Vendredi 05 Juin, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Afrique

ALERTE - Le président malien a formellement requis l'intervention des forces de la Cédéao

Single Post
ALERTE - Le président malien a formellement requis l'intervention des forces de la Cédéao

OUAGADOUGOU - Le président par intérim du Mali, Dioncounda Traoré, a formellement requis mardi une intervention des forces militaires de l'Afrique de l'Ouest pour reconquérir le Nord du pays aux mains des islamistes, a déclaré mardi à Ouagadougou un haut responsable français.

Le président Traoré a formellement adressé une requête à la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cédéao) pour apporter une contribution de nature militaire pour la stabilisation du pays et surtout la reconquête du Nord, a déclaré le représentant spécial de la France pour le Sahel, Jean Felix-Paganon, qui revenait d'Abidjan où il avait rencontré le président Alassane Ouattara, président en exercice de la Cédéao.


liiiiiiiaffaire_de_malade

31 Commentaires

  1. Auteur

    Poulokh

    En Septembre, 2012 (22:26 PM)
    yeukh nga thi!kane mo ma fi djitou?
    • Auteur

      Leuk_

      En Septembre, 2012 (22:53 PM)
      enfin! voilà une décision sage!
      et vaut mieux tard que jamais.
      we are one nation !
    • Auteur

      Avis

      En Septembre, 2012 (23:05 PM)
      meme nous si nous voulons la paix au senegal, on n'a qu'a préparer la guerre au lieu de nous leurrer en pensant toujours que le senegal c'est différent. le service militaire devrait être obligatoire,on devrait aussi acheter plein d'armes, envoyer nos militaires en stage là ou les techniques de guerre sont les meilleures. mettre en place notre satellite de rensignement pour traquer tous les mouvement suspects dans la zone qui nous entoure et pour pouvoir donner un appui considérable à nos troupes qui vont éradiquer toute menace. si le nord du mali tombe définitivement sous la coupe de ces voyous, je vous assure qu'apres une accalmie de plusieurs années ou génération, les fils de ces voyous continueront la conquête en direction du sud et éradiqueront nos fils de nos propre terre. c'est cette technique qui a permis aux arabes de coloniser toute l'afrique du nord et cette colonisation est en marche, et on doit aimer nous-aussi la guerre pour stoper ces voyous qui sont dangereux car ils n'ont aucune notion de l'importance de la vie humaine. on doit aider les maliens à ler bouter dehors, mais le plus dure est de maintenir la paiz dans le long terme.
    • Auteur

      Lolz

      En Septembre, 2012 (23:23 PM)
      nous kegn on va bientot disparaitre de la terre, je parle de nous les noirs! a moins qu'on s'unisse et cela va happen when le senegalais ne se considerera plus comme senegalais, le malien pas comme malien, le nigerian pas comme nigerian ... mais comme des africains. nos diversites culturelles devraient etre un moyen de rattachement mais pas de mepris.
    • Auteur

      Man Maa Ko Wax!

      En Septembre, 2012 (08:11 AM)
      mon frère, dans ton analyse tu as oublié de préciser que le sénégal vit un contexte particulier. l'islamisme radical ne pourrait être implanté au sénégal qu'avec la complicité des confréries ce qui fait que ce n'est pas demain la vieille. si tu prends les mourides, les tidjanes et les niassènes, ils sont plus organisés, plus nombreux, plus fanatiques et fous de dieu (dans le bon sens) que les islamistes.

      juste pour dire qui les seuls mourides prenaient les armes (sans le soutien de l'armée) ils sont capables de foutre hors du pays tous les islamistes qui essaiment au nord mali. c'est cette donne qui change tout. par contre, l'ennemi peut semer la confusion en organisant des attentats à la bombe par ci par là.
    • Auteur

      Imbé..cile

      En Septembre, 2012 (13:06 PM)
      tu me fais rire ! tes mourides ? un seul coup de fusil et tout le monde se sauve ! seul l'argent intéresse les mourides j'ai bien dit seul l'argent !
  2. Auteur

    Thiolna

    En Septembre, 2012 (22:27 PM)
    senegal yobou len 25 militaires rekk doyna malien yi danio tapette lolll ahhhhhh sof :down:  :down: 
    Auteur

    Ok

    En Septembre, 2012 (22:27 PM)
    Sage Decision!

    A nos armes vaillants soldats
    • Auteur

      Weuz

      En Septembre, 2012 (22:38 PM)
      après s’être emparé (le week-end dernier) de la ville de douentza, les terroristes du mouvement pour l’unicité de la jihad en afrique de l’ouest (mujao) sont à quelques kilomètres de la ville stratégique de sévaré. si cette information se vérifiait, le gouvernement doit alors décréter l’etat d’urgence pour mettre fin à cette progression des rebelles vers le sud.








      un groupe d’islamistes à tombouctou après avoir détruit un mausolée le 1er juillet 2012
      ces rebelles ne sont pas prêts à lâcher prise car ils tiennent à envahir le sud du pays pour y appliquer leur « charia ». selon nos sources, après avoir mis la main sur la ville de douentza, ils sont à quelques kilomètres de sévaré où se trouve le commandement militaire de l’armée malienne. le hic dans tout cela, c’est qu’après la prise de douentza, le gouvernement n’a pas encore pipé un mot. toute chose qui fait dire à certains maliens que les autorités ne sont pas prêtes pour la libération du pays. en plus, elles insistent sur la négociation avec les envahisseurs du nord, alors que ces derniers tiennent toujours à l’application de leur « charia ». a cela s’ajoute le silence radio au sein du commandement militaire, à commencer par le ministère de la défense et des anciens combattants. et dire que le colonel-major yamoussa camara (un pur produit de l’ex-junte) avait justifié le coup de force du 22 mars dernier par l’incapacité de l’ancien régime à s’assumer à propos de la rébellion du nord déclenchée par le mnla. au regard de la stratégie des rebelles ces derniers temps, on doit se poser la question : les autorités, surtout militaires, sont-elles réellement à la hauteur de la mission qui leur est confiée ? les jours à venir nous édifieront davantage.
      paul n’guessan
    Auteur

