les vérifications de la gendarmerie révèlent que l’argent a été effectivement retiré par un nommé Mamadou Diallo et non Mamadou Saliou Diallo ! Et le numéro de la carte d’identité communiqué par le récipiendaire du virement s’est révélé faux. Autant de faits qui laissent penser aux gendarmes que le caissier en sait plus que ce qu’il a dit. Car comment Mamadou Diallo, qui a réceptionné l’envoi, a-t-il pu être informé de l’effectivité de l’opération, avant d’user de manœuvres frauduleuses pour encaisser l’argent ? Une question parmi tant d’autres qui ont conduit les hommes du lieutenant-colonel Moussa Fall à déférer hier le caissier devant le parquet avant son placement sous mandat de dépôt. Non sans poursuivre les investigations autour de cette affaire aux relents de scandale. Il faut dire que ce scandale est le deuxième du genre à Ecobank en l’espace de quinze jours. Récemment, comme le révélait « L’As », quatre caissiers (un homme et trois femmes) de l’Agence Ecobank avaient été arrêtés par la brigade de gendarmerie de Thiong. Ils avaient été déférés au parquet en même temps que le nommé Abdoul Aziz Diop dans une affaire de pillage d’un compte bancaire. Aussi extraordinaire que cela puisse paraître, ce dernier, qui n’a pas de compte à l’Agence de Tilène, a été présenté comme tel et a pu ainsi effectuer des retraits dans le compte bancaire d’un tiers. Même si le total des retraits n’était pas trop élevé (700.000 F Cfa), il n’en demeure pas moins que le fait est assez grave. Jamais deux sans trois ? En tout cas, les gendarmes, qui ont entendu le directeur administratif et financier de la banque, continuent de creuser sur cette affaire qui est peut-être loin de révéler tous ses secrets.



Ecobankier 4 En Juillet, 2011 (23:58 PM) 0 FansN°: 35
A propos du scandale financier à ECOBANK/Niger Les malfrats sous les verrous…

La banque panafricaine les verrous. De quoi s’agit-il exac- très vite découvert après un donc de l’ampleur d’une épidémie. ECOBANK, ou disons sa représentation nigérienne est depuis quelques temps dans la ligne de mire avec notamment cette histoire d’épidémie de tuber- culose dans ses locaux et tout récemment ce dossier dit de scan- dale financier rapporté par certains de nos confrères. Dans le souci du respect de l’équilibre de l’informa- tion, nous avons cherché à vérifier tout ce qui a été dit sur cette banque. Tout d’abord pour ce qui est de la dernière information à savoir le scandale financier, qui n’en est pas un en réalité, mais plutôt une indé- licatesse de certains agents de la boite, tout semble rentré dans l’or- dre, les malfrats sont appréhendés et se trouvent actuellement sous tement ? ECOBANK/Niger, c’est comme toutes les institutions de ce monde avec ses bonnes et mauvai- ses graines. Comme le dit l’adage, le bon ne se reconnaît pas à l’œil nu mais à l’œuvre, en terme de compétence bien sûr.



Alors, quelques agents d’ECOBANK/Niger (plus précisé- ment deux agents selon nos sour- ces) ont eu la malicieuse idée d’ef- fectuer une opération bancaire illé- gale. Il aurait tout simplement ren- floué un compte bancaire à partir d’un autre de façon frauduleuse, sans autorisation du client débité, tout ce qui est contraire aux règle- ments bancaires. C’est cela l’histoi- re de la bagatelle somme disparue. Mais comme à ECOBANK, on est très professionnel, le manège est contrôle interne commandé par le Directeur Général en personne. Et les malfrats sont sous les verrous. Rien donc de scandale financier.



