«…plus que jamais, la responsabilité de chacune et de chacun de nous est engagée » dixit Président Macky sall.

Blogs
  • Article ajouté le : 20 Mercredi, 2020 à 21h05
  • Author: abdoulaye taye

«…plus que jamais, la responsabilité de chacune et de chacun de nous est engagée » dixit Président Macky sall.

Dans un discours où chaque mot et chaque phrase sont pesés à leur juste poids, le Président de la République Macky Sall s’est adressé dans une solennité respectueuse et consciencieuse à la nation. Il a choisi, à la place du mardi où sa déclaration était prévue, le lundi où le taux de cas positifs était le plus élevé, pour marquer nos esprits de la nécessité d’adapter et de réadapter nos comportements collectifs et individuels à la nouvelle situation. En se fondant sur des analyses pluridisciplinaires d’experts, il prend la décision difficile mais nécessaire qui lui incombait : assouplir les conditions de l’état d’urgence. Le monde est confronté à la menace du virus économique et social du CORONAVIRUS plus qu’à celle du virus lui-même. Autrement dit, le virus économique et social du CORONAVIRUS serait pire que virus lui-même. Nous sommes désormais placés devant l’alternative de mourir de faim ou de mourir du virus. Nous avons choisi de vivre avec le virus et de le combattre sans mourir de faim. Notre liberté est élargie, mais notre responsabilité collective et individuelle est interpellée. Sans responsabilité, la liberté se fermente en poison social. C’est tout le sens du discours du Président.

Chacun de nous doit assumer sa responsabilité. L’Etat, les communautés, les chefs de ménages, les acteurs économiques et sociaux,… doivent s’engager dans ce combat. Nous devons nous mobiliser tous au front comme des guerriers appelés à libérer la nation occupée. La peur, l’indiscipline et la faiblesse sont nos ennemis, la dévotion, le courage, la solidarité constituent nos armes morales et psychologiques qui permettent de triompher de l’adversaire coriace, sadique et sans pitié. Notre force et notre énergie reposent sur notre engagement et notre confiance en nous mais aussi notre foi à vaincre le monstre. On peut décoder le discours du président comme un appel à une prise de conscience doublée d’une prise de responsabilité individuelle. Il dit :

Au paysan, va cultiver ton champ

Au marchand, reprend ton commerce dans le quartier, le marché ou le louma

Au mécanicien, ouvre ton atelier

Au chauffeur, voyage de département en département

Au parent, laisse ton enfant reprendre le chemin de l’école

A l’enseignant, reprend tes cours

A l’élève, renoue avec l’apprentissage

Au jeune adolescent, promesse de l’avenir, embrasse la vie

Aux artistes et musiciens, reprenez vos manifestations

Aux khalifes, imams, prêtres, croyants, reprenez la prière dans vos mosquées et vos églises

Aux politiciens, aux activistes, jouez pleinement votre rôle

Mais soyez conscients que vous êtes responsables de la protection de vos femmes, de vos enfants, de vos élèves, de vos clients, de vos fans, de toute la société, de toute la nation et de vous-mêmes contre l’agresseur invisible.

Vous êtes des guerriers au champ de bataille. Vous êtes responsables de la sécurité de votre propre vie. La grandeur et la suprématie d’une armée se mesurent à la puissance de ses armes, à son organisation et à sa stratégie qui lui garantissent la victoire face à l’ennemi. Pour protéger votre vie, il vous faut des armes, de l’engagement, du patriotisme et de la bravoure. Les gestes barrières et préventives, la discipline, la vigilance et la prudence resteront vos puissantes armes.

Si par défaillance, par incapacité ou même par négligence vous n’arrivez pas à vous sauver du COVID-19, l’état est toujours à vos côtés pour vous soutenir, pour vous récupérer. Il ne vous laissera jamais tomber dans le champ de bataille. Il sollicitera, s’il le faut, la Chine pour la construction d’hôpitaux joni joni pour prévenir le débordement de nos infrastructures sanitaires. Il ajustera sa stratégie en reculant ou en avançant suivant les défis et les exigences du nouveau contexte. A l’impossible nul n’est tenu !

A nous tous, le Président a ainsi exprimé sa volonté d’être présent à nos côtés pour mettre à notre disposition tout ce dont nous avons besoin pour nous protéger contre ce fléau. Nous sommes tous individuellement et collectivement responsables de notre victoire ou coupables de notre défaite. C’est cette voix silencieuse, sage et responsable que me laisse entendre la solennité du message présidentiel. «…plus que jamais, la responsabilité de chacune et de chacun de nous est engagée ».

Dr. Abdoulaye Taye

Enseignant-chercheur à l’Université Alioune Diop

Président de TGL (Voir Tôt, voir Grand, voir Loin)


Cette entrée a été publiée dans Politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien. Alerter

Commentez cet article

Pseudo *

Votre commentaire :

Pseudo *

Mon commentaire *