    Zarzar

    En Septembre, 2012 (22:28 PM)
    NOS FRERES MALIENS DOIVENT OUBLIER LEUR ORGUEIL MAL PLACé. L"ARMEE A ETE HUMILIEE A AGHELOK ET CHASSEE DU NORD DU MALI PAR DES ISLAMISTES SURARMES ET DETERMINES. LE 1 SEPTEMBRE ILS ONT PRIS UNE VILLE FRONTIERE VERS LE SUD. PENDANT CE TEMPS, ON CONTINUE A DANSER A BAMAKO. SI LE MALI VEUT QUE LA CDEAO INTERVIENNE IL FAUT PAS IMPOSER DES RESTRICTIONS AUX TROUPES QUI SERONT SUR PLACE.
    • Auteur

      Weuz

      En Septembre, 2012 (22:43 PM)
      depuis fin mars 2012, le mali tente lamentablement de récupérer son septentrion aux mains des bandes d’islamistes. celles-ci en position de force, puisqu’elles règnent en maîtres absolus sur ladite partie du territoire, font croire, depuis un moment, qu’elles sont pour une sortie de crise négociée. mais dans les faits, il en est tout autre. cette volonté de façade n’est apparemment qu’une pure duperie pour gagner du temps, afin de renforcer au mieux leur puissance de frappe.


      iyad ag ghali, le leader du groupe islamiste armé ansar dine (g), le 7 août 2012 à kidal (afp)
      depuis cinq mois, en dépit des différentes rencontres avec les occupants, les choses n’ont pas bougé d’un cran dans le septentrion du mali. la faim, le manque d’eau, la charia dans toute sa rigueur sont vécus au quotidien par des femmes et des hommes laissés à la merci de débiles mentaux qui sous couvert de la charia sèment la terreur. contrôlant les frontières avec quatre des sept pays limitrophes du mali, les islamistes se livrent à un commerce très fructueux de stupéfiants de tous genres qui leur permet de se procurer du matériel de guerre. cela, pendant qu’ils font miroiter une sortie de crise négociée à l’équipe de transition.

      chaque seconde qui passe serait du temps perdu que les autorités maliennes ne tarderont certainement pas à regretter. puisque le processus de négociation ne tardera pas à montrer ses limites, car les islamistes n’entendent pas céder d’un pouce sur les points relatifs à l’application de la charia. dès lors, l’option de dialogue, aux yeux de nombreux maliens, devrait être écarté dans la mesure où le mali tient, lui aussi, à sa laïcité.

      malheureusement, la communauté internationale, notamment la cedeao et les autorités maliennes ne voient pas les choses de cet œil. elles sont aidées en cela par certains regroupements qui auraient mené des missions dans le septentrion où, ils n’ont d’ailleurs pas pu rencontrer le leader iyad en personne, le seul vrai maître habilité à engager des pourparlers « il sera le seul à négocier un retour éventuel de l’etat, de l’administration au nord du mali » avait laissé entendre un leader islamiste.

      déjà, plusieurs réalités sociales jouent en faveur des islamistes, notamment la pauvreté et tout ce que celle-ci peut entrainer dans son sillage comme corollaires.

      en effet, la sécurité alimentaire, l’accès à l’eau potable, le bas taux de scolarisation sont autant de problématiques qui affectent fortement les zones de tombouctou, gao et kidal, et qui rendent leurs populations particulièrement vulnérables. l’élevage et le commerce, principales activités génératrices de revenus sont en mal depuis le déclenchement des hostilités entre l’armée malienne et le mouvement national pour la libération de l’azawad, en janvier dernier. ainsi, les populations sont laissées pour compte à la merci des bandits qui entendent appliquer dans toute sa rigueur ce qu’ils appellent la loi de dieu. a bout de souffle, certains jeunes auraient déjà choisi de s’allier aux islamistes qui leur proposeraient la somme de deux cent mille francs/mois (soit le salaire d’un cadre malien).

      cette arme à laquelle les islamistes ont toujours fait recourt à travers le monde pour se faire accepter pourrait s’avérer fatale dans un pays aussi pauvre comme le nôtre. selon des informations qui nous sont parvenues du nord, les mouvements islamistes (mujao et ançar dine) recruteraient permanemment des jeunes dans les zones occupées et même parmi les populations des pays voisins (niger, mauritanie, algérie).

      le but serait, pour ançar dine de se préparer activement contre une éventuelle attaque ou pour lancer le djihad pour la conquête du reste mali. « pendant trois jours, iyad et tous ses hommes sont partis s’entraîner » affirmait un habitant de kidal, la semaine dernière. et d’ajouter que, ‘’iyad a la force, il a des soutiens très puissants et depuis peu beaucoup d’argent’’.

      issa b dembélé
    Auteur

    Thiam De Gao...

    En Septembre, 2012 (22:33 PM)
    ... JE SUIS DEJA à ....GAO....



    nb: DITES AU waha...BITES DE... DYNAMITER LA ...kaaba ... POUR DONNER LE BON EXEMPLE....





    ...  <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">   :down:  :down:  :down: 
    • Auteur

      Bat Com

      En Septembre, 2012 (22:36 PM)
      si les commandos senegalais te trouvent la bas ils vont te refaire aimer ta patrie
    • Auteur

      Weuz

      En Septembre, 2012 (22:47 PM)
       en somalie, les drones ont changé la donne. les shebabs, désorganisés, reculent. les forces de l’union africaine avancent progressivement. bien sûr, la guerre n’est pas gagnée. mais «mogadiscio la martyr» peut enfin souffler, elle a été débarrassée des «fous de dieu».




      drôle de guerre décidément! loin des médias et opinions publiques de l’occident.




      et après la somalie, c’est peut-être le tour du mali.




      selon le washington post, des dizaines de militaires sont déployés au burkina et occupent une partie de l’aéroport international de ouagadougou. objectif: surveiller les bandes islamistes au sahel, et notamment dans le nord du mali. nom de code de l’opération: creek sand.




      les américains ne manquent pas d’humour. ils ont donné à cette opération le nom d’une célèbre bataille menée contre les cheyennes le 28 novembre 1864 dans l’ouest américain. en deux jours, ils avaient massacré 270 indiens, hommes, femmes et enfants.




      l’opération sera-t-elle aussi «concluante» contre les «fous de dieu» d’al-qaida au maghreb islamique (aqmi)?




      selon des cables diplomatiques américains révélés par wikileaks, la base améicaine de ouagadougou a été mise en place en 2007. fin 2009, il y avait une soixantaine de personnes qui y travaillaient, civils comme militaires. bien sûr, les autorités burkinabè n’ont jamais confirmé.