C’est le lieu d’évoquer l’autre affai- re, celui de l’épidémie de tuberculo- se. Là également il y a eu de la démesure. A ECOBANK, chaque année que Dieu fait, tous les agents sont soumis à un bilan de santé. C’est coûteux mais à ECOBANK le précieux slogan « la santé n’a pas de prix » n’est pas une vaine expression. Il est de rigueur. Alors lors de ce bilan sanitaire, il s’est trouvé que deux agents ont été effectivement déclarés porteurs du bacille, responsable de la tubercu- lose. Ces deux malades ont été rapidement pris en charge et isolés conformément à la règle. Rien Rien aussi du licenciement de qua- tre (4) agents qui auraient révélé l’affaire.



Les 4 agents en question ont bénéficié d’un départ négocié effectué dans les règles de l’art, c’est-à-dire avec versement d’in- demnités et autres avantages conformément à la législation du travail en vigueur. Car ECO- BANK/Niger, en dehors de son travail de banque est une entrepri- se citoyenne soucieux du bien être des Nigériens. La preuve, elle emploie environ 200 agents dont plus de 95% sont des Nigériens. Elle fait aussi du caritative, en témoignent ses divers dons et aides dans les hôpitaux par exem- ple.



Eco En Juillet, 2011 (00:03 AM) 0 FansN°: 36
Ecobank Guinée : Encore, un scandale

Au moment où les enquêtes n’ont pas encore livré tous les secrets dans l’affaire des 7 milliards de GNF détournés, un autre non des moindres éclate à l’Ecobank. Il s’agit cette fois-ci d’un scandale portant sur une affaire de vol de 75 millions de GNF. En effet, il y a 3 mois que le caveau de l’agence de la Belle Vue est plein. Pour faire face à cette situation, la Direction n’a trouvé d’autre solution que d’improviser un bureau loti dans un couloir servant de passage dans les locaux de la même agence de Belle Vue. Où l’on garde les recettes de l’agence de Hamdallaye dans des males cantines – une cinquantaine- fabriquées avec les soins des forgerons, SVP. Et pour fermer ces males cantines, les autorités de Ecobank font recours aux cadenas de 1000 GNF l’unité. Et tenez-vous bien pour garder un montant de 50 milliards de GNF et dans le même soi-disant bureau.



Ce n’est pas tout, l’armée de stagiaires qui comptent les sous venant de l’agence de Hamdallaye n’a aucun contrat avec Ecobank Guinée. Après donc la disparition des 75 millions de GNF, ce sont deux suspects : la cheffe de caisse Georgette Williams et le manutentionnaire Aboubacar Cissé qui ont été arrêtés et mis sous les verrous. Sans aucune forme de procès, selon nos informations. Au moment où nous mettions sous presse, ces deux personnes étaient au Commissariat de Bonfi. Face au scandale, le Directeur général de Ecobank et le Contrôleur interne Abdourahamane Diallo sont également mis en cause.



On accuse précisément le dernier cité de contourner l’orthodoxie bancaire qui voudrait que l’argent de la clientèle soit gardé dans un caveau et non dans un bureau non adapté. Joint au téléphone, hier lundi 08 octobre, M. Abdourahamane Diallo de s’étonner : « Qui vous a donné mon numéro de téléphone ?» Interrogé pour qu’il s’explique par rapport aux accusations qui pèsent sur lui, il nous demandera gentiment de nous adresser à la Direction générale de la Banque. Il était 10h précises. Nous avions déjà appelé, quelques minutes auparavant, le Directeur général pour sa part de version. Il était 8h 54. M . Ekué avait promis de nous rappeler quelques minutes plus tard. Mais en vain. Nous sommes revenu à la charge pour rappeler M. le Directeur général.



Son téléphone portable a sonné deux fois de suite sans qu’il ne le décroche. Au contraire, le téléphone se coupait aussitôt qu’il sonnait. Puis, nous changerons de numéro pour le rappeler une troisième fois. Et cette fois, c’est une dame, son assistante, qui décroche son téléphone. Elle indique que son patron est en réunion et qu’il ne pouvait nous recevoir maintenant. Elle nous orientera vers le chargé de communication de Ecobank. Joint, Thierno Moussa Diallo lui aussi dira que le DG est effectivement en réunion. Il faut l’attendre, dit-il. « Il va vous rappeler s’il vous l’a promis. Dans les 21 pays où évolue le Groupe Ecobank, seul le directeur général est habilité à parler aux medias. C’est une procédure interne», précise Thierno Moussa Diallo.

