Lundi 19 Avril, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Afrique

337 milliards d'euros "blanchis" chaque année en Afrique de l'ouest

Single Post
337 milliards d'euros "blanchis" chaque année en Afrique de l'ouest

Le blanchiment d'argent atteint environ 337 milliards d'euros par an en Afrique de l'ouest, un montant dans lequel la fraude fiscale représente une somme importante, a déclaré mercredi à Dakar le chef d'une organisation régionale chargée de lutter contre le blanchiment."Le montant total estimé du blanchiment d'argent dans la région est de 500 milliards de dollars par an", soit plus de 337 milliards d'euros, a déclaré à la presse Abdollahi Shehu, directeur du Groupe intergouvernemental d'action contre le blanchiment d'argent en Afrique de l'ouest (Giaba)"Le montant estimé de la fraude fiscale se situe entre 73 et 74 milliards de dollars", près de 50 milliards d'euros, a-t-il ajouté en marge d'une réunion à Dakar du Giaba, l'organe mis en place par la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'ouest (Cédéao, 15 pays) pour lutter contre le blanchiment.

"Le blanchiment d'argent touche tous les secteurs, mais il y en a qui sont plus vulnérables comme les institutions financières. C'est un phénomène mondial, mais dans notre région nous faisons attention à ce qu'il n'augmente pas", a ajouté M. Shehu.Selon lui, le blanchiment d'argent est lié à la corruption, au trafic de drogue, d'êtres humains et d'armes, à la contrebande et la fraude fiscale.Dans son rapport 2010 sur le blanchiment en Afrique de l'ouest, le Giaba estime que "la complexité de la nature du blanchiment de capitaux et les nombreuses facettes de son fonctionnement dans la pratique font qu'il n'a pas été aisé d'évaluer l'ampleur des torts causés".

"On peut imaginer que des produits considérables d'activités criminelles atteignent d'une manière ou d'une autre les économies nationales", note-t-il, en soulignant que "l'influence et la puissance des syndicats de crimes organisés augmentent alors que, parallèlement, le contrôle et l'intégrité gouvernementale et des principales institutions diminuent".Le Giaba, dont le siège est à Dakar, regroupe les quinze pays membres de la Cédéao: Bénin, Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Cap-Vert, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Liberia, Mali, Niger, Nigeria, Sénégal Sierra Leone et Togo



0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email