      selon le washington post, l’armée américaine n’utiliserait pas, depuis ouagadougou, des drones mais des petits avions civils, de type pilatus pc-12. ce genre d’appareil peut décoller et se poser sur des pistes courtes et rudimentaires.




      ces petits aéronefs ne sont pas armés et servent uniquement à la surveillance des bandes armées.




      mais des informations non confirmées officiellement font état, avec de plus en plus d’insistance, de vols de drones occidentaux dans le sahel, et notamment au-dessus de la tête enturbannée des islamistes du nord-mali.




      certaines sources font état d’une base dans le sud libyen, d’autres d’aérodromes isolés dans l’est mauritanien ou dans le nord du burkina qui serviraient de bases de départ.




      l’utilisation de drones est inévitable pour circonscrire puis éteindre l’incendie islamiste qui consume le nord-mali. l’afrique de l’ouest est à ce jour incapable d’envoyer, comme elle l’avait pourtant promis, une force de plus de 3.000 soldats pour délivrer le septentrion malien.




      mais les choses bougent. des experts européens sont arrivés début août à niamey pour former l’armée nigérienne. ils feront de même en mauritanie et au mali.




      il est donc probable que dans le même temps des frappes aériennes aient lieu contre les bandes islamistes terrorisant les populations du nord-mali.




      l’objectif est de frapper les têtes. comme en afghanistan et au pakistan. comme en somalie également. les chefs d’aqmi ont du souci à se faire.




      adrien hart




      slateafrique.com/04/09/2012
    Auteur

    Peace Way

    En Septembre, 2012 (22:35 PM)
    La guerre, ça a un coût financier? Nos Etats peuvent ils le supporter ?  :tala-sylla: 
    Auteur

    Brtt

    En Septembre, 2012 (22:42 PM)
    balaa ngay déé féékhou! reste à savoir si l'armée malienne laissera faire!une armée trop poltronne pour se battre et trop fière pour permettre aux autres de venir le faire à sa place!Maintenant, tout le monde découvrira que ces islamistes du mujao n'avait rencontré qu'une armée de lâches!Des que l'assaut sera donné, ils s'enfuiront vers le désert!Ils ne sont nullement surarmés comme ils tentent de le faire croire!
    Auteur

    Dekendo

    En Septembre, 2012 (22:44 PM)
    ils faisaient l'orgueilleux rek
    Auteur

    Assy

    En Septembre, 2012 (22:45 PM)
    mo gueune thii yow dééé bala gnouléye féketi dileu nokeuti thii seu bureau bi!!!!
    • Auteur

      Weuz

      En Septembre, 2012 (22:51 PM)
      dans cet entretien inédit après plus de dix jours de silence et d’absence de gao, l’enfant d’araouane et chef d’état major général du mujao explique les raisons et s’en prend vertement aux services secrets français, nigériens, mauritaniens et maliens d’avoir distillé ce genre d’information. avec le verbe qu’on lui connaît, m. oumar ould hamaha de son vrai nom alias « hakka », met une fois de plus en garde contre toute tentative d’invasion des trois régions qu’ils occupent (mujao, ançardine et aqmi) qui sont tous pareils sans leur consentement. il égrène l’armada militaire qu’ils ont acquise et insiste sur le fait que mujao, ançardine et aqmi, c’est la même entité. entretien.

      mali demain : comment expliquez-vous les folles rumeurs qui vous donnait « mort au cours de combat avec l’armée nigérienne » ? qu’est ce qui s’est réellement passé ?
      « ce n’est pas vrai…»

      m. oumar ould hamaha : ce n’est pas vrai, j’étais parti en famille pour cause de fête. c’est de la manipulation pure et simple. nous sommes habitués à ce genre de stratégie. pour preuve j’échange avec vous. nous avons compris le message. c’est le travail des services secrets français, algériens, nigériens, mauritaniens et maliens. si non, nous n’avons rien à voir avec le niger. comme vous le savez chacun de nous a une famille. les émirs rendent visite à leurs parents. donc, j’étais sorti du réseau pour voir des parents et amis. sinon, il ne s’est rien passé entre nos troupes et l’armée nigérienne. nous ne partons pas là-bas. j’ai aussi entendu comme vous que j’étais mort au cours de combat. c’est faux !

      mali demain : comment se porte votre mouvement ?
      « de nos jours, tout va bien »
      m. oumar ould hamaha : il se porte bien. nous contunions la pratique du jihad. cela en permanence autant que la situation nous l’exige. de nos jours, tout va bien. et rien ne manque ici : la vie est moins chère. les prix des produits sont abordables. la vie s’améliore dans l’équité, le respect et la solidarité. il n y a pas de ségrégation. nous sommes vigilants par rapport à tout cela pour éviter des abus.
      mali demain : nos sources font état de dissidence entre vous ténors du mouvement. quand est-il ?
      « il n y a aucune dissidence en notre sein »
      m. oumar ould hamaha : il n y a aucune dissidence en notre sein. au contraire nous sommes soudés et sommes en mouvement permanemment à travers le grand désert. je veux dire à travers les 2/3 du mali nous les contrôlons. nos moudjahidines sont présents à travers les 2/3 du territoire du mali. notre combat, c’est l’au-delà pour vivre en paix.
      « elle se poursuit »

      mali demain : quand est-il de la traque contre le mnla ?
      m. oumar ould hamaha : elle se poursuit. et si après la leçon qu’on leur a infligée à gao, ils veulent revenir encore, nous leur donnerons une autre plus retentissante que la première. aussi, le même message s’adresse à la cedeao qui veut envoyer ses troupes que nous ne sommes pas prêts à recevoir. elles ne sont pas la bienvenue.
      « il ne fera pas mieux que ses prédécesseurs… »

      mali demain : quel commentaire faites-vous du gouvernement du dr cheick diarra 2 ?
      m. oumar ould hamaha : comme je l’ai toujours dit que notre présence au mali, c’est pour la prospérité, la sécurité de nos frères maliens et de l’humanité toute entière. pour ce qui est du gouvernement de diarra, il rappelle que chaque roi qui vient fait plus de mal que de bien. mon point de vue n’est pas positif car c’est un gouvernement fragile qui n’a aucun but. il ne fera pas mieux que ses prédécesseurs. c’est un gouvernement ségrégationniste. nous ne le recevrons pas à bras ouverts puisque d’entrée il a été formé sur la ségrégation parce qu’il n y a pas représentants dignes des populations des trois régions : touareg, peulh, sonrhaï ; arabe. il n y a aucun représentant au sens vrai du terme. en clair, c’est un gouvernement qui représente les intérêts des occidentaux. donc, il est composé de mécréants à l’image de la france. mieux, le discours du pm a été plus explicite car il dénonce l’application de la «charia » qui existe dans les trois régions mais que nous ferons dans tout le reste du mali. cette prise de position du pm ne cadre pas avec la nôtre. nous sommes et nous nous battrons pour l’islam avec l’application de la « charia ».
      « l’algérie est sage… »