Nous y reviendrons.



Un Client Pas Content En Juillet, 2011 (00:04 AM) 0 FansN°: 37
Etant un client de la Ecobank, j'ai été victime il y a quelques mois d'une erreur (ou d'une tentative de vol), j'ai émis une chèque de 1.300.000 F. et eux l'ont tiré deux fois. Et je me suis rendu compte qu'un mois plus tard en faisant des comptes. Ils me l'ont remboursé mais depuis lors je suis maniaque de leur transaction et je vérifie plusieurs fois les chiffres contrairement à avant. En tout cas leur qualité de service et l'un des plus médiocre et ayant fréquenté la SGBS et la CBAO je sais ce que je dis.
Flitif En Juillet, 2011 (00:51 AM) 0 FansN°: 38
Qualité de service nulle, lenteurs extrêmes car tu peux facilement passer 1h à 2h de temps dans n'importe quelle agence d'eco bank pour ne pas exagérer. en plus quand tu demandes un service attends toi à passer des mois avant qu'ils ne s'occupent de ta requête. j'ai la bas un compte il m' ont proposé une carte visa et j'ai décliné leur offre, du coup ma carte a été inactive et je suis resté environ 8 mois avant que le préjudice ne soit réparé bien que je l'ai signalé à plusieurs reprises. Allez à eco bank Saint Louis sur la langue de barbarie, il y règne une chaleur infernale. la climatisation est en panne depuis belle lurette et il ne daignent même pas la réparer, ce qui met le client ainsi que les agents de la banque dans un vrai enfer sur terre .

Ce n'est pas comme ça qu'on acquiert la performance mais c'est la voix la plus rapide pour aller vers la faillite car ce que vous décrivez ici est en totale déphasage d'avec la réalité.

un client
Ngossooo En Juillet, 2011 (01:22 AM) 0 FansN°: 39
Les commentaires de mame diara sur face book
Employé De Ecobank En Juillet, 2011 (02:25 AM) 0 FansN°: 40
Ecobank, une banque bana bana ?

Un proverbe chinois dit : « Les vérités qu'on aime le moins apprendre sont celles que l'on a le plus d'intérêt à savoir. "



Si vous n’avez jamais participé à l’émission Koh Lanta, Ladies and gentlemen, je me pose la question de savoir si la banque Ecobank, et en particulier, l’agence de Yoff ne serait pas le centre d’inscription à ce jeu ?

Muni d’un chèque endossable, j’entrais dans la banque à 16h 13 précise en espérant y ressortir quelques minutes après.

Après une attente d’une trentaine de minutes, l’indicateur sonore m’appela à me rapprocher de la caisse 3 contenue dans un petit box où étaient installés trois agents.

Comme d’usage, je présentais alors mon chèque et ma carte d’identité pour paiement. La préposée à l’opération dans une courtoisie certaine me fit comprendre que je devais patienter le temps qu’on vérifie la SIGNATURE.

Patientant calmement, j’assistais à une remise au point d’une dame qui, visiblement était frustrée par le service et qui tentait tant bien que mal de contenir sa colère. Je me mis alors à penser qu’elle devait faire partie « des clients difficiles » pour reprendre l’expression des agents souvent fautifs.

Patientant calmement, je distribuais des sourires par ci, par là dans le but de trouver une âme charitable qui aurait pitié de mon attente. Eh oui, il faut désormais faire pitié pour qu’on vous aide dans cette banque, dans les banques en général au Sénégal.

