Lundi 10 Août, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Afrique

Afrique du Sud: premier essai clinique d’un vaccin contre le Covid-19 sur le continent

Single Post
Afrique du Sud: premier essai clinique d’un vaccin contre le Covid-19 sur le continent
L’Afrique du Sud vient d’entamer le premier essai clinique d’un vaccin contre le Covid-19 sur le continent. Ce candidat vaccin a été développé par l’université d’Oxford et est déjà en phase de test sur l’homme en Grande Bretagne. L’Afrique du Sud approche des 140 000 cas détectés de coronavirus et 2500 morts et reste le pays le plus touché d’Afrique par la pandémie. En avril dernier, une polémique sur l’éventualité que le continent puisse servir de cobaye pour tester des vaccins avait déclenché une vive colère. Mais cette fois, les autorités sud-africaines précisent qu’elles sont volontaires.

Le vaccin appelé ChAdOx1 nCoV-19 doit être testé sur 2 000 volontaires en Afrique du Sud. Un essai clinique est déjà en cours en Grande Bretagne sur 4 000 personnes. Et une autre étude est prévue au Brésil sur 5 000 personnes.

L’objectif :déterminer si ce vaccin est efficace dans des zones différentes du globe et sur des populations variées. Les chercheurs veulent aussi savoir si les personnes atteintes du Sida, particulièrement fragiles, peuvent aussi être protégées. En Afrique du Sud, l’essai doit ainsi inclure 50 séropositifs.

Alors que le pays entre dans l’hiver austral, les autres maladies respiratoires saisonnières comme la grippe sont de retour et les hôpitaux craignent manquer de lits. « Maintenant plus que jamais, nous avons besoin d’un vaccin pour empêcher les infections par le Covid-19 », selon Shabir Madhi, professeur à l’université sud-africaine du Witwatersrand, à Johannesbourg, et responsable de l’essai clinique dans le pays.

En avril dernier, deux scientifiques français avaient évoqué à la télévision la possibilité de se servir de l’Afrique comme « un terrain d’essai » pour des vaccins. Leurs propos avaient déclenché une vive polémique. Le directeur général de l’Organisation mondiale de la santé, Tedros Adhanom Ghebreyesus, avait dénoncé des propos « racistes » et « l'héritage d'une mentalité coloniale ».

Loin de cette polémique, les autorités sud-africaines sont volontaires pour participer à cette étude, arguant que le continent ne doit pas être mis à l’écart de la recherche scientifique mondiale.

« Chaque jour, le nombre de personnes infectées par le coronavirus augmente, explique le Dr Sandile Buthelezi, directeur général de la Santé au ministère de la Santé, le développement d’un vaccin est la seule solution sur le long terme et nous soutenons pleinement l’équipe qui mène cet essai ».

Et le professeur Madhi ajoute « qu’il est essentiel que nous disposions de données scientifiques dans le contexte africain si nous voulons que les populations africaines puissent bénéficier d’un vaccin dans un future proche ».Si le test est concluant, il espère une mise sur le marché à l’automne 2021.

Plus de 200 vaccins contre le coronavirus sont à l’étude à travers le monde, selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), une dizaine d’essais cliniques sur l’homme sont en cours.

liiiiiiiaffaire_de_malade

4 Commentaires

  1. Auteur

    Momotaro

    En Juillet, 2020 (08:04 AM)
    Vivement des resultats positifs! L'humanite a besoin d'un vaccin pour venir a bout du Covid-19. Pour cela on doit passer par des essais cliniques (tous les medocs sont passes par la). Malheureusement dans nos pays, les essais cliniques ont ete tellement diabolises (par la presse comme par une franche de la societe civile) que toute evocation d'essai cree une psychose. Sad!
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2020 (13:07 PM)
      c’est normal. les médicaments sont des produits chimiques dans le corps, et ce n'est pas naturel pour l'organisme. les plantes africaines soignent bien mieux
  2. Auteur

    Mustapha Hihihi

    En Juillet, 2020 (08:05 AM)
    C'est bizarre on n'entend plus de protestations de la part des rigolos qui protestaient il y a quelques semaines quand un un vaccin était testé en afrique.....
    Auteur

    Questions

    En Juillet, 2020 (08:37 AM)
    Nous sommes 1 milliards 300 millions d'âmes en Afrique noire et Maghreb, avec des richesses immenses globalement. Pourtant, dès qu'il s'agit de trouver un remède pour toute l'humanité, ce ne sont jamais des équipes composées d'Africains qui sont à la base de ces découvertes scientifiques ? Les blancs et les Asiatiques seraient-ils supérieurs aux nègres même dans les cerveaux ? Ces questions devraient avoir réponses pour nos enfants qui ont une admiration des blancs, qui trouvent qu'ils sont plus intelligents .
    • Auteur

      Momotaro

      En Juillet, 2020 (08:50 AM)
      c'est une question a se poser mais la reponse n'est pas si loin. on n'invente pas les mains nues. les labos de nos universites et instituts sont aussi vides d'equipements qu'un dispensaire de campagne. au lieu d'investir dans la r&d, nos hommes politiques preferent des stades, arenes et theatres. le reste de la richesse nationale est soit gaspille dans les meetings ou transfere sur des comptes off-shore. comment peut-on rivaliser avec les autres? impossible!
      suivez nos jeunes chercheurs qui ont la change de travailler dans des boites hors de nos frontieres. ils cartonnent bien: publications, brevets, etc. c'est pourquooi ils ne songent pas a rentrer. le choix est tres simple: rentrer au senegal pour verser dans la theorie et la mediocrite ou rester en europe, aux usa ou en asie pour se faire une place au soleil du progres.
    Auteur

    Yeux

    En Juillet, 2020 (09:01 AM)
    je ne comprends pas cette peur bleue d'un vaccin. On nous a vacciné tout petit sans que nos parents ne sachent ce qu'on nous injectait. Là on continue de vacciner nos enfants sans connaître les composantes des vaccins. A la limite nous les africains nous devenons rigolos
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2020 (13:10 PM)
      c'est parce que le vaccin contre le corona sera bricolé, a cause de la course des laboratoires pharmaceutiques.
      et puis les toubab sont devenus moins humains et plus robots a cause des tas de vaccin. il n y a pas mieux que la vie naturelle

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email