      mali demain : comment jugez-vous la position de l’algérie dans la crise malienne ?
      m. oumar ould hamaha : l’algérie adopte jusqu’à preuve du contraire, une position de sagesse tenant compte de son expérience contrairement aux autres pays. nous ne l’a mettons pas en garde. vous savez que l’algérie est le seul pays qui n’est pas corrompu et une meilleure politique. au mjuao, nous sommes pour la « charia ». il est vrai que l’algérie se méfie de nous. mais si elle nous attaque, nous riposterons. nous sommes prêts à frapper là où elle s’attend le moins.
      « nous pouvons marcher sur bamako… »

      mali demain : est-ce à dire que le gouvernement ne s’entend pas avecvous, les moudjahidines marcheront sur bamako ?
      m. oumar ould hamaha : dieu merci, nous pouvons marcher sur bamako pour montrer aux autres pays le bon exemple en matière de gouvernance, de sécurité, d’équité, de pardon et d’humanisme. en tout cas, c’est ce qui existe présentement dans les trois régions que nous contrôlons. en tout cas, le sud ne pourra pas nous donner de leçon sur ce plan. il faudrait d’ailleurs que le sud prenne l’exemple sur nous au nord. vous savez, nous n’avons pas besoin de conquérir le sud par les armes car avec nos notables, nos dogon, peulh, arabe, et autres ethnies, sommes des frères, des musulmans, nous nous entendrons.
      « si tel est le cas, rien en nous empêchera de prendre bamako en 24heures… »

      mali demain : et si la médiation échouait et que l’armée devrait venir vous chasser de vos positions, avez-vous les moyens de la contrer ?
      m. oumar ould hamaha : l’armée peut venir. elle nous trouvera ici fin prêts à en découdre. si tel sera le cas, rien ne nous empêchera de prendre bamako en vingt et quatre heures (24heures). comme vous le savez, le pouvoir ne nous intéresse pas. pour quoi la france ne vient pas récupérer ses otages que nous détenions ?
      nous sommes prêts avec nos batteries, missiles (américaines, russe, chinoises, libyennes, françaises…) qui sont placés à toutes nos frontières. nous avons plus de 20 000 missiles, des b30- 106- 14-106. nous ne blaguons pas !
      « nous ne sommes pas des rebelles mais des hommes de dieu »
      aussi, sachez que la population ne reconnait plus l’armée malienne et sommes prêts à frapper à koulouba. nous pratiquons une guerre sainte. nous ne sommes pas des rebelles. nous sommes des hommes de dieu. renseignez-vous au près des otages que nous venons de libérer. ils en savent quelque chose.
      sachez que nous sommes des autochtones…

      mali demain : etes-vous prêts pour le dialogue avec le gouvernement ?
      m. oumar ould hamaha : il faut savoir une chose que le nord n’est pas colonisé. notre mission s’étendra à toute l’afrique et dans le monde entier. aucun gouvernement n’échappera pas. sachez que nous sommes des autochtones. ce qui se passe est une guerre d’abord nationale. souvenez-vous des attentats du 11 septembre aux usa. et si la cedeao ne prend pas garde, nous frapperons partout.
      oumar, un élément du mujao
      en ce qui me concerne, je ne suis qu’un élément du mujao qui se soumet à dieu. pour moi, le chien aboie, la caravane passe. en tout cas, nous sommes prêts à recevoir la cedeao, le niger et autres pays même occidentaux.
      l’avenir dépendra de dieu…
      mali demain : comment voyez-vous l’avenir du mali ?
      m. oumar ould hamaha : il dépendra de ce que dieu nous prédestinera. ce qui devra être clair : il n’est pas possible qu’un croyant s’unisse à un mécréant. nous ne nous unissons pas aux mécréants. ce qui compte c’est d’être des musulmans.
      « a tous mes frères de ne pas se laisser submerger par les occidentaux »

      mali demain : quel appel avez-vous à lancer ?
      m. oumar ould hamaha : d’abord je tiens à dire que je fiers et digne d’être malien. c’est un appel de fraternité que je lance à tous mes frères afin que nous nous unissons à même puisque c’est l’au-delà qui nous intéresse. surtout, ne pas se laisser submerger par les occidentaux. il faut être digne. a la cedeao je leur dirai que nous avons plus de 15 000 hommes équipés bien formés comme des lions pour les accueillir. a l’armée malienne je dirai qu’elle a failli en ne payant pas les droits des familles orphelines de soldats morts au combat. pour nous, le jihad est une obligation divine que nous mènerons avec la grâce de dieu. aussi, nous apprenons ça et là que le mnla prétend revenir, cela ne nous ébranle pas. ils peuvent rêver. ils nous trouverons là bien en place.
    • Auteur

      Lyns

      En Septembre, 2012 (09:41 AM)
      ces propos ne sont qu'un ramassis de bravades destiné surtout à impressionner et à intoxiquer les va-t-en-guerre du continent qui voudraient en découdre très rapidement ! 1/ l'ensemble des combattants, de l'aqmi, mujao et ansardine ne fait pick-up, de 4/4 déglingués, de fusils kalachnikov, m16, de l.r.a.c(lance-roquettes anti-chars) et pas un seul missile à fortiori 20.000! c'est du délire destiné à faire peur ! peur aux africains qui ne souhaitent qu'une confrontation le plus rapidement possible. ma seule crainte est dûe au fait que le chef d'etat - major de l'armée malienne parle de "phase de formation des combattants maliens". pour une armée nationale, parler de formation au moment ou on est attaqué, c'est inquiettant !
    Auteur

    Mecontent

    En Septembre, 2012 (22:47 PM)
    AY JEUL LENE MA MA GUERRI.