1 h, 2h, 3 h d’attente ne suffiront toujours pas pour avoir pitié de ma personne. Pauvre de moi ! Comme un condamné attendant son heure, j’en profitais pour lire un communiqué en direction des chers clients. Communiqué qui disait entre autre :

Changement de plateforme informatique

Nous avons l’honneur de porter à votre connaissance que nous sommes dans un processus de changement de nos progiciels bancaires. Cette migration permettra d’élever notre niveau de service vers les meilleurs standards.

Les travaux d’implémentation du nouveau progiciel sont en cours. D’ores et déjà nous faisons appel à votre compréhension pour les éventuelles perturbations que ce projet occasionne.

Nos équipes commerciales se tiennent à votre entière disposition pour tout renseignement éventuel.

Nous vous remercions déjà de votre patience et vous réitérons notre engagement pour mieux vous servir.

La direction

Free En Juillet, 2011 (03:19 AM) 0 FansN°: 41
Je recommande CBAO qui est une bonne Banque..Le service est ok. j ai eu a regler des problemes a partir de l exterieur le meme jour ..L agence de jean jaures geree par Madame Toure, le service est parfait...
Banque En Juillet, 2011 (04:17 AM) 0 FansN°: 42
Les meilleures banques sont la CBAO & la BICIS surtout pour ceux qui sont à l'extérieur, la BICIS est l'une des banques les plus solides, sa maison mère BNP PARIBAS est la meilleure banque d'Europe de l'ouest et est présente dans le monde entier. À vous de choisir!!!
Lamine En Juillet, 2011 (09:04 AM) 0 FansN°: 43
Les agences de ECOBANK c'est du n'importe quoi. Leur système d'information est très dépassé. Les clients lamentent et "houltou de trop" C'est nase devant les guichets pour éventuels opérations bancaire. Ils ne se passent une journée sans un client les insultent. C'est vraiment haineux dans les agences de l'ECOBANK. Rendez-vous a la rue 6 Médina ou l'agence de TILENE, vous aurez la preuve, c'est triste et pourtant dit-on que c'est une banque cotée : il leur faut 1heure de temps pour vérifié si le chèque est conforme ou pas. Afin de scanner le chèque pour éventuel vérification peut être, il leur faudra 45 mn. C'est exagéré. Il leur faut qu'il renouvelle leur base de donnée afin de mieux satisfaire le client qui toutefois est roi.
Roy En Juillet, 2011 (09:22 AM) 0 FansN°: 44
En tout cas moi, je e recommaderai jamais au grand Jamais ECOBANK, une banque ou je n’ai que frustration, désagréments, une banque aux procédures lourdes,

J’ai quitté ECOBANK pour la CBAO qui a racheté le prêt que j avais . La CBAO a émis un chèque de banque supérieure au montant qui me restait à payer en y incluant toutes les pénalités dues à au paiement par anticipation.

Résultat, j’ai mis 3 mois pour avoir l’attestation de non engagement, et pire il m ont encore et encore et encore réclamé de l’argent pour disent ils, solder le compte alors que la CBAO avait pris la peine de faire plus que le necessaire.

Maintenant j’ai quitté cette banque et jamais j y retournerai en tant que client, suggérer cette banque ? il est hors de question pour moi. GAB HS, Difficulté à avoir des papiers, débits injustifiés et j en passe ; un vrai traquenard

Pombiter En Juillet, 2011 (09:41 AM) 0 FansN°: 45
Lamine et tous ceux qui se plaignent du service d'ECOBANK ont raison.

Moi j'ai clôturé mon compte et je suis allé à la SGBS. C'est bcp mieux, ils sont plus professionnels.

A ECOBANK, pour avoir un découvert, il faut 3 visas des responsables. 3 c'est trop. Quelque fois, il faut en chercher un pendant une heure. C'est pour cela que le client titulaire de compte attend une bonne heure pour enfin toucher de l'argent.

Pour payer les chèques, c'est pareil.

Les procédures de la banque sont trop lourdes.

Le personnel féminin domine. Je n'ai rien contre les femmes. Certaines ne prennent aucun risque. Elles fuient leurs responsabilités. Elles ont peur de commettre une faute.