    NA DEUG NDEY ISLAMISTE YI BAGN PLOMBE
    Auteur

    Weuz

    En Septembre, 2012 (22:51 PM)
    Dans cet entretien inédit après plus de dix jours de silence et d’absence de Gao, l’enfant d’Araouane et chef d’état major général du MUJAO explique les raisons et s’en prend vertement aux services secrets français, nigériens, mauritaniens et maliens d’avoir distillé ce genre d’information. Avec le verbe qu’on lui connaît, M. Oumar Ould Hamaha de son vrai nom alias « Hakka », met une fois de plus en garde contre toute tentative d’invasion des trois régions qu’ils occupent (MUJAO, Ançardine et AQMI) qui sont tous pareils sans leur consentement. Il égrène l’armada militaire qu’ils ont acquise et insiste sur le fait que MUJAO, Ançardine et AQMi, c’est la même entité. Entretien.



    Mali Demain : Comment expliquez-vous les folles rumeurs qui vous donnait « mort au cours de combat avec l’armée nigérienne » ? Qu’est ce qui s’est réellement passé ?

    « Ce n’est pas vrai…»



    M. Oumar Ould Hamaha : Ce n’est pas vrai, j’étais parti en famille pour cause de fête. C’est de la manipulation pure et simple. Nous sommes habitués à ce genre de stratégie. Pour preuve j’échange avec vous. Nous avons compris le message. C’est le travail des services secrets français, algériens, nigériens, mauritaniens et maliens. Si non, nous n’avons rien à voir avec le Niger. Comme vous le savez chacun de nous a une famille. Les émirs rendent visite à leurs parents. Donc, j’étais sorti du réseau pour voir des parents et amis. Sinon, il ne s’est rien passé entre nos troupes et l’armée nigérienne. Nous ne partons pas là-bas. J’ai aussi entendu comme vous que j’étais mort au cours de combat. C’est faux !



    Mali Demain : Comment se porte votre mouvement ?

    « De nos jours, tout va bien »

    M. Oumar Ould Hamaha : Il se porte bien. Nous contunions la pratique du Jihad. Cela en permanence autant que la situation nous l’exige. De nos jours, tout va bien. Et rien ne manque ici : la vie est moins chère. Les prix des produits sont abordables. La vie s’améliore dans l’équité, le respect et la solidarité. Il n y a pas de ségrégation. Nous sommes vigilants par rapport à tout cela pour éviter des abus.

    Mali Demain : Nos sources font état de dissidence entre vous ténors du mouvement. Quand est-il ?

    « Il n y a aucune dissidence en notre sein »

    M. Oumar Ould Hamaha : Il n y a aucune dissidence en notre sein. Au contraire nous sommes soudés et sommes en mouvement permanemment à travers le grand désert. Je veux dire à travers les 2/3 du Mali nous les contrôlons. Nos Moudjahidines sont présents à travers les 2/3 du territoire du Mali. Notre combat, c’est l’au-delà pour vivre en paix.

    « Elle se poursuit »



    Mali Demain : Quand est-il de la traque contre le MNLA ?

    M. Oumar Ould Hamaha : Elle se poursuit. Et si après la leçon qu’on leur a infligée à Gao, ils veulent revenir encore, nous leur donnerons une autre plus retentissante que la première. Aussi, le même message s’adresse à la CEDEAO qui veut envoyer ses troupes que nous ne sommes pas prêts à recevoir. Elles ne sont pas la bienvenue.

    « Il ne fera pas mieux que ses prédécesseurs… »



    Mali Demain : Quel commentaire faites-vous du gouvernement du Dr Cheick Diarra 2 ?

    M. Oumar Ould Hamaha : Comme je l’ai toujours dit que notre présence au Mali, c’est pour la prospérité, la sécurité de nos frères maliens et de l’humanité toute entière. Pour ce qui est du gouvernement de Diarra, il rappelle que chaque roi qui vient fait plus de mal que de bien. Mon point de vue n’est pas positif car c’est un gouvernement fragile qui n’a aucun but. Il ne fera pas mieux que ses prédécesseurs. C’est un gouvernement ségrégationniste. Nous ne le recevrons pas à bras ouverts puisque d’entrée il a été formé sur la ségrégation parce qu’il n y a pas représentants dignes des populations des trois régions : Touareg, Peulh, Sonrhaï ; Arabe. Il n y a aucun représentant au sens vrai du terme. En clair, c’est un gouvernement qui représente les intérêts des occidentaux. Donc, il est composé de mécréants à l’image de la France. Mieux, le discours du PM a été plus explicite car il dénonce l’application de la «charia » qui existe dans les trois régions mais que nous ferons dans tout le reste du Mali. Cette prise de position du PM ne cadre pas avec la nôtre. Nous sommes et nous nous battrons pour l’islam avec l’application de la « charia ».

    « L’Algérie est sage… »



    Mali Demain : Comment jugez-vous la position de l’Algérie dans la crise malienne ?

    M. Oumar Ould Hamaha : L’Algérie adopte jusqu’à preuve du contraire, une position de sagesse tenant compte de son expérience contrairement aux autres pays. Nous ne l’a mettons pas en garde. Vous savez que l’Algérie est le seul pays qui n’est pas corrompu et une meilleure politique. Au MJUAO, nous sommes pour la « charia ». Il est vrai que l’Algérie se méfie de nous. Mais si elle nous attaque, nous riposterons. Nous sommes prêts à frapper là où elle s’attend le moins.

    « Nous pouvons marcher sur Bamako… »



    Mali Demain : Est-ce à dire que le gouvernement ne s’entend pas avecvous, les Moudjahidines marcheront sur Bamako ?

    M. Oumar Ould Hamaha : Dieu merci, nous pouvons marcher sur Bamako pour montrer aux autres pays le bon exemple en matière de gouvernance, de sécurité, d’équité, de pardon et d’humanisme. En tout cas, c’est ce qui existe présentement dans les trois régions que nous contrôlons. En tout cas, le Sud ne pourra pas nous donner de leçon sur ce plan. Il faudrait d’ailleurs que le Sud prenne l’exemple sur nous au nord. Vous savez, nous n’avons pas besoin de conquérir le Sud par les armes car avec nos Notables, nos Dogon, Peulh, arabe, et autres ethnies, sommes des frères, des musulmans, nous nous entendrons.

    « Si tel est le cas, rien en nous empêchera de prendre Bamako en 24heures… »



    Mali Demain : Et si la médiation échouait et que l’armée devrait venir vous chasser de vos positions, avez-vous les moyens de la contrer ?

    M. Oumar Ould Hamaha : L’armée peut venir. Elle nous trouvera ici fin prêts à en découdre. Si tel sera le cas, rien ne nous empêchera de prendre Bamako en vingt et quatre heures (24heures). Comme vous le savez, le pouvoir ne nous intéresse pas. Pour quoi la France ne vient pas récupérer ses otages que nous détenions ?

    Nous sommes prêts avec nos batteries, missiles (américaines, Russe, Chinoises, Libyennes, Françaises…) qui sont placés à toutes nos frontières. Nous avons plus de 20 000 missiles, des B30- 106- 14-106. Nous ne blaguons pas !

    « Nous ne sommes pas des rebelles mais des hommes de Dieu »

    Aussi, sachez que la population ne reconnait plus l’armée malienne et sommes prêts à frapper à Koulouba. Nous pratiquons une guerre sainte. Nous ne sommes pas des rebelles. Nous sommes des hommes de Dieu. Renseignez-vous au près des otages que nous venons de libérer. Ils en savent quelque chose.

    Sachez que nous sommes des autochtones…



    Mali Demain : Etes-vous prêts pour le dialogue avec le gouvernement ?

    M. Oumar Ould Hamaha : Il faut savoir une chose que le Nord n’est pas colonisé. Notre mission s’étendra à toute l’Afrique et dans le monde entier. Aucun gouvernement n’échappera pas. Sachez que nous sommes des autochtones. Ce qui se passe est une guerre d’abord nationale. Souvenez-vous des attentats du 11 septembre aux USA. Et si la CEDEAO ne prend pas garde, nous frapperons partout.

    Oumar, un élément du MUJAO

    En ce qui me concerne, je ne suis qu’un élément du MUJAO qui se soumet à Dieu. Pour moi, le chien aboie, la caravane passe. En tout cas, nous sommes prêts à recevoir la CEDEAO, le Niger et autres pays même Occidentaux.

    L’avenir dépendra de Dieu…

    Mali Demain : Comment voyez-vous l’avenir du Mali ?

    M. Oumar Ould Hamaha : Il dépendra de ce que Dieu nous prédestinera. Ce qui devra être clair : il n’est pas possible qu’un croyant s’unisse à un mécréant. Nous ne nous unissons pas aux mécréants. Ce qui compte c’est d’être des musulmans.

    « A tous mes frères de ne pas se laisser submerger par les occidentaux »



    Mali Demain : Quel appel avez-vous à lancer ?

    M. Oumar Ould Hamaha : D’abord je tiens à dire que je fiers et digne d’être malien. C’est un appel de fraternité que je lance à tous mes frères afin que nous nous unissons à même puisque c’est l’au-delà qui nous intéresse. Surtout, ne pas se laisser submerger par les occidentaux. Il faut être digne. A la CEDEAO je leur dirai que nous avons plus de 15 000 hommes équipés bien formés comme des lions pour les accueillir. A l’armée malienne je dirai qu’elle a failli en ne payant pas les droits des familles orphelines de soldats morts au combat. Pour nous, le Jihad est une obligation divine que nous mènerons avec la grâce de Dieu. Aussi, nous apprenons ça et là que le MNLA prétend revenir, cela ne nous ébranle pas. Ils peuvent rêver. Ils nous trouverons là bien en place.
    Auteur

    En Septembre, 2012 (22:53 PM)
    vous n'avez pas honte c'est maintenant que vous avez besoin des forces de la cedeao depuis que l'armée de la cedeao trop tard il faut laisser les islamistes prendre le mali bande d'hypocrite d'amée malien incapable ou est le soi disant capitain saanogo ce gignol de pauvre minable voila les resultats d'un coup d'état

    Auteur

    Lynx

    En Septembre, 2012 (22:56 PM)
    attention il ne faut pas envoyer nos jambars dans ce bourbier le sénégal aime trop envoyer des soldat hors des frontiéres sans mesurer les risk il faut d'abord régler le probléme de la casamance
    Auteur

    Famille

    En Septembre, 2012 (23:00 PM)
    Pour les SENEGALAIS de la DIASPORA qui veulent aider leurs familles, amis, voisins au SENEGAL sans envoyer de l'argent mais plutôt des denrées alimentaires !



    Venez découvrir nos produits sur mesure pour la famille au Sénégal sur WWW.SUNU DISCOUNT .COM livraison en moins de 48H!!!

    Vous pouvez passer vos commandes par téléphone au (+1) 438-808-7405 gratuit pour plusieurs opérateurs!



    Visitez sunu discount .com
    Auteur

    Praag

    En Septembre, 2012 (23:01 PM)
    On s'en branle de ce bourbier Malien, Faut qu'on se concentre sur la casamance; les Maliens détestent à mort les Sénégalais et c'est avéré. Laissons les se démerder entre Maliens. Nous ne sommes plus dans une confédération depuis Aout 60.
    Auteur

    Aaaaaaaaaaaaaa

    En Septembre, 2012 (23:03 PM)
    Il faut toujours un français pour nous informer de ce qui se passe en Afrique. Nos dirigeants savent-ils communiquer?
    Auteur

    Edaw

    En Septembre, 2012 (23:21 PM)
     :hun:  :hun: :toi ki parle d'envoyer 25 militaires au mali,nos yambars ne sont meme pas cAPABLES DE REGLER LE PROBLEME DE LA CASAMANCE.NOTRE ARMEE COMME CELLE DU MALI
    Auteur

    Ely

    En Septembre, 2012 (23:33 PM)
    Il n'a fait que la Demande écrite qui sera tansmise à la Présidence de la CDEAO dans 6 mois pour y rester 6 mois encore avant d'être étudiée en Assemblée Générale pour que la Décision d'envoyer (OU non) soit prise dans 1an minimun.