Il y'a aussi de vraies frustrées dans le personnel. Elles font tout pour énerver les clients et pour les faire partir. C'est le moyen qu'elles ont trouvé pour se venger de leurs supérieures hiérarchiques.

Le client d'ECOBANK est un pigeon. Aucune erreur ou faute ne lui est épargné.

Les chefs d'agence ne pensent qu'à percevoir des commissions. Ils n'hésitent pas à rejeter les chèques des clients pour toucher les frais de rejet de 10.000 FCFA.

Pendant ce temps, le client est dans la me.rde. Il est fâché pour toujours.
Pfff En Juillet, 2011 (10:05 AM) 0 FansN°: 46
Ah les africains toujours pret a se tirer une balle ds le genou au profit des europeens. Complexé avec grand C, "tous ce qui né pas europeen né pas bien". On parle de résultat de Ecobank et chac1 y va avec sa petite anecdote. Présent ds plus de 35 pays dt 32 en Afrique c deja un début pour l'afrique qui cherche son autonomie.
Yadaly En Juillet, 2011 (11:04 AM) 0 FansN°: 47
moi mamadou yadaly dieng president association karanguè khalèyi ecobank mokoyor moy sounou bank
Moussa En Juillet, 2011 (12:06 PM) 0 FansN°: 48
c la pire banque au senegal, il ya que des incompetants, j'ai ouvert un compte depuis pres de 6 mois et jusqu'a present ils arrivent pas à me fournir une carte de retrait.
Cbao En Juillet, 2011 (12:22 PM) 0 FansN°: 49
Clients de la CBAO, regardez attentivement vos relevés de comptes. J’ai constaté des prélèvements inexpliqués ces derniers mois sur mes relevés. Selon des banquiers de la place, des problèmes informatiques et des actes de piratage seraient à l’origine. Alors vérifiez attentivement vos relevés de compte !!!!!!!
Ecobankier En Juillet, 2011 (13:44 PM) 0 FansN°: 50
comment voulez vous que le service soit rapide il faut avoir un bon effectif mais ecobank est en sous effectif il ne recrute pas.la drh ne fonctionne pas y aune vipére là bas qui effectue le sale boulot des heads ndeye nafissatou diop en plus il faut etre léche cu ou fumiste pour etre recruté ou renouvellé.bien verifier le solde de votre ou votre relevé se sont de grands voleurs.

 En Juillet, 2011 (14:24 PM) 0 FansN°: 51
Commentaire retiré pour abus.
Tiriri En Juillet, 2011 (17:14 PM) 0 FansN°: 52
VOUS FEREZ MIEUX DE QUITTER CES BANQUES ET VENIR AU CMS. C'EST MIEUX AVEC DES AGIOS ANNUELS DE 3900 F DES PRETS SUR 66 MOIS RELEVES DE COMPTES MIEUX ENCORE LES CLIENTS(SOCIETAIRES) SIEGENT AU CONSEIL D'ADMINISTRATION ET AU CONSEIL DE SURVEILLANCE POUR MIEUX PRENDRE EN COMPTE VOS REVENDICATIONS. LE CMS N'EST PAS UNE SOCIETE DE CAPITAL C'EST UNE SOCIETE COOPERATIVES DONT LES EXCEDENTS (BENEFICES NE SERVENT QU'A L'INVESTISSEMENT. EN TOUT CAS MOI EN TANT QUE FONCTIONNAIRE JE SUIS VRAIMENT RAVI DE LA QUALITE DU SERVICE INEGALABLE OFFERT PAR LE CMS.

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Services

NECROLOGIE

Awa Diallo Mboup

30 Septembre 2006 - 30
Septembre 2012

QUE LE BON DIEU L'ACCEUILLE DANS SON PARADIS

ANNONCES AUTOMOBILES

Nissan - NS

19 000 000 FCFA

Mercedes-Benz S Class

1 500 000 FCFA

Mercedes-Benz S Class

3 000 000 FCFA