    Ensuite ce sont les décisions internes à chaque Armée des pays qui vont s'achelonner pendant 6 mois à un an pour ajuster les budgets et voir 2 ans pour le Regroupement des Forces militaires sous un Commandement unique; Donc finalement c'est dans 3 à 5ans, quand justement les Islamistes seront à BAMAKO après avoir massacré des milliers de maliens ET encore qui peut crier VICTOIRE contre CES IDIOTS ISLAMISTES FORTEMENT ARMéS.
    Auteur

    Packou

    En Septembre, 2012 (23:35 PM)
    OUI MAIS Mr PRAGG, POSTE No 14, il faut aussi considerer que si le MALI tombe, nous serons les suivants et ainsi de suite. alors qu'en dis tu?
    • Auteur

      Mnkmn

      En Septembre, 2012 (01:40 AM)
      oui c bien d'utiliser la tactique de la peur mes c gens cherche a avoir leur territoire au mali aucun lien avec notre territoire au senegal
    Auteur

    Lynx

    En Septembre, 2012 (00:55 AM)
    @praag suis d'accord avec toi le malien déteste l'homme sénégalais chez eux il sont super désagréable avec nous et nous traite de tous les noms dés qu'ils savent que tu es sénégalais il commence mais personnellement je pense qu'ils ont de gros complexe ils nous rabache les oreilles avec les exploits de soundjata etc la ils devraient lui faire honneur et se battre eux méme
    Auteur

    Long

    En Septembre, 2012 (01:06 AM)
    CHERS FRERES SENEGALAIS NE RIAENT PAS DE CE QUI ARRIVE AU MALI.

    TOUT PAYS DU MONDE A TRAVERSE OU VA TRAVERSER UN PROBLEME

    POURQUOI TAND DE HAINE DANS VOS ECRITS.

    JE PENSE QUE LES SENEGALAIS DOIVENT SE TAIRENT CAR ILS ONT CLAIREMENT DIT QU ILS NE PARTICIPENT PAS A CETTE GUERRE.

    MAIS JE VOUS DIS QUE LE MALI A TJRS PARTICIPE AUX MISSIONS DANS LE CADRE OUEST AFRICAIN OU DE U A.

    LE MALI N A JAMAIS REFUSE LA CDEAO.

    LE MALI DIT QUE PAS DE MILIATIRES OUEST AFRICAIN A BAMAKO.

    SI VOUS VOULEZ NOUS AIDEZ C EST D ALLAER AU NORD.

    JE SOUHAITE QUE LE PROBLEME CASAMANCCE FINISSE POUR VOUS

    CAR CELA FAIT 30 ANS QUE VOS SOIT DISANT JAMBARS N ARRIVENT PAS A METTRE FIN A CETTE GUERRE.

    QUE TOUT LE MONDE BALAIE DEVANT SA PORTE D ABORD.



    • Auteur

      Ssss

      En Septembre, 2012 (01:38 AM)
      va au nord toi meme, mais pourquoi le malien est si peureux et veux que les autres se battent pour lui. si tu as si peur au point de faire pipi dans ta culotte va demander a la france de t'aider.
    Auteur

    Deugeu

    En Septembre, 2012 (01:34 AM)
    Ce president Malien est un PD, et les Maliens sont des peureux. C'est votre propre territoire alors aller combattre votre propre guerre bande de tapette aulieu de demander de l'aide aux autre. Si quelqu'un vient m'attaquer chez moi je l'extermine mais je v pas demander de l'aide a mes voisins, bande de tapettes maliennes. Macky tombe pas dans le piege, si tu sacrifies un seul senegalais pour ces Maliens peureux tu auras l'opinion publique contre toi.  :sn:  on a deja assez a faire en casamance et nou nous sommes des hommes on va pas demander aux malien peureux de nous aider.
    • Auteur

      A Deugeu

      En Septembre, 2012 (08:17 AM)
      renseignes toi geographiquement, tu sembles oublier qu entre le mali et le senegal ya k1 pa.donc attention
      mali a fait la guerre de tan de pays africains.vous vous mettez a dire n importe quoi sans savoir de quoi il s agit
      jamais personnellement g n insulte un africain encore moin 1 senegalais, c est pourquoi les font de nous ce q ils veulent, we are devided.g suis senegalo-malien et j aime beaucoup ces pays.tu connais pas ce qui les lie.
      before writting none sense, learn first.be a patriot. i have nothing against u,but u d ont what u say.
    Auteur

    Long

    En Septembre, 2012 (02:00 AM)
    JE PENSE QUE LES SENEGALAIS DOIVENT SE SORTIR DE CETTE GUERRE DEPUIS 30 ANS

    ON DIRAIT QUE CERTAINS SENEGALAIS NE REFLECHISSENT PAS.

    VOS SOLDATS N ARRIVENT PAS DEPUIS 30 ANS A DELOGER LES REBELLES DU CASAMANCE ET VOUS PERMETTEEZ DE TRAITEZ LES SOLDATS MALIENS DE PERREUX.

    VOUS ATTENDEZ QUOI POUR LIBERER LE CASAMANCE

    • Auteur

      @long

      En Septembre, 2012 (04:36 AM)
      c est toi qui reflechis pas depuis 30ans ces rebelles n ont pas conquis 1 cm2 en casamance . la casamance n est pas occupee comme 2/3 de ton pays .contrairement a vos soldats qui ont fuit comme des lapins apres quels jours de combats si c est c est pas la peur c est quoi donc ?
    • Auteur

      Moi

      En Septembre, 2012 (11:33 AM)
      @ long

      vous manquez de pudeur ! vous voulez nous envoyer au nord ? vous avez raison. vous n'avez jamais eu d'armée. tant que vous ne vous départirez pas de votre vieille tradition de "coup d'état", vous n'avancerez pas dans la vie. 72 % d'analphabètes ! nous comprenons votre comportement. restez dans vos "grains", devant votre matériel de thé, en train de nous traiter de "wolofo, batradin, nokholin ba !". en attendant, nous vous foutons d'énormes complexes !
    • Auteur

      Moi

      En Septembre, 2012 (11:52 AM)
      @ long

      vous manquez de pudeur ! vous voulez nous envoyer au nord ? vous avez raison. vous n'avez jamais eu d'armée. tant que vous ne vous départirez pas de votre vieille tradition de "coup d'état", vous n'avancerez pas dans la vie. 72 % d'analphabètes ! nous comprenons votre comportement. restez dans vos "grains", devant votre matériel de thé, en train de nous traiter de "wolofo, batradin, nokholin ba !". en attendant, nous vous foutons d'énormes complexes !
    Auteur

    Boyparis

    En Septembre, 2012 (06:46 AM)
    Les amis, est ce normal qu’un sénégalais cadre dans son entreprise n’est pas marié alors qu’il a 32 ans. Selon vous pourquoi il ne l’ai pas ?
    • Auteur

      Le Vrai

      En Septembre, 2012 (07:22 AM)
      a boyparis,

      si tu t'occupais plus de ta vie que de celle des autres, tu aurais eu réponse à ta question. chacun est libre de son comportement.




      le vrai.
    Auteur

    Jeff

    En Septembre, 2012 (07:58 AM)
    JJA soi pa insolent tu sais rien de c ki c passe au MALI, donc shut up ok. c conflit ne vise pas le MALI, l afrique entiere et meme le monde, on a tous notre pare de gateau. prions pour que bientot on oubliera toute ces querrelles ki etouffe l Afrique, si non nos cousin Wolof risque long time before eating meat rirrrrrrrrrrrrrrr.
    Auteur

    Intégriste

    En Septembre, 2012 (08:03 AM)
    le capitaine sanogo doit diriger les troupe pour reconquerir le nord, sinon decapitez le.il a deshonoré larmee malienne, lafrik et tou le monde.  <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">   :sn:  :sn:  :sn:  :sn: 
    Auteur

    Doe

    En Septembre, 2012 (08:31 AM)
    le mec qui veut defendre les maliens il est qui le mali est bien un pays de poltrons dirigé par des poltrons
    Auteur

    Iso

    En Septembre, 2012 (11:15 AM)
    Malien mo ragal. Maintenant on peut dire que sinonyme de malien c'est poltron. Les Touareg viennent revendiquer leur independance sur votre territoire et vous appeler au secour comme s'il n'y avait pas d'hommes et de soldat au mali. Si les Malien n'etaient pas peureux ils allaient recruter tout malien en age de combattre les former et aller reconquerir le nord de leur pays. Et ce qui disent que ceci peut arriver au Senegal vous etes fou. Dabors ceci est un probleme de rebellion interne aau Mali, c'est comme si vous etiez entrain de dire que la rebellion en casamance peut affecter le Mali; aussi les Touareg ne sont meme pas fout pour entree sur notre territoire car nous a l'inerse des malien on sait se battre et on appel pas au secour.  :sn: 
    Auteur

    Bassirou Ka

    En Septembre, 2012 (14:59 PM)
    SE PAUVRE MALI N`AIME PAS LE SENEGAL!!!!! LE PAYS LE PLUS PAUVRE DU CONTINENT AFRICAINE.......... il pays qui n`a pas de mer, qui n`a pas port qui n`a rien que du chaleur 45 degrè, un pays qui n`a pas forêt, ni de piosson, LES COUPES D`AFRIQUE MALI 2002, VOUS LES MALIENS VOUS VOUS COMPORTER MAL, DES CRIS AU FOOTBALEUR SENEGALAIS DEVANT LE CAMEROUNE, POUR QUE LE SÈNÈGAL PERDRE SE MATCH.. EN TEN QUE PAYS VOISIN, des marchès mail à Dakar, des village de malicounda bambara à Thiès, ET PLUISIEUR RESORTISANT MALIENS ICI AU SENEGAL QUI VIE EN PAIX., SES PAUVRE NOMANDE DE MERD, IGNORANT!!! AUJOURD`HUI VOUS NOUS TENDRE LA MAIN.. MOI JE PRÈFAIRE LE SÈNÈGAL NEUTRE. ON VIE EN PAIX INCHA ALLAH, JUSQUA LA FIN DU MONDE
    • Auteur

      Long

      En Septembre, 2012 (18:57 PM)
      mr ka
      sort de ton trou
      tu penses que le senegal a la mer ainsi que le port c est parceque vous etes plus hommes les maliens.
      je me demande par ou tu reflechis?
    Auteur

    Fitaw_makonen

    En Septembre, 2012 (15:33 PM)
    Enfin le feu vert du gouvernement malien! Il faut dire qu’il s’est fait attendre. Mais j’ai l’impression que depuis le début du conflit, délibérément ou involontairement personne n’a véritablement tenu compte de l’avis des maliens.

    La grande erreur dans ce conflit c’est le fait de « confiner » les islamistes dans le nord du Mali et de les considérer comme des envahisseurs venus d’on ne sait où pour imposer une « nouvelle religion » aux maliens! On n’a jamais voulu se rendre à UNE évidence : ces « salafistes » sont dans leur écrasante majorité des maliens (touareg ou pas). Et il est naïf de croire qu’ils ne bénéficieront pas de la sympathie d’un grand nombre de leurs compatriotes ! Au lieu de tenir compte de cela, on entretient peut être les germes d’une résistance « inattendue » des maliens contre ceux qui ont toutes les chances de paraitre comme des envahisseurs et non des libérateurs : les forces de la CDEAO et de l’Occident. Il suffira pour les islamistes de montrer sur le terrain leur opposition à tout irrédentisme!

    J’ai noté une fâcheuse tendance à affirmer de façon péremptoire que LES maliens sont contre les islamistes! D’aucuns vont même jusqu’à avancer qu’ils sont contre l’application de la charia! Monstruosité ! On peut essayer de faire des maliens des « laïcs » si on veut, mais des musulmans SINCEREMENT contre la charia, qu’on le veuille ou non, IL N’Y EN A PAS!

    • Auteur

      Fit_makonen

      En Septembre, 2012 (16:05 PM)
      (suite)

      on le voit, on glisse inexorablement vers une confrontation « plus tranchée » entre maliens islamistes et maliens anti-islamistes sur toute l’étendue du territoire! je dis « plus tranchée » parce qu’on a déjà assisté au clash entre maliens intégristes et anti-islamistes indépendantistes dans le nord. l’armée des officiels « anti-indépendantistes » et « anti-islamistes » y a brillé par son absence ou son … impuissance !
      une tuerie à grande échelle entre musulmans intégristes et musulmans soi-disant modérés en perspective ! de quoi satisfaire babylon et ses suppôts locaux ! sûr qu’ils ne dédaigneront pas que les « modérés » se radicalisent dans leur ’modération’ et fassent une chasse à tous ceux qu’on pourrait appeler « ibadous » pour faire place nette à « l’islam des 333 saints » qui n’a jamais pu empêcher la consommation d’alcool et la prostitution et l’adultère (par exemple) ! c’est des musulmans qui mourront et l’islam qui sera affaibli!
      mais avant cela la honte de s’allier à des ennemis de l’islam pour exterminer ses frères musulmans au nom d’une lutte contre la charia devra être bue ! l’intégrité territoriale du mali vaut peut être tout cela. mais il est absolument certain qu’elle ne sera plus jamais ce qu’elle était !
    Auteur

    Tinga

    En Septembre, 2012 (09:48 AM)
    in gaooh!ils ont compris ces rigolos de militaires malien!

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email